AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782203062078
194 pages
Éditeur : Casterman (30/10/2013)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 62 notes)
Résumé :
128 pages
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
claireo
  25 novembre 2014
Dernier tome de ce manga consacré aux bains, dans la Rome antique et au Japon. Satsuki va enfin pouvoir retrouver Lucius dans l'antiquité, dans la ville de Baïes où il construit des thermes. Un fin bien sympathique, et de jolies reconstitutions de Baïes.
Commenter  J’apprécie          150
Andarta
  02 avril 2017
Le tome 6 s'ouvre sur la mélancolie de Satsuki suite à la nouvelle disparition de Lucius, qui, de son côté est de retour à son époque et s'est lancé à corps perdu dans la rénovation de la cité thermale de Baïes…
La situation semble bloquée et c'est Tetsuzô, le grand-père de Satsuki, qui changera la donne en étant victime à son tour du passage entre les deux époques et en se retrouvant du temps de Lucius. Une fois son grand-père revenu, il s'agira dès lors pour la jeune femme de trouver un passage la menant vers Lucius, à la fin du règne d'Hadrien…
J'avais déjà pressenti que le personnage du grand-père, par son calme, sa stature et sa présence imposante pleine de bonté, allait avoir un impact sur la suite de l'histoire. Je suis donc heureuse de ne pas m'être trompée. J'ai trouvé même étonnant que ce Japonais soit si ouvert d'esprit, au point d'accepter un étranger issu carrément de l'époque antique comme compagnon pour sa précieuse petite-fille. de même, la façon dont il accepte que cette dernière le quitte pour Lucius est remarquable à la fois de sagesse et d'abnégation. Pour une fois, les rôles sont inversés et ce n'est pas le Romain qui se retrouve éjecté dans un monde inconnu mais le Japonais qui est bombardé dans une cité romaine. le stoïcisme de Tetsuzô est d'ailleurs remarquable, alors même qu'il vient en aide à des hommes sans même comprendre un mot de ses interlocuteurs, une façon bien habile de l'auteur de mettre encore une fois en oeuvre tous les talents de chiropracteur de son personnage.
Déchiré entre son devoir envers l'empereur mourant et son amour pour Satsuki, Lucius s'est, quant à lui, lancé à corps perdu dans son travail. le temps lui est compté : Hadrien n'en a plus pour très longtemps et Lucius souhaite lui offrir ce dernier cadeau : celui d'une cité thermale où il fait bon aller. Aussi l'irruption de Tetsuzô est-elle l'annonciatrice inespérée pour le jeune homme d'un nouvel espoir… Cependant, il est évident que notre architecte s'est glissé en second plan pour laisser toute latitude à Satsuki et son grand-père être les artisans de la réunion des jeunes gens.
Moins épique que le précédent volume, ce dernier tome n'en est cependant pas dénué de rythme et de rebondissements, la trame concernant Hadrien et Lucius servant surtout de chronomètre au temps que passe Satsuki à trouver un moyen de rejoindre ce dernier.
Le dessin reste égal à lui-même, peut-être un peu plus affirmé que dans le premier volume alors que la narration devient vraiment efficace et sans temps mort. La conclusion arrive ainsi naturellement et en douceur, sans même qu'on se soit rendu compte d'avoir avalé tout le tome sans décrocher…
Au final, je trouve que la série est de bonne qualité, même si j'ai pu déplorer quelques lenteurs sur le début, la fin a pris une dimension bien plus vaste et intéressante, à mon sens, qui a réussi surtout à m'accrocher jusqu'au bout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
myrtille81
  26 avril 2014
(Critique qui se rapporte à toute la série)
Lucius Modestius est un architecte renommé de la Rome antique, spécialisé dans les thermes. Mais la réputation de Lucius décline ; sa femme l'a quitté, le climat politique se détériore et il n'arrive plus à trouver l'inspiration.
Alors qu'il se baignait aux thermes, une faille spatio-temporelle le transporte dans le Japon contemporain. Dans des bains publics évidemment. Depuis, il ne va plus cesser ses allers et retours entre Rome antique et Japon et va profiter de ses découvertes pour retrouver sa renommée.
Gros coup de coeur pour ces mangas ! Pourtant j'ai eu quelques réticences à commencer cette série, je trouvais le thème un peu trop fantasque et tiré par les cheveux.
Si le premier volume peut paraître répétitif car le même procédé narratif se retrouve à chaque chapitre, Mari Yamazaki arrive à s'en détacher au fil des volumes et à faire évoluer le personnage de Lucius, ainsi que son rapport avec ce monde nouveau qui n'arrête pas de le fasciner.
Mari Yamazaki (qui a vécu en Italie) s'est très bien documentée sur Rome. Au fil de la lecture, on apprends sur la vie romaine et la place que tenaient les bains au sein de la société. C'est que Rome a élevé le bain au rang d'art, avec une architecture toujours plus luxueuse et un rôle social déterminant. Et il se trouve qu'au Japon, pays volcanique qui possède de nombreuses sources, les bains ont également une importance qui va au delà de l'hygiène. Ils y tiennent (tenaient ?) un rôle social et culturel. On apprends aussi beaucoup sur le règne d'Hadrien et la politique.
Mari Yamazaki sait également transmettre l'importance du bain au Japon et toutes les coutumes et croyances qui s'y rapportent. D'autant plus qu'à la fin de chaque chapitre, un petit texte documentaire permet d'approfondir ses connaissances sur Rome ou le Japon, même si c'est parfois au travers d'anecdotes personnelles.
Le dessin est raffiné et les couvertures pleines d'humour !
Pour toutes ces raisons, je comprends complètement l'énorme succès de ces mangas. J'ai lu la série d'une seule traite. Avec l'envie permanente d'être moi aussi dans un de ces établissements de bains, avec eau thermale et tout le toutim.

Lien : http://mumuzbooks.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
beklf
  20 octobre 2017
Cette critique concerne l'ensemble des 6 tomes qui composent cette série.
Voilà une série qui prend son temps pour installer les choses. Les trois premiers tomes permettent de planter le décor et la mécanique générale de l'histoire basée sur des aller-retours temporels entre la Rome antique et la Japon contemporain (difficile à dater précisément). Ils peuvent sembler quelque peu répétitifs mais ils posent finalement beaucoup d'éléments qui permettent à l'histoire de tenir jusqu'au bout. Le thème des bains qui est au coeur de l'histoire est un bon prétexte pour jouer sur la confrontation des cultures sur un mode à la fois sérieux et comique. La lecture de cette série permet de découvrir beaucoup d'informations sur le fonctionnement des bains dans le monde romain et dans la culture japonaise. L'auteure sait garder un certain réalisme dans son histoire : aussi bien dans la reconstitution historique que dans le simple fait que le personnage principal ne devienne pas bilingue en changeant d'époque. Pas de paradoxe temporel mettant en danger le continuum espace temps et risquant d'aboutir à la destruction de l'univers à résoudre ici. Juste des personnages échangeant des connaissances plus ou moins facilement, découvrant avec curiosité l'Autre, et cherchant à maîtriser la "voie" du bain. Alors oui, l'histoire d'amour est un peu... facile dans son déroulement et la fin est un peu trop en mode "happy end" mais on passe tout de même un bon moment. Et la seule question qui reste sans réponse à l'issue de ce récit est la suivante : mais qu'est devenu le singe japonais accro aux bains revenu avec Lucius de l'un de ses aller-retours temporels ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth
  06 octobre 2014
Lucius qui s'est donné pour mission de sauver le patrimoine thermal de la ville d'Itô s'est également épris de Diane mais il vient de disparaître alors qu'il venait de lui déclarer son amour.
Dans ce volume, Lucius rappelé dans l'Antiquité apprend quil ne reste à l'empereur que très peu de temps à vivre et décide au plus vite de bâtir la cité thermale idéale à Baïe dont ce dernier rêvait.
Satsuki de son côté cherche désespérément des traces de Lucius tout en réalisant qu'il venait bel et bien de l'Antiquité. En se basant sur les indices qu'il a laissés pendant ses recherches sur les bains, elle va lancer un projet d'exploration archéologique en Italie pour tenter de le retrouver.
Il est intéressant dans ce volume de voir d'autres personnages traverser le temps : d'abord Tetsu l'incroyable grand-père de Satsuki puis elle-même dans la dernière partie du livre après avoir découvert dans les vestiges des thermes de Baïe l'influence de la culture nippone !
Cette série est décidément un énorme coup de coeur et la composition des 6 volumes nous mène au bout de cette expérience de science-fiction très originale !
Avoir imaginé des interactions entre deux cultures des bains traditionnels l'une occidentale antique et l'autre orientale, en cherchant à transposer de l'une à l'autre ses savoirs est une réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
Auracan   03 janvier 2014
Le récit est en forme de happy-end et l'auteure a encore de la matière. Si le final demeure assez prévisible, on ne ne s'ennuie pas. Cela donne envie de se replonger dans la Rome antique sous le régne d'Hadrien.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   20 novembre 2013
Voilà une histoire d’amour originale qui reflète bien l’esprit décalé de ce manga. Elle anime avec brio toute la fin de l’histoire. Et si le final demeure assez prévisible, on ne s’ennuie pas un instant. Il s’agit vraiment d’une série très distrayante. C’est donc avec regret que l’on voit cette aventure se terminer.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AndartaAndarta   02 avril 2017
Il est à un âge avancé mais quelle présence, quelle force dans son regard… Je n’ai jamais rencontré d’homme qui en impose autant que lui. C’st le corps d’un homme qui porte un fardeau incroyablement lourd depuis des années… Honnêtement, c’est un miracle qu’il soit toujours en vie. J’en ai vu, des forces de la nature mais ce bonhomme, à ce jeu-là, il est dans la catégorie poids lourds !
Commenter  J’apprécie          10
swordsword   01 novembre 2013
- Papi... c'était un fantôme, Lucius ? Le fantôme d'un romain de l'antiquité ?
- Je l'ai traité... J'ai planté des aiguilles dans sa chaire. D'après moi, il ne peut être qu'un homme de chaire et de sang.
- Pourquoi il a disparu, alors ?! Pourquoi ?!!!
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Mari Yamazaki (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mari Yamazaki
Thermae Romae par Mangado : La voie du manga
autres livres classés : thermesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

THERMAE ROMAE 1

Comment s'appelle le personnage principale?

LVCIVS MODESTVS
MODESTVS JVNIVS
JVLES CAESAR
SEXTE BRVTE

8 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Thermae Romae, Tome 1 de Mari YamazakiCréer un quiz sur ce livre

.. ..