AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020984362
160 pages
Éditeur : Seuil (08/11/2012)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
"LE RÉCITANT, frappant sur son tambour qui rend un son mat.

Mesdames, Messieurs, regardez notre ancêtre à tous, Nüwa, au milieu de ce chaos. C’est une déesse, naturellement, et non pas une femme ordinaire. Elle est d’une grande beauté malgré sa grande saleté, elle n’a aucune honte et garde sa dignité. On ne sait ce qu’elle dit, on ne sait ce qu’elle chante. Les dieux ont leur propre langage, comment vous et moi, hommes et femmes ordinaires, pourrions-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Neneve
  04 février 2020
Après une expérience plutôt pénible avec La montagne de l'âme, j'ai eu envie de retenter cet auteur. Et d'autant plus que son patronyme aide beaucoup sur les challenges !!! ;)
Ce titre m'a interpelé : tragicomédie divine... J'étais curieuse !!! Se basant sur les mythes fondateurs chinois, Xingjian a réussi le pari de nous les présenter en pièce de théâtre à 3 actes. Il nous parle des Dieux, les faisant revivre grâce aux dialogues de ses personnages, et des mythologies qui en découlent. Il mêle, de façon très juste, philosophie, histoire, humour et poésie. Est-ce le bon médium ? Là, j'ai un doute. Il aurait eu largement de quoi faire un roman, plus poussé, plus développé... J'ai appris des choses, forcément, étant donné mon peu de connaissances sur la mythologie chinoise, mais j'avoue être un peu resté sur ma faim... Après le pavé barbant, voici la pièce trop courte, où j'aurais facilement pris plus de pages.
Commenter  J’apprécie          121
Nelja
  29 novembre 2014
C'est une réécriture théâtrale des récits de création chinois. En la lisant, j'ai passé un moment agréable, en me disant qu'il n'y avait rien d'original pour les passionnés de mythologie mais que c'était bien adapté, avec un peu plus de cohérence que l'original, un peu plus de poésie, un peu d'humour, et que je préférais ça à lire quelque chose de clairement moderniste. Cela doit probablement être intéressant à voir sur scène, vu les descriptions des personnages.
Après avoir lu la post-face, l'auteur a apparemment aussi fait des efforts pour retrouver les schémas anciens et enlever les influences confucianistes ultérieures, que ce soit pour l'histoire ou la mise en scène. Honnêtement, c'était une réécriture sympathique de mythes intéressants, mais de la part d'un auteur qui a eu le Prix Nobel de littérature récemment, je m'attendais à quelque chose de plus frappant, en bien ou en mal. S'il y avait quelque chose de profond, je suis totalement passée à côté.
Commenter  J’apprécie          70
ameliedum
  15 décembre 2019
Je voulais découvrir l'auteur Gao Xingjian (Prix Nobel de littérature quand même) et je peux dire que je n'ai pas été déçue !
Dans cette pièce il arrive à lier humour, poésie et réflexion tout en réussissant à décrire les hommes en parlant des Dieux. En effet, l'auteur s'est fondé sur la mythologie chinoise développée dans le Classiques des mers et des monts, datant du IVème siècle av. JC, afin d'écrire. La pièce est donc un moyen très plaisant de découvrir la cosmogonie chinoise et ses Dieux. Et l'apprentissage est réel ! Même si, je l'avoue, je vais sûrement très vite oublier les noms, le plus intéressant et de remarquer la ressemblance avec la mythologie grecque. Des mythes comme ceux de l'Hydre ou de Phaéton sont présent de manière assez similaire. C'est là, pour moi, l'intérêt principal de lire des auteurs venant d'une culture très différente de la nôtre, car si on peut ainsi voire les différences, il est surtout intéressant de remarquer les points communs. Les similitudes entre les deux mythologies montrent, qu'au fond, les hommes avaient les mêmes doutes et le même besoin de réponse, alors qu'ils habitaient à l'opposé les uns des autres.
Il y a également dans l'écriture quelque chose de très moderne, ne serait-ce qu'avec le récitant qui ne cesse de briser le quatrième mur, le lecteur est toujours pris à partie et je pense que c'est une pièce qui doit être génial à voire au théâtre.
Bref, l'histoire m'a captivée plus que je m'y attendais et j'espère que le lectorat français de cet auteur formidable va augmenter (parce que seulement 3 lecteurs pour ce livre sur Babelio, c'est un peu dommage).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ameliedumameliedum   15 décembre 2019
Tous ces dieux du Ciel se considèrent comme les plus grands, comment pourraient-ils se supporter ?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Gao Xingjian (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gao Xingjian
Premier recueil de poèmes de Gao Xingjian
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Auteurs proches de Gao Xingjian
Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
651 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre