AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Nattila5


Nattila5
  03 mars 2014
Deux coups de bêche sur la tête mettent un point final à trente ans de mariage. Jacob s'écroule sur le gazon. Un meurtre qui sonne le glas de trente années d'errances. La rencontre de deux solitudes qui se sont engluées dans une routine mortifère, sans communication, sans amour, sans amis, sans enfants. Une interdépendance nocive, gommant les qualités, les rêves et s'attardant sur les défauts supposés de l'autre, sur la crainte du monde extérieur empêchant toute fuite. Deux êtres devenus pitoyables dans cette solitude glacée vécue en parallèle, sans horizon, dans un cottage entouré d'une forêt humide et sombre.
Debout à côté du cadavre, Lizzie écoute les voix qui parlent dans sa tête. Débité à la hache, son mari se retrouve bientôt réparti en seize morceaux méticuleusement emballés et étiquetés au congélateur. Commence alors un long processus de digestion au sens propre comme au sens figuré de la fin de leur relation. Ce que Lizzie estime être un choix moral et écologique se révèle une vaine tentative d'être enfin comblée, remplie par ce mari décevant et, qui sait, peut-être d'enfin le comprendre. A chaque jour son morceau de choix, sa préparation et beaucoup de vin pour faire passer le tout. Ah, quel programme alléchant ! Et pourtant, la sauce ne prend pas. Las, Lizzie n'a rien d'un Hannibal Lecter et les voix omniprésentes égrènent leurs instructions jusqu'à vous donner la migraine.
Le thème s'il est original est vraiment sous-exploité et l'on reste sur sa faim.
Commenter  J’apprécie          182



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (16)voir plus