AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Area D tome 9 sur 14
EAN : 9782811622947
200 pages
Pika Edition (19/08/2015)
3.94/5   17 notes
Résumé :
Dans le quartier de résidence du personnel pénitentiaire, Jin et Kakuta continuent leur route à la poursuite de Owl-Eye et tombent sur une prise d’otages de grande ampleur. Owl-Eye a décidé d’emmurer toutes les familles des surveillants afin obtenir quelque chose de la part des autorités carcérales. Mais Jin et ses amis n’ont pas dit leur dernier mot.
Que lire après Area D, tome 9Voir plus
Area D, tome 1 par Nanatsuki

Area D

Kyoichi Nanatsuki

3.43★ (929)

14 tomes

Ultraman, tome 1 par Shimizu

Ultraman

Eiichi Shimizu

3.50★ (94)

18 tomes

Eyeshield 21, tome 1 : L'homme aux jambes en or par Murata

Eyeshield 21

Yusuke Murata

4.33★ (2457)

37 tomes

Deadman Wonderland, tome 1 par Kondo

Deadman Wonderland

Kazuma Kondo

4.00★ (1757)

13 tomes

Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Dans ce tome 9, grâce à la direction d’Owl Eye et aux pouvoirs de la petite Mika la Confrérie des Mauvais Mutants, euh pardon le Conseil des Surhommes, parvient jusqu’au quartier logeant les familles du personnel du pénitencier, toujours avec le détenu Jin Kazaragi et le surveillant Kakuta à leurs trousses pour les stopper quoi qu’il puisse en coûter…

Jin doit affronter l’aquamancienne Mizuki (AR "Gunnm") avec l’aide de la pyromancienne d’Enki (attention FX !), puis Jin doit affronter un sculpteur d’avant-garde psychopathe avec l’aide de Rio Ikubi et de son théâtre d’ombres (attention FX !). Et au final Jin se retrouve dans l’impasse, soumis au même dilemme qu’Akira Fudo face au démoniaque Jinmen (remember "Devilman", le manga décidément culte, donc résolument cultissime !). Les espoirs de tout le monde reposent sur les frêles épaules de Satoru qui doit se surpasser pour sauver les 800 otages d’Owl Eye d’un sort pire que la mort...
Et puis Jin retourne contre lui les stratégies d’Owl Eye, Tatara le méchant du tome 1 trouve sa rédemption en prenant l’altruisme de Jin pour exemple (donc on continue de filer la thématique à grand pouvoirs, grandes responsabilité : serez-vous Dieu ou Diable ?), et puis gros twist au sujet du chef du Conseil des Surhommes : Rei Kazaragi est-il libre ou emprisonné ? Owl Eye est-il fou ou manipulé ?

Les auteurs de ce manga n’ont jamais été hostile au fanservice : l’adolescente Rio n’a pas besoin de déambuler de tome en tome en tenue d’Eve, mais bon c’est la touche sexy de la série ; par contre il y a quand un peu trop de personnages dont le look et les tics puent les gimmicks de mangas mainstream, comme si les auteurs avaient anticipé les désidérata d’éditeurs peu inspirés ou une adaptation en anime édulcorée…
Pour tout le reste on poursuit le mélange entre "X-Men" et "New York 1997", entre "Heroes" et "Prison Break", le tout avec une pointe de "Lost" ! C’est que du bonheur… blink
Commenter  J’apprécie          140
Grâce aux pouvoirs de Mika, Owl-Eye et plusieurs membres du conseils des Surhommes ont réussi à franchir le mur (pas du tout inspiré de L'attaque des Titans) et à envahir la zone où vivent les familles du personnel.

Et allez, on continue à enchainer des combats bien peu inspirés, avec une gamine en mode gothic-lolita sadique, puis un artiste fou. Encore une fois, les méchants sont du vu et revus, même si je dois bien avouer que les dessins des otages encastrés dans les paroies sont superbes ! L'idée n'est pas nouvelle mais elle se retrouve vraiment bien mise en valeur par des dessins magnifiques.

Le tome pose également une question intéressante : Rei est-il réellement emprisonné ? Mais dans ce cas, comment Owl-Eye peut-il communiquer avec lui ? S'agit-il de télépathie ? D'autre chose ? L'idée n'est pas mauvaise, à voir pour son traitement par contre. de même, je n'ai pas pu m'empêcher de me demander si Owl-Eye avait vraiment cette apparence de hibou, ou alors s'il s'agissait d'un cosplay pour dissimuler la réelle identité du personnage (ce qui signifierait qu'on l'a déjà croisé, et vu ses pouvoirs, ça correspond plutôt bien ).

Ce tome 9 remonte donc un peu le niveau, même si l'accumulation de bons sentiments contagieux m'agace un peu, de même que l'absence de suspens (le recours au pouvoir de Rio était ultra-prévisible).
Commenter  J’apprécie          40
Dans ce neuvième tome, nous découvrons un nouveau quartier de l'Area D, celui des surveillants et de leurs familles. Qui dit changement de décor, dit nouveaux personnages. Parmi ceux-ci, Jin va se trouver un ennemi de taille au talent artistique plus que douteux. Ce dernier prend en effet un malin plaisir à emmurer les otages. Il considère ces toiles vivantes comme de véritables oeuvres d'art... Inutile de vous dire que cela ne va pas, mais alors, pas du tout plaire à Jin.

L'équipe de Jin se réforme peu à peu, pour notre plus grand plaisir. Le dessin est somptueux, comme toujours. Le duel opposant Jin et Enki face à Mizuki, membre des surhommes est très réussi visuellement, on s'en prend plein les yeux. Nous avons aussi droit à quelques scènes mettant bien en avant la plastique de certains des personnages principaux comme Jin et Rio. Une petite touche de sexy dans ce manga plutôt brutal mais non dépourvu d'élégance et de sentiments.

Je m'étonne que ce manga ne soit pas plus connu que ça, car cette série envoie vraiment du lourd et ce, à chaque tome. Les auteurs font preuve d'une belle constance dans la qualité de l'intrigue et du graphisme.
Commenter  J’apprécie          12
SUPERBE !!! Encore un excellent tome.

Area d'est un manga que j'adore et j'ai trouvé que ce neuvième tome apporte un certain nombre de changement dans l'histoire, d'ailleurs Owl eye semble s'avérer être un adversaire puissant.

Les dessins sont sublimes, les pouvoirs sont de plus en plus originaux. On a d'ailleurs dans ce tome un homme capable d'emmurer les êtres vivants sans les tuer. une capacité effrayante qu'il maîtrise à la perfection.


Vivement la suite.
Commenter  J’apprécie          10
À la poursuite de Owl-Eye, Jin et Kakuta arrivent finalement dans le quartier où vit le personnel de la prison. Ils sont sous le choc quand ils découvrent leurs familles, emmurées. Jin ne peut contenir sa colère face à cette vision atroce. Qui est donc la vermine responsable de cela ? Ils décident de se rendre au Central Hall, devenu le siège du conseil des surhommes, afin de mettre fin aux tortures de ces innocents.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
- J’imagine que j’ai affaire à Jin Kazaragi. Ta conduite m’insupporte. Viser la main d’un artiste avec laquelle il œuvre… Voilà quelque chose qui me déplaît au plus haut point !
- On a vu ce que tu as fait en ville… Ça n’a rien à voir avec l’art. C’est juste la collection d’un égoïste qui se complaît à exposer la tristesse des humains.
Commenter  J’apprécie          80
- Au fait Kakuta, tu n'as pas peur de rester avec des détenus?
- Je vais, en effet, peut-être me faire taper sur les doigts par ma hiérarchie.
- Non, ce que je veux dire, c'est que tu n'as pas peur de nous?
- C'est marrant, tu vois. Quand je suis avec lui [Jin] il y a plein de choses que j'oublie. Le statut de surveillant, de détenus... En gros, les barrières de la société auxquelles je croyais avant de le rencontrer...
Commenter  J’apprécie          40
- Alors, comment ça s'est passé, avec Jin?
- Il n'y a rien eu de particulier.
- Je te comprends, tu sais. Cela fait un moment que tu ne l'avais pas vu... Et là, boum, tu vois qu'il a trouvé un nouvel équipier avec qui il s'entend bien. Et pas un Altered, un surveillant, en plus. Hi hi hi.
- TU VEUX QUE JE TE CRAME?!
Commenter  J’apprécie          30
- Que... qu'est-ce qui te pousse à faire ça pour moi?
- J'ai une dette envers Kazaragi. Et puis... Je me dis que, comme toi, je pourrais peut-être changer, moi aussi. Désolé, pour... ton ocarina.
Commenter  J’apprécie          30
- Il n'y a pas un chat dans les rues. Ils sont partis où, bon sang ? Le conseil des surhommes... tu crois que...
- Ça ne fait aucun doute. Il a l'intention de prendre tous les habitants en otages.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Kyung-II Yang (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kyung-II Yang
BURNING HELL - DRAWING OF Yang Kyung Il (MANGA)
autres livres classés : mutantsVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (59) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1526 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..