AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782916589985
322 pages
Éditeur : Cambourakis (17/10/2012)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
A l'aube du XXè siècle, les territoires hostiles du Yukon canadien furent le théâtre d'une des plus fantastiques ruées vers l'or que l'Amérique ai jamais connues. Zach Worton retrace avec une scrupuleuse précision historique cette incroyable odyssée, qui nourrit durablement l'imaginaire pionnier. Avec pour décors les majestueux espaces sauvages du Grand Nord, cette fresque saisissante ressuscite quelques-une des acteurs clés de cette avanture extrême : Georges Carma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
trust_me
  21 novembre 2012
Entre les années 1870 et le tout début du XXème siècle, le Yukon, un territoire sauvage du nord-ouest canadien, devint le théâtre d'une impitoyable ruée vers l'or. L'histoire du Yukon est liée à celle de ces milliers d'hommes (et de quelques femmes) persuadés qu'il n'y avait qu'à se pencher dans les cours d'eau traversant cette région frontalière de l'Alaska pour ramasser des pépites à la pelle. Seulement, les choses n'étaient évidemment pas si simples. L'extraction de l'or était harassante, les conditions climatiques abominables et surtout les véritables filons pouvaient se compter sur les doigts d'une seule main. La très grande majorité des concessions restèrent totalement stériles. Rapidement, un climat de violence s'installa, même si la police montée canadienne tenta de limiter les échauffourées. Certains, rares, tirèrent néanmoins leur épingle du jeu. Pour les autres, les désillusions se succédèrent devant ces chimères créées par une fièvre incontrôlable.
Zach Worton a construit son récit autour de quelques figures marquantes de cet épisode mythique de l'histoire américaine. Il lui aura fallu cinq ans de travail pour retranscrire fidèlement les événements majeurs qui ont jalonné cette épopée. Rapidement, il se rend compte que la vérité historique n'est pas toujours divertissante. C'est ainsi qu'il précise en postface : « J'ai dû faire appel à mon imagination pour développer plusieurs éléments, afin de faire avancer l'histoire et d'y incorporer tout à la fois certains faits. Des personnages inventés de toutes pièces servent à transmettre au lecteur des informations que ne peuvent lui offrir les principaux protagonistes. » J'avoue que les premiers chapitres ne m'ont pas emballé. Une succession de portraits sans véritable lien apparent, une collection d'anecdotes pas franchement intéressantes qui m'ont fait craindre le pire. Et puis peu à peu, c'est une saga qui prend forme, pleine de rebondissements, de moments tragiques et d'intrigues politiques. On découvre des indiens, des bandits, des voleurs, des arnaqueurs, des meurtriers, des hommes au bout du rouleau, le froid, la faim, les espoirs déçus et au final, pour beaucoup, la mort.
Au fait, pourquoi pourquoi parle-t-on de ruée vers l'or du Klondike ? Tout simplement parce que c'est dans les affluents de cette rivière traversant le Yukon que furent trouvées les premières pépites.

Toute l'épopée de ces forçats de l'or est réalisée en noir blanc, dans un style graphique fortement inspiré de la ligne claire européenne, même si il rappelle aussi parfois les premiers volumes De Bone (les meilleurs, ceux sans couleurs, évidemment).

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce pavé de plus de 300 pages contenant, en plus de l'histoire, des cartes géographiques, un index biographique, une note sur les techniques d'extraction de l'or ainsi qu'une bibliographie très complète sur la période. Peut-être pas un album grand public mais si comme moi vous appréciez les récits de ce genre, vous pouvez foncer les yeux fermés.
Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
hannah851
  16 avril 2016
Ce roman graphique retrace l'épopée de la ruée vers l'or au Yukon à la fin du XIXème siècle. Il se révèle à bien des égards passionnant et intéressant une fois plongé dans le récit malgré quelques difficultés à y pénétrer.
Cette fresque m'a en effet un peu laissée perplexe et perdue dans les premières pages tant l'ampleur des informations historiques à ingurgiter étaient importantes. Le choix de l'auteur de découper le récit en faisant alterner une succession de protagonistes dans des lieux différents en est probablement la cause. Cependant, la bibliographie en fin d'ouvrage m'a permis de m'y retrouver parmi cette sélection de pionniers que l'auteur a choisi de présenter dans cette fiction historique. Son propos se révèle assez didactique dans la mesure où seulement 20% du récit est fiction.
Erigé avec le temps comme un épisode mythique de l'histoire américaine, la ruée vers l'or prend ici forme et réalité à travers le dessin en noir et blanc de l'auteur qui n'hésite pas à montrer tous les excès de cette période. La violence et l'inhumanité des hommes rivalisent avec l'hostilité et la rudesse de la nature qui les accueille. Tout au long des pages, une question semble persister et s'imposer dans les pensées du lecteur: jusqu'où les hommes peuvent aller pour satisfaire leur soif d'or?
Si certaines personnalités comme Joe Ladu ou Robert Henderson ont une vision idyllique de la quête de l'or, d'autres y voient une occasion de s'enrichir comme George Carmack ou Jim Mason grâce à l'orpaillage alors que d'autres firent le choix de s'enrichir au détriment des chercheurs d'or comme Belinda Mulrooney ou Soapy Smith. En toile de fond, cette fiction historique traite des problèmes sociaux, économiques et politiques qui traversent cette nouvelle société en pleine construction. Malgré son éloignement le gouvernement canadien tente tant bien que mal par le biais de la police montée et des arpenteurs d'asseoir son autorité et un certain ordre dans les concessions. Cependant la violence est présente au quotidien avec le banditisme, les mutineries des mineurs ou les règlements de compte entre chercheurs d'or. La pénurie de denrées de première nécessité et l'abondance de l'alcool ne facilitent pas les choses dans une région aux étés courts et aux longs hivers.
Foisonnant de faits historiques, ce roman graphique permet de nous plonger dans ce qui demeure la plus grande migration de population de l'histoire pour l'exploitation de gisements d'or grâce à la passion de l'auteur pour ce sujet, auquel il a consacré cinq ans de recherche. Les dernières pages présentent une bibliographie, les techniques d'orpaillage et une présentation par l'auteur de son ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IreneAdler
  01 novembre 2012
Ruée vers l'or, Alaska, fin 19eme siècle. Une rumeur se propage : il y a de l'or chez les Indiens du Yukon. Tous les traine-savates, prospecteurs, aventuriers s'y rendent. Seuls ou avec une équipe tenue d'une main de fere. Quelques escrocs dans le lot ; quelques femmes aussi.
Warton dresse le portraitdes chercheurs d'or les plus emblématiques, des épisodes les plus significatifs. C'est bien fait, c'est documenté.
Mais, et ce n'est que mon avis et ma préférence, je préfère que l'on me raconte des histoires, avec une intrigue. Ce qui n'était sans doute pas possible avec ce parti pris ; du coup je n'ai pas accroché. Cependant, si ce sujet vous intéresse, vous ne perdez rien à jeter un oeil à ce volumineux ouvrage !
Commenter  J’apprécie          60
Montana
  20 octobre 2014
Ce roman graphique relate des tranches de vies des personnalités les plus marquantes qui ont participé à la grande aventure de la ruée vers l'or dans le Klondike au début du XXème siècle (1897/98).
Les points forts de cette imposante BD sont :
- qu'elle est très documenté,
- qu'elle a le mérite d'évoquer un épisode fascinant de l'histoire du Canada peu exploité,
- qu'elle raconte une partie de la vie des acteurs de cette incroyable et violente épopée,
- que l'auteur a pris soin de faire en fin d'ouvrage un "lexique" des nombreux personnages évoqués au cours de l'histoire.
Toutefois, je ne lui ai attribuée que 4 étoiles parce que les majestueux paysages du Yukon auraient mieux été mis en valeur en couleurs.
On perçoit au delà de l'appât du gain et des différents destins présentés, tout ce qui est en train de se mettre en place à ce moment clé de l'histoire du Canada.
Une BD pour découvrir et comprendre cette période de l'histoire au travers du destin de personnages clés : une fresque à découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Walden-88
  23 octobre 2012
Ce magnifique roman graphique (de plus de 300 pages) retrace avec une grande précision historique la fantastique épopée de la ruée vers l'or au Yukon à la toute fin du XIXè siècle. Zach Worton prend pour décors les majestueux espaces sauvages du Grand Nord et construit son récit autour de quelques figures marquantes de l'époque: pionniers intrépides et visionnaires comme Robert Hendersen ou Joe Ladue, Belinda Mulrooney, l'une des rares femmes ayant réussi à s'imposer et à faire fortune ou encore Soapy Smith, escroc sans scrupule et manipulateur.
Il a fallu à l'auteur cinq années de travail pour mener à bien ce projet scrupuleusement documenté.
Une fresque vivante et passionnante, traversée par une constante interrogation: jusqu'où la soif de l'or et l'appât du gain peuvent-ils mener les hommes ?
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
hannah851hannah851   16 avril 2016
Parmi ces vauriens s'illustra Soapy Smith, l'auteur de la fameuse "arnaque du savon". Il vendait des pains de savon dans lesquels étaient incrustés des billets. Des complices infiltraient le public et faisaient mine d'acheter les savons gagnants, ce qui provoquait une ruée sur les marchandises. Les acheteurs repartaient bredouilles et l'argent des complices - ainsi que les revenus des ventes - tombait dans les poches de Soapy. Smith était très connu dans le pays pour ses talents de manipulateur. Doté d'une voix grave, presque veloutée, et d'une diction hypnotique, il était capable d'enjôler à peu près n'importe qui, y compris des hommes politiques, des juges et des sénateurs, parmi lesquels il comptait de nombreux amis intimes, et même des confidents. p. 147
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IreneAdlerIreneAdler   18 avril 2013
D'après ce qu'on m'a dit, les gens perdent la raison dès qu'on leur parle d'or ! Seattle, New York, San Fransisco, Londres, Paris, l'Afrique... La fièvre contamine le monde entier !
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : ruée vers l'orVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les romans graphiques incontournables

Quel héros de bande dessinée commence ses aventures par une ballade en mer salée?

Tintin
Corto Maltese
Mortimer
Peter Pan

7 questions
76 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman graphiqueCréer un quiz sur ce livre