AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Tiephaine


Tiephaine
  13 novembre 2016
Une approche universitaire non-partisane à laquelle ont participé des spécialistes des religions de tous horizons.

Premier volume d'une série consacrée au fondamentalisme religieux, cet ouvrage s'intéresse au fondamentalisme islamique et islamiste pour en dresser un portrait loin des clichés habituellement véhiculés par ignorance ou méconnaissance (voire malveillance) d'un sujet à la fois complexe car multidimensionnel et finalement plutôt simple dans ses prémices.

Trois parties rassemblent dix articles au total. La première, consacrée à la construction de l'idéologie [fondamentaliste] est à mes yeux la plus intéressante et la plus éclairante, car elle autorise une réflexion dans la profondeur historique en établissant des filiations autrement obscures. En première lecture, l'article de Haoues Seniguer comparant néo-salafisme et islamisme dans le cadre égyptien m'a paru un peu hors de propos car trop ciblé et limité au seul cas égyptien, néanmoins cette première partie m'a vraiment appris énormément de choses sur un sujet que je pensais pourtant relativement bien appréhender, preuve de la pertinence de cet ouvrage après quinze ans de débats et de discussions sur l'islamisme...

La deuxième partie quant à elle m'a profondément parue inutile, ou en tout cas pas dans ce contexte précis, et surtout en ce qui concerne les deux articles de Bénédicte du Chaffaut consacré à la place de la femme dans la littérature fondamentaliste francophone (qui ne m'a pas paru être plus qu'une note de lecture laborieuse et sans réelle mise en perspective) et de Malek Chaied consacré à la "place des autres" mais qui se borne à une critique des écrits du frère de Tariq Ramadan, Hani (qui là aussi ne m'a paru finalement qu'être une note de lecture sur un sujet trop ciblé pour un ouvrage embrassant tous les aspects d'un sujet suffisamment vaste pour ne pas avoir besoin de faire du remplissage).

La troisième partie, si elle est intéressante en ce qu'elle peut s'assimiler à une sorte d'ouverture du sujet en vue de futures recherches, m'a semblé un peu faible dans la mesure où en tant que lecteur, j'aurais aimé un peu plus d'informations.

Dans son ensemble, l'ouvrage est extrêmement intéressant et vaut vraiment la peine d'être étudié. Je suis un peu déçu cependant en raison de l'absence de coordination de ses auteurs, qui reviennent presque tous sur leur définition du fondamentalisme islamique et islamiste, parfois sans vraiment s'accorder. Si l'ensemble est cohérent, ce genre de répétition dans ce genre d'ouvrage me semble être une faiblesse dans la mesure où les auteurs se répètent les uns les autres, et ne parlent pas des mêmes choses dans les stricts mêmes termes et définitions. Dans ce cas précis, cela ne porte pas vraiment à conséquence parce que les auteurs vont tous dans le même sens malgré quelques subtilités, mais j'espère que pour les volumes suivants des définitions claires seront posées d'emblée sans qu'il ne soit nécessaire à chaque auteur de devoir repréciser de quoi il entend parler.

Enfin, sur un plan plus personnel, je suis très agacé de voir encore une fois un article consacré à la place de la femme dans l'Islam rédigé par une femme, comme si ce sujet ne pouvait intéresser qu'une chercheuse, comme si seule une chercheuse avait légitimité pour parler de ce sujet. Cela m'agace d'autant plus que cet article est vraiment à mes yeux le plus faible de tous, au point que je m'interroge sur sa réelle utilité. Sans remettre en cause le travail de Bénédicte du Chaffaut en général, la note de lecture qu'elle a rédigé ici n'apporte rien d'autre qu'une succession de paraphrase de textes dont la nature et la destination sont dangereux et n'apportent rien au sujet du fondamentalisme, en tout cas rien de plus que ce qu'un reportage télévisé peut montrer en quelques dizaines de secondes. Ce sujet aurait pourtant pu être extrêmement intéressant, ceci d'autant plus que la recherche universitaire n'est pas nouvelle dans ce domaine (il suffit de mentionner le regretté Malek Chebel, pour ne citer qu'un seul chercheur contemporain en France, pour s'en convaincre).

Cette critique sévère d'un seul article ne doit cependant pas occulter l'immense travail qui a été accompli par tous les auteurs de cet ouvrage, qui apporte réellement des connaissances originales et pertinentes. Quiconque s'intéresse au sujet du fondamentalisme dans l'Islam peut acquérir et lire cet ouvrage sans crainte, même si il s'agit néanmoins d'un ouvrage de qualité universitaire et donc peu vulgarisateur.

Un grand merci à Babelio et Karthala pour cet ouvrage!
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus