AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sae Cibot (Traducteur)
ISBN : 2840559641
Éditeur : Delcourt (24/01/2003)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 262 notes)
Résumé :
Dans un train à destination de Tokyo, nos deux Nana se rencontrent par hasard. Un peu plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau, puis elles deviennent colocataires ! Voici l'histoire débordant de rêves et d'espoirs de deux jeunes filles, au prénom identique, qui "montent" à Tokyo.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  07 décembre 2012
Les deux Nana sont enfin prête à tout quitter pour une nouvelle vie à Tokyo et le hasard les met en présence l'une de l'autre dans le train qui les conduit vers la capitale. Elles se quittent sur le quai de gare mais le hasard, ou le destin, n'en a pas fini avec elles et elles se retrouvent à visiter le même appartement. Alors pourquoi ne pas tenter la colocation? Petit à petit, les deux Nana s'installent, s'apprivoisent et apprennent à vivre ensemble.

Deuxième épisode de la vie de l'enthousiaste Nana K et de la plus réservée Nana O. La première a retrouvé ses amis et surtout Shôji, son amoureux mais elle veut changer, devenir indépendante et se débrouiller par elle-même. Elle a peur de faire fuir Shôji si elle se montre trop envahissante. Nana O. s'accommode des excentricités de sa nouvelle amie. Plus mûre, plus sûre d'elle, elle la prend un peu sous son aile mais sous ses grands airs on la sent fragile et, même si elle n'est pas prête de l'avouer, cette amitié lui fait du bien.
Très différentes mais finalement complémentaires, les deux Nana sont au début d'une grande et vraie amitié. On est pressé de les voir évoluer et s'adapter à leur nouvelle vie. Vite la suite!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
missmolko1
  31 août 2014
Le premier tome était vraiment un tome d'installation et c'est dans celui-ci que commence vraiment l'action. Je retrouve au fil des pages l'ambiance de l'anime et l'on fait la connaissance un peu plus des deux Nana.
La première est plutôt rigolote même si parfois elle est un peu agaçante. Elle est le stéréotype même des personnages féminins de manga : plutôt jeune et jolie, naïve et ingénue, qui passe du rire au larmes en deux temps trois mouvements et qui est un vrai coeur d'artichaut. Par contre la seconde Nana m'intrigue beaucoup et j'espère qu'elle sera davantage mise en avant car j'ai vraiment envie d'en savoir plus sur elle. Elle est mystérieuse et ne parle que très peu.....
C'est dans ce tome si que la collocation commence entre elle et ça promet des belles histoires pour la suite. J'ai hâte de découvrir les prochains tomes en espérant qu'il s'y passera un peu d'action car avec 21 tomes il ne faudrait pas que le lecteur s'ennuie. Pour l'instant ce n'est pas le cas et l'on passe même un excellent moment.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Vidia
  24 avril 2018
Attention spoiler
Relecture pour ce deuxième tome de Nana où la vie des deux jeunes femmes évoluent... C'est lors d'un jour enneigé et dans un train en direction de Tokyo qu'elles vont se rencontrer.
Nana Komatsu monte à la Capitale suite à un message de son petit ami. Shoji entre dans une école d'art après avoir réussi ses examens... Un signal pour Nana qui abandonne boulot et famille pour monter le retrouver...
Les destin voudra qu'elle tombera littéralement sur Nana Osaki présente dans le train. La chanteuse se paie un aller simple pour Tokyo dans l'espoir de devenir chanteuse professionnelle et se faire connaître du grand public. Elles vont donc passer cinq heures ensemble, dans un train au trafic perturbé par la neige. Nana Kotmasu va narrer sa vie à sa nouvelle amie plus discrète mais d'une beauté sans égal. En effet, la chanteuse au look particulier attirer le regard de la petite campagnarde...
C'est sur le quai de la gare que les deux jeunes femmes vont se quitter sans échanger un mot. Nana Komatsu est trop pressée de retrouver Shôji...
Nous suivons la vie de Nana Komatsu qui devoir chercher du travail, un logement et s'adapter à la vie active. D'ailleurs, trop occupée à jouer la petite femme au foyer, elle va délaisser ses recherches, créant une petite tension entre elle et son copain.
C'est donc décidé, Nana va prendre sa vie en main. La voilà a écumer les agences immobilières. Mais avec ses petites économies difficile de trouver quelque chose à la hauteur de ses attentes. Néanmoins l'agent va lui proposer un appartement dans un vieux immeuble pour lequel, elle va avoir un coup de foudre...
Appartement 707... Destin, un coup du Roi des démons... Chance... les deux Nana vont se retrouver a visiter en même temps cet appartement... Un appartement qu'elles prendront toutes les deux en collocation...
Une amitié naissante dans cet appartement qui sera un lieu clé et très symbolique dans l'histoire de ce chef d'oeuvre !
Les deux Nana vont donc apprendre à cohabiter. le demain Komatsu se rend dans son nouvel appartement aux côtés de Kyosuke, Junko et Shoji... Quelle ne fut pas sa surprise en frappant à la porte de tomber sur Yasu, monté à la Capitale pour aidé sa chanteuse.... Aussitôt on sent une relation très forte entre Osaki et Yasu... L'avocat s'occupe d'elle comme s'il s'agissait de la personne la plus importante de sa vie... Nana Komatsu va même penser qu'ils sont en couple...
Ensemble, les filles vont chiner pour s'acheter des meubles ainsi de monter leur ménage... C'est lors de leur shopping que la chanteuse donnera à Nana Komatsu le surnom de Hatchi ( un surnom qui restera jusqu'à la fin... )
Hatchi va craquer pour deux verres imprimés de fraises... Là encore une grande symbolique pour elles deux que nous retrouverons plus tard...
C'est dans le magasin Sabrina où on y vend des articles vintages que les deux Nana vont acheter principalement leurs meubles et décorations... Ce magasin tenu par Monsieur Mizukoshi ( que Hatchi va repéré tout de suite ^^ ) est un véritable Saint Graal puisque Hatchi va même y décrocher un job...
Sur la route du retour, Hatchi va s'arrêter acheter le dernier CD de Trapnest... En quelques cases teintées de noires, Ai Yazama nous renvoie toute la tristesse de Nana Osaki. Voir celui qu'elle aime en photo portant toujours le cadenas autour de son cou lui épingle le coeur...
Idée renforcée lorsque le soir, nous la retrouvons seule, la douleur au bord des lèvres écoutant le Cd de Trapnest...
De son côté la petite Nana a bien du mal à se faire a sa nouvelle situation. Elle passe plus de temps avec son amie qu'avec son petit ami... La parano va envahir Hatchi qui va devoir faire des efforts...
Efforts envolés dès qu'elle est en présence de Nana... Tel un papillon devant une lumière vive, elle est incapable de se détacher d'elle... Surtout que le lien entre les filles se renforcent de jour en jour...
La fin du tome réuni Noba monté à la Capitale pour apporter les affaires de Nana, pire encore pour devenir son guitariste... Voilà son but dans la vie, snobant la vie toute tracé qu'il aurait eu en reprenant l'auberge de ses parents... Nobu veut rester auprès de Nana et reformer un groupe avec elle !
C'est sur une note musicale que nous lisons le dernier chapitre puisque Nana se produit sur la table du salon, devant une unique spectatrice Hatchi aux étoiles dans les yeux...
Un tome excellent qui montre la construction du lien entre les deux Nana. Un noyau se forme autour d'elles et Hatchi commence a oublié son petit ami... Ai Yazama fait passer les émotions en quelques cases, gardant ce gout de mélancolie en arrière plan malgré l'humour que l'on peut trouver...
Des personnages toujours attachants, des dessins a couper le souffle, Nana est une véritable pépite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mariloup
  19 juillet 2014
Je poursuis l'histoire de ce manga ô combien... spécial graphiquement. Ce tome ne m'a toujours pas convaincu, même si je l'ai quand même préféré au premier.
#Spoilers#
Nana n°2 est super contente pour son petit ami Shôji qui a réussi ses examens, elle part donc à Tokyo dans le but de le rejoindre. Ainsi, les deux Nana (encore une fois, ça fait bizarre de dire ça...) vont enfin se rencontrer par le fruit du hasard (car l'autre Nana va elle aussi s'installer à Tokyo pour une nouvelle vie) et faire connaissance. Elles ont donc le même prénom et le même âge en plus... Autant de coïncidences, est-ce normal? Je l'apprendrais sûrement dans les prochains tomes car oui, je compte bien continuer à lire cette saga. Nana n°2 retrouve son petit-ami, sa meilleure amie Jun ainsi que le petit ami de cette dernière. Ce qu'elle souhaite, c'est rattraper le temps perdu, se mettre en quatre pour Shôji... mais cela ne va pas vraiment se passait comme elle l'espérait. Elle décide alors de prendre les devants, de lui prouver qu'elle peut être indépendante, de se prouver qu'elle est capable de s'assumer elle-même, de se débrouiller comme une grande fille... pour commencer, elle se doit de trouver un petit appartement... et le hasard fait bien les choses car Nana n°1 est à la recherche d'un appart' elle aussi. le même appart' va leur taper à l'oeil et c'est à celle qui va l'obtenir à tout prix... mais je me doutais bien qu'elles allaient finir par devenir colocataires. Même si les amis de Nana n°2 ne comprennent pas qu'elle veuille vivre avec une parfaite inconnue... Shôji lui propose bien de vivre avec lui mais elle refuse bien que ça la touche beaucoup (moi, j'aurais dis oui tout de suite!).
Alors le début d'une incroyable amitié entre ces deux-là? Oui, et c'est même un duo qui fonctionne assez bien, je dois dire. C'est l'heure des achats pour meubler et combler le studio. Les moments sont très chaotiques et drôles (surtout quand Nana n°1 compare l'autre à un petit chien). Nana n°2 trouve même un petit job dans une boutique (ça y est! elle s'est lancée dans la vraie vie...). Elles sont bien installées et commencent à trouver leurs marques bien que le passé de Nana n°1 la rattrape au grand galop...
En bref, ce tome a remonté le niveau même si ce n'est pas une série que j'affectionne beaucoup; les deux Nana se sont enfin rencontrées, c'est ce que j'attendais déjà dans le tome 1; le point négatif, c'est que j'ai trouvé que Nana n°1, bien que très présente, soit un peu trop effacée par rapport à l'autre Nana mais la fin du tome annonce l'inverse alors ça me va...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gargamel00
  25 avril 2012
On commence à découvrir petit à petit le passé et le caractère des deux personnages principaux, Nana et Nana (sauf que ça s'écrit pas pareil). Nana la rockeuse, partie à Tokyo pour se faire un nom dans la musique, et Nana le coeur d'artichaut venue elle aussi à Tokyo mais pour retrouver son chéri. le destin ou le hasard va les réunir dans le même appart de style européen. C'est là que l'on découvre à quel point les Japonais semblent fascinés par le style de vie à l'européenne, en atteste les traits des personnages qui n'ont rien de japonais, les grands yeux, le culte du petit visage, cette obsession d'avoir des lits et une déco "occidentaux". Très drôle, surtout quand on voit à quel point nous, pauvres européens, sommes attirés par le mélange de modernité et de tradition si propre au Japon... Comme quoi, personne n'est jamais content ;-)
Bref, un deuxième volume qui confirme mon envie de découvrir la suite des folles aventures de Nana et Nana!
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
louuulouuu   24 mars 2012
Tu es comme un chat sauvage qui n'en fait qu'à sa tête, tu es très fière et libre, mais... Tu portais une blessure incurable. Moi qui suis candide, j'admirais aussi cet aspect de ta personnalité sans savoir combien tu souffrais.
Commenter  J’apprécie          150
MariloupMariloup   28 juin 2014
Nana: Excuse-moi...
Shôji: Hein?
Nana: Excuse-moi de venir à l'improviste, je te dérange... je pensais loger chez Jun jusqu'à ce que je trouve un appart mais...
Shôji: Mais c'est pas possible parce que chez Jun, il y a Kyôsuke.
Nana: Hein?
Shôji: Comment ça "hein"? Ils vivent ensemble maintenant, tu savais pas?
Nana: KOUAAA?!
Shôji: ça y est, t'es réveillée...
Commenter  J’apprécie          60
MariloupMariloup   10 juillet 2014
Bizarrement, à ce moment, j'étais sur le point de pleurer. Je ne saurais pas bien dire pourquoi. La main que tu m'as tendue, Nana, était extraordinairement chaleureuse et cette chaleur m'est allée droit au cœur.
Commenter  J’apprécie          80
MariloupMariloup   11 juillet 2014
Nana n°1: Je comprends les galères de Shôji.
Nana n°2: C'est quoi ce délire?
Nana n°1: Ben, comment dire... tu... on dirait un chien.
Nana n°2: Ah bon?
Nana n°1: Bizarrement, t'es attachante et puis, t'es obéissante, mais faut toujours s'occuper de toi. Moi, ça m'est égal. D'autant plus que je me disais que je prendrais bien un animal de compagnie. Tu veux que je t'achète un jouet, Hachi?
Nana n°2 (en pleurs): Hachi... je préférerais un nom plus mignon...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
florencemflorencem   11 avril 2012
Dis nana, on a souvent regardé la lumière scintiller sur le fleuve, assises toutes les deux sur la rive... La mélodie que tu fredonnais alors, chante la moi encore...
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Ai Yazawa (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ai Yazawa
Parlons de Ai Yazawa
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien le manga Paradise Kiss, de Ai Yazawa?

Comment se prénomme l'héroïne?

Miwako Sakurada
Yukari Hayasaka
Nana Osaki
Isabella Yamamoto

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Paradise Kiss : L'intégrale de Ai YazawaCréer un quiz sur ce livre