AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275480109X
Éditeur : Futuropolis (25/11/2009)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 83 notes)
Résumé :

Avec Hugo et Iris, Yslaire, revient sur la jeunesse d'Hugo Sambre, le père de Bernard Sambre, sur l'écriture de son manuscrit La guerre des yeux, sur sapassion funeste pour Iris, mère de Julie, qui le mène au suicide. Ce troisième tome clôt de façon magistrale ce premier cycle de La Guerre des Sambre !Hiver 1931. À la Bastide, la mort des parents Sambre laisse une maison vide et ses occupants solitaires. Blanche, l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
stokely
  17 décembre 2018
Des dessins toujours aussi sublimes, ce troisième tome est très intéressant à lire et la relation entre Hugo et Iris prend un tour plutôt inattendu.
J'ai été cherché d'autres bande dessinée des Sambre afin de pouvoir continuer l'exploration de cette famille avec plaisir.
Une lecture de toute beauté et qui fait plaisir quand on a envie d'une lecture plus rapide en ce temps de grisaille.
Commenter  J’apprécie          170
Jumax
  24 mai 2012
TADADADAM (musique de suspense) on avance de plus en plus dans le mystère de ces personnes aux yeux rouges, leur origine, leur malédiction... C'est drôle mais je n'aime pas particulièrement cette bande-dessinée MAIS je veux atrocement savoir la suite et bien-sûr j'adore les dessins ! Je crois que je suis aussi devenue accro aux yeux rouges !
Commenter  J’apprécie          100
Vexiana
  19 décembre 2018
Fin du second cycle, consacré au père de Bernard, Hugo Sambre à sa passion pour Iris, la mère de Julie.
Si ce cycle apporte des éclaircissements sur la Guerre des yeux, il se consacre surtout à étoffer les informations que nous avions déjà sur les protagonistes.
La BD est intéressante et magnifiquement illustrée mais sert surtout, je pense, de pont entre la série initiale et les autres séries dérivées que Yslaire voulait développer. Il lance, par ailleurs, de nombreuses pistes pouvant laisser à penser qu'il est encore loin d'avoir épuisé tout ce que la famille Sambre lui a inspiré.
Commenter  J’apprécie          80
Cristie
  02 février 2013
Le hasard a fait tomber dans mes mains la trilogie : Hugo et Iris d'Yslaire et se laisser porter par le hasard a du bon parfois. J'ai beaucoup aimé les dessins de Bastide et Mezil qui donnaient un ton chaud, sulfureux et sensuels aux personnages qui ne le sont pourtant pas.
L'histoire :
Par une belle journée d'avril 1830, Hugo, prend pour épouse Blanche Dessang. Un mariage de raison qu'il passera sa vie à fuir. Très vite, il s'éloigne de sa femme enceinte pour aller s'occuper des mines de charbon cédées par son beau père. Prenant son courage à deux mains il va descendre dans l'une des galeries et découvrir des murs recouverts de peintures rupestres et des cranes troués dont le crane d'une femme sertie d'une pierre rouge. Il va alors décider de se lancer dans des recherches scientifiques afin de découvrir l'histoire de ces cranes et de cet endroit. Peu de temps après, il monte à Paris et assiste à un opéra où il découvre sur scène, Iris, une femme aux yeux rouges. Fasciné et ayant l'intuition que celle-ci est plus ou moins liée à ses travaux il n'aura de cesse d'assister soir après soir à ces représentations jusqu'à leur rencontre ...
Ce que j'en ai pensé :
Un livre dans lequel j'ai pu me plonger. Peut être est-ce lié à mon goût pour l'histoire mais j'ai pris plaisir à lire les trois tomes. Je trouve les personnages peu communs. L'auteur n'a aucune concession pour eux et nous les livre avec leurs pires défauts. le graphisme et le texte nous plonge dans une atmosphère étrange où se révèlent les individualités. Ce qui ressort le plus c'est la solitude de chacun.
L'histoire en elle même est très bien menée. C'est au compte goutte qu'on nous donne des éléments de clarification. On ne sait pas si c'est une histoire fantastique ou si Hugo n'est pas tout simplement fou. Ce n'est pas sans me rappeler Maupassant. A côté de cela il y a tous ces éléments qui donnent une certaine réalité au récit : le père coureur invétéré de jupons, la mère qui ne dit rien mais sait tout, cache et manipule tout son monde, la femme délaissée qui s'ennuie et finit par trouver quelques menus bonheur dans les bras d'amants, ...
Une trilogie plaisante à lire et un auteur que je vais suivre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BookyMary
  29 mai 2016
N'en déplaise à Balac, mais je préfère largement le coup de crayon de Bastide et Mezil, qui est beaucoup moins caricatural et beaucoup plus doux et estompé, tout en rendant hommage au travail de leur prédécesseur.
La mise en scène est encore plus poussée que dans les premiers tomes de la saga "Sambre", car même si le rouge est encore une couleur dominante, les nuances et couleurs se transforme pour suivre les émotions des personnages et la gravité des péripéties.
Après j'ai toujours le même problème avec la rapidité avec laquelle les actions arrivent, sans préambule et de manière toujours très abrupte, quoique moins que dans la saga "Sambre".
La noirceur de l'histoire est toujours très poussée mais jamais trop pour ne pas étouffer son lecteur. C'est profond, sombre, mélancolique et toujours excellemment mené.
On comprend un peu plus l'histoire de ce lien entre les hommes de la famille Sambre et ces jeunes filles aux yeux rouges, bien que les auteurs posent d'autres questions pour relancer notre intérêt et aborde de manière assez clair le thème de l'inceste, auquel j'attends de voir les réponses qu'ils apporteront dans les tomes suivants.
Enfin bref...Une histoire captivante et magnifiquement bien dessinée, une poésie et une candeur, une exploration de l'humain à la limite de la folie artistique.
Lien : http://bookymary.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JumaxJumax   24 mai 2012
" Il y a comme une petite lune blanche qui brille... Ce n'est que le reflet d'une lueur intérieure... Mon âme qui brûle, qui se consume.. Oui, comme tous les Sambre aux yeux noirs, papa est foncièrement triste. Mais papa ne pleure pas !! Car à chaque larme qui coule, c'est un regard qui se noie, un petit naufrage... n'oublie jamais cela ! Les larmes, c'est la mort de l'âme..."
Commenter  J’apprécie          80
JumaxJumax   24 mai 2012
" Comme tous les Sambre, ma fille se complaît dans le malheur, elle est née pour pleurer..."
Commenter  J’apprécie          80
ClioInoClioIno   19 janvier 2015
Au commencement, il y avait l’œil. L’œil était dans le ciel et Aam le regardait ...
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Yslaire (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Yslaire
Bernard Yslaire, porte-étendard du thème et de l?image de la Foire du Livre de Bruxelles 2015, a véritablement annoncé le ton de cette 45e édition. Bruxelles est un chef-lieu incontournable pour les amoureux de la BD. C'est pourquoi la Foire poursuit et amplifie encore son soutien à la création et au travail des illustrateurs.
Le but ? Faire vivre à nos visiteurs l?expérience collective de l?imaginaire propre au processus créatif. Et d?imaginaire, il a été question cette année avec 25 auteurs en performances, 15 concerts dessinés époustouflants, des projections et des animations spectaculaires !
Imaginarium © - Foire du Livre de Bruxelles 2015 Création : Fabrizio Borrini & Roberto Cassol Vidéomapping : Dirty Monitor Sound Designer & Music : Karl M Production : Foire du Livre de Bruxelles Captation vidéo & Montage : Louis Colmant
Prochaine édition : 18 - 22 février 2016
+ Lire la suite
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3338 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre