AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070443787
Éditeur : Gallimard (26/02/2015)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Les centaines d'essais de Virginia Woolf témoignent de l'engagement obstiné de l'auteure dans et pour la littérature. Articles de critique littéraire, essais esthétiques, pièces plus directement expérimentales, voire intimes : ces essais nous dévoilent le dialogue ininterrompu de Woolf avec la littérature de ses contemporains, et au-delà avec la littérature anglaise et européenne - des dramaturges grecs de l'antiquité aux écrivains russes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
patrick75
  07 avril 2015
Virginia Woolf nous offre un vaste panel autour de la littérature, mais pas seulement !
Elle se penche principalement sur les auteurs anglais ( mais également d'autres nationalités) du 19éme siècle, sur leurs oeuvres, y compris celles dites « secondaires » , dans quelles circonstances et en quel lieux elles ont été crées.
L'idéal, est d'avoir lu les oeuvres en questions, pour comparer avec l'auteur nos point de vues. Ce qui n'est pas mon cas, aussi me suis-je senti à l'écart de la discussion, un peu orphelin.
Mais heureusement pour moi, elle aborde beaucoup d'autres thèmes, comme par exemple les débuts de la biographie ( pas toujours sincère, d'après elle ), le combat des femmes pour une meilleure justice sociale, le roman « moderne », les difficultés presque insurmontable pour les traducteurs d'extraire « l'âme » d'un texte de langue étrangère.
Elle se pose la question : pourquoi lire ? Et nous avec elle.
Il est toujours intéressant de découvrir l'avis d'une personne qui a passé sa vie dans le domaine littéraire. Elle m'a donné envie de lire ses propres écrits de fiction, domaine où je serai certainement plus à mon aise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
AnGeeErsatz
  19 mai 2015
Virginia Woolf est une figure très connue de la littérature britannique, mais pendant longtemps, ma connaissance de cette auteure se limitait principalement à l'histoire (tragique) de sa vie, et à ses oeuvres de fiction, comme The Waves et Mrs Dalloway. Je savais qu'elle avait écrit de très nombreux essais, mais n'avais pas encore eu l'occasion de m'y mettre sérieusement. J'étais donc assez curieuse et impatiente de me plonger dans ces Essais Choisis, d'autant plus que j'essaie de lire davantage d'essais ces derniers temps. Alors, qu'a donné ma lecture de ces essais de Virginia Woolf? Et bien j'ai beaucoup aimé découvrir ce recueil, qui a été pour moi une lecture passionnante.
Le premier point que je souhaite aborder concerne le choix des essais. On nous précise dans la préface que Virginia Woolf a écrit énormément d'essais au cours de sa vie, et qu'il a donc fallu faire un choix pour sélectionner et organiser les essais. Ce que j'ai apprécié, c'est que ce recueil est à la fois cohérent et varié: cohérent, car on retrouve en fils rouges des thèmes comme la lecture, l'écriture, le passage d'une génération classique à une nouvelle génération, qui nous guident et nous donnent l'impression qu'on va dans une direction bien précise. Mais le recueil est aussi varié, car les essais portent sur une multitude de sujets: des auteurs, le voyage, la maladie, la guerre... J'ai aimé le choix des thématiques, et en particulier celui de l'écriture et de la lecture. La première partie, "La lectrice", est d'ailleurs ma préférée et m'a donné envie de me (re)lire certains des auteurs présentés.

J'ai donc apprécié le choix des essais et des thématiques, mais j'ai aussi apprécié découvrir Virginia Woolf sous un jour un peu différent. Comme je l'ai mentionné un peu plus haut, je connaissais surtout ses oeuvres de fiction, qui ne sont pas forcément évidentes à aborder. Cependant j'ai été agréablement surprise de voir à quel point la lecture de ces essais était fluide, les pages se tournaient seules. Travaillé, efficace et sobre, le style de Woolf nous entraîne dans les pensées de l'auteure, et nous fait découvrir ses points de vue, ses questionnements et opinions. C'était mon petit plaisir de fin de journée de pouvoir me poser avec ce livre et de lire quelques essais. Les Essais Choisis me donnent envie de poursuivre encore ma découverte de Woolf et de son oeuvre avec, prochainement je pense, d'autres essais et également Orlando.
Enfin, je tenais à mentionner le travail soigné de l'édition et également de Catherine Bernard, qui s'est occupée de la préface et de la traduction. Habituellement, je suis plutôt du genre à zapper les préfaces, mais ici j'ai tenu à la lire pour voir où je mettais les pieds, et si jamais vous décidez de vous plonger dans ce livre, je vous recommande la lecture de cette préface, qui donne quelques informations sur Virginia Woolf mais qui nous détaille aussi quelques pistes pour notre lecture, entre le choix des essais et les thématiques abordées. A noter que le livre contient également une chronologie, une bibliographie sélective, ainsi qu'un épais dossier de notes sur les essais, qui viennent compléter la lecture.
En bref, j'ai été agréablement surprise par cette lecture, qui a été pour moi un bon moment. Si vous souhaitez découvrir Virginia Woolf mais que ses romans vous font encore un peu peur, je vous conseille de commencer par ces essais, assez accessibles et vraiment passionnants. En ce qui me concerne, j'ai hâte de me plonger dans d'autres écrits de cette auteure!
Lien : http://livroscope.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
PiatkaPiatka   28 mai 2015
N'importe quel biographe, pour peu qu'il s'en tienne aux faits, nous livre bien plus que quelques données de plus à ajouter à notre collection. Il nous livre les faits les plus créatifs ; les faits les plus fertiles ; les faits les plus suggestifs et inspirants. De ceci aussi nous avons la preuve indubitable. Car souvent, après avoir lu une biographie sans y accorder grande attention, une scène nous reste en mémoire, une silhouette subsiste dans un recoin de notre esprit, qui susciteront ensuite, à la lecture d'un poème ou d'un roman, une sensation de reconnaissance, comme si nous nous souvenions alors de quelque chose que nous avions su jadis.

L'art de la biographie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
PiatkaPiatka   27 avril 2015
Les romans de Dostoïevski sont des tourbillons frémissants, des tempêtes de sable tournoyantes, des tornades stridentes et bouillonnantes qui nous aspirent. Ils sont tout entiers composés de la matière même de l'âme. Contre notre gré, nous sommes entraînés, pris dans une ronde vertigineuse, aveuglés, asphyxiés, et en même temps pris d'une étourdissante extase.

La lectrice - Le point de vue russe
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
PiatkaPiatka   06 avril 2015
Les diverses pages que Proust consacre à la maladie dans son oeuvre doivent bien fournir deux volumes - la littérature fait tout pour accréditer l'idée qu'elle ne s'intéresse qu'à la vie de l'esprit ; que le corps est une vitre transparente qui n'offre nulle résistance au regard de l'âme...c'est en fait tout le contraire. Jour et nuit, le corps s'interpose ; s'émousse ou s'affûte, prend ou perd ses couleurs, fond dans la chaleur de juin, devient dur comme le suif dans les ténèbres de février.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
patrick75patrick75   07 avril 2015
On dit que le sauvage en nous a disparu, que la civilisation touche à sa fin, que tout a déjà été dit et que nous venons trop tard pour être ambitieux.
Mais ceux qui philosophent ainsi ont de toute évidence oublié qu'il existe le cinéma. Ils n'ont jamais observé les sauvages du XXe siècle regarder un film. Ils ne se sont jamais assis face à un écran, en pensant combien est courte la distance qui les sépare, en dépit du fait qu'ils sont habillés et foulent d'épais tapis, des hommes nus, aux yeux brillants, qui faisaient s'entrechoquer deux bâtons de fer et percevaient dans ce fracas un avant-goût de Mozart.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
JoohJooh   17 août 2015
Au-delà des généralités, il n'est guère difficile de montrer, preuves à l'appui, que la belle saison de la lecture se situe entre dix-huit et vingt-quatre ans. La seule liste de ce que l'on a lu alors remplit de désespoir le coeur des plus avancés en âge. C'est moins le nombre de livres lus, que le simple fait que nous ayons eu devant nous de tels livres à lire qui impressionne.
Commenter  J’apprécie          190
Lire un extrait
Videos de Virginia Woolf (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Virginia Woolf
Emmanuelle Favier, autrice de "Virginia" (Albin Michel, août 2019), une biographie romancée de l?enfance et de l?adolescence de Virginia Woolf, évoque avec Charles Dantzig, romancier et essayiste, le destin hors-norme de cette écrivaine anglaise désormais iconique.
La Grande table Culture d?Olivia Gesbert ? émission du 10 octobre 2019 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤13Albin Michel6¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : essaiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Virginia Woolf

Virginia Woolf a grandi dans une famille que nous qualifierions de :

classique
monoparentale
recomposée

10 questions
156 lecteurs ont répondu
Thème : Virginia WoolfCréer un quiz sur ce livre