AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754800573
Éditeur : Futuropolis (23/05/2007)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 133 notes)
Résumé :
"La Guerre des Sambre" est une collection de romans d'amour, reliés entre eux par un fil rouge inconscient, et célébrant la messe noire des amants maudits.

De la préhistoire à la Révolution, en passant par les Croisades et l’Inquisition, le lecteur reconnaîtra les ancêtres des Sambre et de Julie.

Chaque histoire se déclinera en deux ou trois albums et sera dessinée par un dessinateur différent. Chaque histoire peut se lire séparément, c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Delaetitia
  04 décembre 2008
Les lecteurs de Sambre apprécieront sûrement de remonter les origines de cette grande saga romanesque tout comme les nouveaux venus - dont je suis - qui succomberont sans doute, par la suite, à la lecture des cinq tomes de la série mère. Avec Hugo et Iris (Chapitre I), le scénariste Bernar Yslaire, inaugure un projet ambitieux. Celui de trois cycles, trois époques, trois générations de Sambre. Pour accompagner le lecteur, Yslaire propose un très bel arbre généalogique dont les branches dévoilent des noms accompagnés de visages à la beauté mélancolique. Résolument inspirée des grands classiques littéraires du XIXème siècle, la trame se construit lentement autour d'une malédiction familiale instiguée par Hugo. Ce personnage, profondément rêveur et tourmenté, entreprend lors d'un séjour à Paris, d'écrire un ouvrage, fruit de ses recherches et de ses réflexions.

Pour ce premier volet introductif de la guerre des Sambre, Yslaire s'entoure de deux jeunes dessinateurs talentueux : Jean Bastide et Vincent Mezil. le résultat est de toute beauté. Avec un souci constant du détail, chaque case donne l'illusion au lecteur de se trouver face à un tableau. La force du graphisme réside dans les effets de clair-obscur et d'éclairages tamisés. L'obscurité qui règne dans ce récit comme dans les illustrations apporte une dimension dramatique, esthétique et même romantique grâce à une couleur supplémentaire mais plus que tout essentielle, le rouge. Symbole de mort mais aussi de passion. Voilà ce à quoi vous invite cette flamboyante oeuvre-d'art !

Un joli coup de coeur pour le graphisme et pour une histoire très prometteuse sinon maudite. A suivre sans plus tarder dans le chapitre II sorti en septembre 2008 ! Un grand merci à Keltia dont le billet m'a convaincue de me lancer dans cette lecture malgré mes réserves !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
stokely
  05 octobre 2018
J'ai craqué sur cette bande dessinée grâce aux dessins qui sont vraiment très beaux et puis l'envie de lire un récit qui sorte un peu de l'ordinaire en suivant une saga familiale, une histoire très intrigante sur fond de mariage arrangé et de fortune familiale.
Une histoire mystérieuse qui donne très envie de continuer la saga ne serait que pour voir à nouveau ce graphisme en noir, blanc et rouge de toute beauté.
Un véritable plaisir de lecture, je continuerai cette saga avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          160
Vexiana
  04 décembre 2018
Le personnage de la mère de Bernard Sambre, à l'apparition aussi brève que tragique dans la série mère, m'a toujours beaucoup intriguée, plus que le personnage du père que je voyais avant tout comme un dément.
Avec cette série parallèle, nous repartons vers les années 1830, le jour des noces des parents de Bernard...l'ambiance est lourde et nous comprenons vite pourquoi.
Ce tome sert de mise en place des protagonistes et des circonstances. Outre les attendus Hugo, Blanche et, déjà, Horace Saintange, nous faisons connaissance avec la fratrie de Hugo dont sa soeur Victoire qui semble être une sorte de copié-collé du personnage de Sarah. Les parents de Bernard éveillent à leur tour la curiosité et certains éléments donnés sur leur passé me donne envie de découvrir leur passé (raconté dans la série parallèle "La guerre des Sambre. Maxime et Constance").
Pour le reste, et pour le moment, je suis très touchée, à nouveau, par le personnage de Blanche dont désespoir et le malheur trouvent peu d'écho dans le personnage cynique et froid que nous avions rencontrés dans 'Plus ne m'est rien" et j'appréhende de voir les circonstances qui vont opérer ce changement de caractère. le personnage de Hugo m'émeut plus que je ne m'y attendais...je suis impatiente de découvrir la suite de l'histoire car, dans les dernières cases, Iris entre en scène.
Côté dessin, c'est somptueux. le dessin est estompé et profond, d'un réalisme magnifié parfaitement aboutit. Les expressions sont belles, la gestuelle est souple et réaliste. le tout est servi par la palette traditionnelle de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Livresse_des_Mots
  28 mai 2013
Je n'ai pas lu la série « Sambre », car son dessin ne me plaît pas particulièrement, en revanche, en feuilletant la série « La Guerre des Sambre », j'ai été immédiatement séduite par le graphisme. Alors j'ai décidé de démarrer cette saga en faisant l'impasse sur celle qui précède. J'ai lu « Hugo & Iris 1 » et ce premier tome m'a ravie, je lirais incontestablement la suite !
Après une introduction pour le moins mystérieuse, nous démarrons le récit au Printemps 1830, avec le mariage arrangé de Hugo et Blanche, deux jeunes gens de bonne famille. Les deux époux ne sont nullement épanouis par cet arrangement et l'un comme l'autre essaient de s'en accommoder. Tandis que sa femme est enceinte, Hugo la délaisse pour se rendre en Belgique, afin de visiter et vendre les mines de cuivre de son beau-père, dont il est l'héritier. Mais un événement inattendu, une explosion de gaz, révèle des trésors insoupçonnés dans ces cavernes, trésors qui vont intéresser puis obséder notre jeune Hugo. Fasciné, décidé à en savoir plus, il va se quitter sa famille et se rendre à Paris pour mener son enquête.
Ce premier tome pose les bases de la saga, du moins c'est ce qu'il me semble. Il est plutôt sombre et lent, il nous présente les personnages, leurs relations affectives et familiales, leurs personnalités, leurs tourments, mais aussi les circonstances historiques qui encadrent l'intrigue, afin de la situer dans une époque vraisemblable. Malgré cela, aucun passage ennuyeux et les prémisses sont posées de telle façon que l'on a immédiatement envie de connaître la suite et d'aller plus loin dans la découverte et la connaissance des membres de cette famille ténébreuse.
Le graphisme magnifique de cette bande-dessinée est particulièrement sombre et grave, mais précis, très riche en détails et il confère à cet album un réalisme envoûtant qui nous plonge dans l'histoire. Je me suis arrêtée devant chaque case de la même façon que dans un musée je m'arrêterais sur de somptueux tableaux. de plus, j'ai été sincèrement touchée par la force et l'intensité des regards qui donnent un grande profondeur aux personnages.
Une histoire prenante, des personnages intéressants et un graphisme raffiné qui font de ce premier tome de la Saga « Hugo et Iris » un album prometteur. J'ai maintenant envie de découvrir rapidement le reste de la Saga !
Lien : http://www.livressedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
vanuatu2000
  03 mars 2018
Les couleurs et et le dessin ont volé mon regard, j'ai lu en entier le tome puis la trilogie. J'étais sceptique face à l'annonce d'e trilogie pré ' Sambre 'mais je me dois de reconnaître que l'infinie beauté des dessins, associé à un scénario finement ciselé jusqu'à la fin, m'a enchanté. Sambre est une saga familiale et Yslaire veut montrer que les protagonistes de la série mère sont victimes (passives, voulues?) de la folie de leurs ancêtres et géniteurs. Ainsi , nous découvrons dans cette trilogie le passé tragique du père de Bernard et de la mère de Julie, personnages phares de la série "Sambre". Chaque personnage est finement campé, Blanche; femme non voulue de Hugo, passe en trois tomes de la figure d'une une oie blanche bourgeoise (clin d'oeil à la série originale?) à une figure quasi "bovarienne "('à mon sens). Hugo; père de Bernard cherche à percer un mystère familial en enquêtant sur le passé de son père et l'ancienne famille de ce dernier décédée durant la révolution française. Il ose enfin s'opposer à ce dernier une fois décédé. Hugo sombre dans son obsession de la "Guerre des yeux" et rencontre la courtisane Iris aux yeux de braise pour son malheur et le sien. La machine infernale est lancée (où n'est-elle que réactivée?) . La suite leurs enfants respectifs l'écriront et perpétueront la malédiction des Sambre. Couleur d'yeux et de cheveux vont s'entremêler et se hair. Et les albums des ancêtres de Bernard, Hugo, Maxime de Sambre ou Sambre selon l'époque ne feront que confirmer que oui cette famille est vouée au malheur...Qu'elle ne cesse de combattre et d'engendrer. Une tragédie familiale épatante et dérangeante qui permet aussi de découvrir la patte de dessinateurs talentueux différents selon les cycles. La période historique, ici le milieu du XIXème en France est parfaitement restituée. Toujours pour mettre en lumière les protagonistes car les Sambre restent à la fois prisonniers de leur passé mais aussi, ironiquement de leur époque. Intime et grande histoire fusionne pour encore plus de larmes... de sang.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JumaxJumax   17 mai 2012
" N'est-il pas normal après tout que, dans un couple, chacun assume ses obligations ? ... Celle des hommes, à défaut d'élever nos enfants, est de faire croître nôtre fortune..."
Commenter  J’apprécie          100
ClioInoClioIno   01 mars 2015
À cet instant, Hugo sentit confusément au fond de lui que la découverte de cette caverne pas plus que la rencontre avec Horace Saintange n’avaient été un hasard… Intérieurement, une petite voix lui criait qu’il avait déjà vécu semblable scène, que ces peintures rupestres lui parlaient…
Commenter  J’apprécie          20
AstroAstro   05 décembre 2013
Il est des orages, comme certains conflits, qui n'éclatent pas, et laissent place à un brouillard moite qui ne soulage personne...
Commenter  J’apprécie          50
Kix-ReviewsKix-Reviews   02 février 2015
À chaque fois que tu douteras de croiser un mort ou un vivant, regarde-les au fond des yeux et tu sauras ! Car les yeux sont la porte de leur âme !
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Yslaire (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Yslaire
Bernard Yslaire, porte-étendard du thème et de l?image de la Foire du Livre de Bruxelles 2015, a véritablement annoncé le ton de cette 45e édition. Bruxelles est un chef-lieu incontournable pour les amoureux de la BD. C'est pourquoi la Foire poursuit et amplifie encore son soutien à la création et au travail des illustrateurs.
Le but ? Faire vivre à nos visiteurs l?expérience collective de l?imaginaire propre au processus créatif. Et d?imaginaire, il a été question cette année avec 25 auteurs en performances, 15 concerts dessinés époustouflants, des projections et des animations spectaculaires !
Imaginarium © - Foire du Livre de Bruxelles 2015 Création : Fabrizio Borrini & Roberto Cassol Vidéomapping : Dirty Monitor Sound Designer & Music : Karl M Production : Foire du Livre de Bruxelles Captation vidéo & Montage : Louis Colmant
Prochaine édition : 18 - 22 février 2016
+ Lire la suite
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3341 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..