AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2302068777
Éditeur : GROUPE DELACOURT (11/04/2015)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Sur le point de se marier, Nanako largue son fiancé après avoir découvert qu'il la trompait. Elle se réfugie alors dans une église où le pasteur, au lieu de lui suggérer pardon et miséricorde, l'incite à se venger !

Un malheur n'arrivant jamais seul, elle se fait aussi licencier ! Et c'est encore le pasteur qui va la sauver en lui offrant un emploi au sein même de son église. Mais la proximité avec ce religieux non conventionnel ne va pas être de tout... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LireEnBulles
  30 mai 2018
Yuki YOSHIHARA est une auteure de manga ayant débutée sa carrière en 1988 avec Chanel no sasayaki, publié dans le magazine Bessatsu Shojo Comic. Depuis elle contribue avec son style au genre shojo ou plutôt josei, notamment avec Darling la recette de l'amour (1997 – 8 tomes), Itadakimasu (2004 – 4 tomes), Ma petite maîtresse en 8 tomes, la trilogie Chocolate Girl, et plus récemment Petites mésaventures amoureuses disponible, ainsi que les autres, chez Soleil Manga. le Diable s'habille en soutane (Mephistopheles wa Dare?) est sa dernière série en date, terminé en 3 tomes dont le premier tome vient de paraître aux éditions Soleil.
Nanako est une jeune femme dont la vie va basculer le jour où elle surprend, à un mois de son mariage, son fiancé en plein ébats amoureux avec une autre femme… et dans leur futur appartement en plus ! Désemparée, elle trouve refuge dans l'église où devait avoir lieu son union. Là-bas, en ce lieu d'amour et de miséricorde, officie le pasteur qui après l'avoir écouté va lui suggérer au détour des mots de s'occuper elle-même de cet homme qui l'a trahi… Oui, un homme de Dieu particulier en effet. Tentée par l'idée mais aussi par le pardon, Nanako hésitera… écoutera-t-elle la voix Divine ou ce laissera-t-elle guider par la voix de l'homme au col blanc ?
Rien qu'en lisant le synopsis on peut s'attendre à des situations cocasses et drôles, et c'est bel et bien le cas. En découvrant le personnage de Nanako, le lecteur va souvent se demander si la jeune fille n'est pas un peu naïve… alors oui elle l'est un peu, même si pour moi cela relève plus de son bon fond. Face à elle nous avons un pasteur très peu conventionnel ne rentrant pas dans les rangs des hommes les plus saint de l'église. Entre les deux, c'est le jour et la nuit, et on aurait même tendance à prendre la jeune femme pour la celle appartenant à l'église, alors que son pendant masculin occuperait la place de diablotin. La subtilité dont fait preuve ce dernier dans ses actions n'est pas forcément des plus discrète, et son côté décalé nous laissera souvent sans voix…. jusqu'à ce qu'on finisse par sourire et à rire. En effet, l'humour est omniprésent sans donner cette sensation de lourdeur. Imaginez cela comme une comédie romantique et critique sur la religion, et vous verrez que le concept est certes particulier mais terriblement tentant à découvrir.
Dans ce méli-mélo finement bien orchestré, les moments plus sérieux sont aussi là. Au fil de la lecture on devine que le pasteur n'est pas que cette façade souriante et manipulatrice. le mystère qui l'entoure donne réellement envie d'en savoir plus, et le fait de savoir que le titre ne compte que trois tomes nous rassurent. La relation entre les deux se tisse petit à petit sur le temps (on assiste à Noël, la Saint-Valentin, etc…) et laissera transparaître une romance à venir, et pourquoi pas plus… Mais dans ce tome 1 le tout est suggéré et on se laisse facilement séduire à notre tour par les paroles du prêtre soufflant aussi vite le chaud que le froid. Certains passages manquent parfois de profondeur, mais ce n'est pas pour autant que la lecture en est gâchée. Pour ceux se demandant si la critique de la religion est insultante envers l'église, ce n'est pas le cas. Personnellement, étant catholique je n'ai pas pris cela comme un manque de respect, mais plutôt comme un questionnement sur les hommes de Dieu.
Les dessins de YOSHIHARA sont propres au genre shojo avec une pointe de maturité. le trait est épurée et affinée offre des personnages visuellement charmants. Les expressions de chacun sont importantes, et dès notre première rencontre avec le pasteur on devine assez vite la malice que cache son sourire angélique. Les décors sont réduits au minimum, même si on oublie assez vite ce manque tant le récit fonctionne sans. L'édition de Soleil Manga est d'une belle qualité. La couverture et les couleurs sont vraiment séduisantes, et chapeau pour le clin d'oeil au film le Diable s'habille en Prada avec Anne Hathaway et Meryl Streep.
En conclusion, allant de surprises en humour, Yuki YOSHIHARA livre ici une comédie josei bien charmante et décalée qui ne manque pas de faire sourire. Avec un homme d'Église aussi atypique et une héroïne aussi serviable, ce tome 1 de le Diable s'habille en soutane promet une trilogie plaisante et agréable où le maître mot n'est pas celui du Seigneur mais plutôt celui de la fourberie de notre cher pasteur…
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : ParoissesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15162 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre