AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782848659268
125 pages
Éditeur : Sarbacane (05/10/2016)

Note moyenne : 3.07/5 (sur 34 notes)
Résumé :
C'est dans une forêt sauvage que Louis, 12 ans, vient passer son premier camp scout et essayer de soigner ses bleus à l'âme. Mais son séjour ne sera pas de tout repos, entre les brimades des scouts plus âgés, les tiraillements de ses propres démons et un secret trop lourd à porter. Un récit initiatique qui bat au rythme sensuel, feutré et magique de la forêt, où les compromis de l'âge adulte et les premiers émois amoureux viennent bousculer l'innocence de l'enfance.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
trust_me
  09 novembre 2016
Parce que son frère malade demande toute leur attention, les parents de Louis décident de l'envoyer dans un camp scout. A douze ans, le garçon se retrouve au milieu de la forêt avec des camarades plus âgés que lui bien décidés à lui faire subir un bizutage en règle. Pour obtenir sa « totémisation » et devenir un scout digne de ce nom, Louis est mis à l'épreuve. Avec deux autres souffre-douleurs, il va devoir se cacher dans les bois et ne pas être retrouvé par le reste de la troupe. S'ils n'y parviennent pas, le chef leur annonce qu'ils vont « le sentir passer ». Pas simple, surtout quand un fauve échappé du zoo rôde dans les alentours.
Un album vraiment étrange, qui ne s'offre pas facilement. La narration est au départ déconcertante, semblant manquer de liant, limite fouillis. L'ambiance est à la fois oppressante et onirique, à la frontière du fantastique et de la poésie. le récit initiatique est tellement allégorique qu'il est difficile d'en saisir toutes les subtilités. Il y a quelque chose d'angoissant dans le parcours de Louis, son rapport aux autres empreint d'une certaine bestialité, la méchanceté gratuite de ses congénères et le huis clos lugubre offert par le décor sylvestre. Un malaise latent se diffuse au fil de pages et ne cesse de croître, on sent que le danger est là, non identifié mais bien présent, entretenant une inquiétude pas évidente à contrôler.
Graphiquement les ombres dominent. On sent le froid, l'humidité, l'absence de lumière. le clair-obscur permanent a un petit côté flippant extrêmement bien rendu par le trait nerveux et le choix de couleurs de Mikaël Ross.
Une BD inclassable qui aborde le passage de l'enfance à l'adolescence et souligne la perte de l'innocence à travers une épopée initiatique originale et dérangeante, douloureuse et fascinante.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
reve2003
  25 novembre 2019
J'ai un avis mitigé sur cet album. le format et la couverture m'ont pas mal attirée. Mais j'ai été plutôt déçue par l'histoire. Les dessins sont beaux mais fouillis. Dommage.
Commenter  J’apprécie          70
Erik_
  06 novembre 2020
Lorsqu'on est encore un petit garçon de 12 ans, la perte d'un être cher peut paraître encore plus terrible. Il faut exorciser une peine qui ne part pas et il faut vivre avec. En l'occurrence, Louis va se réfugier dans le scoutisme. Est-ce cependant une si bonne idée ? Il devra subir les brimades de ses camarades. Il se forgera un caractère afin d'évoluer vers la maturité.
J'ai bien aimé le début et la fin de ce récit dont le thème principal est l'exploration de l'adolescence. Par contre, c'est beaucoup trop long avec un dessin parfois un peu brouillon. Pour autant, le graphisme laisse parfois échapper l'émotion dans son expressivité. Il y a également une bonne maîtrise des couleurs car on se sent véritablement oppressé à la lisière de cette forêt à la fois terrifiant mais hypnotisant.
Totem est une bd initiatique sur la dureté de l'enfance. Malgré son côté âpre, il en ressort quelque chose de positif comme une espèce de renaissance salutaire.
Commenter  J’apprécie          00
Noctenbule
  25 novembre 2017
Louis jouait tranquillement avec son frère lorsque celui-ci s'effondra sur le sol. Peu de temps après, il est envoyé dans un camp scout. Il sait au fond de lui qu'il se passe quelque chose avec son frère. Mais il doit gérer ce qui se passe dans le camp avec le bizutage en règle qu'il subit. Pour faire partie du groupe, il doit subir une épreuve pour avoir son totem. C'est le renard qui est l'animal qui le représente le mieux. Mais une fois l'épreuve du feu passé le masque de l'animal et l'animal ne font plus qu'un. Et à partir de là, nous allons partir dans une quête d'un ailleurs mystérieux et mystique.
L'univers graphique de Mikaël Ross est assez particulier et peu effrayer quelques lecteurs habitués à un dessin plus classique. Mais très vite, on se laisse emporter par l'histoire et le dessin devient celui qui convient au récit. L'ambiance est étrange et l'imprécision des contours ou des couleurs nous demande de faire travailler notre imaginaire. La frontière entre fantastique et poésie, fiction et réalité sont assez trouble. Rien de tel pour perturber le lecteur pour l'emmener encore plus loin. le monde est cruel et sauvage. L'enfant doit faire face à la séparation avec son frère, à l'éloignement par ces parents, sa solitude dans un groupe qui est méchant. Les couleurs sont sombres, un peu noir, on ressent un certain malaise. On ne peut rester insensible face à ces mots, ces silences et ces teintes.
Un passage vers la fin de l'adolescence qui se fait dans la mutation et la souffrance. Plongez dans la noirceur de la vie.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lenoir_emilie_72
  25 avril 2019
J'achève cette lecture et je ne sais pas trop quoi en penser... il y a des scènes sombres, fantastique. Aucun personnage n'a attiré mon regard. Une lecture bizard.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (4)
BoDoi   24 janvier 2017
Un récit qui se veut celui de l’initiation, du passage de l’âge de l’enfance à celui de l’adulte.
Lire la critique sur le site : BoDoi
LaFabriqueaBulles   14 novembre 2016
Un oneshot guttural et inquiétant, résonnant de bruits de forêt profonde, détrempé par la pluie et la boue.
Lire la critique sur le site : LaFabriqueaBulles
BDGest   20 octobre 2016
Un conte moderne et intelligent où le dessin est au service du texte et le texte au service du dessin.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDGest   18 octobre 2016
Un conte moderne et intelligent où le dessin est au service du texte et le texte au service du dessin.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Erik_Erik_   06 novembre 2020
Évidemment, je savais qu'une œuvre forgée sur terre ne peut jamais parler qu'un langage terrestre ; mais certaines me semblaient avoir échappé à leur auteur et résorbé en elles le sens dont il avait voulu les charger ; elles se tenaient debout, sans le secours de personne, muettes, indéchiffrables, pareilles à de grands totems abandonnés.
Commenter  J’apprécie          00
LilizLiliz   03 août 2018
A chaque fois que je pense avoir compris comment fonctionnent les choses, je me rends compte que finalement, je ne comprends rien.
Commenter  J’apprécie          10
reve2003reve2003   25 novembre 2019
Il dit que nos yeux nous trahissent dans le noir et que les ombres, on peut les faire tricher.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nicolas Wouters (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Wouters
Nicolas Wouters - Totem
autres livres classés : scoutsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4027 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre