AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290095443
Éditeur : J'ai Lu (28/05/2014)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 93 notes)
Résumé :
Fou de chagrin après que sa fille, Missy, ait été enlevée lors d’une excursion en famille dans le parc du lac Wallowa (Oregon) et que les recherches du FBI et de la police aient conclu à sa mort, Mack, le personnage central du livre, un Américain moyen, entre deux âges, se laisse écraser par ce qu’il appelle « La Grande Tristesse ». Quatre ans plus tard, il trouve, glissé sous sa porte, un message énigmatique d’un inconnu qui lui donne rendez-vous le week-end suivan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Zlept
  29 novembre 2010
Je ne suis pas d'accord avec les lecteurs qui n'ont pas été saisis par ce livre.
Je l'ai lu pour ma part après avoir appris le décès d'une amie, à cause d'un assassinat. La lecture de ce roman m'a permis de me débarasser de ma haine, de l'orienter vers quelque chose de plus constructif.
Peut-être que, de par mon jeune âge, j'ai été plus sensible à des vérités "philosophiques" que certains connaissent déjà. Il n'empêche que ce livre m'a totalement ouvert les yeux sur un nouveau mode de réflexion et de pensée. Je ne sais pas pourquoi certains n'accrochent pas, mais ce qui est sûr, c'est que pour savoir si on aime ou on n'aime pas, il faut essayer...!
Commenter  J’apprécie          262
Mahpee
  26 février 2015
L'histoire démarre sur les chapeaux de roues mais s'essoufle peu à peu.Trop de Jésus, trop de Saint Esprit et trop de Dieu qui aime chacun d'entre nous comme lui même. Les personnages sont attachants l'histoire avait tout pour plaire mais j'ai eu l'impression d'être démarché par une secte. L'ésotérisme d'accord mais à petite dose, là j'en ai presque fait une overdose. Passez votre chemin c'est une arnaque!
Commenter  J’apprécie          212
Amnezik666
  31 juillet 2012
J'ai été intrigué par ce raz-de-marée littéraire (plus de 4 millions d'exemplaires vendus aux USA) mais d'un autre côté, étant viscéralement athée, je craignais de tomber sur ramassis de bondieuseries écrites par une grenouille de bénitier, ou encore d'un de ces trucs new-age qui vous promet monts et merveilles après leur lecture ; c'est donc avec une certaine appréhension que je me suis lancé dans ce bouquin, la curiosité ayant finalement pris le pas sur mes aprioris négatifs.
Et franchement je ne regrette pas de m'y être essayé car au final ce sont surtout les culs-bénits qui ont dû avoir les oreilles qui sifflent en lisant ce bouquin, le message est bien loin de celui transmis par l'église (et donc les hommes) ; au contraire c'est plutôt un encouragement à avoir la foi en s'affranchissant des préceptes humains (l'homme de Dieu est loin d'être un saint quand on compte le nombre de morts dont ils sont responsables, sans parler des récentes affaires de pédophilie… en fait ce sont plus des fils de pute que des fils de Dieu), une foi pure, venue de l'intérieur. Ca donnerait presque envie de se convertir sauf qu'il n'y a pas de conversion possible puisque cette foi abolit la notion de religion.
Au final ce roman reste une véritable expérience de lecture qui ne devrait laisser personne indifférent, contre toute attente j'ai beaucoup aimé et ça m'a fait pas mal cogiter (pas au point de remettre en question mon athéisme). Pour info le Shack est le titre québécois du roman, en français il a été publié sous le titre La Cabane (il eut été plus juste de le nommer le Refuge mais bon c'est une autre histoire).
Lien : http://amnezik666.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          144
Pierrejlj
  24 juillet 2014
Dans le cours de ma lecture, je me suis souvent demandé si Mackenzie (Mack), le personnage principal, n'était pas P. Young lui-même ; si ce récit était ou non une fiction ; si "Paul Young-Mackenzie" avait vécu une NDE sans oser ou vouloir le dire clairement. Il m'a semblé ambigu à ce sujet.
Quoi qu'il en soit, l'auteur nous propose de manière simple et souvent souriante, malgré le drame épouvantable qui constitue la base du récit, une intéressante et curieuse perception de Dieu, de la Trinité et de l'après-vie.
Quels que soient nos choix philosophiques ou religieux, je pense que chaque philosophie, chaque religion détient une vérité qui nous dépasse et qu'il nous appartient d'appréhender de la façon qui nous convient le mieux.
Pour entrer dans ce livre et le comprendre, il est vraiment nécessaire de pouvoir laisser les a priori au vestiaire et d'être simplement ouvert au récit, sans vouloir trop intellectualiser ou rationaliser à tout prix. Nos possibilités intellectuelles, si grandes soient-elles, sont si petites face à l'immensité de ce que nous voudrions savoir et comprendre. Il s'agira donc d'un ressenti personnel.
Je ne suis adepte d'aucune religion et il me paraît évident que "le bon Dieu" ou le Dieu auquel on se réfère si souvent, n'existe pas mais je crois qu'une énergie divine est à l'origine de chaque particule qui elle-même est cette énergie. En d'autres termes et pour faire court, Dieu n'existe pas mais il est. Cet état d'esprit m'a été propice pour être véritablement séduit par ce livre qui m'a tour à tour intéressé, ému, et amusé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94
Riz-Deux-ZzZ
  12 juillet 2014
J'étais attirée par le synopsis de policier mais j'ai été surprise de découvrir un côté développement personnel religieux à la réception, thème qui ne m'intéresse pas...
Le style est simple et très accessible, on pouvait s'y attendre dans ce genre d'essai religieux qui se veut ouvert au plus grand nombre.
Malheureusement, j'ai relevé quelques répétitions tout au long du roman, ainsi que quelques longueurs.
Cependant, la mise en page est très aérée et permet une lecture rapide.
Contre toute attente, j'ai été touchée par le personnage principal Mack, notamment à la fin du roman lorsque la vérité sur la disparition de sa fille est révélée et qu'on sent le soulagement du père qui sait enfin ce qui est arrivé à son enfant.
Comme le discours religieux ne m'atteint pas, la majeure partie du roman ne m'a pas intéressée : je pense que ce texte peut réellement permettre à des lecteurs de se remettre en question et d'explorer un peu certaines thématiques comme l'amour et le pardon.
Je me suis vraiment intéressée à la partie enquête : c'est assez bien travaillé et la personnalité du criminel est approfondie, j'ai été surprise par autant de profondeur dans cet aspect plutôt secondaire dans ce roman.
La partie plus religieuse est à mon goût trop répétitive, les mêmes thèmes reviennent plusieurs fois et malgré que les différents personnages soient très différents ils finissent toujours à la même conclusion... J'aurais peut-être aimé un peu plus d'ouverture d'esprit et plusieurs points de vue.

En bref, l'enquête en elle-même pour laquelle j'avais choisi ce roman m'a surprise par son côté très travaillé et approfondi. Malheureusement, le développement personnel ne m'a pas intéressé et j'ai regretté quelques répétitions et le manque de points de vue pour les questions évoquées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
MoumouneMoumoune   10 novembre 2010
Mack, interjeta Papa d'une voix si intense que Mack n'eut pas d'autre choix que de lui prêter attention, nous vouons partager avec toi l'amour, la joie,la liberté et la lumière dont nous savons qu'elle existe déjà en nous. Nous t'avons créé, toi, l'humain, pour que tu sois en relation d'intimité avec nous,pour que tu participes à notre cercle d'amour. Même s'il t'est très difficile de comprendre cela, tout ce qui a lieu a lieu exactement selon notre dessein, sans toutefois limiter tes choix ou porter atteinte à ton libre arbitre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
ceedellaceedella   22 février 2013
Après quelques méandres , il aboutit dans une clairière au bout de laquelle , au bas d'une pente , il aperçut le shack.Il le regarda boulversé , l'estomac noué par l'émotion .Rien n'avait changé , mis a part les arbres dénudés par l'hiver et la couche de neige qui recouvrait les alentours.Le shack lui-même paraissait vide et mort, mais tandis qu'il le fixait des yeux il prit dans son esprit la forme d'un visage diabolique , cruel et menaçant qui le mettait au défi de l'approcher.Repoussant la panique qui voulait s'emparer de lui .Mack parcourur résolument les quelques cent mètres restants et monta les marches de la galerie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CarosandCarosand   11 janvier 2013
Il est si facile de se laisser prendre au jeu du "si seulement" ; il nous entraîne très vite sur la pente glissante du désespoir.
Commenter  J’apprécie          221
CielvariableCielvariable   29 janvier 2019
Les tempêtes qui interrompent la routine ont quelque chose de réjouissant. La neige ou le verglas nous libèrent d’un coup des attentes, des exigences de rendement, de la tyrannie des engagements et des horaires. Et, au contraire de la maladie, c’est beaucoup plus une expérience d’entreprise qu’une expérience personnelle. On entend presque un soupir collectif monter de la ville toute proche et de la campagne environnante où la nature est intervenue pour offrir un répit aux humains fatigués qui besognent en deçà des limites de son influence. Tous ceux que la tempête affecte ainsi sont unis dans une même excuse, et leur cœur tressaille un peu d’une joie inattendue. Ils n’auront pas à expliquer leur absence à tel ou tel rendez-vous. Chacun comprend et partage cette singulière justification, et l’allégement subit du fardeau que représente le besoin de produire les réjouit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   29 janvier 2019
Après un hiver anormalement sec, mars connut des pluies torrentielles. Un front froid descendu du Canada s’arrêta chez nous, retenu par un vent violent de l’est de l’Oregon qui rugissait jusqu’au fond des Gorges. Le printemps était tout proche, mais le vieux bonhomme Hiver n’allait pas renoncer sans se battre à sa suprématie durement gagnée. Une neige fraîchement tombée recouvrait la chaîne des Cascades et, devant la maison, la pluie gelait au contact du sol. Mack aurait donc eu toutes les raisons du monde de se pelotonner sous une couverture devant un feu de bois, avec un bon livre et une tasse de cidre chaud.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de William Paul Young (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Paul Young
After the Shack 1/3 - William Paul Young - YouTube
autres livres classés : spiritualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1089 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre