AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266278515
Pocket Jeunesse (15/02/2018)
4.13/5   73 notes
Résumé :
Selon une légende japonaise, plier 1000 origamis peut soigner n'importe quelle maladie.
Si cela pouvait guérir Luc, Evelyn serait prête à en faire des millions...
Quand Luc avait 16 ans, une inconnue lui a sauvé la vie : on lui a transplanté son cœur. Trois ans après, son corps rejette la greffe.
Lassé des hôpitaux et des traitements, Luc se résigne à faire ses adieux. Pour cela, il s'organise un roadtrip à travers l'Oregon, où l'euthanasie e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 73 notes
5
6 avis
4
13 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

BOOKSANDRAP
  20 mars 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/03/20/les-derniers-battements-du-coeur-kelley-york-rowan-altwood/

Kelley York est une auteure que je suis de près. Après un énorme coup de coeur pour « Sous la même étoile » ainsi que deux très bonnes lectures avec « La rencontre du dernier espoir » et « le piège de l'innocence« je ne pouvais pas passer à côté de son tout nouveau bébé co-écrit avec Rowan Altwood dont je ne connaissais pas encore la plume. Une histoire sous fond de drame comme d'ordinaire avec l'auteure on est bien habitués à présent. J'ai passé un très bon moment. Elle arrive toujours à me faire ressentir tout un tas d'émotions avec beaucoup de force. Même si je l'ai un peu moins apprécié que les autres j'ai quand même aimé ma lecture.

J'ai adoré le fait que le bouquin soit bien plus qu'un Road trip.
Après l'abandon, le suicide, l'homosexualité, le viol, on aborde dans ce livre là, la maladie et plus particulièrement l'euthanasie. Sujet sensible. Sujet parfois tabou mais sujet surtout très difficile et très poignant dont il est important de parler. Abordé principalement pour les adolescents, cela n'en reste pas moins un bouquin très touchant et très puissant qui m'a par moments totalement brisée le coeur. Pour le coup l'histoire se concentre vraiment sur ce road trip. Luc est aux commandes. Evelyn ne connaît pas réellement le but de toute cette aventure et pourtant elle va suivre aveuglement Luc dans chaque étape de son voyage. Et pourtant la maladie reste au coeur du récit. C'est une chose qui m'a plu et qui m'a a la fois un peu déplu. J'ai aimé qu'on nous fasse quelques piqures de rappel, nous obligeant à constater que Luc est malade mais c'était par moments un petit peu trop. Même si c'était bien introduit, même si les auteures ont abordés ces thèmes douloureux avec justesse c'était fait d'une manière un peu trop mélodramatique pour me convaincre totalement. A l'inverse de me redonner de l'espoir, ce bouquin m'a plutôt déprimée. Je n'ai pas trouvé ce réconfort que j'attendais. Je ne peux que souligner tout de même que chaque mot touche le lecteur en plein coeur et lui faire ressentir tout un tas d'émotions brutes.

Les personnages sont très différents et ont chacun à leur manière des facettes attachantes.
Autant j'ai adoré Evelyn qui est une jeune fille au grand coeur, très douce et très candide autant j'ai eu un peu plus de mal avec Luc qui, même s'il vit quelque chose d'extrêmement difficile, est un peu trop dur avec ses proches. Je l'ai trouvé un peu lunatique, il souffle le chaud et le froid constamment et ne sait pas réellement ce qu'il veut. Et en même temps, plus je prends du recul sur ma lecture, plus je l'apprécie et le comprends. J'arrive à accepter ses décisions, à comprendre ses raisonnements et son envie d'arrêter de souffrir. C'est un personnage très intéréssant et très complexe. Il est en colère et frustré. Il a envie de vivre et pourtant son corps rejette la greffe avec force. Il cherche une solution pour ne pas revivre ses mois de torture. Pour le coup même si par moments j'avais du mal avec son acidité et sa nonchalance j'ai quand même trouvé ça normal de le décrire de cette manière. À cet âge là, devoir vivre toutes ses épreuves endurcit et rend obligatoirement un peu amer… C'est un personnage profond et bien décrit que j'ai apprécié suivre !

Malheureusement ce qui m'a manqué c'est d'un peu plus d'action.
Ça manquait de rythme. Pas que je me suis ennuyé car j'ai passé un bon moment, mais il ne se passe pas assez de chose pour que je dévore ce bouquin. Il n'est pas très gros et inconsciemment je le faisais un peu trainer. Ces deux jeunes partent à l'inconnu, l'histoire même si elle ne se résume pas qu'à ce voyage reste quand même majoritairement centrée sur ces arrêts dans différents endroits. Il ne se passe pas énormément de choses. J'ai aimé toute la psychologie des personnages et les voir peu à peu se rapprocher et se redécouvrir. La relation est très belle et très touchante. On les sent complices et soudés sans qu'ils aient besoin de trop parler. Plus j'avançais et plus je tombais amoureuse de leur couple. Je les trouve très simple et très complémentaires.
Quant à la fin, je serais brève, je ne vous spoilerais pas promis haha. Ça m'a brisé le coeur. le bouquin était déjà très triste mais il se termine tout aussi douloureusement. Je dois dire que je m'y attendais car je me doutais vraiment de ce qui allait se passer et en même temps j'ai été surprise par certains aspects. Petit coeur d'artichaut que je suis à bien évidemment laissé glisser une petite larme. Si vous êtes aussi sensibles que moi, prévoyez les mouchoirs avant de vous plonger dans cette lecture, je vous aurais prévenus !
C'était déchirant et magnifique. J'ai eu beaucoup de mal à me dire que ce bouquin était terminé. Autant on stagne un petit peu au milieu du roman, autant le dernier quart se lit d'une traite et reste en mémoire un bon moment. Je recommande ! Un très bon roman young-adult qui mérite d'être lu ! Pas mon préféré mais encore une fois une jolie découverte. Je ne peux que vous conseiller de vous pencher sur les livres de cette auteure, qui, à chaque fois, me séduit.


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Sourisetdeslivres
  09 mars 2018
'ai une boule dans la gorge, mes muscles se crispent, j'ai cette crainte de ne pas réussir à poser les mots justes et adéquats sur mon ressenti.
Je vais à tout prix me détacher de ma vie personnelle et me glisser à nouveau dans la peau de la mère de Luc, car, après tout, c'est ce que j'ai fait.
Lui comme Evelyn a l'âge de ma fille aînée.
Cela explique sans doute comment j'ai lu ce livre.
J'étais Amanda, tout au long de ce road-trip.
J'ai eu l'impression d'être une présence protectrice pour nos héros. Comme si j'allais pouvoir épargner à ces êtres de papiers toute souffrance. Comme si j'allais aider et comprendre Luc, mais tout autant Evelyn.
Beaucoup de livres m'ont déjà émue ; d'autres m'ont ravagé le coeur ; celui-ci m'a mis le coeur en miette. Je n'observerai plus jamais le ciel et ses étoiles ; le soleil et ses papillons, de la même façon.
Je n'avais jamais pensé à cette similitude entre les battements du coeur et le rythme des battements des ailes des papillons. Je n'avais jamais envisagé que la vie, comme les papillons est éphémères.
Je n'avais jamais pensé que lâcher prise c'est aussi s'envoler vers d'autres lieux.
Qu'y a-t'il de plus terrible pour des parents que la souffrance de leurs enfants. Je peux te le dire mon cher lecteur, c'est une peur viscérale depuis que tous trois ont pris leur première respiration.
Combien de temps avant que le bonheur s'arrête à tout jamais ?
Peut-on s'y préparer ?
Voilà le genre de question que Luc se pose.
Lui ce qu'il veut c'est ne plus voir souffrir ses proches.
Est-ce que ce voyage sera le voyage de sa vie ?
Est-ce qu'à chaque étape il verra défiler ses souvenirs ?
Quel choix va-t'il faire ?
Résister ou lâcher prise ? Lutter dans ce face à face avec la mort ou s'avouer vaincu, mais décider de lui même quand le match prendra fin ?
Evelyn saura-t' elle lui montrer le chemin de la vie ?
Ô combien, mon cher lecteur, je suis émue par ces deux jeunes, 17 et 19 ans ; à cet âge on a toute la vie devant soi, mais pas Luc.
Voilà 3 ans qu'il a été transplanté du coeur, mais des complications importantes surviennent.
Il ne veut plus entendre parler des hôpitaux, il ne veut plus entendre un seul moniteur cardiaque, mais écouter Janis Joplin, Elton John, Freddy Mercury ou les Doors.
Evelyn, elle ne veut plus retourner en Arizona avec sa mère près de son beau-père.
Ils se connaissent depuis des années ; même si pendant ces trois dernières années Luc n'a pas entretenu la flamme de l'amitié Evelyn se charge pour lui de ranimer les braises en déposant sur son paillasson une grue en origami.
Par ce simple morceau de papier elle lui signifie qu'elle ne l'a pas oublié alors quand il propose de l'accompagner dans ce road-trip jusqu'en Oregon elle ne lui dira pas non.
C'est la chose la plus insensée qu'elle n'ait jamais faite, mais elle n'a pas beaucoup d'hésitation. C'est Luc.
Elle sent qu'elle doit faire ce voyage avec lui ;peu importe s'il ne lui dit pas tout ; elle non plus de toute façon.
Ne pas prononcer à haute voix les pensées, les faits douloureux c'est les rendre, encore pour un instant irréel. C'est s'octroyer une pause, c'est rêver, c'est rire en se disant que le danger est loin, que les soucis ne les rattraperont pas au bout de tous ces kilomètres de bitumes, c'est voir la mer, c'est visiter des lieux insolites et vivre chaque seconde de chaque minute de chaque heure de chaque jour intensément.
Luc est caustique, il possède un humour noir, mais qui l'aide à dédramatiser tout cela.
Il veut juste être normal que personne ne le considère malade.
Il a blindé son coeur pour éviter à qui que ce soit de s'attacher à lui et de le faire souffrir ensuite.
Plus que tout, il ne veut pas lire de pitié dans les yeux des personnes qui le connaissent.
Evelyn est un personnage aussi très touchant, sa mère cherche l'amour dans des mauvais bras, elle collectionne les petits amis, Evelyn fait tout le contraire de sa mère, sa mère ne voit pas quand elle souffre, Evelyn prend bien soin de lui cacher, elle aussi veut épargner celle qu'elle aime même si elle a très peur de ce possible retour en Arizona. Ce road-trip lui permet d'échapper à ce départ imminent au moins pour quelque temps.
Tolérante et empathique ; solitaire elle n'a que Luc comme véritable ami, voir plus… mais ça il ne le sait pas.
Une jeune fille qui ne pense qu'au bien-être des autres.
« Longtemps après ma mort, tout ce que je regarde en cet instant continuera de briller. Vu les circonstances, il est assez approprié de se sentir ridiculement petit et insignifiant devant cette immensité. Pour autant, j'ai ce cadeau précieux du libre arbitre de continuer à lutter pour vivre ou celui de mettre un point final à tout ça. »
Tu as sûrement compris les thèmes du roman : la maladie, mais surtout ce choix de vivre encore même s'il n'y a plus aucune chance ou très peu, s'acharner ou lâcher prise ? L'euthanasie, car c'est bien de cela que Kelley York et Rowan Altwood vont t'en parler, elles traitent de ce sujet grave et encore très tabou avec beaucoup de pudeur et sans jugement.
C'est aussi et surtout l'amour qui te fait déplacer des montagnes et qui rend ton coeur plus fort encore ; c'est écouter l'autre respirer et le regarder dormir.
C'est saisir chaque nuance dans le regard de l'autre, se comprendre sans se parler... Entendre ses silences.
Ce sont des petits gestes, mais qui expriment tellement pour celui qui les reçoit ou qui sait ce qu'est leur signification. Comme les origamis d'Evelyn, ils ont une raison, ils viennent d'une légende japonaise.
Que te dire sur l'écriture si ce n'est que Kelley York me bouleverse à chacun de ses romans, mais encore plus avec celui-ci qu'elle a écrit à 4 mains avec son épouse Rowan Altwood.
Tu vas alterner les chapitres entre Evelyn et Luc.
Tu vas lire, toi, ce qu'ils cachent tous deux au plus profond de leur âme.
D'emblée, tu sais, que ce livre, va te secouer avec ce prologue qui te glace le sang, l'épilogue qui m'a fait exploser le coeur même si j'ai eu des ratés, de gros moments de refus, deux moments où j'ai dû fermer le livre deux secondes le temps de reprendre mon souffle, j'étais en train de me dire : non non pas ça. Je l'ai même dit tout haut à un moment…
Malgré tout ce que je te dis, il sort de ce livre une puissance de vivre, une rage de vaincre incroyable, les auteures ne tombent à aucun moment dans le trop-plein d'émotion.
Tu vas rire ; tu seras en colère, ou dans l'incompréhension ; il y aura des moments de tension et d'autres d'angoisse. Tes certitudes qui volent en éclat, et cette incroyable lucidité de Luc sur son état. Une leçon de vie, quelle maturité à cet âge !

Un livre pour de nombreux lecteurs, jeunes à partir de 15 ans ou adultes.
Il fera réfléchir beaucoup de monde sur le sens de la vie.
La seule chose sur laquelle on n'a pas prise c'est de quand ?
Quand cela nous arrivera-t'il ?
Qu'est ce que l'avenir nous réserve ?
Profitons de chaque instant et de la beauté du monde qui nous entoure ; regarde le ciel, les nuages et les étoiles ; la pluie et le soleil ; rêves, vis, ris chaque seconde de chaque minute de chaque heure de chaque jour et, surtout, dis, à très proches, combien tu les aimes avant qu'il ne soit trop tard, petit conseil de souris
Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gaoulette
  07 février 2019
Lu dans le cadre du challenge Multi-défi 2019.
En commençant un nouveau roman de Kelley York, j'étais sure de le finir en chialant. C'est une mauvaise habitude avec cette auteure. En lisant les premières pages, j'ai compris que j'étais mal barrée, je devrais sortir les mouchoirs. Kelley York a la manie de traiter les sujets tabous chez les adolescents et elle le fait très bien. L'homosexualité, la dépression juvénile, le suicide et aujourd'hui l'euthanasie.
J'ai lu il y a longtemps Avant toi de Jojo Moyes et j'avais peur de lire un remake version adolescent. Que nenni ! le duo Kelley York et Rowan Altwood propose du neuf et une jolie romance young adult.
Le roman commence bizarrement avec une ambiance glauque. D'ailleurs cette entrée en matière a faussé mon jugement dés le départ. Je pensais avoir un roman cousu de fil blanc.
Luc 19 ans a subit une greffe de coeur il y a 3 ans. Une greffe dont il fait à ce jour un rejet chronique. Il doit en subir une nouvelle pour survivre. Ne voulant pas revivre de grosses souffrance, il choisit de mourir dans la dignité. C'est quasi à ce moment là, que débarque son amie d'enfance Evelyn. Pour des raisons que vous allez découvrir ils vont entamer un road trip qui aura pour but pour Luc de mourir légalement et pour Evelyn aimer Luc...
J'ai eu du mal dés les premières pages. Je trouvais qu'il manquait une de vie, de jeunesse dans le roman. Très sombre dans les propos de Luc et Evelyn. Et je me suis souvenue que Kelley York ne vend jamais de rêves dans ses romans. le lecteur est face à des adolescents qui n'ont plus d'espoir et veulent connaître leurs dernières libertés. Luc et Evelyn deux cadres familiaux différents et pourtant vont se comprendre et se protéger. J'étais persuadée de connaître la fin de cette romance. le duo d'auteurs m'a prise de court provoquant un déferlement d'émotions. C'est simple, on ferme le roman et on chiale comme dans tous les livres de Kelley York.
Une très belle histoire d'amour. Une histoire triste et tragique. Un roman qui confirme le talent de Kelley York. Et c'est encore un coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
labibliothequedesreves
  08 avril 2018
Je ne sais pas exactement par où commencer avec cette critique. Kelley York est une autrice maintenant assez reconnue pour son talent dans le young adult et j'avais vraiment hâte de découvrir sa plume et ses histoires.
Ainsi, "Les derniers battements du coeur" est mon premier roman d'elle, et je dois dire que si j'ai vraiment apprécié ma lecture, je n'ai pas non plus été transcendée plus que cela. C'est une très belle histoire, mais c'est tout. On m'avait vendu beaucoup d'émotions et un coeur brisé, et s'il y en a eu quand même, ce n'était pas autant que je le croyais (non non, je vous rassure je ne suis pas insensible !). J'ai quand même eu le coeur serré une fois et j'ai versé quelques larmes à la fin. 
Ce que j'ai aimé, c'est que dès le début on se doute clairement de ce qui va se passer. On appréhende alors énormément la fin, et comment les auteurs vont la traiter. Personnellement, je n'ai pas eu d'espoirs mais c'est une chose que j'ai aimé : les auteurs s'en tiennent à la réalité des choses et de la maladie. On suit un récit de vie, qui est difficile et vraiment bien abordé dans un roman young adult. le roman évoque aussi un sujet intéressant qu'on ne lit pas tous les jours dans les romans jeunesses : l'euthanasie. Un sujet très controversé qui est abordé avec sentiments dans l'histoire mais que j'aurais voulu plus approfondi. 
J'ai également beaucoup aimé le roadtrip à travers les Etats-Unis des deux protagonistes et la façon dont la relation amoureuse entre les deux personnages se construit.
Ce roman se lit très rapidement, et je ne me suis pas ennuyée. Mais ce n'était pas la lecture du siècle, tout simplement. Je l'ai trouvé assez plat même s'il se lit tout seul et que l'écriture est vraiment très fluide. le livre est tout en douceur mais peut-être trop pour moi.
Si je n'ai pas accroché particulièrement avec Evelyn, que j'ai trouvé assez plate, j'ai vraiment apprécié Luc. C'est un personnage complexe, divisé et en souffrance. J'ai compris vraiment chacune des phases par lesquelles il est passé et j'ai compris son souhait, même si à la place d'Evelyn, je n'aurais pas pu non plus l'accepter. Mais ne dit-on pas qu'aimer vraiment quelqu'un, c'est aussi savoir le laisser partir ? 
En bref, une lecture douce avec de bons sujets abordés mais le rythme trop plat et le petit manque d'émotions m'ont dérangé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
unerenardaparis
  04 avril 2021
« Ses lèvres me font penser à Paris, à l'Australie, au Pérou, au Brésil. Et soudain, l'embrasser est la plus belle et la plus douloureuse chose au monde, et la dernière chose que je veuille, c'est arrêter. »
À 16 ans, Luc a subit une transplantation du coeur. Trois ans après, son corps rejette la greffe. Épuisé, las des traitements et des hôpitaux, il décide de partir loin de chez lui et d'organiser un road-trip pour profiter du peu de temps qu'il lui reste à vivre. Au bout du chemin ? L'Oregon, où l'euthanasie y est légale.
Sauf qu'au même moment Evelyne, sa meilleure amie qui avait déménagé dans un autre état, et dont il a toujours été amoureux, revient dans sa vie. Et la jeune fille entend bien lui montrer que la vie vaut la peine d'être vécue. Et le jeune couple de partir en périple, pour se découvrir, pour s'aimer. Pour profiter de l'un de l'autre avant l'inévitable.
Voilà un bien joli young adult sur le thème difficile de la maladie et de la fin de vie. Il me laisse sur un gros pincement au coeur, tant son sujet est délicat. Car il est aussi difficile de se mettre dans la peau d'un malade épuisé par les traitements que par une amoureuse qui souhaite à tout prix garder celui qu'elle aime.
Malgré la douleur qui les frappe, c'est un beau couple que nous avons là, leur jeune âge ne change rien, quand on s'aime on s'aime. Pour un mois, pour une vie, peu importe, l'autre restera à jamais en nous, quelle que soit l'issue.
Que ferions-nous si nous savions notre temps compter ? Faut-il accepter, se battre, renoncer ? Ou ne faut-il pas mieux juste profiter des êtres lovés dans notre coeur ?
Je regrette juste une fin un peu rapide, pour moi, il manque un chapitre ou deux avant l'épilogue, mais cela reste une bien belle lecture à découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
GaouletteGaoulette   04 février 2019
Voir souffrir quelqu’un qu’on aime... c’est terrible. Mais en même temps, on s’accroche au moindre moment, à la moindre heure, à la moindre seconde qu’on a, à lui dire les choses qu’on a jamais pu lui dire. À quel point il a changé votre vie, et quelle merveilleuse personne il est.
Commenter  J’apprécie          90
Nameless_randomNameless_random   20 août 2018
Bon, comment vous dire..?

Au début il m'a aguiché à cause d'instagram même si j'avais l'impression que tout le bla bla autour de ce livre était excessif...
Mais je crois qu'il m'a fallut pour accrocher à l'histoire (et malgré toutes mes certitudes sur le fait de ne pas l'aimer tant que ça) une dizaine de page, peut-être 15 !
Et dire que je l'ai laissé attendre si longtemps dans ma PAL...

J'aime tellement le personnage de Luc dans toute sa complexiter. On est face à un jeune homme idiot d'avoir renoncé et si attachant par ce je ne sais quoi dans son carractère, persuadé de le faire pour le bien de tous.. Comment ne pas tomber sous le charme de ce caractère définis par une vie brisée ?!

Pour ce qui est d'Evelyn, malgré les quelques moment ou j'ai eu envie de la secouer pour qu'elle réagisse, c'est un personnage tout en profondeur sans pour autant tomber (trop) dans un cliché. Une jeune femme solitaire et perdue qui cherche de toute son âme à redonner un souffle de vie à Luc.

Ces derniers temps mes lectures étaient plutôt en demi-teinte voir carrément décevante alors je suis ravie de vous dire que pour celle-ci c'est un gros coup de cœur !

Je ne vous en dis pas trop sur l'histoire car c'est à vous de la découvrir, mais sachez que ce livre a mis mes émotions à rude épreuve !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2018
Elle a grandi et est devenue... elle-même, en quelque sorte. Elle a pris des centimètres, bien sûr. Des courbes, aussi. Mais elle ressemble moins à l’ado aux cheveux frisés, un peu marginale et mal dans sa peau qu’à... je ne sais pas. Douce et belle dans son pyjama, avec sa chaussette trouée, et je ne peux pas m’empêcher de la regarder, tellement elle est magnifique et tellement elle m’a manqué.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2018
C’est donc un peu irréel de me retrouver, vêtue d’une robe de rêve, à admirer mon reflet dans le miroir d’une boutique du centre commercial. Non que je n’aime pas les robes : je ne les aime pas sur moi. J’ai toujours trouvé que mes jambes étaient bizarres, ou trop pâles ou encore trop potelées... et je n’aime pas attirer l’attention sur moi.
Commenter  J’apprécie          10
BOOKSANDRAPBOOKSANDRAP   20 mars 2018
La magie qui existe entre nous est de celles qui ne se dissipent pas
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Kelley York (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kelley York
Vidéo de Kelley York
autres livres classés : road tripVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Sous la même étoile

Comment s'appelle la demie-soeur d'Hunter ?

Alice
Anne
Ashlin

13 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Sous la même étoile de Kelley YorkCréer un quiz sur ce livre