AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782350661971
198 pages
Éditeur : CapBear (01/05/2019)
4.67/5   3 notes
Résumé :
Une jeune femme, assoupie certainement, repose sereine.
Sa peau diaphane est en saisissant contraste avec les couleurs de ce tableau où son corps alangui s’offre à la nature.
Le silence envahit les lieux.
Seul, l’artiste se déplace, observant la scène. Attentif à chaque détail, il admire la jeune femme, modèle de son funeste ouvrage :
« Le Baiser du sommeil »
Son regard aigu et un imperceptible rictus trahissent sa jubilation.<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
rotko
  07 juillet 2019
Bien ancrée dans le pays catalan, ses paysages, sa faune et sa flore, l'affaire débute mal (pour la victime !) :
« Étendue à ses pieds, elle semblait dormir » . Découverte d'un cadavre, et en direct, la mastectomie d'une femme, dans un contexte sentimental et/ou pince sans rire.
- il prit soin de ramener les jambes l'une contre l'autre : « un peu de pudeur, veux-tu… »
En l'occurrence les enquêteurs prennent l'affaire au sérieux, d'autant que d'autres meurtres vont avoir lieu, dans des circonstances identiques, ou d'infimes variantes. On serait même tenté, lors d'un épisode vespéral et pluvieux, de passer du roman à énigmes traditionnel au thriller à la Higgins Clark… que fait donc la police ? on suit les hésitations des inspecteurs dans le travail minutieux de l'enquête. Laissons opérer les professionnels, voyons plutôt l'auteure orchestrer les émotions du lecteur :
les codes du roman policier procédural sont bien suivies, avec les fausses pistes de saison et les soupçons de rigueur. Une note d'humour fera sourire l'amateur ; car les victimes sont à la fois dans le domaine de la « viande froide » (boucher/ charcutier) et dans le domaine médical ou para-scientifique, de l'instituteur amateur de scalpel et de bistouri, au dentiste ou visiteur médical…Ces ambiguïtés dans le domaine criminel rivalisent avec le comportement de l'assassin : on le connaît depuis le début, on le voit à l'oeuvre et au café, on l'entend parler à voix basse, on croit deviner une double personnalité qui sera enfin démasquée par son ADN …quelle surprise ce serait de trouver un pareil criminel dans un entourage aussi chaleureux, dans des couples amoureux et un environnement familial rayonnant !
Car, disons-le, loin de céder à la pente funeste des polardeux qui renchérissent sur le morbide, Nicole Yrle nous fait connaître des personnages attachants, affectueux, d'excellente compagnie.
On s'amuse aussi, aux dépens de la police qui, via une perquisition, met à jour le contenu cocasse d'un congélateur
« Il était rempli de maquereaux et de truites, de grenouilles, de rats et de souris, emballés et étiquetés […] Ces animaux voisinaient avec des coeurs et des poumons d'ovins, ainsi que plusieurs pattes de lapin. » Spectacle inattendu que le lecteur regarde avec bonne humeur.
Intervient alors dans les toutes dernières pages la carte maîtresse de l'auteure, sous la forme d'un « deux ex machina » qui explique tout : le choix des victimes, les mutilations, la dextérité chirurgicale, le discours technique, mais aussi le titre « baisers du sommeil », la poudre de perlin-pimpin ou du marchand de sable pourvu de scopolamine, et tous les motifs cohérents d'un malfaisant capable de paroles affectueuses !
Le puzzle serait donc rétabli, dans les moindres détails, en évitant les discours-tartines des détectives en verve à la fin de l'enquête, bon point pour l'auteure ! mission accomplie !
Mais j'ai été aussi sensible à une tonalité sentimentale : l'envers, c'est la douleur ressentie par qui perd définitivement un être aimé, et l'endroit, un sentiment de solidarité, d'altruisme, et d'amour mutuel qui sont des assurances d'équilibre et de bonheur. Voilà donc restauré l'ordre du monde mis à mal par des actions monstrueuses. Bien joué !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
marie-ded
  20 juin 2019
J'ai beaucoup lu Nicole Yrle. Je savais qu'elle écrivait très bien. Elle le prouve encore dans ce dernier roman qui cette fois est un « polar ». Mais l'auteure ne peut s'empêcher d'en faire un très bon roman écrit avec finesse et des descriptions qui donnent envie de visiter les lieux. Elle raconte cette histoire avec un véritable talent. On suit l'intrigue, on extrapole, on croit avoir trouvé mais non ce n'est pas ça. On essaie de savoir qui a pu commettre tous ces crimes ? Non, nous ne le saurons qu'à la fin. C'est un véritable rebondissement.

Commenter  J’apprécie          170


Videos de Nicole Yrle (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicole Yrle
Présentation de « Lignes de Crêtes » à Perpignan, à l’Hôtel Pams pour la Sant-Jordi 2021.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2214 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre