AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782246824732
400 pages
Éditeur : Grasset (11/03/2020)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dans ce témoignage inédit, le lanceur d’alerte Christopher Wylie nous raconte comment l’utilisation des données personnelles de dizaines de millions de personnes et des opérations de manipulations mentales menées à grande échelle ont permis à Donald Trump d’accéder au pouvoir, et au Brexit de l'emporter lors du référendum britannique. Wylie a été le premier à dénoncer les pratiques de la société pour laquelle il travaillait, Cambridge Analytica, et à pointer du doig... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bouldegom
  05 avril 2020
La plupart d'entre nous, j'en suis sûre, se souviennent des accusations contre Facebook pour avoir partagé des données d'utilisateurs avec d'autres entreprises. Mais a-t-on réellement mesuré ce qu'il s'était passé? Et malheureusement ce qui se passe encore...
Dans ce livre, nous sont révélés les agissements de la société britannique "Cambridge Analytica" qui, avec les données achetées à Facebook, ont influencé des millions d'utilisateurs, notamment pour le vote en faveur du Brexit, et l'élection de Donald Trump, le tout avec l'aide active de la Russie.
L'auteur, Christopher Wylie, est bien placé pour en parler; il est le créateur de l'algorithme qui a permis de "profiler" des millions de personnes, de les étudier dans les moindres recoins de leur vie privée et de même pour leurs "amis". Pourquoi l'a-t-il écrit, et dénoncé le système qu'il a lui-même initié, ainsi que beaucoup de ses anciens collaborateurs? Selon lui parce qu'il a réalisé que cette création mettait en danger les démocraties, et la vie réelle des gens. Certains doutent de sa sincérité mais quoiqu'il en soit, les faits sont réels et vérifiables. Et glaçants!
Il m'est impossible de résumer ce livre tant il est dense en faits, en rebondissements, en noms de personnes et de pays, mais que faut-il retenir? Qu'il n'y a aucune vie privée sur Internet, à partir du moment où c'est posté, on ne peut plus revenir en arrière, les gens les moins bien intentionnés peuvent accéder à vos données. Nous, simples utilisateurs, nous n'imaginons même pas à quel point nous sommes manipulés. Que les grands patrons de ces géants du Web que sont Google, Amazon, Facebook etc, sont les nouveaux maîtres du monde, et ils n'ont que faire de nos démocraties. Qu'il est encore temps de légiférer, et d'encadrer fermement ce qui se passe dans ces entreprises.
Même si Cambridge Analytica a été mise en faillite, elle a fait naître un tas d'autres petites entreprises qui elles, existent encore, et font exactement la même chose.
Comme un homme averti en vaut deux (et une femme quatre ;-) ), je ne saurais trop vous conseiller de lire ce livre. On ne pourra pas dire que l'on ne savait pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
ileana
  16 mars 2020
Le donneur d'alerte témoigne : en 2018, il a rendu publique l'utilisation frauduleuse de données personnelles à grande échelle pour influencer les élections aux Etats Unis et aussi le referendum du Brexit.

Le sujet est intéressant mais l'auteur, un jeune canadien, me semble un manipulateur indigne de confiance.
Son employeur, la société Cambridge Analytica, s'est emparé de données appartenant à 87 millions d'utilisateurs Facebook ; suite à ce scandale, le patron de Fb a dû se soumettre à une audition du Congrès US.
Pourquoi à mes yeux l'auteur est indigne de confiance :
- Dans son témoignage, il prétend avoir compris tardivement les louches agissements de sa boîte Cambridge Analytica. Hé non, il savait parfaitement ce qui se passait : avant d'intégrer cette structure, il a eu son diplôme en droit à la London Scool of Echonomics (la jurisprudence de la propriété intellectuelle)
- Parallèlement à son job, il a fondé en 2014 sa propre startup où il a utilisé le même jeu de données acquis frauduleusement ; il a démarché les mêmes acteurs politiques en leur faisant miroiter la victoire électorale.
Quant à Mr Nix, le PDG de sa boîte, c'était un mythomane et un mégalo. Il parait qu'il était également un bon vendeur, car il promettait monts et merveilles à ses clients fortunés.
Il prétendait : « Aujourd'hui aux USA nous disposons d'environ quatre mille ou cinq mille éléments d'information sur chaque individu. Nous modélisons la personnalité de chaque adulte à travers le pays, quelques 230 millions d'individus. [ en 2016] » Source wiki anglophone.
En VO : « Today in the United States we have somewhere close to four or five thousand data points on every individual ... So we model the personality of every adult across the United States, some 230 million people. »
A tout cela s'ajoute la platitude de l'écriture ; à éviter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
myfabulousreading
  27 avril 2020
Le cours des données a dépassé celui du pétrole et devient la "denrée" la plus rentable au monde! Bienvenue dans l'ère du numérique où nous ne sommes rien d'autre qu'une marchandise aux yeux des Big Five, j'ai nommé les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).
L'auteur, Christopher Wylie, est devenu lanceur d'alerte lorsqu'il a compris l'effet destructeur de ce qu'il avait aidé à créer, au sein de Cambridge Analytica. Il coopère donc avec les journalistes pour avertir le grand public. Ce coming out en tant que lanceur d'alerte a provoqué la plus grande enquête criminelle de l'histoire, sur des données informatiques.
Des datas ont en effet été utilisées pour établir des profilages psychologiques afin d'influencer les citoyens américains lors de l'élection de Trump mais aussi dans le cadre du Brexit! Oui oui, ça va très loin. Et encore je ne vous parle pas du massacre des Rohingyas ou des guerres civiles dans les pays d'Afrique...Bref vous l'aurez compris, c'est une arme de destruction psychologique massive du 21e, pour ce que l'on appelle les guerres silencieuses. On parle quand même d'outils qui pourraient être classés comme arme militaire!
Je ne vais pas m'étendre sur le sujet. On pourrait en parler pendant de longues heures tant il est vaste et riche, je vous laisse donc aller découvrir cette mine d'informations par vous-même, si vous êtes intéressés par le sujet.
Et à ce propos pour le compléter,je vous conseille d'ores et déjà, si ce n'est pas encore fait, de regarder le documentaire Netflix, The Great Hack où le même sujet est traité du point de vue d'une journaliste qui a enquêté sur Cambridge Analytica et de la lanceuse d'alerte Brittany Kaiser, ancienne directrice commerciale de CA et qui a été la collègue de Christopher Wylie. Surtout, cela vous permettra de mettre des visages sur les personnes citées dans ce livre.
En conclusion, je pense tout de même que Christopher Wylie à aussi sa part d'ombre dans toute cette histoire et que ses agissements peuvent parfois paraître douteux, mais bon, qui n'a pas le droit à la rédemption?
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
BouldegomBouldegom   05 avril 2020
Je mentirais si je prétendais ne pas être bien plus cynique aujourd'hui qu'au début de cette aventure.Mais je ne me suis pas résigné pour autant. Au contraire, je pense que j'en ressors encore plus radical. Avant, je pensais que, bon an mal an, notre système fonctionnait correctement. Je me disais qu'il devait bien y avoir quelqu'un, quelque part, avec un plan pour résoudre les problèmes posés, par exemple par Cambridge Analytica. J'avais tort. Notre système est cassé, nos lois ne fonctionnent pas, nos régulateurs sont faibles, nos gouvernements ne comprennent pas ce qu'il se passe, et notre technologie est en train d'usurper la place de notre démocratie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ileanaileana   18 mars 2020
« Quand j’avais commencé [à travailler pour une filiale de Cambridge Analytica ], l’entreprise travaillait sur des programmes de lutte contre les narcotrafiquants dans des pays d’Amérique du Sud. La stratégie consistait en partie à identifier des cibles faciles à manipuler pour perturber de l’intérieur les cartels de trafic de drogue. La première chose, c’était de trouver le point faible de l’organisation, c’est-à-dire les individus qui étaient susceptibles de devenir paranoïaques et instables. Puis l’entreprise se mettait à leur suggérer subrepticement des idées : ‘Tes patrons te volent’ ou encore ‘Ils vont se servir de toi comme bouc émissaire’. [ ]

L’objectif était de les retourner contre leur organisation : parfois, quand une personne s’entend suffisamment répéter une chose, elle finit par y croire. [ ]
Ils commençaient alors à partager des rumeurs et à s’entrainer mutuellement toujours plus loin dans la paranoïa. [ ]

Cette fois, l’organisation que visait [mon employeur] était l’Amérique et son fer de lance, les réseaux sociaux. [ ] Avec le temps, l’entreprise parvint à créer un mouvement national de citoyens conspirationnistes et névrosés. L’alt-right. P228
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BouldegomBouldegom   01 avril 2020
La semaine suivante, Kogan envoya à SCL des dizaines de milliers de profils Facebook, et nous fîmes quelques tests pour nous assurer que les données étaient aussi utilisables que nous l'avions espéré. Elles étaient encore meilleures que prévu. Le jeu contenait le profil complet de dizaines de milliers d'utilisateurs - leur nom, leur genre, leur âge, leur ville, leurs mises à jour de statut, leurs "likes", leurs "amis", - tout, en fait. Kogan nous dit alors que son appli pouvait même récupérer les messages privés. "OK, ai-je dit, vas-y."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BouldegomBouldegom   01 avril 2020
C'est comme ça que j'ai commencé à travailler pour Cambridge Analytica, le projet qui changea l'histoire, fit voter le Brexit, élire Donald Trump, et qui signa la mort du droit à la vie privée: en vagabondant en bagnole à travers les Etats-Unis. (p.164)
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : fraudeVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Christopher Wylie (1) Voir plus