AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281121920X
Éditeur : Milady Romance (27/01/2017)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Lui pardonnera-t-elle d'être un biker ? Entrepreneuse spécialisée dans le nettoyage, London Armstrong s'occupe de la fille de sa cousine qui, âgée de dix-huit ans, est une vraie tête brûlée. Un jour, London rencontre le veuf et inconsolable Reese Hayes, président des Reapers, qu'elle trouve aussitôt attirant. Même si celui-ci ne cache pas son envie de la mettre dans son lit, elle n'oublie pas qu'il est aussi un malfrat et un criminel. Mais quand sa cousine se retrou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
LiliMatoline
  15 février 2017
Dans ce quatrième tome, l'auteur nous retrace l'histoire de Reese «Picnic» Hayes et London, leur début aperçu dans le tome précédent. Pour changer, ce sont des personnages plus matures et affirmés.
London est la tutrice de Jessica une jeune femme impulsive et la fille de sa cousine camée. Décidée à faire le fête celle-ci s'est rendue dans le clubhouse des Reapers. En bonne tata, London décide de la récupérer avant qu'elle ne fasse des bêtises. Elle ne s'attendait surtout pas à faire un pacte avec le diable.
London Armstrong 38 ans, patronne d'une entreprise de nettoyage, est divorcé et seule depuis six longues années. Cette femme est loin d'être une sainte, voire même «vilaine». Même si Reese lui fait une immense trouille, elle éprouve aussi une excitation intense à ses côtés. C'est une sacrée femme, elle tient tête à un chef biker qui opère dans l'inégalité. Elle a un caractère du tonnerre, une force et un courage exemplaire.
Reese «Picnic» Hayes, le président du club depuis dix ans et veuve depuis six, vient d'avoir 43 ans et a deux filles. Il est d'apparence froid et dur, et sait cacher ses sentiments. Son côté direct et autoritaire engendre la peur. Mais face à la merveilleuse London, il baisse sa garde, et faire apparaître un côté de son personnage adorable.
La narration est alternée entre les personnages avec en introduction leur prénom, celui de London revient plus fréquemment. Ce point de vue extérieur au club apporte une fraîcheur, surtout que London y est entrée de son plein gré. L'écriture est toujours fluide et facile à lire. le langage reste dans le thème des bikers, cru, direct avec une légère vulgarité. La petite touche d'humour dans ce monde de brutes est un pur bonheur.
L'auteur apporte énormément de points et de petits détails qui font de ce tome un excellent roman. Comme pour la voix de Heather, la femme décédée de Pic, qui est introduite de petite touche de conseil et autres, c'est un super fantôme. Chaque tome est unique dans son genre, est celui-ci de déroge par à la règle. La guerre avec le cartel qui pendant six mois était de faible intensité, prend dans ce tome de l'ampleur. L'offensive se prépare.
Un petit mot sur la couverture, l'originale laissée entendre un homme mûr, alors que la couverture française montre un jeune homme, ce qui ne convient malheureusement pas avec le personnage de Reese qui a la quarantaine. C'est pour cela que je continue à affirmer que les couvertures originales sont les meilleures.
Une saga qui est toujours placée dans les meilleures pour ma part. Et ce tome est une époustouflante lecture. le looping émotionnelle entre paradis et enfer est tout bonnement excellent. Les personnages plus matures apportent une profondeur à l'histoire, même si certains passages sont prévisibles, c'est sublime.
lien : http://meslivres-monplaisir.blogspot.fr/2017/02/reapers-motorcycle-club-tome-4.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ostenc
  19 mai 2017

J'ai apprécié de retrouver des personnages familiers car rencontrés dans les tomes précédents, mais aussi l'écriture de l'auteur. Beaucoup d'action et de rebondissements dans ce roman, du sexe et de l'amour aussi. Ce quatrième tome est plus mature, les personnages ont des responsabilités, un passé.
Un bon moment de lecture, j'ai hâte de retrouver la série.
Commenter  J’apprécie          120
marnchoups
  06 avril 2017
La saga Reapers Motorcycle Club est une saga qui d'un tome à l'autre ne me fait pas le même effet. le premier tome m'a fait fuir, le second m'a réconcilié, le troisième m'a bien plu et ce quatrième tome m'a fait succomber.
Consacré au Président des Reapers, Reese « Pic-Nic » Hayes, ce tome est beaucoup plus mature que les précédents et je crois que c'est cette maturité qui m'a charmé.
Pic-Nic n'est pas uniquement le Présidents des Reapers, il est aussi le père de deux filles qui lui en ont fait voir de toutes les couleurs et qui continuent à le faire. Em, sa cadette s'est amourachée de Hunter, un membre d'un gang rival. Veuf depuis quelques années, Reese est prêt à tout pour protéger ses deux filles mais il n'en oublie pas pour autant l'homme qu'il est. Les femmes défilent dans son lit ou ailleurs aussi fréquemment qu'il conduit sa Harley, c'est à dire très souvent. Elles savent à quoi s'en tenir et n'en demande pas plus. Pic-Nic a perdu sa régulière et rien ni personne ne pourra la remplacer. Même pas London Amstrong, la responsable du nettoyage employée par le MC.
London jongle entre sa vie professionnelle et l'éducation qu'elle tente de donner à Jess, la fille de sa cousine, qu'elle élève comme si elle était sa propre fille. Tête brûlée et inconsciente du danger qui rôde, Jess tire sur la corde sans penser aux conséquences et London est toujours là pour réparer les dégâts laissés derrière elle. Autant dire que London n'a que très peu de temps à accorder à sa vie amoureuse ou intime. Sa rencontre avec Pic-Nic va réveiller la femme en elle mais elle n'oublie pas qui il est et ce dont elle l'imagine capable.
La relation entre London et Reese va prendre le temps de se mettre en place même si un désir palpable plane dans l'air qui les entourent. Tout deux âgés de plus ou moins quarante ans, ils ne s'en laisse pas compter. Leur vécu respectif et leur caractère indépendant va donner encore plus de consistance à leur histoire.
Le club des Reapers et tout ce qui va avec, comprenez ses membres, ses « brebis », ses trafics et ses guerres de territoire ne seront pas mis de côté dans ce tome. Joanna Wylde ne laisse pas le temps à ses lecteurs et à ses personnages de souffler. Les événements s'enchaînent à mon plus grand plaisir. Les liens que vont nouer London et Reese sont d'autant plus fort qu'ils doivent se montrent sous leur véritable personnalité dès le départ et qu'ils vont devoir s'apprivoiser et accepter leurs sentiments afin de pouvoir construire quelque chose de concret entre eux.
Plus matures que les personnages des tomes précédents, Reese et London ont aussi l'histoire la plus aboutie depuis le début de cette saga. L'auteure prends le temps de décrire ses personnages, de définir ce qu'ils sont et ce qu'ils veulent sans tomber dans la romance immédiatement mais aussi de les faire progresser dans leur vie respective avant de s'engager. Tout est justement dosé et parfaitement amené.
Les scènes entre Reese et London laissent encore une fois transparaître l'expérience de vie des personnages. Leurs moments intimes sont décrits avec des mots certes crus par moment mais qui correspondent parfaitement au caractère et à l'évolution du couple. On ne tombe pas dans l'excès ou la niaiserie comme ça a pu être le cas dans les tomes précédents.
J'ai lu ce quatrième tome sans pouvoir m'arrêter. Dès la première page, j'ai été prise dans l'histoire de Reese et London. L'épilogue de ce tome laisse entrevoir de nouvelles histoires qui promettent d'être très plaisantes et éprouvantes. Je vais poursuivre la lecture de Reapers Motorcycle Club avec joie et j'attends avec impatience la parution du cinquième tome ( sortie prévue le 7 juillet 2017) qui sera consacré à Painter et Mélanie, deux personnages que l'on découvre ou redécouvre dans ce tome et qui vont, j'en suis persuadée, me faire ressentir une multitude d'émotions.
Lien : http://lepuydeslivres.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nyx
  26 février 2017
Ne vous fiez pas à la couverture, cette fois-ci l'autrice s'est intéressée à des personnages plus matures. Ils ont la trentaine/quarantaine et s'occupe "d'enfants" adultes !!
D'un côté nous avons Reese, président des Reapers et père d'Em (protagoniste principale du roman précédent) et de l'autre London, une entrepreneuse très professionnelle qui se débat un peu dans la vie.
Elle fait tourner son entreprise de nettoyage en tentant d'être la meilleure (et elle réussit même si elle ne roule pas sur l'or) tout en s'occupant de la fille juste majeure de sa cousine. Cette dernière souffre de problèmes de santé (ne soyez pas curieux, vous ne saurez lesquels qu'à la toute fin !) et surtout d'un comportement imbuvable. Provocatrice, bordélique, insolente et particulièrement ingrate, il nous est presque impossible de l'apprécier... Pour autant elle ne mérite pas ce qui lui arrive et heureusement l'épilogue nous apprend que son avenir s'éclaircira un peu.
London ne veut rien avoir à faire avec le gang des motards même s'ils l'emploient et la paient très bien. Mais les choses vont insensiblement déraper lorsqu'elle va devoir demander de l'aide pour aider sa nièce. Commencera alors un jeu de chat et de souris avec Reese, même si London fait tout pour y échapper.
Reese est veuf et, comme on a pu le voir dans le tome précédent, semble dérailler depuis la mort de sa femme. Il donne l'impression de ramener tous les soirs une gamine plus jeune que sa fille dans son lit. On ne sait pas vraiment pourquoi il agit ainsi et à dire vrai, malgré les jugements que l'on a à travers les yeux d'Em et de London, l'autrice ne nous laisse pas vraiment le temps de réfléchir à cela ou même de le juger formellement ! C'est ainsi et c'est tout.
J'ai beaucoup aimé London, déjà parce qu'elle est plus âgée que les autres, mieux installée dans la vie. Il est plus facile de s'identifier à elle.
Côté intrigue, l'autrice a un peu plus creusé que pour les tomes précédents. Elle va construire une action à la suite des événements esquissés auparavant. Une intrigue plus sombre que les précédents, avec plus de sang, de violence et de drames.
L'auteur n'a pas besoin de nous décrire les faits pour qu'on prenne la mesure de l'horreur.
Bien sûr, cela reste une romance. Donc cette intrigue reste en trame de fond et n'est pas tellement approfondie. Mais elle est juste assez traitée pour avoir un peu de consistance et de légitimité.
Bon, côté point noir c'est à partir de ce moment là que London semble perdre un peu de son indépendance pour devenir comme toutes les héroïnes de romance mais bon ça passe encore.
En bref, le meilleur de la série jusque là.
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Milka2b
  11 octobre 2017
Une belle romance dans le monde des bikers, où tout est permis. D'ailleurs n'ayons pas froid aux yeux avec ces mâles possessifs et en rut.
On change un peu de catégorie d'âge pour les protagonistes, avec le chef des Reapers, père de deux jeunes filles dans la vingtaine, veuf et avec un passé bien chargé. La femme qui tentera de lui résister n'est autre que la patronne de son équipe de nettoyage, et on est bien d'accord, ne mélangeons pas sexe et boulot.
London a passé sa vie à travailler dur pour son entreprise, et elle a même sacrifié sa vie de famille pour sauver sa nièce malade, qui malheureusement lui en fait voir de toutes les couleurs et ne prend pas toujours les bonnes décisions, se créant beaucoup de problèmes.
London devra donc à un moment donné, demander de l'aide à Reese, et se mettre dans une situation des plus délicates, et ne prendra pas forcément les bonnes décisions.
On débute notre lecture, par le milieu de l'histoire en pleine action stressante, et d'un coup on repart au tout début et c'est très frustrant mais ça rend la lecture encore plus addictive.
Une suite très appréciable, avec un très bon mélange d'amour, sexe, trahison, vengeance et jalousie qui font de cette série une lecture agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
EppupuceEppupuce   09 février 2017
- Hé, chéri, a murmuré Heather. Tu te rappelles quand on venait ici ? Avec deux petites grenouilles blotties entre nous pour regarder les étoiles filantes pendant toute la nuit ? Tu leur disais que c'étaient des gens en route pour le paradis sur des fusées.
- Ouais, je m'en souviens.
Je me souvenais de tout. Parfois, j'aurais voulu pouvoir effacer certaines images trop douloureuses. Mais cette nuit ? Ouais… Cette nuit, tous mes souvenirs sont merveilleux.
- Elle te fait du bien. C'est ça que je voulais. Un jour, quand Em et Kit auront des enfants, tu les emmèneras ici pour moi. Tu veux bien. Tu leur diras que leur grand-mère Heather veille sur eux… Et tu leur diras aussi que leur grand-mère London est là pour leur donner l'amour en plus, parce que ce sont des petits-enfants géniaux qui méritent une double ration.
J'ai senti ma gorge se nouer. London a bougé contre moi, et le parfum de ses cheveux encore un peu humides est monté jusqu'à mes narines. Une senteur de propre et de frais.
- Tu me manqueras toujours, ai-je dit à Heather. Mais je crois que le moment est venu de te laisser partir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Milka2bMilka2b   18 novembre 2017
Je ne savais pas si je voulais le griffer parce qu’il baisait cette autre femme ou lui sauter dessus pour le chevaucher. Dans les deux cas, il faudrait d’abord que je le passe à l’eau de Javel pour éliminer tous les morpions qu’elle avait dû lui refiler.
Commenter  J’apprécie          00
archi19archi19   01 août 2017
Voyez-vous ça... La Biture au bois dormant qui se réveille sans même que je l'aie embrassée.
Commenter  J’apprécie          10
Milka2bMilka2b   18 novembre 2017
Comme d’habitude, il faisait monter en moi une trouille immense et une excitation intense.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : motardVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
284 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre