AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Love Fragrance tome 5 sur 10
EAN : 9782505088103
192 pages
Kana (14/01/2022)
4.23/5   24 notes
Résumé :
Asako Yaeshima, une employée qui a des complexes parce qu’elle transpire beaucoup, vit une relation amoureuse avec Kôtarô Natori, un homme à l’odorat très développé qui travaille dans la même compagnie qu’elle. Elle a été surprise quand son petit ami lui a soudainement proposé de partager le même logement mais, finalement, ils ont décidé tous les deux de vivre ensemble. Avant de se lancer à la recherche d’un logement, Kôtarô se rend chez les parents d’Asako afin de ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Le jeune couple continue à avancer sereinement dans leur histoire : Noël ensemble, rencontre avec les parents de la jeune femme, visite d'appartement... Il n'y a pas beaucoup de suspense, mais ils sont mignons ensemble, au point de parfois donner l'impression qu'on a affaire à des adolescents (leur chef va jusqu'à leur faire tout un cour sur la recherche d'appartement).
L'auteur propose une vision pas très moderne du rôle de la femme dans le couple (Asako qui paraît toujours toute émue, qui promet de d'apprendre à faire des noeuds de cravate, qui se laisse renifler...), ce qui me gêne quand même un peu.
Côté dessin, je me suis bien habituée au coup de crayon de Kintetsu Yamada et même ses personnages "simplifiés" typique des mangas me plaisent bien maintenant.
Commenter  J’apprécie          260
C'est encore une fois un superbe tome très bien fait qui sait nous parler, nous toucher en plein coeur, et qui capture délicieusement toutes les étapes par lesquelles passent le couple.
La manie de Kôtarô de sentir Asako est plus présente dans ce tome, il fait pas mal d'expériences qu'il ne pourrait pas se permettre de faire en entreprise, mais pas d'inquiétudes.
Nos tourtereaux vont passer Noël et la nouvelle année, ils sont tellement occupés par le travail qu'ils n'ont pas vraiment eu le temps de faire de gros préparatifs, d'acheter les cadeaux.
YAMADA Kintetsu retrace bien dans son histoire les boires et les déboires à affronter, les responsabilités tant professionnelles que personnelles auxquels il va falloir faire face.
C'est assez touchant aussi de voir le chef d'Asako leur donner des conseils.
Ils conservent cette envie de se voir, de passer du temps ensemble, et sont même prêt à franchir le prochain niveau : trouver un appartement pour y vivre ensemble. Tout est loin de se faire sur un coup de tête et nous suivons tout le processus, c'est prenant, intéressant, touchant, la confrontation avec l'agent immobilier est assez magistrale, surtout qu'on voit ses pensées pas forcément très nobles sur le coup.
Une autre étape va être de non seulement parler plus de leur famille, mais surtout de passer au moment de la rencontre. C'est ainsi que Kôtarô va passer les fêtes chez la famille d'Asako, et se présenter à eux. Là aussi, un grand moment. Mais au delà de cette traditionnelle présentation, qui est un moment intense pour les différentes parties en présence, il y a aussi le couple des parents d'Asako, leurs souvenirs, l'amour qui reste, leur amour pour leurs enfants qui eux-mêmes maintenant construisent leurs vies. Puis ce n'est pas fini, il y a encore Asako qui retrouve sa maison, sa chambre, là où elle a grandi, ses souvenirs dont un d'enfance. Elle est terriblement touchante à ce moment là, surtout que si elle a passé l'étape de vivre seule, elle ne s'attendait
point à trouver l'homme de sa vie, et à envisager de construire sa route avec quelqu'un d'autre. Asako est certes réservée et timide, mais elle n'est pas que cela. Pour finir, il y a un autre membre de la famille qui va falloir apprivoiser, mais je vous laisse la surprise.
Quel plaisir de suivre ce charmant couple dans la construction de leur relation et de voir leur amour beau et sincère, ils traversent main dans la main les différentes étapes de la vie.
Une romance avec de jeunes adultes que je ne peux que vous encourager à découvrir.
Commenter  J’apprécie          40
Une lecture toujours aussi mignonne et attendrissante avec un couple vraiment attachant et bienveillant. Ils ont vraiment une superbe relation, que tout le monde mérite d'avoir quand on souhaite être avec quelqu'un, et ils sont sur le point de franchir une étape importante dans une relation amoureuse, avoir un appartement à eux et vivre leur relation. C'est une étape assez stressante et qui demande un peu de temps avant que cela se concrétise.
Alors que nos personnages nous en ont parlé dans le tome précédent, ils décident de faire une pause dans cette discussion, et profitent des fêtes de fin d'année.

En effet, on va retrouver notre petit couple toujours autant amoureux à profiter de ces fêtes, d'une part tous les deux avec Noël. Ils vont prendre du temps pour eux, et profiter d'un bon repas et d'un petit échange de cadeaux bien que chacun n'ayant rien préparé, ils ont fait ça au dernier moment mais ils restent mignons à voir.
Le partage de ce petit moment est aussi l'occasion pour eux deux d'échanger un peu plus sur leur famille respective, et c'est aussi le moment pour nous d'en découvrir plus sur la famille de Kotaro, et j'ai été touché par son hésitation à en parler à Asako à cause de ce qui lui a fait vivre son ex. C'est une réaction normale de sa part, il veut protéger chacune de ces personnes qu'il aime pour pas que ce soit un fardeau de tous les côtés. Mais la réaction d'Asako n'est absolument pas étonnante, et elle est totalement bienveillante et à son image. Ce sont vraiment des personnages que l'on apprécie de suivre.

Mais on ne découvre pas seulement Noël, on a aussi droit au nouvel an, où tous les deux vont le passer chez les parents d'Asako. Kotaro avait déjà pu rencontrer le frère, mais là, il va pouvoir faire celle des parents. C'est toujours quelque chose de redouté, et d'assez classique, on se doute toujours de comment ça va se passer, bien qu'ici le personnage me semble plus proche de la réalité, il est assez anxieux, stressé et veut vraiment faire bonne figure.
Leurs échanges avec le papa, le pilier de la famille, comme à chaque fois, sont corrects et sont loin d'être aussi clichés et classiques que d'habitude. Bien que la question du mariage soit toujours abordée, le mariage à notre époque n'est plus vraiment une valeur sûre ni une obligation... C'est aussi l'occasion pour moi d'en découvrir plus ces traditions au Japon ainsi que le jeu du Mah-jong, que je connaissais de nom, pas cette façon de jouer. Une rencontre assez classique sur le principe, mais qui sait se montrer original sur certaines formes et cela s'apprécie.

Une fois ces festivités terminées, le retour à la vie normale s'impose, le calme revient, j'ai été aussi touché par les parents d'Asako qui se retrouvent tous les deux, et qui voient leurs enfants grandir et avancer dans leurs vies. C'est sûrement quelque chose d'un peu difficile à accepter quand on est parents, et ça doit être assez étrange de retrouver ce calme.
Pour Kotaro et Asako, c'est un faux calme qui revient, puisque le retour à la réalité est assez difficile, ils n'ont pas encore trouvé d'appartements alors que le bail de Kotaro se rapproche de sa fin. Ils vont pouvoir compter sur les conseils de leurs collègues pour mener leurs recherches, et nous allons pouvoir y assister. Ce que j'ai trouvé très intéressant c'est de mettre en avant la difficulté de trouver un appartement qui peut convenir à tous les deux et pas seulement à une personne, l'agencement de celui-ci ou même sa localisation. Ça m'a fait rire de les voir utiliser leurs capacités de travail respectifs pour maîtriser les problèmes qui peuvent rencontrer dans les appartements.
J'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite, et de voir comment ça va évoluer ! Mais attention ce n'est pas un titre à mettre entre toutes les mains, on a quelques scènes d'adultes !
Commenter  J’apprécie          00
J'ai beaucoup aimé ce tome ! Ils passent encore un stade supérieur avec la présentation de Kotaro aux parents d'Asako. Ce n'est pas facile, tout le monde est très nerveux. Mais finalement, tout se passe bien. On découvre la nostalgie et le sentiment de solitude que des parents peuvent ressentir quand leurs enfants quitte le nid familial. Les sujets sont bien traités par l'auteur.
J'ai bien rigolé quand il a fallu présenter Kotaro au chat de la famille : Marosuke.
On les suit également dans la recherche de leur appartement. Ils communiquent bien sur leur désir respectif, réfléchisse bien à ce dont ils ont besoin (avec un peu d'aide de leur entourage) et ils font les bons compromis pour arriver au choix définitif.
Quel beau couple ! Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          10
Le cinquième tome de "Love Fragrance" de Kintetsu Yamada confirme tout le bien que je pense de cette excellente série. Presque 200 pages par volume, tout de même, et elles sont bien remplies. La rencontre du couple principal, dans le premier tome, pouvait paraître artificielle ou déplaire. Ni l'odorat très développé de Kôtarô, ni la forte transpiration d'Asako ne sont très communs dans un univers romantique. Mais le paradoxe est que rarement la relation amoureuse a été croquée avec autant de réalisme. Que ce soit la présentation de Kôtarô à ses parents par Asako ou les scènes de shopping dans ce cinquième volume, on a vraiment l'impression de suivre un jeune couple qui a décidé d'avancer ensemble, face aux difficultés qui se posent à lui. le mangaka n'a pas besoin de recourir à des artifices comme le triangle amoureux pour relancer le suspense. On ne s'ennuie jamais parce que les personnages sont tous très expressifs, avec des dialogues bien travaillés, une volonté de peindre le monde réel avec un peu d'humour, de la sensualité et de la fantaisie. Je reste donc fidèle au rendez-vous et j'attends avec impatience le tome 6. 🥰
Lien : https://www.instagram.com/fo..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
MangaNews
02 mars 2022
Loin de tourner en rond, la série nous pique au vif, et quel plaisir de savoir que nous n'avons pas tout à fait atteint la moitié de l'histoire, et qu'il nous reste encore six opus à vivre aux côtés de ses deux protagonistes.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Tu sais chaque fois que j’élabore un nouveau produit je me demande toujours à qui je veux le destiner. Cette fois, je l’ai fait en pensant à quelqu’un qui adore nos produits et qui m’a donné beaucoup d’idées.
Commenter  J’apprécie          20
Avant de te rencontrer, je préférais être toute seule parce que ne me sentais pas à l’aise avec les autres.
Commenter  J’apprécie          30
Lui et moi regardons dans la même direction.. et ça suffit à me rendre si heureuse. Et c'est en prenant conscience de ça que je souhaite aller de l'avant.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : ParfumsVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1247 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre