AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081630192
Éditeur : Flammarion (17/08/2005)

Note moyenne : 4/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Orpheline de mère, Jun-Ling est le souffre-douleur de sa famille, Ses frères et sa sœur lui reprochent la mort de leur mère et son père la néglige. Soutenue par son grand-père, Ye Ye, et sa tante Baba, Jun-Ling apprend à avoir confiance en elle et à partager leur amour des lettres. Elle y puisera la force de prendre son envol... A travers le récit autobiographique de son enfance, Adeline Yen-Mah nous fait partager une histoire bouleversante et nous offre un trésor d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Aurorechan
  16 janvier 2013
Chine, dans l'entre-deux guerres. Ayant perdu sa mère très jeune, Jun-Ling est le souffre-douleur de sa famille. Ses frères et soeurs lui reprochent la mort de leur mère morte en couches à sa naissance, son père ne semble pas remarquer son existence et sa belle-mère s'acharne sur elle. Heureusement, Jun-Ling peut compter sur son grand-père et sa tante qui la soutienne et la porte dans tout ce qu'elle entreprend.
Cette histoire autobiographique est très bien écrite, très prenante. On souffre avec Jun-Ling et on admire la manière dont elle fait tout pour ne pas se laisser abattre. J'avoue avoir eu plusieurs fois envie de rentrer dans le livre secouer la belle-mère pour lui remettre les idées en place. Un très bon moment de lecture.
A noter que Adeline Yen-Mah a raconté toute son histoire (et pas seulement son enfance qui est développée dans ce roman) dans un livre intitulé Feuilles d'automne.
Commenter  J’apprécie          21
Virgule-Magazine
  04 avril 2017
Jun-Ling est une enfant non désirée, qui porte le poids du décès de sa mère, morte à sa naissance. Délaissée par un père qui ignore jusqu'à son prénom, haïe par sa belle-mère Niang et tyrannisée par ses frères et soeurs, Jun-Ling passe à Shanghai une enfance morose, faite de privations et d'humiliations, avec comme seuls soutiens son grand-père Yé Yé et sa tante Baba. Mais Jun-Ling a une raison d'espérer : l'école, son véritable royaume, le seul lieu de paix où elle peut prouver sa valeur ; l'école, qui va lui ouvrir les portes de la réussite et de la liberté…
L'avis de la rédaction : Ce récit, qui est l'histoire vraie, triste et belle, d'Adeline Yen Mah, est à la fois un témoignage bouleversant sur l'enfance malheureuse et un beau message d'espoir.
L'avis d'Aurélie, 15 ans 1/2 : Cette autobiographie est très émouvante et s'adresse tout particulièrement aux enfants non désirés. Elle montre également les conditions de vie difficiles des familles reconstituées et des enfants livrés à eux-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
elodiemalval
  21 février 2017
Jun-Ling, une enfance chinoise est une magnifique histoire. Elle est vraiment très émouvante. Dès les premières lignes on s'attache à l'héroïne, ainsi qu'à certains autres personnages comme sa tante ou ses grands-parents. En le lisant, on stresse pour son héroïne, on découvre la culture chinoise et on redécouvre l'histoire de ce pays: la domination étrangère, l'annexion du pays par le Japon pendant la Seconde Guerre, ensuite l'accession au pouvoir de Mao.
Ce livre aborde le sujet de la maltraitance des enfants, et pour cette raison il est vraiment poignant et marquant. Il redonne espoir et nous rappelle que la maltraitance au sein d'un domicile familiale ne se voit pas forcément d'un point de vue extérieur. Ce livre nous enseigne donc qu'il faut rester vigilant et donne du courage à ces enfants là.
Commenter  J’apprécie          20
EstelleRomano
  26 juillet 2018
Comme si être une fille, même pas l'aînée, dans une famille nombreuse et recomposée, n'était déjà pas suffisamment la preuve d'un manque de chance dans la Chine des années 40, il faut en plus être jugée responsable de la mort de sa mère et du basculement de la vie toute une fratrie...
Une histoire incroyable de malchance, de mépris, d'indifférence et de maltraitance par un père oublieux et une belle-mère égocentrique, sans larmoiement pour autant. Et pourtant une histoire de courage et de ténacité, de confiance jusqu'à une réussite aussi éblouissante qu'inespérée. Comment l'école peut parfois être la seule source d'espoir, la seule chance de s'en sortir et de fuir un passé et un présent douloureux.
Commenter  J’apprécie          20
gayane
  02 février 2014
Adeline Jun-ling Yen nous raconte son enfance en Chine. Née en 1937 elle est la victime de la cruauté de sa famille : ses frères et soeur parceque leur mère est née en couche, sa belle-mère Niang jalouse de la première couche de son mari et son père qui l'ignore au point de ne pas se souvenir de son nom ni de sa date de naissance.
Elle n'aura que les encouragements de sa tante Baba, de son gran-père Yéyé et de son amour pour les études et l'école pour la faire tenir.
Comme le lui fera remarquer sa tante lorsqu'elle aura 14 ans, son histoire est très proche de celle de Cendrillon.
Un récit émouvant et touchant face à la cruauté d'une époque et d'une famille.
A travers son histoire c'est celle de la Chine que le lecteur découvre : avec l'invasion Japonaise repoussée par les Américains, la Seconde Guerre mondiale et le Communisme.
Lien : http://coupsdecoeurdegayane...
Commenter  J’apprécie          30
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Adeline Yen Mah (1) Voir plus




Auteurs proches de Adeline Yen Mah
Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
691 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre