AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Eun Jin Jeong (Traducteur)Jacques Batilliot (Traducteur)
EAN : 9782413030003
284 pages
Éditeur : La Croisée (06/10/2021)
3.18/5   11 notes
Résumé :
Yona travaille depuis dix ans à Jungle, un voyagiste spécialisé dans le tourisme macabre. Son boulot consiste à sonder les zones de désastre pour les modeler en circuits touristiques. Ce qui ne l'immunise en rien contre le danger, car on n'est jamais en sécurité quand on travaille sous les ordres de Kim, un prédateur notoire. Yona songe à démissionner...
Jungle lui fait alors une offre surprenante : un séjour tous frais payés sur l'île de Mui, son désert et s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  05 novembre 2021
Le tourisme macabre, vous connaissez ?
Ca consiste à visiter des sites où des catastrophes ont eu lieu : des massacres, des éruptions volcaniques, d'anciennes zones de guerre, des endroits connus pour ses suicides, des explosions nucléaires…bref, que des lieux ayant connu le malheur et la désolation.
Yona travaille justement pour une agence dont c'est la spécialité, et elle va être envoyée sur une île afin de décider si ce séjour, devenu moins rentable, doit continuer à figurer parmi leur catalogue de sites macabres.
Mais arrivée sur place, rien ne va se passer comme prévu, évidemment.
J'ai bien aimé l'idée générale du roman, mais j'ai trouvé que le roman aurait pu être davantage développé, la fin notamment arrive un peu brusquement.
Un roman qui se lit vite, mais que je vais oublier rapidement, car j'ai eu l'impression qu'il n'était pas assez abouti.
Pour info, le tourisme macabre n'est pas seulement né de l'imagination de cet auteur, cela existe réellement et se développe d'ailleurs beaucoup ces dernières années.
On peut ainsi visiter la région de Tchernobyl ou de Fukushima, la forêt des suicidés au Japon….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          315
clemia
  10 octobre 2021
Ko Yona travaille à la Jungle, une entreprise spécialisée dans la création de parcours touristiques pas tout à fait classiques. Leurs destinations : les lieux détruits par des catastrophes naturelles en tout genre, séisme, tsunami, tempête…
Yona y est donc employée depuis maintenant 10 ans, au point que si elle devait la quitter, « il faudrait rebâtir entièrement son existence ». Autant d'années qu'elle a dédiées au succès de la Jungle et aux caprices de clients désireux de ressentir ce petit sentiment de danger et de pitié mal placée envers les victimes de catastrophes. Employée jusque-là reconnue, elle est pourtant prise d'un léger sentiment de malaise. Telle une chaussure esseulée, Yona sent sa position remise en question. Pire encore, son supérieur, Monsieur Kim, commence à la harceler sexuellement. Or, il est connu pour avoir ce genre de comportement avec des employés considérées comme has-been. La RH, d'un ton encourageant, lui conseille même de laisser couler mais obsédée par cette sensation de trouble et d'angoisse, Yona présente sa démission à Kim. Surprise ! Celui-ci lui propose un congé d'un mois dont une semaine de « vacances » pour évaluer un programme touristique ne générant plus assez de bénéfices.
Yona choisit d'aller visiter la petite île de Mui, frappée il y a plusieurs décennies par une dépression soudaine de son sol, créant ainsi une énorme doline. La semaine se passe, les activités sonnent faux, sont mêmes plutôt médiocres et Yona comprend pourquoi ce circuit touristique ne fonctionne plus. Elle décide d'y mettre un terme à son retour.
Seulement voilà, le retour ne se passe pas comme prévu et Yona se retrouve obligée de retourner sur Mui suite à une erreur de parcours. le malaise, présent dès le début du roman se fait de nouveau sentir, plus fort encore. Jusqu'au bout, il ne fera qu'aller crescendo. de mauvais pressentiment à de la nervosité et de l'angoisse, il se transformera en nausée et presque en folie. En effet, à son retour sur l'île, elle découvre une sombre machination qui s'organise. Cette entreprise funeste semble pourtant lui offrir un nouveau départ dans son travail…
L'autrice Yun Ko-Eun, croise de nombreux sujets au fil du déroulement de l'histoire. le capitalisme débridé et ses conséquences sont fortement attaqués, tout comme les désastres écologiques, s'accentuant par le seul fait de l'être humain et de son obsession pour l'argent et le profit. Les riches, sous prétexte de venir en aide aux plus pauvres, utilisent en réalité la vie de ces derniers pour leur propre bénéfice, n'hésitant pas à les déshumaniser et à les sacrifier tout en se dédouanant, sous le prétexte de « simplement faire son travail ». Eux qui se croient si fort, capables de dicter le destin d'autrui se heurtent finalement au destin réel qui attend l'humain.
Sur l'île de Mui, grand théâtre des illusions, Yona se verra confrontée à sa propre conscience et aux conséquences de ses actes. Témoignage de l'effritement de sa vie, la réalité semble s'évanouir « comme si elle vivait un rêve, ou plutôt un cauchemar… ». Seul le dernier acte lui permettrait peut-être un semblant de pardon, grâce à une rencontre…
Ce roman, bien que relativement court, se trouve riche en métaphores et ses reliefs sont nombreux. Une chose est sûre, le malaise ambiant installé à merveille par l'autrice ne vous quittera pas, jusqu'à la fin. Il est intéressant à mon sens, de le relire, pour une entrée plus en profondeur au creux de l'île et aux côté de Yona. Les liens se révèlent nombreux entre la situation de l'île et la Jungle, d'ailleurs, tout finit là où tout commence. le rythme est vraiment maîtrisé et contribue à l'étourdissement insidieux qui se répand tout au long de la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DOMS
  08 octobre 2021
Yona le sent bien, le compte à rebours à commencé, elle est désormais sur la liste noire des employés de Jungle, l'agence de voyage qui l'emploie. Des signes imperceptibles le lui font sentir, en particulier l'attitude inconvenante de son manager. Attitude qu'il n'a qu'avec ceux qui seront bientôt mis sur la touche. Aussi le jour où elle décide de donner sa démission, elle ne peut qu'accepter l'offre que lui fait ce supérieur-harceleur, suspendre sa demande et partir en mission pour évaluer un de leurs lieux de vacances en perte de vitesse auprès des clients.
Car Jungle offre à ses clients des lieux de villégiature hors du commun. Les seuls qu'elle plébiscite sont ceux qui ont connu d'importantes catastrophes, un nombre important de décès et des ravages sur lesquels les touristes vont pouvoir s'extasier.
Yona embarque alors pour Mui, une île qui associe trois risques importants, un volcan, un désert, et une doline. Même si c'est un voyage pour lequel elle devrait profiter d'un hébergement très confortable.
Le trajet jusqu'à Mui est un véritable périple depuis la Corée. Sur place, elle se rend compte de la superficialité de la zone qu'elle visite, plus proche d'un parc d'attraction minable que d'un site aux accents réalistes. C'est bientôt l'heure de rentrer, mais elle se perd dans le train du retour et se retrouve seule, isolée, sans papiers.
La voilà revenue sur Mui, le site qu'elle venait de quitter. Yona comprend alors que tout ce qu'elle vient de voir ne correspond en rien avec la vie sur l'île, et répond avant tout aux désidérata des touristes. Mise dans le secret et partie prenante d'un nouveau projet en gestation, elle participe à une manipulation de grande envergure. le cataclysme attendu replacera Mui sur le devant de la scène. Mais tout ne se passe pas forcément prévu, et parfois la nature reprend le pouvoir.
lire la chronique complète sur le blog Domi C Lire https://domiclire.wordpress.com/2021/10/07/les-touristes-du-desastre-yun-ko-eun/
Lien : https://domiclire.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
nathf
  20 octobre 2021
Yona travaille depuis 10 ans chez un voyagiste spécialisé dans le tourisme macabre. Son boulot: créer des circuits touristiques où des catastrophes ont eu lieu et où des gens ont perdu la vie.
Harcelée par son patron, elle pense à démissionner quand celui-ci lui propose une alternative. Elle doit séjourner sur l'île de Mui, tous frais payés et estimer si le site est rentable pour la société.
Vous avez peut-être déjà entendu parler des touristes de l'extrême pour qui les plages paradisiaques ne déclenchent pas assez d'adrénaline et qui préfèrent des endroits à risques tel Tchernobyl, s'approcher au plus près d'un volcan en activité etc....
Avec un pareil thème, ce roman a tout pour sortir des sentiers battus.
L'auteure nous entraîne doucement dans l'intrigue jusqu'à dévoiler le pot-aux-roses, que je tairai évidemment.
Néanmoins, j'ai regretté qu'elle ne pousse pas son idée encore plus loin.
Selon moi, la deuxième partie aurait pu être plus développée et le dénouement moins rapide ce qui aurait accru le suspens.
Malgré tout, cette lecture a été un bon divertissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
circeerogue
  06 octobre 2021
J'ai découvert ce roman grâce à Masse Critique. le résumé et le côté roman noir/suspens l'avait attirée.
On suit les péripéties de Yona, jeune femme qui travaille pour Jungle, une agence de voyages pas comme les autres puisque les destinations sont celles de catastrophes.
Elle a la chance ou pas d'avoir droit à un voyage tout frais payé sur l'île de Mui, mais tout ne se passe pas comme prévu et les catastrophes ne semblent plus si naturelles que ça …
J'ai bien aimé la 1ère partie du livre qui nous emmène lentement vers l'intrigue, mais bizarrement je n'ai plus accroché à la suite, à partir du moment où Yona découvre l'envers du décor.
J'ai trouvé - est-ce dû à la traduction ou pas- le style assez plat, certaines longueurs aussi qui m'ont sortie de l'histoire.
La fin m'a pas mal déçue …comme un goût d'inachevé ou de conclusion bâclée.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
clemiaclemia   06 octobre 2021
Au loin, sur la mer, quelque chose de noirâtre remua avant de disparaître sous l'eau.
Commenter  J’apprécie          10
clemiaclemia   07 octobre 2021
Si on regardait Mui d'assez haut, on ne pouvait pas distinguer les gens et les débris.
Commenter  J’apprécie          00

Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2215 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre