AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les brumes d'Avallach, tome 1 (22)

Daniella13
Daniella13   17 août 2018
Ne te fie pas aux apparences. La beauté n’enlève en rien le danger, et les plus belles choses de la nature sont parfois les plus dangereuses.
Commenter  J’apprécie          380
Daniella13
Daniella13   23 août 2018
Il y a toujours des hommes qui jugent les autres seulement sur les apparences. Juste parce qu’ils sont différents et étrangers
Commenter  J’apprécie          370
TheWind
TheWind   30 décembre 2014
- Depuis des siècles, les hommes parlent de nous, des histoires de sirènes, d'êtres de l'eau, d'elfes, de trolls, de dragons. Et toi, tu crois que ce n'est que pure imagination ? La seule chose que l'homme est capable d'inventer, c'est la capacité à détruire la nature et tout ce qui lui est étranger.
Commenter  J’apprécie          140
Moraotrom
Moraotrom   23 août 2015
La seule chose que l'homme est capable d'inventer, c'est sa capacité à détruire la nature et tout ce qui lui est étranger.
Commenter  J’apprécie          60
Moraotrom
Moraotrom   23 août 2015
Amour et souffrance seraient donc indissociables ?
Bon, peut-être dans les livres...
Commenter  J’apprécie          40
Cielvariable
Cielvariable   28 mars 2015
Amélie grommela:

- Papa, tu sais bien qu'on sort au pub ce soir. On t'avait prévenu. Il y a un chouette groupe qui joue, et si on passe la journée à grimper sur des collines, on sera trop fatiguées pour danser ce soir... Tu ne veux pas repousser la randonnée, s'il te plaît ?

Danser ? J'avais dû mal entendre. Amélie n'avait jamais parler de ça !

- Ok, d'accord. J'avais oublié que vous sortiez ce soir. Vous y allez tous ensemble ?

- Oui, bien sûr, répondit-elle avec son plus beau sourire. Aidan vient nous chercher à dix-neuf heures.

- Aidan ?...

Ethan haussa les sourcils et garda pour lui son commentaire concernant le petit copain de sa fille. Amélie se tourna vers moi avec son air angélique, comme si ne rien n'était, et je la fusillai du regard. Mais dès que nous eûmes passé la porte de sa chambre, je me lâchai:

- C'est quoi, ce délire ? Danser ? Tu peux oublier! Je préfère encore faire une randonnée. Je vois déjà le tableau, tu vas passer la soirée assise dans un coin collée à Aidan, et moi je vais tenir la chandelle et m'ennuyer à mourir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nightsreadings
nightsreadings   29 août 2015


« Les bourrasques de vent se faisaient fortes pdt que je rassemblais péniblement mes affaires. Je boutonnai ma verste et marchai dans la direction par laquelle j’étais arrivée. Mais le vent me malmenait, m’empêchant presque d’avancer. Le chemin ne semblait plus finir. Le matin, j’avais marché avec aisance sans prêter attention à la montée, et j’étais incapable de me rappeler combien de temps j’avais mis. J’arrivais alors à un embranchement, mais je ne pouvais pas me permettre de réfléchir très longtemps à la direction que je devais prendre. Je continuais donc tout droit, toujours en descente. Je m’aperçus bientôt que je remontais et que la brume qui m’enveloppais s’épaississait »
Commenter  J’apprécie          30
Elamia
Elamia   30 décembre 2014
Sois patiente, le soleil va bientôt briller. En attendant, c'est à nous de rendre le monde plus beau !
Commenter  J’apprécie          30
LaChroniquedesPassions
LaChroniquedesPassions   11 novembre 2014
– Je me demandais où tu étais. Je voulais juste te parler. À propos d’hier.
Sa voix et son regard avaient retrouvé une certaine douceur.
– Inutile de te prendre la tête, bredouillai-je. Tu as entièrement raison. Entre nous, il n’y a jamais rien eu de sérieux. Et c’était ridicule de ma part de partir en courant comme ça.
Mais mon explication sembla le laisser indifférent. Il continua comme s’il ne m’avait pas entendue.
– Pour moi, c’était sérieux. Et ça me rend fou de ne pas te voir.
Je n’en croyais pas mes oreilles.
– Pourquoi tu me fais ça ? demandai-je sans pouvoir empêcher ma voix de flancher.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   10 mars 2018
La seule chose que l'homme est capable d'inventer, c'est sa capacité à détruire la nature et tout ce qui lui est étranger.
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Quiz: l'Allemagne et la Littérature

    Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

    Hoffmann
    Gordon
    Grimm
    Marx

    10 questions
    260 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre