AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1021403016
Éditeur : OSKAR ÉDITEUR (26/01/2015)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Dans cette communauté Emmaüs du nord de la France, face à l’Angleterre, ce sont les hommes seuls qu’on accueille. Pourtant, lorsque Zamir débarque avec son père, sa mère et son petit frère, au terme de longs mois d’errance à travers l’Europe, le directeur, Viktor dit le Viking, ne leur refuse pas l’hospitalité. Zamir est fatigué. Il a faim. Il n’est jamais allé à l’école. Mais auprès de ces hommes rudes au grand cœur, une vraie vie d’enfant va commencer pour lui.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
murielan
  27 février 2015
Zamir et sa famille sont des migrants sans-papiers qui rêvent d'une vie meilleure en Angleterre. En transit en France, SDF, ils survivent en mendiant dans la rue. Mais la solidarité des compagnons d'Emmaüs va leur offrir une vraie bouffée d'oxygène...
Un roman fort pour un thème de société important : la dure réalité que vivent ces migrants qui ont tout quitté pour un futur qu'ils supposent plus facile. Mais leur sort est souvent bien éloigné de ce qu'ils imaginaient.
Emmaüs, comme d'autres associations d'ailleurs, vient en aide à cette population qui subit la faim, le froid, le racisme.
Heureusement, ici, l'histoire, loin de cacher ses dures réalités de condition de vie, est ponctuée de messages d'espoir.
A lire à partir de 10/11 ans.
Commenter  J’apprécie          210
Saiwhisper
  27 décembre 2015
Zamir est un jeune garçon issu d'une famille pauvre en errance. Survivre. Tel est son quotidien : tous les jours, Zamir doit chercher de quoi manger, trouver un abris, fuir la police et mendier. Des papiers, ses parents n'en ont plu et ils n'ont d'autre choix que de fuir... Pourtant, un jour, le destin bascule lorsqu'un centre Emmaüs accepte de loger cette petite famille. Zamir découvre alors le confort : des vêtements propres, un lit, de l'eau chaude, ... Et même l'école !
Un roman touchant et réaliste qui, à la manière de "No et moi" de Delphine de Vigan, fera basculer le lecteur dans un univers que l'on a malheureusement tendance à oublier... L'auteure ne tombe pas dans le pathos et fait découvrir un univers que les jeunes (et peut-être les plus âgés) n'imaginent pas. C'est simple et plein de tendresse, avec un sujet pourtant difficile et qui est toujours d'actualité. E.C.
Commenter  J’apprécie          40
lirado
  10 janvier 2016
Zamir est un roman d'actualité dans lequel on y parle d'immigration mais surtout d'intégration. Zamir raconte son quotidien et ses joies simples après des mois sur la route : aller à l'école, avoir un toit, manger à sa faim… un optimisme à toute épreuve qui ramène aussi les pieds sur terre pour le lecteur. le roman donne une bonne description de la vie au sein de la communauté Emmaüs et aborde de nombreux sujets : la clandestinité, l'intégration, l'apprentissage de la lecture, la solidarité… C'est un livre facile à lire au héros attachant.
Néanmoins le roman est à mon goût un peu trop optimiste et il peut conduire à une vision erronée de la situation des réfugiés et migrants aujourd'hui. le texte aborde de nombreux thèmes mais chacun d'entre eux est un peu survolé. Un roman intéressant, touchant, première invitation à découvrir un sujet d'actualité pas toujours bien compris des enfants.
Lien : http://www.lirado.com/zamir-..
Commenter  J’apprécie          80
cible95
  23 juin 2015
Dans cette communauté Emmaüs du nord de la France, face à l’Angleterre, ce sont les hommes seuls qu’'on accueille. Pourtant, lorsque Zamir débarque avec son père, sa mère et son petit frère, au terme de longs mois d’'errance à travers l’'Europe, le directeur, Viktor dit le Viking, ne leur refuse pas l’'hospitalité. Zamir est fatigué. Il a faim. Il n’'est jamais allé à l’école. Mais auprès de ces hommes rudes au grand coeœur, une vraie vie d'’enfant va commencer pour lui.
Excellent roman vu à travers les yeux de Zamir. Nous y découvrons la rude vie de migrants sans papiers (les papiers de Zamir et de sa famille ont été volés) et la générosité. Très touchant sans jamais tombé dans le pathos.
Commenter  J’apprécie          30
belaval
  18 février 2015
de 10 à 110 ans écrit l'éditeur! Pour commencer, ce livre est un bel objet: le dessin de couverture me paraît parlant et réussi.
On retrouve la sensibilité que josette Wouters déploie dans ses livres; ici, c'est au service d'une famille à la dérive depuis qu'elle a du quitter son village: longs mois d'errance à travers l'Europe, Zamir, son bébé de frère né au cours du voyage, sous une tente de fortune, et ses très jeunes parents sont accueillis par Emmaüs: ils ont froid, faim, peur, on leur a volé leurs papiers pour les obliger à mendier: ils ont refusé et ont du fuir. A Emmaüs, ils sont hébergés, nourris...Zamir va aller à l'école et vivre enfin une vie d'enfant. Tout n'est pas rose dans ce livre, loin de là mais on découvre une réalité mal connue et un certain espoir
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   15 mars 2016
« Quand j’ai commencé à jouer, les yeux fermés pour mieux entendre les notes, il paraît que maman a ouvert les siens. Elle me regardait encore quand j’ai fini le morceau. Elle m’a souri tristement en disant : « C’est beau. » Et c’est tout.
Mais à chaque fois que je vais la voir, je sens qu’elle attend avec impatience que je joue. Et chaque fois, elle sourit de plus en plus longtemps. » (P124)
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   15 mars 2016
« Je n’ai pas d’amis, parce qu’on voyage tout le temps et qu’il faut se cacher. Et là, d’un seul coup, je me suis rendu compte que les canards avaient plus de chance que moi. J’aurais voulu être un canard. » (P24)
Commenter  J’apprécie          30
chloe026chloe026   24 avril 2019
Ma mère n'arrivait pas à y croire. Elle a pris l'appareil en tremblant. Elle a appuyé sur les touches indiquées par Dimitri. Elle a écouté en fermant les yeux. Et on a vu un miracle : ma mère riait et parlait à un de ses frère en pleurant
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Josette Wouters (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Josette Wouters
Interview de Josette Wouters, pour son roman "Le Passage à canote" (éditions De Borée).
autres livres classés : migrantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1041 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre