AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Hippolyte (Autre)
EAN : 9782205089851
168 pages
Dargaud (27/01/2023)
3.85/5   155 notes
Résumé :
Prix Jeunesse de la Critique ACBD 2023.

Romain, 12 ans, a une sœur, étudiante à l'université, et a pour professeur d'école mademoiselle Sophie. L'embonpoint prononcé de Sophie lui vaut les moqueries de plusieurs élèves, sans qu'elle semble y prêter attention. Romain observe avec curiosité et empathie sa professeure et devine un mal-être qu'il ne peut expliquer avec son regard de jeune ado. Romain essaie pourtant de comprendre cette tristesse palpable ... >Voir plus
Que lire après Mademoiselle Sophie ou la fable du lion et de l'hippopotameVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
3,85

sur 155 notes
5
12 avis
4
19 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis
J'ai été attirée par les douces couleurs de la couverture mais également par le sous-titre : « ou la fable du lion et de l'hippopotame ». Non, il ne s'agit pas d'une fable De La Fontaine mais je suis certaine qu'il aurait apprécié cet album.

Le petit Romain adore son institutrice, Mademoiselle Sophie. Mais le jour de la rentrée, celle-ci arrive avec de grosses difficultés à marcher, à respirer. Mademoiselle Sophie a pris énormément de poids. Les élèves s'amusent derrière son dos, la raillent, au grand dam de Romain qui aimerait à ce moment-là avoir le courage de leur dire ce qu'il pense. Il est dépité de voir son enseignante dans cet état. A qui en parler ? A Louise, sa grande soeur, qui est à l'Université. Elle va l'aider à comprendre le mal-être de son professeur et va lui suggérer certaines choses qui vont l'aider, lui, à porter secours à celle pour qui il a une profonde affection.

J'ai adoré cet album ! C'est à la fois doux et cruel. Ce gamin découvre le monde des adultes avec tout ce que cela comporte : les sentiments, les souffrances et les doutes…

Lien : https://promenadesculturelle..
Commenter  J’apprécie          500
Quelle belle découverte ! Dans cette B.D. très joliment colorée, il est question du passage à l'adolescence de Romain (et pas seulement parce qu'il doit traverser la rue pour entrer au collège à la rentrée suivante). Il commence à prendre conscience de beaucoup de choses, à se poser des questions : ses parents pas très attentifs, ses jouets qui ne l'amusent plus, son institutrice qui a beaucoup changé pendant les vacances et qui subit les moqueries de ses camarades...
Culpabilisant de ne pas avoir le courage d'intervenir et soucieux de ce qui peut avoir causé la prise de poids et l'humeur sombre de sont institutrice, il commence à enquêter sur Mademoiselle Sophie.

C'est une histoire pleine de bienveillance qui nous prouve cependant que le regard sur une personne en surpoids peut être cruel, même de la part d'un enfant qui adore son institutrice et ne cherche qu'à l'aider.

J'ai beaucoup aimé "Mademoiselle Sophie ou la fable du lion et de l'hippopotame" qui m'a profondément touchée...
Commenter  J’apprécie          380
Club N°51 : BD non sélectionnée mais achetée sur le budget classique
------------------------------------

L'empathie et le souci de l'autre à l'honneur, très agréable !

Gwen
------------------------------------

J'ai trouvé cette BD très chou.

Peut-être que sa forme s'adresse d'avantage à un jeune public.

En tant qu'adulte, sa lecture n'est pas désagréable non plus.

On suit bien le personnage principal, qui apprend et grandit en se souciant des autres et c'est adorable.

La croissance par la bienveillance et la compassion est joli thème.

Je regrette quand même un peu que certains personnages n'aient pas d'avantage de temps pour s'exprimer et se développer.

Perceval
------------------------------------

BD sensible et émouvante sur le lien entre un élève et sa maîtresse pour laquelle il s'inquiète.

Mel
------------------------------------

"Mademoiselle Sophie" raconte l'histoire d'un petit garçon de CM2 qui s'inquiète pour sa maitresse car durant les vacances elle a énormément grossi.

Cette "fable" délicate tout en nuance, s'adresse néanmoins à un public jeunesse.

Wild57
------------------------------------

Lien : https://mediatheque.lannion...
Commenter  J’apprécie          400
J'ai toujours le même problème quand j'ouvre une bande dessinée de ce duo, je ne peux m'empêcher d'en attendre le niveau de “Les Ombres”, niveau inégalable bien sûr. Ici, le sujet est bien plus léger, encore que la dépression des enseignants ne soit pas un sujet si futile, loin s'en faut.
Romain est en fin de CM2, il aime bien sa maîtresse, mais la maturité arrivant, il se rend compte que celle-ci noie son mal-être dans la boulimie, ce qui ne fait qu'aggraver son problème de surpoids.
Le dessin est travaillé en aquarelle, le trait est épuré, souple, un peu à la manière de Sempé, les surfaces de couleurs apportent une belle luminosité vivante et intense. le récit aborde les thèmes du jugement sur les apparences, de l'adolescence, de l'empathie et bien sûr de l'entraide, C'est une très belle histoire, très touchante et juste. Alors, bien sûr, rien à voir avec la dureté de “Les Ombres”, c'est adapté à un public jeune, Zabus et Hyppolite ratissent plus large mais le résultat, comme dans “Incroyable” est encore très beau, très touchant, sensible et bouleversant, avec un brin de poésie. C'est encore une très belle collaboration entre ces deux artistes.
Commenter  J’apprécie          311
Sous la houlette de son institutrice, Mademoiselle Sophie, Romain et toute sa classe préparent le spectacle de fin d'année sur le réchauffement climatique. Mais Romain devient un petit lion, il commence à grandir, à envisager l'école "pour les grands". Et il commence à regarder le monde des adultes, sans vraiment le comprendre.

Mademoiselle Sophie,par exemple, a des comportements étranges. Elle s'enferme sur le temps de midi. Elle va à la salle de sport. Elle se rapproche d'un nouvel instit... Romain s'interroge, commence une filature, parle à sa soeur qui vient de rentrer en psycho à l'unif...

Désordre alimentaire. Boulimie. Mademoiselle Sophie est grosse, énorme, hippopotamesque, elle se déteste, elle se dégoûte. La dépression la guette. Mais Romain ne va pas en rester là. Et avec le concours de sa soeur il va se décider à agir.

C'est terriblement bien vu à travers les yeux d'un enfant de 11 ans qui aimerait faire des choses, intervenir, mais n'ose pas. le ton est juste. On a de l'empathie pour Romain, une boule au ventre pour son instit. En creux, les auteurs dévoilent les comportements à l'encontre des gros qui font du mal, qui blessent. C'est très bien vu. Poétique, tendre, mais réaliste et sans (trop de) concession, l'ouvrage fait mouche, grâce à un dessin faussement naïf de bon aloi qui fait penser à Sempé.
Commenter  J’apprécie          150


critiques presse (5)
CNLJ
11 juillet 2023
Le dessin spontané et libre et les couleurs aquarellées donnent vie et émotions aux personnages, et nous les rendent attachants.
Lire la critique sur le site : CNLJ
Sceneario
12 avril 2023
Voici, en effet, un enfant timide, réservé, bon élève, qui s’intéresse de plus en plus au monde qui l’entoure. On le comprend vite, Romain s’apprête à atteindre la puberté. Un état que l’auteur représente joliment, de temps à autre, par un lion qui apparait derrière le visage poupon.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi
27 mars 2023
Au texte aérien de Vincent Zabus répondent la plume déliée et les couleurs réconfortantes d’Hippolyte, pour un livre plein d’humour et de tendresse, original par sa forme et son ton.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest
03 mars 2023
Mademoiselle Sophie est de ces livres qui offrent une escale de bienveillance dans un monde qui en manque parfois. Une bien belle histoire à découvrir quel que soit l’âge.
Lire la critique sur le site : BDGest
LigneClaire
13 février 2023
Mademoiselle Sophie ou la Fable du lion et de l’hippopotame est un coup de projecteur très poétique et réaliste à la fois sur un petit garçon qui flirte avec l’adolescence et sur son institutrice complètement dévariée.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
"C'est le début de l'adolescence" a dit papa l'autre jour. Ça veut dire que bientôt je devrais attraper des boutons sur la figure, une grosse voix et commencer à m'intéresser aux filles. Pour le moment je préfère toujours mes potes mais, en principe, ça ne devrait plus durer. Il paraît que c'est pour ça que je trouve mes parents stupides et ridicules. Et c'est pour ça que j'ai envie de décider de tout, tout seul. Même si par ailleurs, je veux encore que mes parents fassent tout pour moi quand je leur demande.
Commenter  J’apprécie          20
Mais dans la réalité, les tagueurs n'oublient jamais leurs bombes de peinture. Dans la réalité, nous les lâches, les mous du genou, les gars qui ne disent rien, les mecs qui baissent la tête, les nuls, les pauvres types, on a du mal. Et avec ou sans bombes de peinture, c'est difficile de se l'avouer.
Commenter  J’apprécie          30
Ce serait pourtant chouette d’être à la hauteur de ses idées. Mais souvent le réel est plus fort que nous.
Commenter  J’apprécie          100
Moi, Romain, 11 ans, bientôt 12, je suis très bon dans le rôle du lâche, du mou du genou, du gars qui ne dit rien, du mec qui baisse la tête, du nul, du pauvre type. (p.140)
Commenter  J’apprécie          30
Et quand on se trouve moche, on ne s’aime pas beaucoup, et on voudrait que les autres vous aiment à votre place. Mais ça ne marche pas comme ça.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Vincent Zabus (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Zabus
Booktrailer - Le monde de sophie - Tome 2
autres livres classés : troubles alimentairesVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (267) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5212 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..