AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Blue Period tome 5 sur 12

Tsubasa Yamaguchi (Autre)
EAN : 9782811660994
192 pages
Pika Edition (06/10/2021)
4.52/5   57 notes
Résumé :
À la première épreuve du concours,Yatora réussit tant bien que mal à terminer son œuvre, malgré l’incident du miroir cassé. À peine remis de leurs émotions, les candidats doivent déjà se remettre au travail dans l’espoir d’être admissibles pour la deuxième épreuve qui sera centrée sur la peinture à l’huile. Alors, pour détendre et stimuler ses élèves, l’extravagante Mme Ooba organise une excursion un peu spéciale. Cette sortie décoincera-t-elle Yatora qui redoute la... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
bilakaifa
  30 octobre 2021
Il faut croire qu'à présent, je ne vais plus m'arrêter de noter cette série sur cinq étoiles. Cela a pris du temps, mais nous y sommes !
En aparté, pour ceux qui apprécient la série Blue Period, sachez qu'elle est dès maintenant disponible sur Netflix en anime et ça en vaut le détour !
Madame Ooba propose à ses élèves d'aller faire un petit tour à l'extérieur afin de détendre l'atmosphère en attendant les résultats de la première étape du concours. Un réellement moment de détente ou une astuce spéciale Ooba ?
Quoi qu'il en soit, nous retrouvons nos petits artistes en herbe sous un autre angle puisque certains se découvrent pour la toute première fois en tenue « civile » et non d'artiste ! C'est à travers leur sortie extraculturelle que les élèves vont devoir peindre ce qu'ils y ont vu. Ce qui est intéressant, c'est de voir la perception de chacun. Comme quoi, nous regardons parfois le même paysage, mais nous ne voyons pas la même chose ! Yatora se découvre de plus en plus et à l'aube de ses résultats, il commence à doucement saisir ce que l'on va attendre de lui s'il vient à passer la deuxième épreuve. A-t-il réussi ? Je vous laisse le découvrir par vous-même.
Encore une fois, nous retrouvons Ryûji qui commence à prendre de plus en plus de place dans chaque tome, bien que les autres personnages soient timidement développés au cours de la série. Nous allons passer un long moment avec iel (j'adopte ce pronom, car iel semble parler au féminin dans ce tome, ce qui surprend Yatora). Nous en apprenons plus sur sa famille, qui n'est pas du tout à l'écoute de l'enfant dans son choix d'université et de futur métier. Pour ça, Ryûji semble se rebeller et perdre le fil de sa vie. Yatora va alors se retrouver embarquer par les émotions à vif de celui qui lui a fait intégrer le club d'art.
J'ai particulièrement aimé le dessin qu'ils font ensemble, du moins, chacun de leur côté, car je trouve qu'il est extrêmement significatif envers le personnage qu'est Ryûji. C'était pour moi, l'un des plus beaux passages de cette série qui n'est pas près de se terminer !
Est-ce le début d'une grande amitié ou bien d'un amour naissant ? C'est l'un des aspects qu'il me tarde à découvrir, laissant un petit suspens en plus du concours. Autant vous dire qu'il me tarde d'acheter le prochain tome et de le dévorer !
Je deviens peut-être de plus en plus timide dans mes critiques envers Blue Period, mais je n'aimerais pas dévoiler des passages importants aux futurs lecteurs. Pour moi, c'est une série vraiment passionnante qui nous transporte, je suis très heureux de la posséder dans ma collection et ne regrette pas mon premier achat qui pourtant ne m'avait pas convaincu tant que ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lumieredusoir22
  27 janvier 2023
"Tout ce qu'un existe dans notre monde peut-être représenté avec ... le noir, le blanc et les couleurs primaires: le rouge, le bleu et le jaune"
Yatora est retenu suite à la première épreuve, mais la deuxième arrive très vite. Pas le temps de se reposer, de lâcher même si le corps est épuisé. On sent tous les sacrifices qu'il a fait dernièrement et les conséquences sur sa santé.
Heureusement que ses amis de prépa et Yuka sont présents pour lui changer les idées, lui apporter un regard constructif sur ses créations et pour le mettre face à un miroir : le reflet de la mer, la lecture que l'on fait de votre corps nu lorsqu'on prend le temps de l'observer.
Un tome 5 plus lent correspondant à l'épuisement du héros. Il est le reflet d'un calme avant la tempête nommée "deuxième épreuve d'admission".
Commenter  J’apprécie          20
Tachan
  17 octobre 2021
Quelle série toujours pleine de surprise ! Alors que le héros est en plein examen pour l'école de ses rêves, le voilà qui va se confronter à une quête intérieure bien surprenante en compagnie d'un ancien camarade.
Je vais être honnête, vu la tournure de l'histoire, je m'attendais à une narration bien plus classique ici, sur base d'enchaînement d'épreuves et d'entraînements entre les deux. Quelle surprise j'ai eue en lisant ce tome et en découvrant une toute autre interprétation de la part de l'autrice.
J'ai beaucoup aimé voir son héros douter, se dénigrer, réfléchir et se remettre en question. Cela le rend d'autant plus humain, surtout qu'au début je ne le trouvais pas vraiment attachant. Là, en laissant peu à peu tomber sa carapace, il le devient et est d'autant plus intéressant. Être artiste, c'est se mettre à nu, il était donc temps qu'il le fasse.
Pour l'aider, j'ai été surprise de voir l'autrice proposer de lui refaire croiser la route de Ryuji, celui qui lui a mis le pied à l'étrier mais qu'on avait un peu oublié depuis qu'ils avaient bifurqué. L'histoire de ce dernier est déchirante. Ryuji est un jeune travesti, bi, qui vit avec un père et une mère très froids qui n'accepte pas ce qu'il est. En revanche, il a une grand-mère super qui fait tout ce qu'elle peut pour lui mais sans vraiment le comprendre car il y a un trop grand décalage. Il ne se sent donc à sa place nulle part, compris par personne, et sous sa jovialité et sa grande gueule apparentes, cela devient de plus en plus dur à vivre pour lui.
Ainsi le mal être de Ryuji vient faire écho aux doutes de Yatora qui est en train de se chercher en attendant la deuxième épreuve qui demande de bien plus s'ouvrir. La confrontation des deux va aboutir à des remises en cause profonde de chacun, chacun commettant des erreurs. Cette mise à nue littérale frappe et interpelle mais permet un beau rapprochement des deux et des progrès certains sur la voie qu'ils souhaitent emprunter. C'est donc un moment rare.
Relégué un peu au second rang, l'art fut toutefois le moteur de la rencontre et de la confrontation de ces deux âmes à la recherche d'elles-mêmes. J'ai énormément aimé la surprise que l'autrice nous offre ici avec cette histoire inattendue à ce stade-là. Comme quoi, elle sait écrire une histoire non linéaire et approfondir intelligemment son héros, le rendant petit à petit de plus en plus humain. J'ai hâte de voir les répercussions de ce moment sur son art lors de la deuxième épreuve du concours !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Songedunenuitdete
  05 octobre 2021
C'est toujours un plaisir de retrouver Yatora et ses compères ! Cette série aborde avec beaucoup de réussite (enfin selon moi), les décisions des jeunes adultes que ce soit au sujet de leur avenir personnel ou bien professionnel. Pour Yatora, totalement à fond dans l'art, la question ne se pose plus, il y va à fond et son esprit est entièrement consacré aux différentes techniques artistiques et le concours d'entrée à Geidai. Il se remet sans cesse en question.
Pourtant, certains n'ont pas la chance de pouvoir s'y attarder comme Ryûji alias Yuka. J'ai aimé qu'enfin la mangaka s'attarde sur lui parce que ce protagoniste méritait vraiment qu'on le connaisse un peu mieux. Et autant le dire, la vie de Yuka est loin d'être rose. Ce petit aparté le concernant m'a beaucoup touché. Tout comme Yatora, que je trouve finalement assez innocent et naïf dans ses réflexions, et qui va tout faire pour aider son camarade, même si par moment il est très maladroit.
Ah, et je vous vois venir, est-ce que Yatora et Yuka ont-ils réussi la première épreuve ? Eh bien…
Lisez le manga !
Franchement, dans mon cas, Blue Period est une réussite tant visuel qu'au niveau de l'intrigue. On est toujours aussi happés par le suspens latent et l'enthousiasme de Yatora.
Ce titre est à mon sens une vraie réussite et ce tome 5 est aussi bon que les autres. Ça promet pour la suite !
Lien : https://songedunenuitdete.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
enairolf
  02 mai 2022
Encore une série que j'avais mis de côté pour je ne sais quelle raison alors que je l'aime énormément. L'avantage c'est qu'au moins j'ai plusieurs tomes sous le coude, ça me permettra de me faire une bulle Blue Period pour mon plus grand bonheur! J'aime énormément beaucoup ce manga, j'aime découvrir l'épanouissement de Yaguchi au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire. Et puis découvrir toute ces choses sur l'art, je trouve ça vraiment passionnant et fascinant!
Dans ce cinquième tome, on retrouve Yaguchi ayant passé sa première épreuve au concours de Gendai. Malgré l'incident qu'il a connu durant cette épreuve, il a réussi à s'en sortir et a terminer son oeuvre. Mais à peine remis de leurs émotions, les candidats doivent déjà se remettre au travail dans l'espoir d'être admissible pour la seconde épreuve. 2preuve qui sera centrée sur la peinture à l'huile. Alors pour détendre et stimuler ses élèves, Mme Ooba organise une excursion un peu spéciale. Cette sortie décoincera-t-elle Yatora qui redoute la discipline qu'il va devoir aborder dans trois jours?
Tout comme les tomes précédents, j'ai adoré celui ci! Déjà visuellement parlant, c'est tellement un manga sublime à regarder. J'en prend plein les yeux à chaque fois et je trouve les planches vraiment merveilleuses à regarder. C'est une grande réussite autant sur le visuel autant que sur l'histoire. C'est une histoire profonde qu'on a là avec des personnages attachants. J'aime tellement le personnage de Yaguchi. Il est impliqué à 3000% dans l'art désormais, il ne veut faire que ça de sa vie. Il se met d'ailleurs parfois dans des états pas possible tant ça le travaille, il souffre notamment d'eczéma. J'ai également adoré suivre un peu plus le personnage de Yuka et puis son amitié avec Yaguchi. Yuka est un personnage vraiment touchant que j'aime vraiment beaucoup suivre. Dans ce tome on a également les résultats de la première épreuve du concours de Gendai! Et si vous voulez savoir qui a réussi, je vous laisse découvrir ça durant la lecture!
Encore une fois, on a un tome plus que réussi! Plus on avance dans l'histoire, plus je trouve ça intéressant. Déjà le premier tome était génial, mais vraiment plus on avance dans la série est merveilleuse. J'aime le fait d'apprendre énormément de choses sur l'art. Bien que ce ne soit pas un sujet qui m'intéresse de base, ici j'apprend énormément de choses et je trouve ça vraiment fascinant et c'est un vrai plaisir de se plonger dedans. Il me tarde maintenant de découvrir la suite!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
Sceneario   26 octobre 2021
Tsubasa Yamaguchi interroge ainsi le lecteur sur l’avenir et la place de chacun dans la société et, parfois, dans sa propre famille. Ces jeunes attirés par l’art cherche leur voie et la manière de s’accomplir, dans un domaine où l’on donne beaucoup de son âme, de son for intérieur. Cela rend le propos plus intense encore que s’il avait été abordé à travers un autre thème. Ce questionnement était déjà bien présent dans les précédents tomes, mais il est davantage travaillé ici, donnant encore plus de profondeur et de délicatesse au récit. Un bien joli manga, décidément.
Lire la critique sur le site : Sceneario
MangaNews   11 octobre 2021
Blue Period reste une lecture résolument passionnante dans son sujet et intelligente dans son propos.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Lesvoyagesdely
Lesvoyagesdely  
Toi, si tu vois quelqu’un qui se noie, tu iras chercher le matériel de sauvetage, mais tu ne plongeras pas en mer. Si tu vois une personne nue en train de pleurer, tu vas la couvrir avec un vêtement et lui tendre l’oreille, mais jamais tu ne te mettras nu comme elle.
Commenter  J’apprécie          20
Lesvoyagesdely
Lesvoyagesdely  
Parfois, les choses que l’on trouve normales sont, en fait, nos particularités. Sauf que l’on a tendance croire que ce qui nous semble normal l’est aussi pour les autres. Et ce sont eux qui nous font réaliser que ce n’est pas forcément le cas.
Commenter  J’apprécie          20
LeDesastre
LeDesastre  
La couleur, c'est un puits sans fond ! Au départ, il n'y en a que trois. Mais en jouant avec les associations, les proportions, les formes, la composition, le matériau, la lumière et la texture, les possibilités sont infinies.
Commenter  J’apprécie          20
Lesvoyagesdely
Lesvoyagesdely  
C’est tout aussi important d’aller chercher la stimulation un peu partout que de procéder à une introspection sur une toile.
Commenter  J’apprécie          20
Lesvoyagesdely
Lesvoyagesdely  
Tant qu’on ne sort pas de sa zone de confort, on ne peut pas élargir notre horizon. Et puis il arrive que ce soit les autres qui identifient nos qualités !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Tsubasa Yamaguchi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tsubasa Yamaguchi
Venez découvrir le trailer du manga Blue Period !
Ce nouveau seinen de Tsubasa Yamaguchi invite à vous éveiller à l'art à travers les yeux de héros. Une aventure hors norme vous ouvre les bras en compagnie de Yatora, un lycéen plutôt banal que la muse des Arts va toucher de son doigt !
Yatora est un lycéen banal qui n'a pas vraiment d'ambition. Un jour, il aperçoit par hasard le tableau peint par une camarade de classe en cours d'arts plastiques : un évènement qui va bouleverser sa vie et le projeter dans des sphères où il n'aurait jamais pensé entrer !
Entre travail acharné et envie de reconnaissance, Yatora découvrira un nouveau monde mais saura-t-il y trouver sa place? Vous le découvrirez dans le tome 1 de Blue Period.
Alors ? Qu'attendez-vous pour découvrir notre coup de coeur seinen de l'année? Vous n'avez pas encore lu le chapitre 1 gratuit sur notre site? Rendez-vous dans notre section "Extraits" pour lire tous les chapitres 1 disponibles ! Blue Period tome 1, en librairie le 20 janvier. Pika Seinen.
https://www.pika.fr/actualites/blue-period-dans-la-collection-pika-seinen-0
#pika #pikaedition #seinen #pikaseinen #trailer #manga #mangainsta #blueperiod #art
+ Lire la suite
autres livres classés : travestiVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Blue Period : tome 1 (défi Babelio Ado +)

Au début du manga, que représente la peinture de Ryûji qui subjugue Yatora ?

Une foule
Deux femmes qui marchent
Deux anges

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Blue Period, tome 1 de Tsubasa YamaguchiCréer un quiz sur ce livre