AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de AMR_La_Pirate


AMR_La_Pirate
  16 octobre 2018
J'ai dévoré en quelques heures ce premier roman de Nathalie Yot, reçu dans le cadre des 68 premières Fois. le Nord du monde est un roman très court, à peine 145 pages, assez inclassable mais plutôt remarquable dans la forme et dans le fond.

L'écriture est très belle, rythmée, musicale, toute en respiration… Il ne faut pas hésiter à lire quelques passages à voix haute. C'est poétique, oral, parlant et profond.
Ce roman est une fuite en avant…, un retour à la source aussi.
Ce roman nous parle des limites, celles qui nous sont imposées, celles que l'on se fixe, celles que l'on accepte, celles que l'on repousse, celles que l'on dépasse parce qu'il le faut bien, celles que l'on transgresse aussi…
C'est captivant, animal, sensuel, sexuel, maternel…
La métaphore n'est jamais clairement évidente : Qui est « l'homme-chien » ? Pourquoi « un trot de poulain » et non de cheval ? Comment aime-t-on quand on est mère, enfant ou amante ? Comment reproduit-on l'amour ? Peut-on s'inventer une forme d'aimer autre que celle que l'on a connue ou subie ?

Au nord du monde est tout cela et plus encore. Et, en même temps, c'est factuel et sans jugement normatif ou moral. Il ne faut surtout pas essayer de raconter ce livre, ni le résumer. Il faut le lire ou passer son chemin.

Ma quatrième lecture de la sélection « rentrée littéraire 2018 » des 68 première fois… Ce n'est pas un coup de coeur, ni une claque littéraire… C'est autre chose, c'est de l'ordre de l'indicible.
Commenter  J’apprécie          153



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (11)voir plus