AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Marmalade Boy tome 1 sur 8

Sylvie Siffointe (Traducteur)
EAN : 9782723437226
192 pages
Glénat (14/11/2001)
3.9/5   83 notes
Résumé :
Depuis que ses parents ont divorcé, la petite Miki vit désormais dans une maison où ces derniers font ménage à quatre avec ses beaux-parents. D'abord choquée par cette situation plutôt inhabituelle, Miki va se montrer plus tolérante, aidée en cela par l'arrivée du fils de ses beaux-parents, Yû, beau blondinet au charme ravageur. Miki va également devoir gérer les avances de Ginta, un vieil ami qui avait jadis refusé de sortir avec elle. Heureusement, notre héroïne p... >Voir plus
Que lire après Marmalade Boy, tome 1Voir plus
Urukyu, tome 1 par Akimoto

Urukyu

Nami Akimoto

3.33★ (277)

9 tomes

Imadoki, tome 1 par Watase

Imadoki

Yuu Watase

3.61★ (464)

5 tomes

Elle et Lui, tome 1 par Tsuda

Elle et Lui

Masami Tsuda

3.93★ (742)

21 tomes

Appare Jipangu !, tome 1 par Watase

Appare Jipangu !

Yuu Watase

2.96★ (176)

3 tomes

Binetsu shojo, tome 1  par Miyasaka

Binetsu shojo

Kaho Miyasaka

2.57★ (177)

10 tomes

Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,9

sur 83 notes
5
3 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Lors d'un vide grenier, il y a quelques mois, j'avais trouvé plusieurs mangas à un euro pièce.
Parmi mes trouvailles : Marmelade Boy, tome un, de Wataru Yoshizumi.
Miki est une adolescente japonaise dont la vie est bouleversée quand ses parents décident de divorcer... pour se remarier avec un couple rencontré lors d'un voyage ! Ils sont persuadés d'avoir chacun trouvé l'âme soeur.
En attendant de pouvoir se remarier (il faut attendre 6 mois au Japon entre un divorce et un remariage), les quatre adultes décident de cohabiter dans une grande maison avec Miki et Yû. Ce dernier étant le fils de l'autre couple, il a le même age que la jeune fille et va d'ailleurs venir étudier dans son lycée.
Une situation vraiment pas banale surtout que Yû a un charme ravageur. Son arrivée au lycée va modifier l'attitude d'un vieil ami de Miki... La vie de la jeune fille devient vraiment compliquée, heureusement qu'elle peut compter sur son amie Meiko pour partager ses doutes et ses secrets...
Ce premier tome de Marmelade Boy est assez sympathique.
C'est un shojo tout ce qu'il y a de plus classique de part sa construction malgré un début d'histoire pas banal.
Ce n'est pas tous les jours que deux couples décident d'échanger leurs conjoints, de divorcer, vivre tous ensemble sous le même toit avec leurs enfants puis de se remarier !
Miki ne va pas le prendre bien au départ, c'est logique. Je trouve toutefois qu'elle s'accommode vraiment rapidement de la situation, un peu trop vite même ; mais bon c'est un manga, logique qu'elle ne fasse pas la tête pendant plusieurs tomes, cela deviendrait vite lassant :)
Elle a un sacré caractère, une vraie adolescente dans toute sa splendeur ;)
Elle contraste avec la personnalité de Yû, il a du caractère mais parait beaucoup plus calme que la jeune fille.
Très rapidement, le fait que les parents aient imposé une situation surprenante aux enfants fait place aux émois de la jeune Miki. Là ça devient vraiment classique, c'est mignon mais un peu cul cul la praline par moment ! C'est répétitif et il n'y a rien d'exceptionnel dans ce premier tome.
J'ai bien aimé, mais je ne suis pas certaine sur le long terme d'en garder un grand souvenir. J'ai le tome deux sous la main donc je le lirais par curiosité.
Je mets trois étoiles et demie à ce premier tome de Marmelade Boy.
Commenter  J’apprécie          250
Je ne suis fermée à aucun genre. Je n'ai donc pas d'aprioris négatifs au sujet du shojo, d'autant plus que certains titres sont des réussites (des classiques "Ranma 1/2", "Lamu", "Sailor moon" au médicalement audacieux "anus beauté" en passant par le subtil "silent voice"). Mais il faut bien avouer que les perles sont rares et que le shojo cède souvent à la facilité en reproduisant les mêmes motifs de façon rarement inventive. "Marmalade boy", choisi par ma fille à la bibliothèque, est de cette veine et utilise le schéma classique du shojo en partant d'un point de départ vaguement original pour ensuite raconter les mêmes hésitations adolescentes des premiers émois que le gros de la production.
Je ne me suis pas ennuyée lors de ma lecture mais si le 2ème tome ne propose pas quelque chose de plus audacieux ou de plus subtil je vais vite me lasser.

Commenter  J’apprécie          180
Je continue mon entreprise de relecture des classiques de ma mangathèque. Quand il est sorti en 2001, Marmalade Boy était l'une des premières romances lycéennes que je découvrais où il n'y avait pas la moindre once d'aventure ou de fantastique. J'en avais beaucoup aimé la fraicheur d'abord puis la profondeur et son adaptation ensuite en drama produit dans les mêmes années en Chine a achevé de convaincre mon âme romantique.

Qu'est-ce que Marmalade Boy ?  C'est l'un des titres les plus populaires d'une autrice non moins populaire dans les années 80-90 au Japon : Wataru Yoshizumi, amie entre autre d'Ai Yazawa avec qui elle aime des petits crossover. Marmalade Boys est son second gros succès après Handsome Girl paru juste avant, et avant Kimi shika iranai - Je ne veux que toi, Mint Na Bokura, Random Walk, Ultra Maniac, PxP, Cherish, Spicy Pink que nous avons aussi pu lire en français par la suite, c'est dire son succès chez l'éditeur grenoblois.

Avec Marmalade Boy, l'autrice plongeait à fond dans les romances lycéennes classiques et tranche de vie qui commençaient à avoir le vent en poupe, mais elle y ajouta sa petite touche à elle, son humour, et un sujet compliqué : le remariage de parents et l'amour "interdit" pour un(e) frère/soeur par alliance. Un brin provocateur ? Pas du tout, car l'autrice prendra le temps au cours des 8 tomes de son oeuvre d'en aborder toute la complexité.

Dans ce premier tome, c'est pourtant un ton léger qui prévaut. Centré sur la grande nouvelle du divorces puis remariages croisés des familles de Miki et Yuu, l'autrice nous embarque de plein pied dans son drame. C'est totalement rocambolesque et improbable mais ça fonctionne super bien en manga grâce au jeu des contraires. Miki est une jeune fille fraiche et brute de décoffrage, tandis que Yuu est plus secret et difficile à cerner sous ses airs de garçon populaire. Chacune des familles dégage plein de chaleur et finalement on accepte facilement cette drôle de situation qui a l'air de venir de soi.

Ainsi, les chapitres s'enchaînent très rapidement. On s'amuse des réactions exagérées de Miki. On est attendrie par sa détresse face à cette situation inédite. On découvre également les personnages de sa nouvelle vie. Yuu a un drôle de caractère, il adore jouer des tours à Miki et est très facétieux. Leur vie au lycée s'annonce aussi mouvementée avec cette situation familiale, mais les amis de Miki sont là pour l'épauler.

Wataru Yoshizumi met rapidement en place tous les éléments propices à une jolie comédie romantique teintée d'une pointe de drame. Yuu et Miki ont une relation de chien et chat au début, mais on voit très vite le garçon s'attendrir avec elle. Miki a eu une relation passée avec un membre de son club de tennis qui a mal fini, et son amie Meiko semble lui cacher quelque chose. Plein de petits éléments forts classiques mais savoureux à la lecture grâce au ton enjoué de l'autrice.

Du côté des dessins, il faut aimer le style des années 80-90, ça tombe bien c'est mon cas. J'adore le peps des couvertures acidulées de Glénat. le sens français d'alors m'a fait bizarre en revanche... Miki étant un personnage très entier, l'autrice s'en donne à coeur joie pour la rendre ultra expressive, à l'opposé de l'impavide Yuu, mais chacun a des traits très fins. Et j'adore la passion que l'autrice semble avoir, comme son amie Ai Yazawa, pour la mode. On retrouve vraiment les tenues typiques de l'époque et en plein revival des années 90, ça ne peut que me plaire >
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          60
Marmalade Boy débute de façon assez claironnante: le ton est donné dès les premières cases, l'humour et l'amour seront les vecteurs principaux de ce shojo.
L'auteur frappe fort, étonnant à la fois le lecteur et l'héroïne qui subissent tous deux une nouvelle des plus étranges.

L'auteur semble vouloir aborder le thème de la famille, du divorce et de la tolérance, mais seulement en apparence. Il faut dire qu'il est difficile de comprendre le choix des parents. Même s'il est normal qu'ils fassent leur propre choix, on ne peut s'empêcher de les qualifier d'égoïstes puisqu'ils imposent leur nouvelle vie à leur fille, sans prendre en compte ses sentiments. Mais doivent-ils vivre seulement pour son bonheur à elle? Il y a une complexité très bien rendue au début, mais qui laisse peu à peu place à une banale histoire d'amour.

Ce premier tome pose les bases de l'histoire, et présente les personnages: atypiques pour les parents, assez banals pour Miki et Yuu. A côté de l'histoire familiale se développe deux sous intrigues, assez plates et prévisibles.

Au final, on a un pur shojo classique, aux dessins basiques et guère poussés. le graphisme n'est pas détaillé, les personnages sont peu charismatiques.
Mais l'histoire reste plaisante, on la lit facilement et rapidement.
Commenter  J’apprécie          20
Je me suis laissée tenter par la série Marmelade boy.

Bon déjà pour commencer c est un manga avec sens européen. Plus facile à lire pour les non initiés. Mais je dois avouer que cela perd un peu de son charme. Par contre j adore le dessin. Simple avec de beaux personnages. Comme tout c est affaire de goût et mon goût apprécie.

Niveau histoire je suis certaine que les ados doivent être dingues de ce genre de manga.
Notre douce héroine amoureuse de son ami d enfance qui apprend que ses parents vont divorcer pour se remarier avec un autre couple. En fait ils échange les conjoints... déjà c est étrange... mais en plus tout ce petit monde va vivre sous le même toit.. et en plus (oui y a toujours des.. en plus...) le fils de l autre couple est trop beau. .. et en plus il s inscrit dans la même école que Miki...

Ce premier volume pose les jalons de la série... on y découvre les personnages... Miki, Ginta, Yuu... l histoire s installe tranquillement. On parle un peu du passé, de ce qu il s est passé entre Miki et Ginta. Pourquoi leur amour est resté lointain... on découvre que des s'estiment naissent, que d autres sont encore vivaces alors que d autres s estompent. ..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
- La confiture d'oranges et toi c'est kif-kif...
- Pardon ?
- C'est très amer, mais... ça trompe son monde parce qu'il y a beaucoup de sucre dedans. "Marmalade Boy" ! Ça te va bien, non ?
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (215) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur Marmalade Boy tome 8

Que veut dire Shinkansen en français (premier carré de la page 11).

métro
T.G.V
autommobile
spaghetti

8 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Marmalade Boy, tome 8 de Wataru YoshizumiCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..