AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Leslie Damant-Jeandel (Traducteur)
EAN : 9782700280302
448 pages
Rageot Editeur (22/02/2023)
4.2/5   269 notes
Résumé :
Enlevée par Zola, l’ennemi de West, Fable vogue en direction de la mer Sans Nom. Contrainte d’utiliser ses dons de plongeuse et de gemmologue pour survivre, elle désespère de retrouver un jour le Marigold et son équipage, devenu sa famille. Seulement, sa rencontre avec la plus grande marchande de la mer Sans Nom, Holland, pourrait tout bouleverser. Levant le voile sur ses origines, Fable va devoir lutter pour sauver ce qu’elle a de plus précieux, car c’est non seul... >Voir plus
Que lire après Fable, tome 2 : La mer sans nomVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (65) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 269 notes
5
34 avis
4
24 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis
Le premier tome de Fable avait frôlé le coup de coeur, j'avais adoré ma lecture, surtout que je n'en attendais rien à la base et ce, malgré quelques défauts bien présents. J'avais donc de très grandes attentes pour la suite, pour le second et dernier tome ! Et je n'ai pas été déçue dans l'ensemble !

Toujours aussi addictif, j'ai eu plus d'une fois du mal à poser mon livre. le style d'écriture est simple et agréable, cela rend le récit très fluide et prenant. J'ai apprécié le vocabulaire marin et j'ai vraiment senti que l'autrice s'est documentée sur le sujet. La gemmologie est enfin un peu plus poussée dans ce second tome et ce fut intéressant d'en savoir plus. Si l'histoire n'a rien de bien originale, je trouve que le fait que nous ne soyons pas dans un univers de piraterie est une excellente idée ! Jamais le mot 'pirate' est mentionné, en voyant la couverture et en lisant le résumé, on s'attend pourtant à un tel univers ! Sans compter qu'il n'y a pas d'action, on n'est clairement pas dans un Pirates des Caraïbes ! Mais personnellement, cela est judicieux et je préfère ainsi. Et mention spéciale pour l'incroyable beauté des reliés avec le magnifique visage de Fable !

J'ai adoré le passage où Fable est prisonnière sur le navire de Zola, où elle doit filer droit et obéir pour survivre, où elle retrouve le second de son père, Clove, qu'elle croit être un traître et qui au final, ne l'est pas ! Une belle surprise ! Ce sont aussi ses retrouvailles avec Koy, le plongeur de Jeval, avec qui elle avait maille à partir, qui m'ont plu ! Contrairement à ce que je pensais, la mère de Fable, Isolde, est belle et bien morte _ vu que son corps n'a jamais été retrouvé, que les faits étaient quand même légers, je me disais qu'elle était peut-être encore en vie, quelque part mais ce n'est pas plus mal ainsi, son aura est tout autour de Fable et De Saint, ce qui fait d'elle presque un personnage mystique. Ce qui est un peu dommage, c'est que West et ses amis n'apparaissent que vers la moitié du livre mais a contrario, la relation de West et Fable est plus mis en avant et j'avais l'impression que leur relation à venir sera tout aussi puissante que celle De Saint et Isolde. On en apprend plus sur le passé de West et force est de constater qu'il est plus complexe que prévu. Et en parlant De Saint, je reste sur ma faim. C'est le personnage hyper mystérieux et charismatique que j'adore et pourtant, il n'apparaît qu'à la fin, d'où ma petite déception. Ce n'est pas le père de l'année mais il a tout rattrapé à la fin et j'ai bien failli verser une petite larme ! J'ai bien hâte de lire le roman sur lui et je pense que l'intrigue se passera dans le passé : on découvrira son passé, comment il en est venu à devenir 'Saint', sa rencontre avec Isolde, leur relation... Ce tome 2 est aussi l'occasion de découvrir un peu plus la famille de Fable, du côté de sa mère, puisqu'elle y rencontre sa grand-mère, Holland, une femme qui a créé un véritable empire et qui est la principale antagoniste du récit. le final est plutôt convainquant même si bien sûr, je m'attendais à plus _ c'est toute la difficulté des fins de saga.

En bref, j'ai beaucoup aimé ce second tome qui est au même niveau que le premier. Pas un coup de coeur et je ne pense pas que j'en garderais un souvenir impérissable tant il n'est pas si original et marquant que cela, sans compter qu'il y a quelques faiblesses mais cette duologie m'a beaucoup apporté et j'ai passé un super moment avec cette dernière ! Et je la relirais avec plaisir à l'occasion ! Et j'ai très très très hâte que le tome centré sur Saint soit traduit tellement ce personnage m'intrigue de fou ! J'ai aussi appris qu'il y avait une petite nouvelle consacrée à Paj et Auster donc curieuse de la découvrir également !
Commenter  J’apprécie          100
Alors que Fable semblait avoir enfin trouvé sa place auprès de l'équipage du Marigold, elle se fait enlever par Zola qui souhaite l'utiliser afin d'obtenir son commerce dans la mer sans nom.

La deuxième partie du diptyque est tout aussi plaisant à lire que le premier tome. Une vraie histoire maritime haletante avec des personnages qui enchaînent les coups tordus pour parvenir à ses fins.
Dans ce tome deux, l'action se déroule dans la mer Sans Nom et à Bastian. Mais malgré l'opulence de la ville et la richesse de ses habitants, tous les coups même les plus bas sont permis. Fable n'a pas envie d'être utilisée au gré des envies de chacun et se bat pour exister et être libre, et finalement sait se montrer aussi intelligente et rusée que ses ennemis.
J'ai bien aimé le personnage de Fable, porté par sa volonté à toute épreuve et sa soif d'indépendance. Tous essayent de la manipuler, les coups du sort semblent s'acharner mais elle relève toujours la tête avec courage et une sincérité qui n'existe pas beaucoup dans les personnages secondaires.
La plume de l'auteur est agréable à lire, en un sens captivante. Elle sait donner l'impulsion de l'aventure tout en ménageant des moments de respiration parfaitement dosée. L'univers proposé est également maîtrisé, il peut paraître simple dans sa construction mais il a une existence très forte dans le récit. La mer, les gemmes semblent parfois un personnage à part entière tandis que les navires affrontant les tempêtes, la concurrence pour les routes commerciales et les contrastes sociétales sont des pierres angulaires du récit.
Commenter  J’apprécie          80
Depuis la fin de ma lecture du tome 1, en septembre dernier, j'attendais très impatiemment la sortie du second volume. Aussitôt dans les mains, aussitôt lu, car, là encore, les pages se tournent très vite !

J'ai retrouvé dans ce tome tout ce qui m'avait plus dans le précédent : des personnages nuancés, le monde de la navigation et le commerce des gemmes tout nouveaux pour moi, des mystères à résoudre, des conflits politiques ayant pour finalité la mainmise sur les voies commerçantes entre les Goulets et la Mer Sans Nom.

Fable, notre héroïne, se laisse moins porter et prend un peu plus les choses en mains afin d'aider son aimé, West, et tout l'équipage du Marigold, qu'elle a choisi comme famille, à défaut d'en avoir une viable.

La romance n'est pas cul cul la praline, elle tient bien la route et apporte un peu de douceur et d'espérance dans ce monde de brutes prêtes à tout pour conquérir richesse et pouvoir.

J'ai donc à nouveau passé un très bon moment grâce à Adrienne Young qui n'a pas démérité sur ce second et dernier tome des aventures de Fable.
Commenter  J’apprécie          160
Un second tome qui s'inscrit dans la continuité du premier. Je retrouve avec plaisir l'univers de Fable, avec la plume fluide et additive d'Adrienne Young, et bien évidemment, sa cover hyper canon qui s'associe avec le premier tome. J'ai beaucoup aimé cette duologie qui s'inscrit assez aisément dans la catégorie lecture doudou. Fable est une histoire qui se lit vite et bien, et qui s'inscrit aisément dans la mémoire tellement on a là une histoire inédite dans le monde de la fantasy. Même si c'est du jeunesse, c'est suffisamment mature pour être apprécié par un lectorat adulte.

Nous retrouvons nos personnages juste après les événements qui ont eu lieu à la fin du premier tome. L'autrice nous avait laissé avec un plot twist qui appelait à la lecture du tome suivant : je n'ai pas résisté longtemps. Et puis, je n'avais pas envie non plus de trop tarder pour éviter d'oublier des éléments de l'histoire.

L'intrigue de ce second tome est bien plus complexe que le tout premier. Davantage sur un axe politique, les goulets sont convoités par la très célèbre Holland. Et si elle réussit à mettre la main sur la mer des Goulets, cela va marquer la faillite des petits commerces. A son insu, Fable doit trouver un moyen de contrer Holland, et ça ne va pas être facile. Holland a toujours un coup d'avance sur tout le monde... Riche en complots et stratégies, l'autrice réussit à créer de la tension au fil de ses pages. On sent qu'il y a une vague de changement qui va arriver, par rapport aux fondements qui ont été présentés dans le premier tome, mais on ne sait pas du tout quelle tournure cela va prendre, ni si cela va être bon pour nos personnages. Jusqu'au bout, j'ai été tenue en haleine en me demandant quelle tournure allait prendre le final de l'histoire. Jusqu'au bout rien n'est joué, tout est encore possible.

Par ailleurs, on en découvre davantage sur Fable, surtout sur son passé dont elle ignore presque tout. Ce qu'elle croyait va être profondément ébranlé et remis en question au fur et à mesure qu'elle va creuser. La relation sur laquelle on va davantage s'intéresser est celle qu'elle entretient avec son père - ce qui est logique étant donné qu'il s'agit d'un des fondements du premier tome - et nous ne sommes pas au bout de nos surprises à ce sujet.

Les autres personnages qui constituent cette histoire voient également leur histoire se développer. L'autrice n'a mis personne de côté, entre ses protagonistes principaux et les secondaires, elle a été généreuse avec tout le monde. Rien que ça, c'est un énorme plus pour moi, car personne n'a été oublié. Lorsqu'on sort de cette lecture, on ne peut pas se dire "et lui, alors ? il devient quoi ? quel est son passé ?". Chacun y trouve son comptant. Bien sûr, ce n'est pas forcément parfait pour tout le monde, mais je pense que l'autrice a été au bout de ses idées par rapport à ses projets d'écriture puisqu'il y a un spin-off sur ces autres personnages.

La romance entre Fable et West est un peu plus développée. Naissante dans le premier tome, elle se fait sa petite place dans ce second tome, sans jamais prendre le pas sur l'intrigue principale. L'autrice dose très finement et joue très bien sur les différents plans afin de satisfaire tout le monde. Elle ne perd pas de vue son objectif. Et puis, entre Fable et West, mon coeur fond. Je les trouve tellement mignon ensemble... Comment ne pas craquer pour eux et pour ce qui les lie ?

Mes moments préférés restent sans aucun doute ceux qui ont lieu pendant la navigation ou lors de plongées. Ils ont été moins nombreux que dans le tome 1, mais cela s'explique aussi par l'intrigue davantage politique. Donc cela ne m'a pas dérangé. Même si on est sur une suite directe, l'autrice a pris un autre axe pour ce second tome, et c'est important de l'avoir bien en tête.

Pour terminer, j'ai trouvé qu'on avait là une très bonne nuit et fin. C'est les yeux fermés que je recommande cette duologie qui saura séduire de nombreux lecteurs. Bien évidemment, elle n'est pas parfaite, on peut lui trouver des défauts, mais si on se laisse happer par l'univers, on passe très facilement au-dessus. L'ensemble est très dynamique, l'évolution se fait très naturellement avec autant de réalisme qu'il est possible d'en mettre dans un roman. J'attends avec impatience la sortie des spin-off que l'autrice a crée autour de l'univers de Fable. C'est avec plaisir que je rénouvellerai l'expérience de sa plume.
Commenter  J’apprécie          40
Seul le tome 1 était dans ma PAL de Janvier mais je n'ai pas su réfréner mon envie de lire le second dès à présent. Une superbe aventure qui amène un…

🩶 coup de coeur piraté 🩶

🏝️ Seule au monde 🏝️

Ou presque. Fable est plongeuse sur l'île de Jeval où son gagne-pain tient à un bon coup de piolet dans les roches submergées à la recherche de pierres à revendre. Mais Fable est aussi gemmologue et peut tirer cela à son avantage lors des transactions. Jusqu'au jour où elle réussit à partir de cette île , après 4 années de bagne forcé…par son père.

⛵️ ohé du bateau ! ⛵️

De navigations en quêtes , de transactions en roulages dans la farine, elle va apprendre à se faire une place dans l'équipe du Marigold. Auprès de West, Willa, Paj, Auster entre autres , il va falloir ruser pour rejoindre Ceros et son père , Saint, qui règne sur le commerce dans le voisinage. Évidemment y'a du grabuge , des jalousies et de la concurrence. Ça bouge, les révélations ne font pas défaut, le rythme est impeccable et les informations assez complètes.

🏴‍☠️ des personnages poignants 🏴‍☠️

En dehors de Fable, nombreux personnages, principaux comme plus secondaires, sont arrivés à me toucher. Certains au passé plus complexe que d'autres, ces âmes parfois tourmentées gagnent à être rencontrées . Une diversité agréable , sans caricature et des relations exploitées convenablement. Au delà d'une plume impeccable, un univers qui l'est tout autant.

✨ en bref ✨

Une superbe aventure de commerçants, pirates, gemmologues et sous-marine. Pas la peine d'avoir le pied marin pour embarquer à bord du Marigold. Juste avoir envie de plonger dans une aventure incroyable. le bonus : des spin-off seront (sont?) disponibles !
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
𝑵𝒐𝒖𝒔 𝒆́𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 𝒍𝒆 𝒔𝒆𝒍, 𝒍𝒆 𝒔𝒂𝒃𝒍𝒆, 𝒍𝒂 𝒎𝒆𝒓 𝒆𝒕 𝒍𝒂 𝒕𝒆𝒎𝒑𝒆̂𝒕𝒆. 𝑵𝒐𝒖𝒔 𝒆́𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 𝒍𝒆𝒔 𝒆𝒏𝒇𝒂𝒏𝒕𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝑮𝒐𝒖𝒍𝒆𝒕𝒔.
Commenter  J’apprécie          10
Je t’ai abandonnée là-bas parce que, de toute ma vie, je n’ai jamais rien aimé comme je t’aime. Ni Isolde, ni le commerce. Rien.
Commenter  J’apprécie          90
Je ne m'étais jamais sentie aussi semblable à mon père qu'à cet instant. Au lieu de m'effrayer, cette constatation m'inonda d'un sentiment apaisant de puissance qui m'ancra au sol à mesure que je me rappelais qui j'étais. Je n'étais pas qu'une plongeuse jevalie ou un pion dans la querelle qui oppose Zola à West. J'étais la fille de Saint. Et, avant que je quitte le Luna, tous les salopards de son équipage le sauraient.
Commenter  J’apprécie          10
𝑰𝒍 𝒚 𝒂 𝒅𝒆𝒔 𝒄𝒉𝒐𝒔𝒆𝒔 𝒒𝒖𝒊 𝒔'𝒂𝒏𝒄𝒓𝒆𝒏𝒕 𝒆𝒏 𝒏𝒐𝒖𝒔 𝒆𝒕 𝒅𝒐𝒏𝒕 𝒐𝒏 𝒏𝒆 𝒑𝒆𝒖𝒕 𝒔𝒆 𝒅𝒆́𝒃𝒂𝒓𝒓𝒂𝒔𝒔𝒆𝒓, 𝒎𝒆̂𝒎𝒆 𝒔𝒊 𝒐𝒏 𝒆𝒔𝒕 𝒕𝒓𝒆̀𝒔 𝒍𝒐𝒊𝒏 𝒅𝒆 𝒄𝒉𝒆𝒛 𝒔𝒐𝒊.
Commenter  J’apprécie          00
Je ne veux pas que tu travailles pour Holland parce que j’ai peur que tu ne reviennes jamais dans les Goulets, avoua-t-il. Que tu ne me reviennes jamais.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Adrienne Young (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Adrienne Young
Payot - Marque Page - Adrienne Young - L'aventurière des mers
autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (507) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2421 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *}