AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Yuko Kuramatsu (Traducteur)Bruno Pham (Adaptateur)
ISBN : 2847894691
Éditeur : Delcourt (20/10/2004)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 79 notes)
Résumé :

Mikako et Tsutomu sont amis d'enfance, ils habitent le même immeuble, fréquentent le même lycée d’art. Mikako rêve d'ouvrir sa propre chaîne de boutiques de vêtements ! Quand un soir Tsutomu rentre chez lui accompagné d'une fille, le coeur de Mikako vacille… Quel est ce sentiment ? Malgré les sous-entendus de sa copine Risa, Mikako ne comprend pas.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  15 septembre 2015
Si mes souvenirs sont bons, Gokinjo est ma première série de Ai Yazawa. Bien avant d'avoir commencé Nana, et j'avoue que j'aime beaucoup l'ambiance qui règne dans le manga. Il respire la bonne humeur, et même si certains passages sont mélancoliques, le tout est adorable.
Nous suivons Mikako, une jeune fille pleine de vie et drôle qui est dans une école de stylisme. Flamboyante à souhait, elle est entourée de deux amies : Risa et Pî-chan, ainsi que de son ami d'enfance Tsutomu. Comme nous sommes dans un shojo, je vous le donne dans le mille, Mikako et Tsutomu ont des sentiments l'un pour l'autre mais ne sont pas capables de s'en rendre vraiment compte (alors que tout leur entourage si !). Nous sommes donc dans un shojo que je dirais type avec la vie quotidienne des héros se mélangeant à une relation que nous voyons peu à peu évoluer. Personnellement, j'aime beaucoup ce genre d'histoire, notamment pour ce qui est de l'évolution des sentiments des personnages. Et puis avec Mikako, les situations cocasses sont nombreuses, et son côté tout feu, tout flamme est vraiment agréable.
Le fait que les personnages secondaires soient aussi assez nombreux est un point positif, d'autant plus qu'ils sont déjà bien développés avec ce premier tome. Mikako, qui vit seule avec sa mère, est entourée d'une grande famille entre ses amis de l'école et les habitants de l'immeuble où elle vit. J'aime énormément ce côté communauté, une famille pas comme les autres.
Ce premier tome pose les bases et présente plus ou moins les caractères et les relations de chacun, mais c'est déjà un très bon début et j'ai hâte de poursuivre (une nouvelle fois) l'histoire de notre jeune héroïne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Elliepamp
  01 juin 2015
Je suis fan de cette série !
Ai Yazawa est vraiment très douée pour les histoires d'amour. Elle crée avec subtilité une histoire d'adolescents en mettant parfaitement en scène leurs histoires d'amitiés et d'amour. Cette série peut rappeler un peu "je ne suis pas un ange" (d'ailleurs dans un des tomes on revoit le temps d'une scène Midori et Akira quelques années après !). L'histoire se termine en 7 tomes ce qui fait qu'elle n'est pas interminable à lire, et à la fin de cette série on ne peut s'empêcher d'avoir un pincement au coeur de quitter ces personnages!
Une histoire d'amour pétillante et fraiche ! Parfait pour l'été !
Commenter  J’apprécie          30
LeManegeDePsylook
  25 septembre 2013
J'ai lu ce manga dans le cadre du baby challenge Livraddict.
J'ai eu un peu de mal à me faire aux dessins: ils ressemblent pas mal à ceux d'un manga que j'ai beaucoup aimé nommé Nana (normal, vous me direz, la mangaka est la même) mais en plus vieux. Déjà la qualité du papier n'est pas terrible, genre papier recyclé et le design des personnages change plus ou moins: surtout au niveau des lèvres, un coup elles sont pulpeuses, l'autre coup à la limite de l'effacement. Je suis incapable de mettre le doigt sur ce qui me gène, mais mon regard s'arrête systématiquement sur les lèvres, j'en déduis donc qu'il y a un truc qui me dérange avec. Et je ne parlerai même pas des membres qui sont plus des bâtons d'allumettes que des jambes ou des bras. Ce qui me fait toujours rager quant à l'image que cela donne aux jeunes.
Pour l'histoire, c'est très loin d'être original: deux adolescents, amis d'enfance et amoureux qui se voilent la face, des relations qui naviguent de disputes en quiproquos, des triangles amoureux qui se forment, se brisent pour se former à nouveau et autrement, etc…
J'avoue que ce qui joue en la défaveur de ce manga est que j'ai beaucoup de mal avec le personnage principal: Mikako. Elle est chiante, susceptible, prompte à juger et se méprendre sur les gens et leurs intentions.
Sans compter que, que ce soit les événements ou les réactions des personnages, j'ai trouvé ça ultra-prévisible.
Alors replaçons les choses dans leur contexte: ce n'était pas non plus un calvaire à lire, mais ce n'était pas non plus un chef-d'oeuvre. Ça a passé le temps… sans plus.
Lien : http://psylook.kimengumi.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rickiss
  30 juillet 2014
Une des grandes réussites de Yazawa, c'est de relier la plupart de ses séries : on retrouve avec bonheur les personnages qu'on a aimé (ou aimé détester) dans ses mangas précédents, et on a bonheur à les voir évoluer.
Cela n'empêche pas l'auteur de mettre en scène de nouveaux héros, pour qui on a immédiatement de la sympathie, et avec qui on va rire et pleurer tout au long de leur histoire.
"Gokinjo" est en cela de nouveau une belle réussite de cette auteur talentueuse : on vibre avec chacun de ses personnages, et on espère, de tout coeur, les revoir, même furtivement, dans une autre série de Yazawa ; )
Commenter  J’apprécie          20
bouma
  26 août 2014
Vous qui aimez comme moi le travail de la célèbre mangaka Ai Yazawa, auteure entre autre de la série Nana ou de Je ne suis pas un ange (deux séries dont il faudra que je vous parle à l'occasion), vous serez gâté avec la réédition en format deluxe de cette série.
On y retrouve tout les éléments qui ont fait le succès de l'auteure. Avec une situation de base relativement classique, deux amis d'enfance qui tombent amoureux, elle créé une ambiance propice aux questionnements, à la remise en cause et aux bouleversements.
Comme toujours, elle sait traduire les sentiments de ses personnages, leurs doutes et leurs peurs, leurs joies aussi. L'adolescence est un passage obligé et déterminant dans la définition d'un futur d'autant plus dans un pays comme le japon où la pression sociale peut être très forte. Ai Yazawa aborde avec brio ces situations familiales et amoureuses où la société peut avoir son mot à dire.
Cette série comporte 4 tomes en tout et la belle édition permet de la lire rapidement et dans une édition de qualité.
Lien : http://boumabib.fr/2014/08/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
BullesEtOnomatopees   19 juin 2013
Gokinjo, une vie de quartier est une lecture vraiment fraiche et agréable. Pleine de bons sentiments sans jamais tomber dans la niaiserie, c'est le genre de série qui met du baume au coeur.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
florencemflorencem   15 septembre 2015
La pluie qui tombait pénétrait mon cœur alors je me recroquevillais pour lutter contre le froid. Mais ce n’était ni ma mère ni mon père que j’attendais, simplement Tsutomu.
Commenter  J’apprécie          120
LeManegeDePsylookLeManegeDePsylook   25 septembre 2013
Parce que si on tombe amoureux de son ami d'enfance, on ne rencontre plus grand monde
et à notre âge, il faut profiter de la vie
donc j'ai choisi un autre lycée et je suis partie de chez mes parents
mais j'ai compris tout ça seulement après être sorti avec plusieurs personnes...
Malheureusement, même si tu rencontres plein de monde
et que tu t'éclates avec des gens superficiels
ton cœur reste vide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
boumabouma   28 juillet 2014
Dans ma vie, je n'ai toujours fait les choses qu'à moitié.
Ça n'apporte rien de bon.
Quand on trouve une direction vers laquelle aller, je crois qu'il ne faut pas hésiter.
Commenter  J’apprécie          80
LilizLiliz   14 mars 2015
- Tu sais... Je crois que ce genre de sentiments qui te font ressentir autant de joie que d'inquiétude... C'est ce qu'on appelle l'amour, non ?
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Ai Yazawa (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ai Yazawa
Parlons de Ai Yazawa
autres livres classés : modeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien le manga Paradise Kiss, de Ai Yazawa?

Comment se prénomme l'héroïne?

Miwako Sakurada
Yukari Hayasaka
Nana Osaki
Isabella Yamamoto

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Paradise Kiss : L'intégrale de Ai YazawaCréer un quiz sur ce livre
.. ..