AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742745912
Éditeur : Actes Sud (08/04/2004)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Ozu par Yoshida ou l'histoire d'une filiation. Dans cet ouvrage, le cinéaste Kiju Yoshida évoque la figure de Yasujirô Ozu, l'un des plus grands auteurs du cinéma japonais avec Akira Kurosawa, Kenji Mizoguchi et Mikio Naruse. Avec des chefs-d'œuvre comme Printemps tardif (1949), Le Voyage à Tokyo (1953), Le Goût du saké (1962), Ozu est le metteur en scène de l'intime et de la famille, des changements de saisons et des infimes bouleversements de l'existence. Il est c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pasoa
  20 mai 2017
C'est toujours avec une certaine émotion qu'aujourd'hui encore, je regarde "Le voyage à Tokyo", film tourné en 1953, de Yasujiro Ozu. Séduit depuis de nombreuses années par le cinéma du grand réalisateur japonais, j'ai souvent été tenté de lire un ouvrage qui lui ait été consacré.
Quelque chose m'en dissuadait cependant : les biographies consacrées aux cinéastes s'avèrent souvent d'un abord un peu fastidieux, assez technique. Et puis il y ait souvent fait référence à des films jamais tous vus.
Concernant Yasujiro Ozu, à l'exception de quelques films dont les très remarquables "Un fils unique", "Printemps tardif", "Été précoce" et "Le Voyage à Tokyo" (mon préféré), je ne connaissais finalement que peu de choses de ce cinéaste et de son oeuvre.
En rentrant dans une de ses biographies (laquelle choisir ?), je prenais le risque de perdre le fil, de me perdre dans des considérations trop techniques et de me tenir encore éloigné de celui que je voulais approcher.

La lecture d'"Ozu ou l'anti-cinéma" de Kiju Yoshida levèrent rapidement mes craintes. Je découvrais sous la plume de celui qui fut quelques années durant son assistant, une étude sensible, accessible et précise de chacun des films de Yasujiro Ozu.
Du plus ancien ("Jours de jeunesse" tourné en 1929) au plus récent ("Le goût du Saké" réalisé en 1962), Kiju Yoshida décrit avec beaucoup d'à propos le contexte historique du film, son synopsis, les partis pris esthétiques et techniques du réalisateur, le jeu des acteurs, etc.
De ce contenu très instructif et plaisant à lire, j'éprouve après la lecture de ce livre comme une plus grande proximité avec le cinéma de Yasujiro Ozu. Elle m'a procuré l'envie de découvrir quelques autres de ses films, de revoir avec plus grand plaisir ceux que je connais déjà. C'est là que réside la réussite de ce bel essai de Kiju Yoshida, celle susciter encore l'intérêt, l'envie d'en savoir d'avantage sur l’œuvre incontournable d'Ozu.

Bien qu'écrivant sur un sité dédié à la littérature, je ne résiste pas à l'envie de suggérer ici le visionnage des films de Yasujiro Ozu dont "Printemps tardif" et "Le voyage à Tokyo", films intemporels à la beauté jamais altérée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PasoaPasoa   20 mai 2017
Le montage, technique propre au cinéma, consiste à assembler et à articuler des images entre elles, ou bien des fragments de films, mais le montage tel que l'essayait Ozu, qui avait subi l'influence des films américains, n'était pas qu'un simple assemblage. C'était un moyen de stimuler davantage l'imagination des spectateurs en leur offrant un sentiment d'étrangeté, par le lien créé volontairement ou artificiellement entre images hétérogènes, ou par des plans a priori sans rapport avec le développement de l'histoire. Cela suscite chez les spectateurs le désir de lire une signification qui va au-delà de ce qui apparaît à l'écran, et crée le lieu d'une nouvelle formation de sens.

p. 46
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Kiju Yoshida (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5147 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre