AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Hauts de Hurlevent (bd) tome 1 sur 2
EAN : 9782756033662
94 pages
Delcourt (19/09/2012)
3.74/5   97 notes
Résumé :
Les Hauts de Hurlevent sont des terres situées au sommet d'une colline et balayées par les vents du nord.
La famille Earnshaw y vivait, heureuse, jusqu'à que M. Earnshaw adopte un jeune bohémien, Heathcliff. Ce dernier va attirer le malheur sur cette famille.
Dès le début, Hindley, le fils de Earnshaw éprouve une profonde haine pour cet intrus. A la mort de son vieux bienfaiteur, Heathcliff doit subir la rancoeur de Hindley, devenu maître du domaine.... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 97 notes
5
3 avis
4
10 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

Années 1840, dans la lande anglaise. La famille Earnshaw vit dans le domaine de Hurlevent, manoir isolé dans la campagne, au milieu de la végétation. Mr Earnshaw est commercial et se trouve souvent en déplacement pour affaires. C'est à l'occasion de son retour de l'un d'eux qu'il accueille dans la famille un jeune orphelin rencontré dans les rues de Liverpool. L'enfant a une dizaine d'années. Il est sale, livré à lui-même, peu bavard. Il n'a aucune éducation, est impulsif et ressemble à un bohémien. Mr Earnshaw décide de l'adopter et le prénomme Heathcliff.

Ses deux enfants, Catherine (Cathy) et Hindley, se retrouvent ainsi avec un nouveau frère. Si Cathy et Heathcliff ont le même tempérament et s'entendent à merveille, Hindley devient de plus en plus agressif. Il est alors envoyé quelques années en pension, avant de revenir lors du décès de ses parents. Hindley est alors devenu un homme. Il est marié, s'apprête à devenir père à son tour et devient le maître de Hurlevent.

De leurs côtés, Cathy et Heathcliff ont bien grandi. Ils sont beaux, fougueux et amoureux. Mais, de malheureux événements obligent Hindley à devenir terrible. Il traite de plus en plus mal son frère. Cathy épouse un autre homme et s'installe loin de Hurlevent. Heathcliff, fou de chagrin, s'enfuit.

"Wuthering Heights" est un classique de la littérature anglaise du 19ème siècle, écrit par Emily Brontë, et paru en 1847. L'histoire aborde les thèmes de l'amour, des désillusions et de la vengeance. Cette adaptation graphique est très belle et maîtrisée, elle respecte l'oeuvre originale dans toutes ses grandes lignes.

J'ai adoré retrouvé l'ambiance du manoir dans un contexte sombre, les personnages torturés et malheureux, puis l'histoire d'amour qui s'installe au fil des pages avant les désillusions, le chagrin et le désir de vengeance.

Que ce soit dans le texte ou le graphisme, j'ai retrouvé ce côté triste et glacial. le descriptif de la lande mystérieuse et inquiétante est parfait. La tristesse et la solitude sont maîtrisées grâce aux couleurs des planches. On est immédiatement immergé dans le coeur de l'histoire. J'ai trouvé cette adaptation parfaite. J'ai vraiment adoré ma lecture.


Lien : http://labibliothequedemarjo..
Commenter  J’apprécie          180

Autant vous le dire de suite, je n'ai jamais lu Les Hauts de Hurlevent et je me suis dis que pour une première approche ces deux tomes seraient bien. Est-ce qu'après la lecture de ces BD, j'ai envie de me plonger dans le roman : ABSOLUMENT pas !

1er tome :

On fait la connaissance des personnages qui compose la famille Earnshaw. le père, la mère ainsi que les deux enfants. Très vite la famille "adopte" Heathcliff. Je dis bien adopte entre guillemet, car on va souvent lui rappeler que ce n'est qu'un pouilleux, un moins que rien.... On voit donc les enfants grandir mais il y a toujours cette jalousie entre les enfants. Puis c'est le décès de la mère et les malheurs s'enchaînent les uns au autre.

Ce premier tome s'achève quand les enfants sont ados / adultes et que Heathcliff s'enfuit de chez lui.

Tout est très noir, jalousie, rancoeur, alcoolisme..... Bref peu réjouissant.


Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
Commenter  J’apprécie          231

Wuthering Heights : Cathy and Heathcliff

Une histoire aussi tragique et célèbre que Roméo et Juliette. Deux histoires aussi différentes que similaires lorsqu'on y réfléchit (sans entrer dans les détails bien sûr...). Ces deux récits nous parlent d'orgueil, d'amour et de différence. Et les 2 contribuent à faire la renommée des lettres anglaises !

Plus sérieusement, comme beaucoup de lecteurs, j'ai été littéralement happée par le roman d'Emily Brontë, et en voyant l'adaptation de Yann et Edith, j'ai voulu revivre le frisson. Et par curiosité aussi, car Les Hauts de Hurlevent n'est pas un roman qu'on peut qualifier de "facile". D'ailleurs par commodité -enfin, je crois - les auteurs ont choisi de ne pas faire le récit du voyageur. Ce qui évite du coup toutes les ellipses temporelles et changements de narrateur.

Le premier tome va de l'arrivée d'Heathcliff à Wuthering Heights à son retour après le mariage de Cathy et Edgar.

On y retrouve l'essentiel : l'égoïsme de la capricieuse Cathy, Hindley devenu détestable par la haine qu'il nourrit. Et surtout, la naissance de la haine et des ressentiments qui font la force de l'oeuvre d'Emily Brontë. Sans oublier la relation complexe entre Cathy et Heathcliff. Deux êtres opposés dans leur nature, bien que tous deux épris de liberté, sans aucun lien de sang et qui au fil des années nourrissent "quelque chose" de fusionnel : pas tout à fait amis, ni frères, ni amants. Mais un mélange de tout cela qui rend l'un indispensable à l'autre, leur permette de se comprendre au-delà de leurs différences mais bien sûr, incapables d'avoir une relation (quelle qu'en soit sa nature...) sereine.....

Commenter  J’apprécie          140

J'aime lire les adaptations de romans en Bd, comme j'aime en voir les films.

Il est rare qu'une bande dessinée ou qu'un film me plaise plus que le roman lui-même mais peu importe.

Je suis toujours assez curieuse du travail des scénaristes et de leur façon de traduire un roman en planches, en dialogues..

J'aime quand l'adaptation suit rigoureusement le texte. C'est le cas, ici. Enfin, je crois. J'ai lu Les Hauts de Hurlevent dans ma jeunesse et ma mémoire me fait forcément défaut. Je ne me souvenais pas, par exemple, du caractère si prononcé de Cathy. Une vraie petite Scarlett !

Mais j'aime encore plus retrouver l'ambiance, les émotions ressenties, les odeurs, les couleurs, les impressions et je n'ai eu droit qu'à des personnages qui m'ont paru très enfantins et manquant de finesse.

Il m'a manqué la poésie sombre de la lande, la violence et la beauté de l'amour entre Heathcliff et Cathy, ce je ne sais quoi qui donne tant de force au roman.

Commenter  J’apprécie          150

Pas de chance: comme je ne connais pas l'histoire, je n'ai pas vu que c'était en deux tomes.

Grr

Ma soeur a lu la version littéraire :D

Personnellement, juste la BD m'a rendue folle: comment est-ce possible de traiter ainsi ses enfants.

Comment peut-on laisser l'un de ses enfants?

Cette lecture m'a ébranlée, et me hante encore....

je vous recommande donc de trouver le second tome avant de commencer la lecture :)

Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation

Mon amour pour Linton est comme le feuillage dans les bois : le temps e trnsformera, je le sais bien, comme l'hiver transforme les arbres. Mon amour pour Heathcliff ressemble aux rochers immuables qui sont en dessous : source de peu de joie apparente mais nécessité.

Commenter  J’apprécie          150

- Tu sais comment font les coucous ? Ils pondent leur oeuf dans le nid des autres oiseaux et leur gros poussin fait tomber tous les petits oisillons...

- C'est cruel !

Commenter  J’apprécie          70

Catherine, vous savez que j'oublierais mon existence avant de vous oublier.

Commenter  J’apprécie          130

Vous m’aimiez… quel droit aviez-vous alors de me sacrifier ? Quel droit ?

Commenter  J’apprécie          100

Mes grandes souffrances en ce monde ont été les souffrances de Heathcliff ; je les ai observées et ressenties toutes dès leur naissance. Ma raison de vivre, c'est lui. Si tout le reste venait à périr et que lui survive, je continuerais d'exister ; mais si tout demeurait et que lui périsse, l'univers me deviendrait totalement étranger : je n'en ferais plus partie. Nelly, Je suis Heathcliff !

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Yann (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Yann
Thorgal 40
autres livres classés : adaptation d'un romanVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4725 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre