AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756050294
256 pages
Éditeur : Delcourt (14/09/2016)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Fort Sill, Oklahoma, été 1904. Le fonctionnaire S.M. Barett a réussi à convaincre le président Roosevelt de recueillir les mémoires de Geronimo. Un siècle plus tard, Clément Xavier et Lisa Lugrin décident d'aller à la rencontre des descendants du mythique chef indien, parqués dans des réserves au sud des États-Unis.

Chemin faisant, ils adaptent en bande dessinée les mémoires du résistants apache et poursuivent leur reportage anthropologique. Résultat:... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Blackbooks
  06 janvier 2020
28 mai 1830, l'Indian Removal Act jetait les bases d'une nouvelle politique expansionniste repoussant les peuples autochtones au-delà du Mississippi. Un simple accord aux conséquences que l'on connaît pour les amérindiens. du Trail of tear qui laissa nombre de Cherokees sur la route de l'exil à l'attaque de la mission Drexel le 30 décembre 1890, soixante ans qui ont bouleversé la carte des futurs États-Unis. Soixante années de combats, de luttes, de massacres qui ont engendré des légendes, des guerriers. Parmi eux, Go Khla Yeh dit Geronimo. Celui qui n'était qu'un simple Bedonkohe entra douloureusement dans l'histoire après la perte de sa femme et de ses trois enfants au massacre de Kaskiyeh en 1858. Des larmes et de la douleur naquit un chef. "Je n'étais pas un chef et ne l'avais jamais été mais parce que j'étais celui qui avait le plus souffert, on me conféra cet honneur et je résolus de me montrer digne de leur confiance." Bien des années plus tard, celui qui réclamait depuis sa détention à Fort Sill, le retour de son peuple sur ses terres ancestrales obtint du président Roosevelt l'autorisation de transcrire ses mémoires. Un témoignage à replacer dans son contexte avec la vision d'un apache trahi à plusieurs reprises par les blancs qui relate sa vie, ses combats. de la naissance, "tout enfant, je rampais sur le sol souillé du tepee de mon père, ma mère me portait sur son dos, suspendu dans mon tsoch (berceau, en apache) ou me suspendait à une branche d'arbre. le soleil me réchauffait, le vent me berçait, les arbres m'abritaient comme tous les autres enfants apaches" à la genèse du guerrier, Geronimo relate sans chronologie précise les faits marquants, son aversion pour le peuple mexicain. Une vie de rapines et de guérillas qui finira monnayée à l'exposition universelle de 1904 avec en point de mire le retour vers l'arbre qui l'a vu se suspendre. Requête qui ne sera jamais assouvie.
Clément Xavier et Lisa Lugrin nous font revivre la rencontre entre Stephen Melvil Barrett  et le célèbre guerrier apache Bedonkohe dans la réserve de Fort Sill dans l'Oklahoma. Une approche qui reprend les grands traits des Mémoires de Geronimo, mêlant documentaire et récit, ainsi que quelques passages sur la naissance du peuple apache. Une bande dessinée intelligente qui met en lumière les divergences entre de deux civilisations qui ont chacune écrit l'histoire des États-Unis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PinkCatReading
  15 février 2017
Biographie? Reportage anthropologique? Bande dessinée historique? Roman graphique ? "Geronimo, mémoires d'un résistant apache" est tout cela. Clément Xavier et Lisa Lugrin se penchent avec intelligence, empathie et humour sur la vie et le combat de Go Khla Yeh dit Geronimo.
432 pages pour (re) découvrir un pan de l'histoire des États-Unis, étudier la divergence entre les civilisations amérindienne et occidentale et surtout comment l'une a écrasée l'autre et comment cela impacte-t-il encore l'histoire actuelle et les relations entre le peuple amérindien et les "autres" américains.
Malgré le nombre de pages, la lecture est fluide, le dessin sobre et direct. le scénario est solide : il se base sur les mémoires de S. M. Barrett, un fonctionnaire qui rencontra Geronimo à la prison de Fort Hill en Oklahoma et est renforcé par le voyage effectué par les auteurs à Apache City et leur rencontre avec des des Indiens Apaches Chiricahuas. L'iconographie est d'ailleurs enrichie par les photos réalisées par les auteurs qui s'ajoutent aux photos d'archives et aux dessins...
J'ai beaucoup aimé le trait simple et efficace, le rapport à la nature, à la spiritualité, à la famille, les légendes...je regrette cependant le manque de couleurs qui auraient pu apporter encore plus de force à certain dessins. Et un petit moins pour un bel anachronisme : "On n'est pas chez les Bisounours"; certes, certes...
Un roman graphique très intéressant pour aborder ou revoir l'histoire des amérindiens et des États-Unis et qui met le doigt sur des sujets malheureusement toujours d'actualité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
jelydragon
  22 février 2019
Ce roman graphique est une biographie de Geronimo. Tout le monde connait Geronimo et pourtant que sait-on réellement de lui ? J'ai beaucoup appris avec cette lecture, où on alterne des passages qui racontent sa vie et d'autre qui font plus reportage, cela donne un éclairage vraiment intéressant du personnage. C'est un beau pavé, mais malgré tout il se lit facilement et reste très accessible, pour tout ceux que le sujet intéresse, et ceux qui veulent le découvrir.
Commenter  J’apprécie          30
hashtag_profdoc
  21 avril 2017
Histoire d'un journaliste qui raconte sa rencontre avec l'Apache Géronimo.
De nombreux faits historiques et de réflexion sur les Américains vu comme colonisateurs, beaucoup de poésie et de références à la culture apache, mais également un lien avec le présent et l'ironie de ce qui est resté dans les mémoires américaines, notamment sur la dénomination de Geronimo lui-même.
Une histoire d'oppressés qui se sont battus à qui le roman graphique rend hommage.
Commenter  J’apprécie          30
Mia
  29 mai 2017
Au travers du récit de Geronimo, l'ennemi public n° 1 de la jeune Amérique, on parcourt tout un pan de l'histoire souvent peu glorieuse des Etats-Unis. L'originalité de ce roman graphique tient au fait qu'il se base directement sur la biographie publiée par Barrett au début du XXè siècle. du reste, les auteurs ont intégré dans leur récit, la rencontre entre Geronimo et Barrett. On suit son quotidien, sa curiosité pour ce prisonnier atypique et leur apprivoisement mutuel. La petite histoire trouve place dans la Grande et le récit mêle images d'archives et photos prises par les auteurs. Pour briller en société, une anecdote amusante nous raconte l'origine de l'appellation Teddy Bear. J'ai beaucoup apprécié le travail de qualité qu'ont réalisé Lisa Lugrin et Clément Xavier, pour une première réalisation, gageons qu'on entendra encore parler d'eux !
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
Sceneario   08 novembre 2016
Un chef d'oeuvre, tout simplement. Un oeuvre forte, puissante et passionnante que je vous invite à lire sans plus tarder, à posséder dans toute bonne bibliothèque.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   04 octobre 2016
Lisa Lugrin et Clément Xavier livrent leur expérience et leur vision de ce personnage emblématique, réalisant ainsi une excellente bande dessinée biographique.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   19 septembre 2016
La vie de Geronimo est racontée un brin trop platement, sans le souffle romanesque que l’on attendrait d’un tel parcours historique.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PecosaPecosa   27 juillet 2017
"Tuer le sauvage pour sauver l'homme." C'est le programme qu'appliqua dès 1879 le pensionnat de Carlisle. Dix mille jeunes indiens furent arrachés à leurs familles. Il leur était absolument défendu de pratiquer leurs traditions, leur culture. Des centaines d'enfants sont morts à Carlisle. Ceux victimes de la tuberculose sont enterrés dans le cimetière de l'école. A Carlisle, on mettait en pratique les idées d'un inspecteur de l'instruction publique française, qui déclara sur les ruines fumantes de la Commune de Paris... "Si vous voulez une saine domination des classes supérieures, il ne faut pas fusiller le peuple, il faut l'instruire."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
PecosaPecosa   28 juillet 2017
Pour en connaître plus sur l'histoire des apaches, rien ne sert d'interroger les hommes...Il faut aller sur sur terre en Arizona...Et écouter les arbres, les pierres, les nuages et le vent.
Commenter  J’apprécie          227
NievaNieva   27 novembre 2019
— On a gagné, Geronimo ! Roosevelt m'autorise à écrire vos mémoires !
— Vous croyez encore à ce genre de papier ?
— Il est signé du président en personne !
— Alors on lui dédiera ce livre et quand il connaîtra mieux les Apaches, peut-être acceptera-t-il de nous laisser rentrer en Arizona.
Commenter  J’apprécie          50
NievaNieva   30 novembre 2019
Un aigle, à la sagesse infinie et à la vue perçante, les yeux rivés sur l'Arizona, est prêt à s'envoler. Hélas, il n'ira nulle part. Le gouvernement des États-Unis s'est toujours opposé à ce que la dépouille de Geronimo soit rapatriée sur sa terre natale.
Commenter  J’apprécie          10
hashtag_profdochashtag_profdoc   02 février 2017
Un roman graphique historique où se mêlent quelques documents historiques : l'histoire raconte comment un Américain en est venu à écrire la biographie de Geronimo, membre d'une tribu Apache ainsi appelé en raison d'un acte violent de représailles lors de la Saint Jérôme (Geronimo) envers les Mexicains, mais qui s'appelait en réalité Go Khla Yeh. Le roman graphique parle également de la biographie de Geronimo et de la (triste) postérité du nom Geronimo chez les Américains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Clément Xavier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clément Xavier
Angoulême 2015 : rencontre avec Lisa Lugrin & Clément Xavier pour "Yékini, le roi des arènes"
autres livres classés : Apache (Indiens)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
154 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre