AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756032301
Éditeur : Delcourt (13/06/2012)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Avant Nana, Ai Yazawa avait déjà mis en scène une histoire très émouvante : celle de deux frères rivaux. Avec toute la poésie et la justesse qu’on lui connait, la mangaka nous livre dans Une tempête aux couleurs des cerisiers un récit intemporel qui, à n’en pas douter, touchera vos cœurs.

Egalement disponible dans ce volume: "Les fleurs qui regardent de soleil" & "Dernier amour à sens unique".
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Archessia
  22 juin 2012
Cela faisait une éternité que les fans francophones attendaient impatiemment de pouvoir lire d'autres oeuvres de Ai Yazawa. En ce mois de juin, Delcourt a réalisé le rêve de beaucoup d'entre eux.

A la mort de leur père, deux frères lui ont fait la promesse de passer professionnels au baseball, sport qu'ils pratiquaient tous ensemble.
Takashi, l'aîné, réussit tout ce qu'il entreprend et monte très vite les échelons du succès. Il a même gagné le coeur de Kumiko, l'amie d'enfance de Kiyoshi, le cadet.
Alors que son grand frère réalise tous les rêves de la famille, quel est la place de Kiyoshi ? Est-ce que cela vaut la peine de se battre et de faire des efforts ? Vu que Takashi fait tout, il ne reste plus qu'à Kiyoshi de rester dans l'ombre.

J'ai poussé des petits cris de bonheur quand le manga est arrivé entre mes mains. Un "nouveau" Aï Yazawa, c'est un évènement, quand même !
Avec le succès de Nana, on avait vu débarquer certaines de ses séries les plus populaires, mais les mangas plus anciens, les one-shot étaient quelque peu délaissés.
On redécouvre ce qui rend les histoires de l'auteur si addictives, avec des relations tendues et compliquées, de l'amour, de l'amitié, des histoires de familles, des rêves, des doutes, des pleurs, de la douleur, des surprises, des révélations, du bonheur, de l'espoir.
Tout ça en un seul tome unique !
Y a pas à dire, elle est réellement douée.

Au début, j'ai été un peu surprise par les dessins. En regardant les premières planches, je me suis dis "Ha oui, ça date ...". Et pourtant, quelques pages après, la magie opérait déjà, et je me retrouvais totalement émerveillée devant les expressions faciales des personnages.
C'est ce qui m'a frappée le plus quand j'ai découvert ses ouvrages, ce sont les yeux de ses personnages. Il y a tellement d'émotions qui s'y lisent, c'est tout simplement époustouflant.
Quand j'observe le visage de l'un ou l'autre pendant une scène triste, c'est juste impossible de ne pas sentir mon coeur se serrer, et une boule se former dans ma gorge.
C'est tellement précis, réel, naturel ... Ça me touche intensément.
À côté de ça, il y a toujours la délicatesse des traits, la finesse des corps, qui dégagent une certaine fragilité même quand le mouvement est énergique et puissant.
Ce coup de crayon est unique, et pour moi, je trouve qu'il fait mouche à chaque fois, tout simplement.
Aï Yazawa est une très grande artiste, et je pense que je ne me lasserais jamais de ses mangas.

Elle nous livre ici un manga triste, et tendre, l'apprentissage d'un jeune homme qui ne sait pas où se situer dans sa vie et dans celle des autres.
On se laisse emporter sans difficultés dans ce récit doux-amer aux parfums de cerisiers et de tournesols.
Un récit court mes très riche qui sent les changements de saisons et l'évolution délicate et difficile de l'enfance à l'âge adulte.
Ce one-shot nous fait traverser toute une palette d'émotions en les restituant à la perfection grâce à des dessins d'une rare qualité et à une narration qui touche le lecteur droit au coeur.
Une volume dans lequel les néophytes pourront se plonger pour goûter la saveur de l'univers de Yazawa, et que les fans dévoreront avec un plaisir manifeste.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lisbei13
  03 janvier 2013
Comme une de mes mangakas préférées, Aï Yazawa, auteur de la série shojo à succès Nana, ne publie plus rien depuis un bon moment, pour des raisons de santé, son éditeur français, Delcourt, tape dans ses oeuvres non-encore publiées en France pour entretenir un peu son lectorat. C'est comme ça que ce petit manga, qui est en fait un recueil de trois nouvelles, s'est retrouvé publié l'été dernier.
Les deux premières nouvelles donnent leur titre au receuil et racontent une seule et même histoire. Celle de deux frères, orphelins de père et fans de base-ball. le récit est centré sur le cadet, Kiyoshi, qui supporte mal les comparaisons et la concurrence avec son grand frère, Takashi, qui est un élève brillant et surtout un excellent joueur de base-ball ... sans compter le culte que lui voue leur jeune voisine, dont il est lui-même amoureux ...
Un petit récit d'apprentissage agréable à lire mais qui est bien loin de la profondeur psychologique que l'on trouvera dans ses oeuvres ultérieures ...
Le troisième récit, Dernier Amour à sens unique est à peu près du même genre, c'est l'histoire d'une jeune lycéenne éprise d'un élève de terminal et qui va tout faire pour tenter de se rapprocher de lui durant sa dernière année, mais sans trouver le courage de lui avouer ses sentiments ...
Bref, vous l'aurez compris, c'est vraiment une lecture toute légère, le trait est agréable et proche de ce que Yazawa fera par la suite, mais la finesse du trait et de la psychologie que j'ai adoré dans Nana, dans Gokinjo ou dans Paradise Kiss ne sont pas encore au rendez-vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LirePourVivre
  03 janvier 2014
C'est l'histoire de Takashi et Kiyoshi deux frères qui ont perdu leur père un jour de tempête. Takashi est doué dans tout ce qu'il fait et son rêve de devenir un professionnel du Baseball est à porter de main, alors que Kiyoshi, le cadet, développe un complexe d'infériorité face à son frère : il pleur facilement, il n'est pas aussi doué que lui au Baseball, son amie d'enfance dont-il est amoureux est amoureuse de son frère alors que ce dernier à déjà une copine... Mais lors du tournois de son frère il se rendra vite compte de ce qui importe vraiment pour lui.
Dans le deuxième chapitre on comprend l'indécision de Kiyoshi face au nouveau petit-copain de sa mère et ce que représente ce dernier pour leur famille.
La dernière mini-histoire est très touchante. Plus destiné à un publique féminin que les deux autre elle raconte le dernier amour à sens unique Koizumi, jeune fille amoureuse d'un sempai du club de foot.
Voilà un one-shot qui fait chavirer nos coeurs ! Ai Yazawa même avant NANA était déjà super douée pour nous donner l'envie d'être fan d'elle et d'avoir tout ses livres dans notre bibliothèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bouma
  01 décembre 2012
Ce one-shot (comprenez en un seul tome) est un recueil de nouvelles de Ai Yazawa parues avant qu'elle n'entame sa sublissime série Nana. On y retrouve des thèmes qui lui sont chers : la fratrie, l'amour mais aussi le doute, la douleur, la perte.
Cela faisait un moment que je n'avais rien lu de sa plume et je suis contente d'avoir pu y gouter de nouveau. On sent que Aï Yazawa a fait évoluer son dessin comme ses trames narratives depuis la création de ses nouvelles graphiques. Chacun des visages qu'elle a ici dessiné m'a remémoré un autre personnage de Nana ou Je ne suis pas un anges.
En tout cas ce petit manga m'a beaucoup plus, me laissant sur une note de nostalgie quand au prochain manga d'Aï Yazawa qui se fait attendre, mais attendre…
Lien : http://boumabib.fr/2012/11/2..
Commenter  J’apprécie          20
Arcaalea
  28 octobre 2013
J'ai lu ce manga aux vues des très bons avis, et surtout parce que j'adooore Nana et donc j'adore Ai Yazama !
On sent ben que c'est la même mangaka, mais ce manga reste très brouillon. L'histoire de base est très touchante et je pense qu'elle aurait mérité justement un peu plus de travail. Si elle avait été développée sur plusieurs tomes, cela aurait pu être super !
Petite remarque aussi sur l'organisation des diverses scènes puisque parfois je ne savais pas quand certaines commençaient ou finissaient.
Ce qui m'a un peu dérangé aussi, c'est le style des dessins, car cela fait un peu "kitsch" avec les personnages coiffés et habillés à la "Hélène et les garçons".
Lien : http://arcaalea-ephemere.blo..
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
ActuaBD   27 septembre 2012
Quand un auteur a du succès, les éditeurs finissent par sortir tous leurs travaux, y compris les moins intéressants. Les recueils de nouvelles sont légion, mais leur intérêt est souvent limité et ils ne s’adressent qu’aux fans. C’est le cas d’Une tempête aux couleurs de cerisiers.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BullesEtOnomatopees   19 juillet 2012
De jolies leçons de vie, romantiques et sensibles à souhait, Une tempête aux couleurs des Cerisiers est un recueil d'histoires courtes à conseiller à tous les amateurs du genre, qu'ils soient fan de l'auteur de Nana ou pas.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LirePourVivreLirePourVivre   03 janvier 2014
Quand mon père est mort j'avais 8ans, mon frère 11...C'était au printemps, un jour de tempête.
Il est mort dans un accident, personne ne s'y attendait.
Je revois ma mère pleurer de dos...
Les pétales de cerisiers qui entraient par la fenêtre ouverte...
Kumiko, mon amie d'enfance, m'avait tenu la main pendant la cérémonie.
Commenter  J’apprécie          10
LirePourVivreLirePourVivre   03 janvier 2014
Pourquoi à ton avis ?
Parce que... Je voulais que tu te tournes vers moi.
C'est tout. Rien de plus. Mais je ne peux pas le dire.
Je ne peux pas le dire, que je t'aime.
Je ne peux pas...
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ai Yazawa (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ai Yazawa
Parlons de Ai Yazawa
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien le manga Paradise Kiss, de Ai Yazawa?

Comment se prénomme l'héroïne?

Miwako Sakurada
Yukari Hayasaka
Nana Osaki
Isabella Yamamoto

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Paradise Kiss : L'intégrale de Ai YazawaCréer un quiz sur ce livre