AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782490356027
72 pages
Editions du Chemin de Fer (09/11/2018)
4.31/5   8 notes
Résumé :
Des routes de Carole Zalberg vu par Anne Gorouben. Un texte tendu par l'émotion sur une actualité brûlante et bouleversante ; la place que notre humanité affairée peut réserver à l'afflux de réfugiés. Carole Zalberg excelle à témoigner sans dénoncer, quand les images d'Anne Gorouben disent une humanité que l'on oublie parfois, par habitude ou par incapacité à agir.
Que lire après Des routesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
♫Je sais pas ce que je vais trouver
Mais il fallait partir, partir pour oublier
J'ai pas peur de crever
Pas peur de déjanter
J'ai pas le temps d'y penser
Tu sais je suis pas près d'arriver
Je suis sur la route
Je suis en 𝐝é𝐫𝐨𝐮𝐭𝐞 ♫
-TELEPHONE- 1977 -
---♪---♫--🌊--🌏--🩸--🌎--🌊--♫---♪---
Pour que tu te souviennes des routes parfois vaines
Des routes inquiètes, des plans d'la planète
Avec au ventre, l'espoir tapi, l'exaspération de la survie
Quand toute trace de la terre a disparu
Quand le seul repère est un ciel hostile
Trajectoires contrariées, l'exil
Son esprit sait les risques encourus
Pluie et soleil sont les deux formes d'un poison
Nul ne peut y échapper à moins de céder à l'attrait du grand plongeon
Azria fait même deux fois naufrage
à quelques encablures du rivage
Elle se décourage...
Les mots pour elle sont sans valeur
Pour moi c'est sûr, elle est d'ailleurs
Juste une histoire de temps
On en revient toujours doux leurre.
Il y a plus ou moins longtemps...
Plus question de justice ni de raison
Un peu de briques de sa maison
Pour ne pas l'oublier ... un caillou rouge sang.
On cherche tous un bon destin
La vie s'écoule entre nos mains
La joie la peine notre chemin
Traverser la vie sans billet de train
Plus facile à dire qu'à faire
LҽՏ éժíԵíօղՏ ժմ ϲհҽʍíղ ժҽ ƒҽɾ
Commenter  J’apprécie          971
Olympien, lumineux, puissant, « Des routes » est le noble d'une littérature d'orfèvre. Carole Zalberg délivre une histoire d'ouverture. Solaire, attentionnée, engagée, superbement magnanime, cette dernière déploie son aura en vertus théologales, mais bien plus encore. Dans cette profondeur allouée aux voix répondant à l'urgence du dire, se trouve une beauté verbale à couper le souffle. Une mère, sa jeune enfant, Azria, jeune fille au périple sombre ballotée par les flots d'une injustice gonflée d'affres, entre les frontières de l'horreur. Les vacanciers sur une plage de non-dits, la vie ordinaire sans combat de survivance et Azria, la distance infinie empêche les regards de s'éprendrent. Un petit caillou salvateur sera bien plus que le fil onirique. le symbole d'une transmission, une offrande polie d'amour universel. Il va se démultiplier, messager du dire, résonnant en écho mémoriel. Les narrations veloutées, maîtrisées à l'extrême sont compatissantes. La mère explique, l'enfant reçoit le devoir à construire, l'altruisme en porte-voix. Azria conte, délivre, jeune femme à l'aube née sans terre d'accueil, exilée et perdue. Les illustrations sont un champ d'honneur pour Azria et les siens. Les couleurs magnifient les regards douloureux réalisant la courbe invisible des mots, seuls, compris des donnants. Ce récit bouleversant, si plausible est par cette picturale annonce un contre-champ lumineux et perfectionniste. Anne Gorouben connaît les formes du coeur et enclenche par ses tableaux la parole vertueuse. « Des routes » est aussi un hommage aux hôtes universels. « En soi demeure la possibilité du départ. » « On garde parfois toute une vie, le nécessaire à portée de fuite. » « Des routes » est sublime. On ressent la vitale nécessité du dire pour Carole Zalberg, un fardeau à déposer sur l'encre de renom qui provient d'un passé dont certains sont responsables. « le nécessaire à portée de fuite » est la magistrale métaphore d'une douleur sans fin. « Des routes » est la mappemonde d'une vérité à répandre, un chemin où un seul petit caillou peut s'octroyer de pouvoir de changer la vision du monde à condition de sentir son alchimie fraternelle et valeureuse. A lire en urgence. Culte. Publié par les majeures Editions du Chemin de Fer « Des routes » est en lice pour le Prix Hors Concours 2019, et c'est une grande chance.
Commenter  J’apprécie          20
Cette nouvelle de Carole Zalberg nous parle de transmission. Une femme raconte à sa fille le récit récolté au bord d'une plage d'une jeune réfugiée. Un caillou est au centre de cette mémoire collective, de cette parole infatigable comme un élément recueilli ou des instants de petit Poucet assemblés.
Anne Gorouben a réalisé de très beaux portraits entre 2015 et 2016 de migrants dans la jungle de Calais avant son démantèlement afin de redonner corps et mémoire à ces vies anonymes en mouvement.
La rencontre croisée entre ce récit et ces images est très mélancolique, doux et sensible.
Commenter  J’apprécie          50
Un texte court accompagné de dessins beaux et sombres d'Anne Gorouben (qui lui sont inspirés par la jungle de Calais).
Une petite fille trouve un caillou rouge dans un tiroir de sa mère et l'interroge; celle-ci va lui raconter avec sobriété l'histoire de ce caillou: c'est Azria qui lui a donné en reconnaissance de sa confiance. Un bateau de réfugiés s'était échoué à cent mètres de l'endroit où mère et fille se prélassaient sur la plage avec d'autres touristes. Peu nombreux ont été ceux qui s'en sont inquiété. Une jeune fille avait rampé jusqu'à la plage. La mère a tenu la main de la jeune fille jusqu'au camp de réfugiés, puis elle est allée la voir chaque jours jusqu'à ce que les vacances soient finies: la jeune fille a offert ce caillou comme souvenir.
En parallèle on peut lire le journal d'Azria.
Le drame est évoqué avec délicatesse par la mère.
Commenter  J’apprécie          30
C'est peut-être encore un autre texte sur les migrants mais cela nous oblige à ne pas oublier cette détresse à notre porte. Un texte court avec la rencontre d'une migrante et d'une européenne qui sait se souvenir de ses origines, tout aussi fort et puissant que d'autres textes de référence sur le sujet. de plus, les très belles illustrations d'Anne Gorouben donne encore plus d'intensité au ressenti.
Commenter  J’apprécie          21

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Oui, c'est juste une histoire de temps, tu comprends. On vient toujours d'ailleurs, il y a plus ou moins longtemps. On a été plus ou moins ballotés, plus ou moins accueillis ou chassés. En soi demeure la possibilité du départ. On garde parfois toute une vie le nécessaire à portée de fuite.
Et puis un enfant naît, qui se sentira chez lui.
Commenter  J’apprécie          40
C'est la petite qui a fini par retrouver le caillou. La mère se figeait bien souvent au milieu d'une trajectoire se demandant encore où elle avait rangé l'objet avec tant de soin qu'elle ne pouvait remettre la main dessus.
Commenter  J’apprécie          30
Pour que tu te souviennes des routes inquiètes, des routes harassantes et souvent périlleuses, des routes parfois vaines avec, au ventre, bête increvable, l'espoir tapi.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Carole Zalberg (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carole Zalberg
L'édition 2022 du Grand prix Sofia de l'Action littéraire a eu lieu le 18 et 19 mai, à Chambéry. Elle a proposée une table-ronde intitulée « Les festivals littéraires à la croisée des arts » en présence de Daniela Farail (festival du Premier Roman de Chambéry), Sébastien Planas (Festival international du livre d'art et du film) et Dominique Rouet (festival le Goût des autres), Carole Zalberg (autrice et membre de la commission attribution des aides de la Sofia) et Hugo Boris (auteur et membre de la commission attribution des aides de la Sofia) et animée par Cécile Deniard, Présidente de la Sofia.
+ Lire la suite
autres livres classés : migrantsVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (13) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3690 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..