AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1631420682
Éditeur : Mozaika Publications (13/05/2015)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Enlevée à dix-huit ans. Gardée 15 mois en captivité.

On dirait la une des journaux. Et oui, je l’ai fait. Je l’ai enlevée. Nora, avec ses longs cheveux noirs et sa peau soyeuse. C’est ma faiblesse, mon obsession.

Je ne suis pas quelqu’un de bien. Je n’ai jamais prétendu l’être. Elle peut m’aimer, mais elle ne peut me changer.

Par contre, moi je peux la changer.

Je m’appelle Julian Esguerra, et Nora est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  21 octobre 2015
Je retrouve Nora et Julian avec plaisir dans ce deuxième tome vraiment très sombre. Dans le premier opus on a découvert le récit au travers du point de vue de Nora. Dans ce tome ci nous allons avoir le plaisir de connaître les pensées de Julian. Et si Julian nous vend du rêve je peux vous dire que c'est un vrai méchant, il n'est pas tendre avec Nora et il ne compte pas l'être....Enfin en théorie.
A votre avis Nora réussira t-elle à ébranler la carapace de Julian ? Se pourrait-il qu'il éprouve un amour sincère pour sa captive ?
Pourquoi j'ai aimé être dans la tête de Julian ? parce que dans le premier tome, Nora ne peut affirmer avec certitude les pensées de son ravisseur, tout n'est que supposition. Là c'est cash, julian nous livre sans retenue ses plus viles pensées, il partage avec nous ses préférences sexuelles, ce qui l'excite. Et c'est pas toujours plaisant...Mais la façon dont l'auteur nous décrit tout ça rend les choses tellement addictives.
Nora a beaucoup évoluée, elle n'est plus la petite chose fragile que Julian a enlevé ! Elle s'affirme, elle provoque parfois Julian, elle a besoin de cette constante opposition avec lui car malgré ses sentiments il restera toujours l'homme qui l'a arrachée à ses racines.
Au fil du récit, Julian évolue lui aussi, il se remet en question, essaye d'identifier clairement les sentiments qu'il éprouve pour Nora. Lui est persuader de ne pas être à même d'aimer...mais si Nora bouleversait tout ça !
"C'est étrange, mais je n'ai encore jamais été aussi possessif avec une femme. C'est nouveau pour moi. Avant de rencontrer Nora, toutes les femmes étaient interchangeables pour moi, elles n'étaient que des êtres doux et mignons qui traversaient ma vie. Elles venaient de leur plein gré, elles voulaient être baisées, elles voulaient souffrir, et je leur donnais ce plaisir en satisfaisant mes propres besoins en même temps..."
Julian la désire tellement !
"Cette jeune fille provoque ce qu'il y a de pire chez moi et me fait oublier le peu de sens moral que je possède. Elle est la seule femme que j'ai forcée à venir dans mon lit, celle que j'ai désirée plus que toute autre...et d'une manière aussi mauvaise. L'avoir ici, à ma merci est plus qu'enivrant, c'est la drogue la plus puissante que j'aie jamais goûtée. Aucun autre être humain ne m'a jamais fait ressentir une chose comparable et savoir qu'elle est à moi, que je peux en faire ce que je veux me donne une ivresse inégalable. Avec toutes les autres femmes que j'ai connues on jouait un jeu, on se grattait là où ça démangeait, mais avec Nora c'est différent. Avec elle, c'est tellement plus...."
Julian veut représenter tout pour elle. Au delà de la posséder, il veut qu'elle ressente le besoin d'être toujours auprès de lui. Et il est doué !
"Voilà ce dont j'ai besoin maintenant, la réconforter, la sentir dans mes bras. Je veux être tout pour elle : son protecteur, son bourreau, sa joie et sa peine. Je veux me l'attacher physiquement et émotionnellement, m'imprimer si profondément dans son esprit et dans son corps qu'elle ne pense jamais à me quitter..."
J'ai trouvé ce tome encore plus sombre que le premier, on découvre encore plus de choses sur le passé de Julian qui déterminent plus ou moins pourquoi il est comme ça. Ça fait froid dans le dos je vous assure. C'est ce que j'aime aussi dans cette saga, au delà de l'érotisme, l'histoire est terriblement prenante, passionnante, impossible de lâcher.
L'auteure nous pousse dans une zone d'inconfort psychologique, elle va au delà de la morale, au delà de ce qui est autorisé et cela pour notre plus grand plaisir, je vous assure je n'aurais jamais cru pouvoir accrocher autant à une histoire comme celle ci et pourtant...je suis complètement accroc. Anna ZAIRES maîtrise avec justesse ce milieu si particulier, trafic d'armes où de nombreux gouvernements sont mouillés jusqu'au coup, c'est un environnement très dangereux.
La violence et l'érotisme sont omniprésent et forment un duo vraiment homogène. Il faut avoir le coeur bien accroché dans cet opus, j'ai vraiment tremblé de peur avec nos héros. Ce mélange de peur et d'excitation est tout à fait délicieux, à vous en donner la chair de poule. J'hallucine aussi de la manière dont l'auteure fait monter la température, son vocabulaire est juste parfait et en rien de temps mes joues se sont enflammées. C'est là que l'on comprend ce que ressent Nora...cette frontière entre la peur et l'amour, cette frontière entre le plaisir et la douleur.
Un tome encore plus intense que le premier, n'y voyez pas là une banale saga avec du sexe, des flingues dans un univers humide en Colombie. Non non cette saga est écrites avec des bases solides, tout ne repose pas que sur des relations sexuelles...la psychologie est vraiment développée à son maximum.
Je suis toujours aussi fan de Julian, je l'adore autant que je le déteste ! Et Nora elle est formidable, j'aime vraiment ce qu'elle est devenue. Ce tome est pleins de rebondissements vous ne verrez pas le temps passer et vous en demanderez toujours plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Gaelle95
  10 septembre 2015
Alors alors...
J'étais contente de retrouver Nora et Julian, surtout après la fin du tome 1. Je l'ai moins aimé que celui-ci. Je ne savais pas trop ce que j'espérais pour la suite, je ne dirais pas que je suis déçue par la tournure qu'à prise leur relation, mais j'étais moins ''prise" dans l'histoire.
Dans ce tome 2, on retrouve Nora et Julian en Colombie, après que la jeune fille ait décidé de suivre, de son plein gré cette fois, son ravisseur.
J'ai bien aimé l'alternance des points de vue, on découvre Julian, et j'adorais les chapitres qui lui étaient consacrés.
Ici, il ne change pas, il ne devient pas "meilleur", je trouve même qu'il va encore plus loin avec Nora que dans le tome 1. Dans le tome 1, ce qu'il lui faisait subir "passait plus facilement" (désolé de l'expression bizarre) parce qu'il la séquestrait, elle n'avait pas le choix. Sauf que là...

Dans certaines critiques, certains trouvaient que Nora ne se révoltait jamais, etc; Pourtant, son attitude est cohérente avec le tome 1. Elle est cependant lucide sur la nature de Julian et sur sa relation avec lui, elle gagne en maturité aussi, elle reste toujours forte.
Bon Julian, lui reste fidèle à lui-même...
Le point que j'ai moins aimé est l'histoire, j'étais moins prise, peut-être parce que le huis clos dans l'île me plaisait plus? L'intrigue était intéressante, mais j'ai moins aimé, je ne peux pas expliquer pourquoi exactement, j'ai juste moins accroché!
Mais cela ne m'empêchera pas de lire le tome 3!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EnjoyBooks
  10 septembre 2015
Les dimensions de l'esprit – Tome 0.5 : La figeuse du temps de Dima Zales. (Genre : Fantastique).
Editions : Mozaika Publications
Prix : 0€ en ebook
Année de parution française : 2015
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : Mind Dimensions, Book 0 : The time stopper.
Résumé : Je peux figer le temps, mais je ne peux rien changer. Je peux accéder à des souvenirs, mais pas assez loin. Je m'appelle Mira et mon but dans la vie est de trouver le mafieux russe qui a tué ma famille.
Mon avis : Je ne sais plus comment je suis tombé sur ce livre… sûrement dans les recommandations via Amazon. C'est d'abord la couverture qui m'a attiré. Ce côté dynamique rehaussé d'une couleur attirante et de ronds comme si une pierre avait été lancée pour faire des ricochets. Ça m'a de suite parlé. Et puis j'ai lu le résumé et je me suis dit que ce bouquin était fait pour moi. Il y a des fois où l'intuition joue sur l'envie de lire. Je peux vous dire que j'ai eu une bonne intuition avec ce petit récit. Ce tome 0.5 est une tuerie !
Ce n'est qu'une nouvelle et elle fait 50 pages, mais j'ai été accroché dès le début par la découverte de Mira et par ses ambitions. On se rend compte de son pouvoir rapidement et je me suis pris au jeu de découvrir ses capacités. J'ai été intrigué et sous le charme de cette jeune femme qui en veut. Elle est forte et attachante à la fois. Voulant savoir qui a tué ses parents. D'ailleurs, il y a un petit flash-back aidant à la compréhension de la scène. Mira a cependant une petite faiblesse, son frère, qui est le seul membre de sa famille. Pourtant portée par ses convictions et son pouvoir, elle ne va cesser de chercher le coupable. Presque au péril de sa vie, par certains moments. Je l'ai vraiment adoré et j'ai hâte de la retrouver dans le tome 1 de cette série prometteuse.
Le rythme est archi bon. J'ai lu cette nouvelle numérique en 1h30 peut-être. L'action aide à faire avancer l'histoire vite et bien. On s'en prend plein la face dans les scènes de combat. Tout comme dans celles où Mira utilise son pouvoir. Après, une nouvelle est censée aller vite pour nous éclairer sur un personnage secondaire d'une série. Et Dima Zales a parfaitement su trouver le bon équilibre. Ni trop peu, ni pas assez. Franchement bien dosé. On a l'impression de lire une véritable course contre la montre.
Cet univers fantastique m'a parfaitement bluffé ! L'auteur a cette capacité à nous décrire le pouvoir de Mira à la perfection. Quand elle arrête le temps, on voit les personnes s'arrêter, ne plus battre un cil, figées dans ce qu'elles étaient en train de faire. Les descriptions aident à visualiser les scènes et c'est super. le fait est que l'auteur connaît aussi parfaitement son univers. On a de bonnes explications sur ce qu'elle a créé et j'ai été avide d'en savoir plus ! J'ai eu ma dose mais, le tome 1 doit réserver bien d'autres surprises. J'ai envie de dire que ce n'est que le début.
L'écriture est vraiment excellente. Elle n'est pas poétique ou recherché, mais le côté dynamique apporte une cadence au récit incroyable. le style de l'auteur est top, on sent qu'il sait écrire et c'est agréable à la lecture. La fin me donne vraiment envie de lire le tome 1 parce qu'on sait qu'on va retrouver Mira. Elle sera placée en personnage secondaire mais on connait son histoire, et c'est un avantage. le seul défaut… c'est trop court ^^ Je vous recommande de tenter ce tome 0.5, gratuit en numérique ! Pour les fans de fantastique, vous allez adorer j'en suis sûr !
Ma note : 8/10.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Benedicte93
  20 mai 2015
Magnifique, le tome 2 ne m'a vraiment pas déçu pourtant je me demandais vraiment comment ça allait se passer entre eux surtout que dans le tome 1 le thème de sequestration et viole est plus que présent. Je ne sais pas si c'est vraiment le syndrome de Stockholm qui pousse Nora a être amoureuse de lui mais j'ai été touché par son affection sans limite pour cet homme aussi beau que dangereux.
j'ai adoré dans le tome le fait d'avoir le point de vue de Julian en plus de Nora. Julian même si il n'arrive pas à mettre un nom sur ce qu'il ressent pour elle, on voit bien qu'il est fou amoureux d'elle. Il pense que l'amour c'est comme dans les films mais il prouve par son sacrifice de lui, le manque qu'il ressent dès qu'il ne la voit pas pendant 2 h, l'inquiétude qu'il a sur sa santé ou sa vie, son "très grand" désir pour elle et j'en passe tout son corps transpire d'amour pour elle. Il se sait monstrueux alors pour lui l'amour ce n'est pas pour lui pourtant l'importance que ça a à ses yeux qu'elle l'aime montre bien que c'est faux.
J'aime ce couple ici car Nora est pleinement consentante, elle accepte la perversité de cet homme, sa possessivité maladive même si parfois Nora essaye de se révolter mais leur attraction est trop forte.
Malgré un couple plus fort, on en oublie pas le côté domination soumission du couple. L'excitation d'avoir sa proie à sa mercie. Julian reste Julian et Nora l'accepte et le redemande.
Un livre haletant où on retrouve possession, passion et danger sur leurs vies. Bref un livre parfait. Vivement le tome 3
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Milka2b
  09 avril 2017
Un 2eme tome un petit peu moins dur que le 1er.
Nora est toujours aussi soumise, je ne dirais pas maltraité, car elle le veut bien, et on sent bien l'emprise de Julian sur elle.
Il l'a possède totalement, aussi bien physiquement que psychologiquement, on dirait qu'elle a eu droit à un lavage de cerveau.
Mais derrière tout ça on ressent très bien les sentiments de Julian, son amour pour Nora qu'il lui démontre de façon un peu particulière.
En même temps il s'agit de "Dark Romance" et on en n'attend pas moins des scènes de sexe hardcore, avec punition en complément.
Mais cette fois, Nora n'est pas sa prisonnière, elle l'a rejoint de son plein grès.
Petit plus, le mode alternance de chapitre pour avoir les points de vue du cote de Nora et de Julian, j'ai beaucoup apprécier cette façon de voir les ressenti de chacun.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   26 janvier 2016
Elle ne réagit pas, mais continue a me regarder. Elle n'a pas besoin de dire quoi que ce soit. Nous nous comprenons parfaitement. Je sais que je tuerai quiconque la touchera, et elle le sait aussi.

C'est étrange, mais je n'ai jamais été aussi possessif avec une femme. C'est nouveau pour moi. Avant de rencontrer Nora, toutes les femmes étaient interchangeable pour moi, elles n'étaient que des êtres doux et mignons qui traversaient ma vie.
Elle venaient de leur plein gré, elles voulaient être baisées, elles voulaient souffrir, et je leur donnait ce plaisir en satisfaisant mes propres besoins en même temps.......
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
KateLineKateLine   24 mai 2016
C’est ce que j’attends d’elle, qu'elle s’occupe de mon bien-être. Je veux qu’elle m’aime, bien que je lui ai volé sa liberté et qu’elle serait parfaitement justifiée de me haïr.
Je n’ai plus d’illusions sur moi-même. Je suis un de ces hommes qu’on montre au journal télévisé, ces hommes dont tout le monde a peur et que tout le monde méprise. J’ai enlevé une jeune femme parce que je la désirais et sans aucun autre motif.
Je l’ai prise, elle est devenue mienne.
Je ne cherche pas à justifier ce que j’ai fait. Et je ne ressens aucune culpabilité. Je désirais Nora et maintenant elle est avec moi et me regarde comme si j’étais la personne la plus importante de sa vie.
Et je le suis. Je suis exactement celui dont elle a besoin maintenant… celui qu’elle désire. Je lui donnerai tout et je lui prendrai tout en échange. Son corps, son esprit, sa loyauté, je veux tout cela. Je veux sa souffrance et son plaisir, ses craintes et sa joie.
Je veux être toute sa vie. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KateLineKateLine   24 mai 2016
Il aime que je sois dans son bureau. Non seulement c’est pratique quand il veut faire l’amour ‒ et c’est au moins une fois par jour ‒, mais il semble aussi apprécier la vitesse avec laquelle j’apprends. Il dit que je suis astucieuse. Que j’ai de l’intuition. Que je vois les choses telles qu’elles sont au lieu de les voir telles que je voudrais qu’elles soient, une qualité rare selon Julian.
― La plupart des gens ont des œillères, me dit-il un jour pendant le déjeuner, mais pas toi mon chat. Tu ne te voiles pas la face devant la réalité… et ça te permet de voir en profondeur.
Je le remercie de ce compliment, mais intérieurement je me demande si c’est nécessairement positif, voir comme ça en profondeur. Si je pouvais me convaincre qu’au fond Julian est bon, qu’il est seulement incompris et qu’il pourra changer, ce serait tellement plus facile pour moi. Si je ne voyais pas la véritable nature de mon mari, je n’éprouverais pas des sentiments aussi contradictoires envers lui.
Je n’aurais pas peur d’être amoureuse du diable.
Mais je le vois tel qu’il est, un démon sous les apparences d’un bel homme, un monstre au beau masque. Et je me demande si ça veut dire que moi aussi je suis un monstre… si c’est mal de l’aimer. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EppupuceEppupuce   02 juin 2016
J'ignore si j'ai cru quelle m'aimait vraiment jusqu'à ce moment précis… Le moment où je l'ai vu devant moi, terrifiée, mais déterminée, sa petite silhouette disparaissant dans une chemise d'homme dix fois trop grande pour elle. Personne n'a jamais rien fait de semblable pour moi ; même quand j'étais petit, ma mère disparaissait au premier signe de mauvais humeur de mon père et me laissait à la merci de sa cruauté. A part les gardes qui sont à mon service, personne ne m'a jamais protégé. J'ai toujours été seul.
Jusqu'à ce que je la rencontre.
Jusqu'à ce que je rencontre Nora.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RhiaRhia   05 juin 2015
― Oh, Frank… soupire Julian en mettant le bras autour de ma taille et en me poussant légèrement à gauche. Un peu déséquilibrée je me raccroche à son bras en essayant de ne pas faire de bruit tandis qu’il m’installe plus confortablement sur ses genoux. Vous savez comment ça se passe. Si vous voulez informer directement les Israéliens, j’ai besoin d’un petit encouragement.
― Nous avons déjà effacé toute trace de votre mésaventure avec la fille, dit calmement Franck, et je me raidis en réalisant qu’il veut parler de mon enlèvement.
Une mésaventure ? Vraiment ? Pendant une seconde, je suis folle de rage, mais je respire pour me calmer et me souvenir que je ne veux pas que Julian soit puni pour ce qu’il m’a fait, en tout cas pas si cela implique d’être de nouveau séparée de lui.
Mais ça serait quand même bien s’ils reconnaissaient qu’il s’agit d’un crime au lieu de parler d’une foutue « mésaventure ». C’est idiot, mais je trouve que c’est un manque de respect importance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Anna Zaires (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna Zaires
Dima Zales and Anna Zaires talk about The Sorcery Code (en anglais)
autres livres classés : syndrome de stockholmVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox



Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
270 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre