AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Sae Cibot (Traducteur)
EAN : 9782756006666
190 pages
Éditeur : Akata (06/12/2006)
4.36/5   155 notes
Résumé :
Un photographe sans scrupules menace de publier des photos volées de Ren et Reira, tendrement enlacés ! Comment éviter le pire ? Takumi a peut-être la solution en négociant, en échange des photos, un véritable scoop : l’annonce de son mariage avec Nana Komatsu… Mais la blessure est profonde, et les conséquences de cet incident seront malgré tout bien lourdes…
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,36

sur 155 notes
5
7 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Tachan
  13 mai 2021
Cela fait 2 tomes que j'ai particulièrement du mal avec la série, et si celui-ci ne répare pas tout, j'avoue que le déchirement que m'ont fait ressentir les sentiments des personnages face aux drames personnels qu'ils vivent m'a beaucoup plu.
L'autrice continue dans cette voie qu'elle a choisi et qui ne me plaît pas vraiment, celle d'un showbiz dévastateur et de paparazzis destructeurs, mais ici elle s'en sert pour décanter des situations qui traînaient depuis un moment. Elle le fait avec un certain doigté et redonne la parole à des personnages un peu oubliés.
Cela tourne autour de quelques duos clés. Il y a bien sûr celui de Yasu et Nana dont on a déjà parlé la dernière fois. Yasu ne peut plus rester dans cette situation bancale qui ne fait du bien ni à l'un ni à l'autre. Il décide donc d'avancer et j'ai beaucoup aimé que son choix se porte sur Miu, cette jeune fille pondérée au premier abord qui lui ressemble tant. Leurs échanges calmes et matures mais profonds m'ont plu et je les trouve prometteurs ensemble.
Le gros morceaux reste bien sûr Ren et Nana. Les insécurités de l'un et de l'autre pèsent énormément sur leur relation mais également sur leur identité à chacun. Ren semble plonger de plus en plus et peine à gérer le mal être de Nana dû à son abandon initial. le réconfort qu'il cherche le temps d'un instant auprès de son amie Reira coûtera cher. Nana, elle, n'a pas l'air de se rendre bien compte combien elle va mal. Elle est à fleur de peau et derrière son masque, tout l'irrite et est susceptible de provoquer une crise car sa peur de l'abandon la bouffe à chaque instant. C'est vraiment triste. Et ce sentiment de tristesse n'est que renforcé par la narration dramatique de la série qui nous fait entendre avant l'heure le drame qui s'annonce.
Enfin, reste LE couple qui m'aura le plus émue : Shin et Reira. J'ai adoré leurs petits échanges discrets quand ils étaient éloignés par le boulot (tout comme j'ai aimé ceux de Yasu et Miu). Mais Reira se rend enfin compte de la fragilité de sa position et de ce que sa relation avec Shin pourrait provoquer. La suite est logique mais non moins déchirante car on a tous bien compris ce qu'ils représentaient l'un pour l'autre, alors j'ai versé ma petite larme avec chacun d'eux et je n'espère qu'une chose c'est que le temps leur redonnera la chance qu'ils méritent. Pour une fois dans la série, j'ai trouvé l'écriture de cette relation belle et juste.
Que reste-t-il en dehors de toutes ces histoires de coeur compliquées ? Des jeunes de plus en plus pris dans les méandres du monde du spectacle et ses turpitudes. Des jeunes pris au piège du jeu des médias. Des jeunes qui commencent à étouffer. C'est triste et dramatique. Nous, lecteurs, on étouffe aussi un peu en lisant tout ça. L'histoire fonctionne trop à huis clos en ce moment. le rôle des majors et des paparazzis est trop important et on ne voit plus le reste. Ils influent trop sur nos héros. Certes cela peut être réaliste mais j'ai surtout le sentiment que c'est poussé à l'extrême par souci de dramaturgie et j'ai envie de dire stop, revenez à plus de simplicité !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LunaZione
  20 novembre 2014
Encore une fois, je suis sous le charme de Nana. J'aime beaucoup les dessins et l'humour d'Ai Yazawa, cela dit, c'est bien la seule de ses sagas que je lis... Je n'ai jamais eu l'occasion de me plonger dans un autre de ses univers (chose faite depuis !), d'un autre côté, je ne sais pas si j'en ai réellement envie ou non.
J'aime beaucoup ce quinzième tome car il y a de nombreux changements dedans : entre Ren et Nana, entre Hachi et Takumi, entre Miu et Yasu... Et puis Misato revient. J'aime beaucoup cette petite ! Elle est entourée d'un mystère incroyable comme si elle était au courant de tout ce que personne ne sait.
Encore une fois, il ne se passe pas grand chose ou plutôt peu de temps dans ce tome de Nana et pourtant de grandes révélations sont faites et je ne me suis ennuyée à aucuns moment !
J'ai vraiment hâte de relire la suite :)
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          130
MarieKey
  06 mai 2016
Au terme de ce quinzième tome, mon avis sur l'évolution de l'histoire est à double tranchant.
D'une part, j'ai du mal à me faire un avis fixe sur Takumi. Il passe de compréhensif à calculateur, de violent à attentionné. Il est décidément très difficile à cerner.
Tout le tapage médiatique sur les couples, les mariages prend le dessus sur le véritable but de Blast et Trapnest : la musique. On parle beaucoup moins des groupes, il n'y a que des histoires de manigances avec les journalistes.
Je trouve assez triste qu'un tel niveau de médiatisation casse ou brise les relations entre les personnages.
On les sent irrémédiablement devenir plus distant entre eux. Je trouve ça dommage pour la suite.
À côté de ça, la série reste toujours aussi prenante.
À voir comment tout ça évolue.
Commenter  J’apprécie          20
Anatemnein
  02 juillet 2016
Cela fait un bon moment que je ne m'étais pas remis dans cette saga. du coup, j'ai vraiment eu du mal à me remettre dans l'histoire mais ça passe quand même sans problème. Ce tome 15 se laisse lire agréablement et des vérités sont révélées...
Commenter  J’apprécie          40
darko
  11 avril 2016
Encore un tome qui nous amène là où on ne pensait pas, tout est fragile, en apesanteur, tout se fissure.
C'est touchant et dur.
Je me jette sur la suite (et oui je n'arrive plus à m'arrêter, je suis totalement accro à Nana !)
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
florencemflorencem   25 septembre 2014
Tu sais, Nana, à ce moment-là, je suis sûre de t’avoir entendu chanter la version punk de « la samba des coccinelles ». Mais à présent, je n’entends plus rien. Est-ce que ma voix ne t’atteint plus non plus ?
Commenter  J’apprécie          150
AnatemneinAnatemnein   02 juillet 2016
Tu sais, Nana
A ce moment-là, je suis sûre de t'avoir entendu chanter
La version punk de "La Samba des coccinelles"
Mais à présent,
Je n'entends plus rien
Est-ce que ma voix
Ne t'atteint plus non plus?
Commenter  J’apprécie          40
lclarisselclarisse   29 juin 2021
Ne deviens pas ce genre d adultes malheureux, qui n'appelle "amour" qu'une relation aussi parfaite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Ai Yazawa (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ai Yazawa
Parlons de Ai Yazawa
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien le manga Paradise Kiss, de Ai Yazawa?

Comment se prénomme l'héroïne?

Miwako Sakurada
Yukari Hayasaka
Nana Osaki
Isabella Yamamoto

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Paradise Kiss : L'intégrale de Ai YazawaCréer un quiz sur ce livre