AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226182039
Éditeur : Albin Michel (20/12/2007)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 9 notes)
Résumé :
"Je n'ai de ma mère que des souvenirs horizontaux. Je ne la vois guère autrement que couchée, étendue, jetée à terre. Je ne me la rappelle qu'échouée." La mère horizontale creuse un chemin singulier, celui des égarés de l'Histoire, à travers trois générations de femmes, des mères qui ne savent pas être mères ou si mal, des filles à la dérive et au capital d'amour inexploité. Une écriture musicale et expressive, un roman sobre, émouvant et juste, allant à l'essentiel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
claraetlesmots
  11 août 2013
Fleur attend son premier enfant. La jeune femme revient sur son enfance si différente de celle des autres. La différence, un trait qui a pesé lourd dans la lignée ascendante des femmes dont elle est issue. Adèle, son arrière-grand-mère qui aimait rire, s'amuser aux lendemains de la guerre s'était retrouvée enceinte par accident. le mariage convenu n'avait pas tenu et volé en éclats. Sabine sa fille se montrera détachée de ses propres enfants Emma, Thibault et Caroline toujours à la recherche de cet amour maternel que Sabine leur a refusé. Ballotés entre deux foyers où ils n'avaient pas leur place, les trois enfants s'élèveront seuls. Emma l'aînée élève studieuse abandonnera son sérieux pour les garçons, les sorties louches où entre les vapeurs d'alcool elle sombrera aux appels des drogues. Jean-Marc tombera amoureux d'elle sans connaître sa face cachée.
Alternant le récit de Fleur et le passé de la famille les liens ou plus justement les absences de lien complexes se dessinent. Les envies d'Emma, de Sabine, d'Adèle, ces envies de liberté ne se conjugueront pas avec ce qu'on entend derrière les mots être mère. Emma et Adèle se trouveront des prétextes pour ne pas jamais être là pour Sabine. le cordon fusionnel que Sabine nouera avec Fleur ne suffira pas à combler tout le manque d'amour maternel ressenti.
Pas de pathos mais les émotions vives, fortes ou sur le fil du rasoir de la difficulté d'être femme et mère, de l'amour maternel ou son manque sont décrits avec puissance et poésie ! Un très beau roman !
Dans A défaut d'Amérique, le point de départ était l'enterrement d'Adèle. Après cette lecture, j'avais eu l'envie de continuer à côtoyer ces femmes et de mieux les connaître.... Alors, je vais continuer sur ma lancée avec Et qu'on m'emporte.

Lien : http://fibromaman.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Plouf_le_loup
  10 mai 2019
Fleur, la narratrice de ce roman, est la fille de Sabine, qu'elle n'a quasi connue qu'horizontale, d'où le titre, échouée au sol le plus souvent, parfois dans un lit, indisponible car "indisposée" (comprendre ivre morte, droguée ou autre). Sabine, elle, était la fille d'Emma, mère démissionnaire, dure, voire absente, partie tout simplement. Il y a aussi des pères, même si ils sont moins présents, un peu en retrait, et pas l'objet de ce livre.
A travers cette histoire familiale féminine lourde, ces histoires maternelles extrêmes, l'autrice explore la relation mère-fille et ses possibles conséquences, mais aussi, humainement, ce qui fait qu'au-delà des faits, on est mère, on se sent mère, habitée (ou pas, donc) de ce lien parfois prétendu instinctif. Elle nous emmène vers la compréhension, une forme de pardon, une compassion sincère, habitée d'amour, bien supérieure à la colère ou à toute forme de rancoeur.
Un livre agréable, un peu froid comme une anesthésie nécessaire, qui explore avec intelligence et délicatesse un sujet casse-gueule, sans jamais glisser, ni vers le pathos, ni vers la revanche ou l'accusation. Factuel, brut, presque détaché, vraiment intéressant.
Lien : http://ploufsurterre.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
claraetlesmotsclaraetlesmots   11 août 2013
Pour Sabine, cependant, l'enjeu était plus enivrant ; elle expérimentait le contraire de la transparence où l'avaient tenue ses parents. C'est vrai, elle avait été d'abord excessive pour la galerie. Mais elle a avait aussitôt pris goût à sa densité, à l'intérêt un peu inquiet qu'elle suscitait. Elle croyait même déceler chez sa mère de l'envie.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Carole Zalberg (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carole Zalberg
Carole Zalberg - Où vivre
autres livres classés : amour maternelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1067 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre