AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330027621
Éditeur : Actes Sud (05/02/2014)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Non, Manon n'a pas couché avec Timothée !

L'amitié entre fille et garçon, sans embrouilles et sans larmes, ça existe.
Manon le clame haut et fort, même si les autres ne peuvent, ne veulent, pas comprendre.
Pourtant, le doute finit par s’installer chez elle : ravages des rumeurs et des idées reçues, malentendus, peur de se perdre et désir confus de l'autre...

Un texte tendre sur les ambiguïtés de l'amour et de l'amitié.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
trust_me
  27 mai 2014
« Je n'ai pas couché avec Timothée. Alors ça suffit cette histoire. Timothée, c'est mon ami, c'est tout. » Difficile de faire taire les rumeurs. Difficile de convaincre les autres filles de la classe qu'une amitié sincère et profonde entre deux personnes de sexe opposé ne doit pas obligatoirement finir dans un lit. Alors pour mettre les choses au clair, Manon remonte le fil de l'histoire. Une première rencontre tout à fait anodine (« on a dû échanger deux phrases sans intérêt, et puis ça s'est arrêté là ») et un rapprochement qui se fait petit à petit, renforcé par une passion commune pour les vinyles et les chanteurs poètes des années soixante-dix ou quatre-vingt. Timothée est juste devenu son ami, c'est aussi simple que cela. Et pour elle, l'amitié, c'est tout. Même quand Timothée sort avec Maelys, Manon s'en réjouit : « J'étais heureuse. Ça vous dépasse ? C'est parce que vous ne savez pas ce que c'est que l'amitié. » Mais sa vision atypique des relations filles/garçons va être bousculée par un événement inattendu…
Un beau texte, intelligent et qui sonne juste. La voix de Manon coule avec naturel, le cheminement de sa réflexion est parfaitement construit. J'ai aimé qu'elle ne s'arc boute pas sur ses certitudes, qu'elle ne reste pas enfermée dans ses convictions. Parce que finalement, les choses ne sont pas si simples, la frontière entre l'amitié et l'amour peut parfois être poreuse, même si on pense avoir construit des barrières infranchissables : « Entre l'amour et l'amitié il n'y a rien, même pas un lit. L'un est dans l'autre, intimement lié. Mais l'amitié, elle survit à tout, y compris aux désirs inconnus, aux désirs impromptus. Il faut cesser d'en avoir peur, et se dire que si ces désirs existent, ils existent, qu'ils sont une des multiples composantes de l'amitié, que rien de ce qui est partagé ne peut être mauvais. »
Intelligent je vous dis. Et réaliste, pertinent, drôlement bien écrit. Bref, vous avez compris où je voulais en venir…
Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
orbe
  06 mars 2014
L'amitié entre fille et garçon, ça existe ? Manon en est persuadée et rien ne compte plus pour elle que sa relation sans nuage et sans ambiguïté avec Timothée. En dépit des moqueries de leurs camarades, ils continuent à régulièrement se voir et s'envoyer des textos…
Jusqu'à cette nuit, 2h03 du matin, où tout bascule…
Un très beau récit qui offre une voix à l'amitié. L'auteur évoque avec justesse la jalousie des autres et la question du désir qui peut naître à tout moment… Un magnifique chant aux sentiments qui ouvre vers la réflexion…
Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          230
lirado
  13 avril 2014
La collection D'Une seule voix chez Acte Sud junior propose des textes brefs, à lire en un souffle, d'une traite. Racontés à la première personne, les récits abordent des thèmes de la vie quotidienne et sont surtout remarquables par le style de l'auteur. Sensible, fort, insicif, Pas couché est un texte qui dévoile à chaque mot, à chaque phrase la conviction des paroles de son héroïne.
Manon veut croire en l'amitié fille-garçon. Pour cela, elle nous raconte son histoire avec Timothée et fracasse ses paroles sur le dos de ceux qui ne veulent pas la croire. Pas couché est un texte plein de rage et convaincu. Un roman émouvant qui se concentre sur la psychologie, les sentiments de Manon et nous fait pénétrer en quelques pages au coeur de ses pensées les plus profondes.
Mais Pas couché parle aussi de l'ambivalence de ce sentiment d'amour-amitié. Manon comprend rapidement que tout n'est pas aussi simple qu'elle ne veut le croire, pour les autres, mais aussi pour elle-même.
Le lecteur qui a déjà connu une amitié fille-garçon se reconnaîtra dans Manon, tandis que les autres, pourront mieux comprendre et ne pas croire qu'une fille et un garçon ensemble forme forcément un couple.
Lien : http://www.lirado.com/livres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
virginiedelattre
  27 mai 2014
JE NE COUCHE PAS AVEC TIMOTHEE!!! Voici se que s' efforce de faire comprendre Manon à ses amies, ses camardes de classe!!!

Manon et Timothée vivent un amitié qui dérange, une amitié forte et belle. Ils se sont rencontrés un jour, par hasard, comme ça. Et ils se sont vite découvert une passion commune. Et quelle passion! Une passion peu commune : les vinyles et les vieux standards de la chanson française. Voilà se qui les unie! Cette passion et l'amitié qui va avec et rien d'autre. A la grande surprise et incompréhension des autres. Comment comprendre qu'ils sont capables de rester une soirée entière, dans la pénombre d'une chambre à coucher, à écouter des vieux standards et que rien, hormis, des liens d'amitié forts ne se passent!!!

Manon et Timothée, bien qu'ayant ces liens d'amitié si forts vivent leur vie d'adolescents. Lui a une petite amie, Manon en est très heureuse...Elle aussi vit sa vie. Ils n'éprouvennt aucune attirance physique l'un pour l'autre "Timothée peut être beau sur papier , dans la réalité son corps ne me touche pas!..." Ce qui la touche c'est son amitié, c'est cette amitié fille-garçon que tout le monde qualifie d'impossible...Et c'est la place de Timothée dans sa vie, ses textos du matin, ces moments passés ensemble.... " Il ne nous manque rien. On se comprend sans rien se dire, on pense en connivence. On est heureux. on rit beaucoup, on ne se fait jamais de mal...Entre l'amour et l'amitié, il n'y a qu'un lit...."



Jusqu' à cette soirée chez Quentin, durant laquelle Timothée va prendre de la drogue. Sous l'effet de celle-ci des sentiments nouveaux vont apparaîtrent, des sentiments envers Manon qu'il ne connaissait pas et qui vont les effrayer tous les deux!!!!



Catht Ytak nous propose avec ce roman, une plaidoyer pour l'amitié, pour l'amitié fille-garçon. Et oui cela est possible! Elle nous le dit au travers des mots de Manon. Une jeune fille qui sait ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas. Qui exprime ce qu'elle veut de façon, quelque fois un peu irrévérencieuse, mais de façon si délicieuse. Un roman plein de bons sentiments, qui tord le coup à certaines idées reçues. Un roman sur la différence, si difficile à appréhender quand on est ado!

Un très bon moment de lecture. Encore une fois la collection "d'une seule voix" propose un roman de grande qualité. Petit bémol pour la couverture!!! Dommage!

Lien : http://biblioado.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Clem_5
  20 février 2016
Un roman très court sur l'amitié fille/garçon et la découverte du désir par les adolescents. On est dans la tête de Manon, une jeune lycéenne qui se demande pourquoi elle ne ressent pas de désir pour son ami Timothée. Il ne faut pas s'attendre à beaucoup d'aventure dans cette histoire, c'est vraiment la réflexion de Manon qui importe. D'ailleurs je trouve que ça tourne un peu en rond, je l'ai lu d'une traite très rapidement, mais c'était presque trop long.
Un roman à destination des lycéens faibles lecteurs.
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   06 mars 2014
Vous pouvez pas comprendre… Ce qu’on vit tous les deux, c’est autre chose. De mieux. Enfin, de différent. Vous pouvez pas comprendre. C’est
de l’amitié, sans embrouilles et sans larmes. Enfin… bon… De toute manière, la seule chose qui vous intéresse, c’est de savoir si on a couché ou pas, alors que vous ne savez rien sur nous
Commenter  J’apprécie          120
OdlagOdlag   14 juillet 2015
Un amour, ça se termine, ça explose en vol, ou ça se délite petit à petit et ça s'éteint comme un feu mal alimenté. Mais pas l'amitié, pas l'amitié. Alors c'est juste l'hiver, juste une éclipse, un malentendu. Entre l'amour et l'amitié, il n'y a rien, même pas un lit. L'un est dans l'autre, intimement lié. Mais l'amitié, elle, survit à tout, y compris aux désirs inconnus, aux désirs impromptus. Il faut cesser d'en avoir peur, et se dire que si ces désirs existent, ils existent, qu'ils sont une des multiples composantes de l'amitié, que rien de ce qui est partagé ne peut être mauvais, que seul le manque d'estime de soi et des autres est dommageable... Et même si nous avions passé la frontière dans un sens, rien ne nous interdisait de la repasser dans l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JuinJuin   02 février 2017
C'est comme vous, les filles de la classe, qui me gavez avec vos histoires qui dégoulinent, sur vos mec qui sont TROP bien, TROP mignons, TROP tout à la fois, (...)... Et qui chialez des larmes quand les textos n'arrivent plus à la cadence de dix par heure, ou dix par jour, ou dix par mois. L'oubli par texto, ça arrive vite aussi.
Commenter  J’apprécie          50
virginiedelattrevirginiedelattre   27 mai 2014
" C'est comme vous, les filles de la classe, qui me gavez avec vos histoires qui dégoulinent... Moi sincèrement, je vous trouve ridicules...Dès fois, j'ai honte d'avoir le même âge que vous ou presque. Dans votre tête, on dirait que c'est le grand cinéma permanent... C'est simple, vous pensez qu'à ça tout le temps et vous vous affichez, une fois amoureuse transie, une fois amoureuse triomphante et vous arborer même la marque du râteau sur la figure en guise de trophée et les yeux en chou-fleur qui vont avec.... Moi non. Alors, bien sûr, c'était facile de vous en prendre à moi. Fille gentille, un peu tarte, très bonne élève, trop première de la classe... Facile de trouver la faille. La faille Timothée..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
boumabouma   07 juin 2016
On n’a qu’un cœur. Le briser trop souvent doit nuire à la santé autant que l’abus de tabac ou d’alcool.
C’est Timothée qui dit ça, et je suis d’accord avec lui.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Cathy Ytak (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cathy Ytak
Cathy Ytac et Benoït Duteurtre
autres livres classés : confianceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

As-tu bien lu "Le garçon d'écume"?

Quelle histoire la mère de Samuel lui raconte-t-elle souvent?

La petite sirène
Cendrillon
La belle au bois dormant
Robin des bois

7 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Le garçon des rives / Le garçon d'écume de Cathy YtakCréer un quiz sur ce livre