AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anthony Prezman (Traducteur)Satako Fukimoto (Traducteur)
EAN : 9782723457569
192 pages
Éditeur : Glénat (14/06/2007)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Thérèse la Souriante.
Ainsi surnomme-t-on la Claymore la plus puissante et crainte d'entre toutes. Claire croise sa route lorsqu'elle n'est encore qu'une enfant, alors orpheline et muette. À force de persévérance, elle parvient à gagner la confiance de Thérèse. Mais les deux femmes se retrouvent confrontées à une bande de brigands qui pillent les villages une fois que ceux-ci ont été "nettoyés" des démons. Ces malfrats agissent impunément, en profitant de la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  15 mai 2016
La série créée par le singulier Norihiro Yagi est assez singulière…
Premièrement, son shonen nekketsu ressemble furieusement à un seinen vu le degré de noirceur et de violence de l'ensemble car on est clairement dans la Dark Fantasy où noir c'est noir il n'y a plus d'espoir !
Deuxièmement, son shonen nekketsu est à contre courant des lois du genre puisque la quasi intégralité des personnages bons comme mauvais sont féminins !


Mitigé à 1ère lecture, emballé à 2e lecture par ce tome 4 intitulé "Le Stigmate de la mort" : il est vraiment vain de vouloir comparer "Claymore" et "Berserk"… blink
Thérèse, qui découvre qu'il est meilleur de sauver les hommes sans rien leur demander en retour plutôt que de les racketter voire de les exploiter, est de plus en plus attachée à Claire mais souhaite que cette dernière ne partage pas sa vie de bruit et de fureur. Elle parvient à trouver une communauté pour l'adopter et s'en occuper… Toutefois celle-ci, aussitôt libérée du démon qui se faisait passer pour humain, est attaquée par une troupe d'humains qui n'ont rien à envier à des démons : on se croirait dans "Berserk", sauf que l'auteur ne peut pas s'empêcher de faire un clin d'oeil à la saga vidéoludique "Soul Calibur" avec un pillard qui se glorifie son sabre de faucon pèlerin… Thérèse la Souriante devient Colère : atatatatatatat ! ^^
Pour Orsay qui ne supportait pas sa rebelle attitude et ses déclarations antisystèmes, c'est le prétexte rêvé pour s'en débarrasser puisque les Claymores n'ont pas le droit de s'attaquer aux êtres humains… Mais avec l'échec cuisant du commando chargé de l'exterminer, il faut réquisitionner en urgence les numéros 2 à 5 de l'Organisation : Noëlle l'agile, Sophie la forte, Irène la véloce et Priscilla la surdouée, adolescente surdouée mais fanatisée… (oui, on se doute bien qu'il y a vraiment quelque chose de pourri avec cette Organisation qui use et abuse du bourrage de crâne sur des orphelines traumatisées) Toutefois aucune d'entre elles n'arrive à lui porter un seul coup, alors que cette dernière n'a même pas pioché dans son énergie démoniaque… To Be Continued !
Le mangaka nous offre une dizaine d'illustrations pleine planche, mais il nous offre également en plus de cela une dizaine de doubles-planches : il s'essaye à de belles innovations, mais il multiplie les personnages sans encore avoir les moyens graphiques de les différencier les uns des autres… C'est fort dommage, mais qu'importe puisque cette erreur sera rectifiée par la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Bouvy
  28 mars 2017
Nous sommes toujours dans le passé. Claire, enfant, suit Thérèse La Souriante. Thérèse n'est pas n'importe quelle Claymore, c'est la numéro 1, la plus puissante d'entre elle. Elle repère les démons et les tue à une vitesse incroyable, sans même puiser dans son énergie démoniaque. Claire, après avoir débarrassé une ville de ses démons, confie Claire aux habitants, leur demandant de l'éduquer pour qu'elle devienne une enfant normale. Mais les briguants que Thérèse avait mis en fuite dans le tome trois profitent que la ville soit nettoyée pour aller massacrer la population. Pour défendre Claire, elle n'hésite pas à massacrer les bandits, enfreignant ainsi la règle qui interdit, quelque soit la circonstance, aux Claymores de tuer un être humain. La peine de mort est la sentence. Pour l'exécuter, l'organisation envoie des collègues de Thérèse pour l'éliminer mais cette dernière n'a pas l'intention de se laisser faire. 4 soldates sont dépêchées dont l'une, la moins expérimentée, possède un pouvoir immense, proche de celui de Thérèse.
Dans ce tome, qui ne s'achèvera que dans le prochain épisode, Thérèse montre tout son humanisme et prend des initiatives qui contrarie l'organisation. Elle est profondément attachée à la petite Claire. Elle n'hésite pas à mettre sa vie en péril pour sauver l'enfant. Son humanisme prend le pas sur son côté démoniaque. Or, l'organisation attend de ces femmes chevaliers qu'elles ne dérogent pas à la règle et qu'elles obéissent aveuglément. La symbolique est forte. Nous ressentons une forme d'endoctrinement de la part des employeurs des Claymores. Ces dernières, sans jugement, sont prêtes à massacrer l'une des leurs dans une soumission aveugle. Elles confondent ordre et justice. Dans ce tome, si ce n'est au début, nous voyons peu d'êtres humains si ce n'est Claire. Les paysages urbains font place à une forme de désert, ce qui fait que nous avons plus de mal à apprécier l'évolution du trait de l'auteur. C'est avant tout un album « pont » qui devrait certainement nous conduire vers le destin De Claire. le lecteur que je suis se sent donc obligé d'entamer sans délai le tome 5.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ChoupieS
  24 juillet 2017
Ce tome 4 ne donne qu'une seule envie, allez sur le suivant pour découvrir la suite des aventures De Claire, mais aussi de Thérèse. Malgré des graphismes qui se ressemblent toujours trop, on peut tout de même apprécier que l'expression des différentes émotions soit parfaitement retranscrite.
C'est tant mieux, parce qu'elles sont particulièrement importantes dans ce volume où différentes relations sont scrutées et mises davantage en lumière.
L'intrigue avance correctement, ni trop vite, ni trop lentement. L'action est de mise, mais elle l'est à bon escient. L'univers se dessine petit à petit, et il faut faire attention aux légers indices qui sont dispatchés et qui dessinent une intrigue plus complexe qu'elle ne semblait l'être au départ.
Lien : http://www.bookkyuden.com/pa..
Commenter  J’apprécie          00
Flo76300
  09 mai 2019
je dois dire que je suis assez mitigée pour ce tome 4.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   30 novembre 2017
Vis ta vie d’humaine auprès des humains… Ils ont un monde désirable que je ne pourrai jamais t’offrir. Tu y vivras et tu y mourras en tant qu’humaine. Voilà ce qui doit être le plus grand bonheur pour un être humain.
Commenter  J’apprécie          140
AlfaricAlfaric   25 mai 2016
La vie n’est pas si simple, elle ne se contente pas d’un pur idéalisme.
Commenter  J’apprécie          210

Lire un extrait
Videos de Norihiro Yagi (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Norihiro Yagi
ARIADNE - LECTURE DU CHEF
autres livres classés : démonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
900 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre