AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782723499200
56 pages
Éditeur : Glénat (17/09/2014)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Une folie amoureuse qui traverse les générations...

« Malheur à celui qui aimera une fille aux yeux de braise car celui-là pleurera sa vie durant des larmes de sang. » Hugo Sambre l'a écrit. Mais quelle est l origine de cette tragédie ? S il est un personnage clé au sein de cette généalogie maudite, c est bien Maxime-Augustin, le père d'Hugo. Membre le plus sulfureux de la famille avec son aïeul Augustin (dont il ne partage pas que le prénom), respons... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  08 octobre 2014
La tragédie se transmet de génération en génération chez les Sambre. C'est comme une malédiction qui ne cessera jamais de les punir pour une faute ancestrale. Charlotte l'a bien compris après sa tragique histoire d'amour avec Werner qui n'était rien d'autre que son demi frère. La mélancolie envahit son coeur, et elle mourra en laissant sa fille et Maxime, l'enfant qu'elle a adopté. L'enfant maudit né de l'union de sa mère avec son propre fils...
Yslaire nous livre sa troisième trilogie portant sur les différentes générations des Sambres. Celle-ci portera sur Maxime-Augustin, le père de Hugo, le grand-père de Bernard. Son sang maudit lui vaudra bien des malheurs. C'est vrai qu'il est mal parti dans la vie ce pauvre garçon, né d'une double consanguinité puisque, rappelons-le, son père est le fils que sa mère a eu en se faisant violer par son propre père. un peu compliqué. C'est plus simple si je disais que Sambre père a violé sa fille ce qui a provoqué la naissance de Werner. Qui lui même a été violé par sa mère en la mettant enceinte de Maxime-Augustin. Glauque à souhait non? Et bien c'est l'histoire des Sambre... Pas étonnant que la folie guette certain...
Pour en revenir à Maxime-Augustin, son beau père, qui a la charge de son éducation depuis la mort de Charlotte, ne l'aime pas. Mais alors pas du tout. Et il va le lui faire payer de la pire des manières. de quoi marquer à jamais le jeune homme qu'il deviendra.
Chaque histoire des Sambre est plus sombre que la précédente, la perversion humaine qui est décrite emporte même l'innocence de l'enfance. C'est noir mais c'est raconté avec talent.
Les dessins ont la même couleur que le contenu sombre et sanglant. Seul le rouge ressort des planches. Celui des cheveux des sambres, des yeux funestes, du sang maudit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Jumax
  02 novembre 2015
Comme toujours chez les Sambre la cruauté règne en maître et personne n'est épargné. le jeune Maxime maltraité par son beau-père maltraite à son tour sa jeune soeur un cercle vicieux qui n'en fini jamais !
Commenter  J’apprécie          190
Vexiana
  23 décembre 2018
Avec cette troisième série parallèle, nous explorons la génération de Cujus : celle de Maxime, père de Hugo (et donc grand-père de Bernard). Cette fois, les informations sont claires, il est le fils de Jeanne-Sophie et de Werner qui est non seulement son fils mais aussi son frère...bref, dans le domaine du scabreux et du glauque, il n'y a pas grand chose qui effraye Yslaire (qui devrait pourtant corriger son arbre généalogique qui, si on suit l'histoire, présente diverses erreurs mais bref...)
Maxime, donc, est présenté dans la trilogie consacrée à Hugo et Iris comme un personnage cynique et pervers...comment en est-il arrivé là? Dès ce premier tome, des causes sont avancées et, fidèle à lui même, Yslaire n'y va pas avec le dos de la cuillère. C'est sombre, c'est cru et c'est tragique.
Les relations humaines sont décryptées mais la base même des deux séries initiales, la couleur des yeux et la guerre qu'elle déclenche, n'est plus ici le moteur de l'histoire mais seulement l'indice des liens qui unissent finalement les membres d'une seule et même famille. J'ai un peu de mal à déterminer comment Yslaire est passé d'un extrême à l'autre en racontant une guerre ancestrale dans Hugo et Iris/Bernard et Julie et les ressentiments fraternels d'une famille incestueuse au dernier degré dans les deux autres séries parallèles. Pour peu, on apprendra que Iris est la fille de Josepha et Maxime et la boucle sera bouclée...
Bref, j'ai bien aimé ce tome pour ce qu'il est mais je reste dubitative quant à l'histoire de la famille Sambre dans son intégralité et dans la dynamique qui relie les générations. Je pense tout de même que Yslaire a une certaine obsession pour l'inceste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Domichel
  21 janvier 2015
Poussé par le démon de la collection et soucieux de compléter l'intégrale d'une oeuvre, j'avais “commandé au Père Noël” et reçu, le premier tome de la troisième saga parallèle de Sambre : Maxime et Constance.
Le filon s'il est bon pour l'auteur, qui s'égare depuis quelques albums, et l'éditeur, qui multiplie les ressources, commence à lasser sérieusement le lecteur que je suis. En effet si la première série parallèle de la Guerre des Sambre apportait une regard différent sur l'histoire de la famille, arrivés que nous sommes à la troisième série, le sujet tourne en rond. de généalogies tourmentées en contacts avec l'histoire de France, et d'enfances volées en relations glauques et incestueuses, on ne sait plus vraiment où l'auteur veut nous emmener, sinon à la caisse de la librairie.
Le dessin magnifique d'Yslaire pour la série Sambre, avait laissé la place à Bastide (Hugo & Iris) avec un résultat satisfaisant, puis Boidin avait pris le relais avec Werner & Charlotte et là, la poésie du trait avait disparu pour un graphisme plus incisif, en contraste avec les couleurs originelles teintées de rouge et de bistre. Cette fois-ci, le même Boidin (avec Maxime & Constance) se laisse carrément aller au trait “japoniaisant” des personnages aux grands yeux et aux bouches immenses articulant des plaintes incessantes, pitié, ce n'est pas un manga ! Non vraiment le compte n'y est plus et si j'ai hâte de retrouver la suite de Sambre, j'ai également hâte qu'on en termine avec les Guerres des Sambre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
svecs
  30 mai 2016
Yslaire continuer de raconter les origines de la famille Sambre. Ce nouveau cycle s'inscrit directement dans la continuité du cycle précédent, qui retraçait l'histoire de Werner et Charlotte.
Ce nouveau cycle s'intéresse à Maxime, grand-père des Sarah et Bernard, les Sambre de la série originelle. Comment Maxime s'inscrit-il dans l'arbre généalogique des Sambre ? C'est ce qu'une longue lettre remise à Charlotte, qui l'a adoptée, révèle dans les premières pages de cette histoire.
En quelques pages, Yslaire et Boidin soldent toutes les questions laissées sans réponse à la fin du cycle précédent et confirment à quel point la lignée des Sambre est maudite.
Au décès de Charlotte, le petit Maxime se retrouve aux prises avec la haîne de son père adoptif, von Dantz, qui le considère comme un parasite. Par contre, il est adulé par sa demi-soeur, Josepha. Maltraité par son beau-père, Maxime cherche son salut dans la fuite.
Ce dernier cycle me déçoit relativement. Si Boidin a bien pris ses marques après quelques faiblesses dans le premier cycle, le scénario est inutilement verbeux. J'ai l'impression que Yslaire a du mal à faire rentrer son intrigue dans 3 tomes et a tendance à condenser un peu trop. Il est loin de la perfection narrative de Sambre. Mais pour celui qui aime la série-mère, il est difficile de résister à cette plongée dans les origines de la guerre des yeux. Et j'ai même envire, à terme, de relire la série dans l'ordre chronologique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   08 octobre 2014
Je crois en la vérité, mademoiselle, et dans le cas d'un enfant, c'est même un devoir de lui révéler ses racines familiales. De mon expérience, la folie et les tourments de l'enfer guettent une descendance quand on lui cache ses origines.
Commenter  J’apprécie          50
JumaxJumax   01 novembre 2015
Tu rougis... mais de quoi ? D'avoir perdu ta vertu ? Ou de l'avoir si tu défendue ?
Commenter  J’apprécie          80
Erik_Erik_   09 octobre 2020
On ne doit jamais penser à la distance, quelle qu'elle soit, qui nous sépare de la vertu.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Yslaire (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Yslaire
Bernard Yslaire, porte-étendard du thème et de l?image de la Foire du Livre de Bruxelles 2015, a véritablement annoncé le ton de cette 45e édition. Bruxelles est un chef-lieu incontournable pour les amoureux de la BD. C'est pourquoi la Foire poursuit et amplifie encore son soutien à la création et au travail des illustrateurs.
Le but ? Faire vivre à nos visiteurs l?expérience collective de l?imaginaire propre au processus créatif. Et d?imaginaire, il a été question cette année avec 25 auteurs en performances, 15 concerts dessinés époustouflants, des projections et des animations spectaculaires !
Imaginarium © - Foire du Livre de Bruxelles 2015 Création : Fabrizio Borrini & Roberto Cassol Vidéomapping : Dirty Monitor Sound Designer & Music : Karl M Production : Foire du Livre de Bruxelles Captation vidéo & Montage : Louis Colmant
Prochaine édition : 18 - 22 février 2016
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3887 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..