AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Di Meo (Traducteur)
ISBN : 2714309186
Éditeur : José Corti (24/05/2006)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Anthologie de poèmes où le poète déchiffre des territoires très divers et où, par la disparité du style, le langage accède à la conscience de lui-même.

Quatrième de couverture des éditions de l'UNESCO
L'entrelacement si dru des stylèmes sublimes - haïs mais qui survivent- et des stylèmes comiques qui les corrigent et les contredisent est la défense la plus solide que Zanzotto a pu dresser contre le plus terrifiant de ses lui-même (...) Cependa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Wozniaksandy
  08 mai 2018
Andrea Zanzotto, impose sa personnalité d'observateur de la nature et des hommes, avec un langage inventif qui crée de mystérieuses et envoûtantes comptines teintés de ses propres névroses et phobies. Friant de calembours, de mots-valises, de calligrammes, de graffiti, de sigles, d'usages insolites des termes savants, de syntaxes désarticulées qui contrastent avec ses descriptions bouleversantes d'états mentaux à la limite de la psychose ou de simples rêveries sur des paysages lunaires ou des évocations de la vie paysanne.
L'encyclopédie Larousse le défini comme « un Poète « tellurique », qui allie la grâce immédiate des paysages primitifs à la traversée, jusque dans leurs profondeurs inconscientes, du langage et de la psyché ».
Lire Andrea Zanzotto n'est pas si simple. Pour le suivre nous devons aller dans l'ordre, considérer les aspects négatifs, puis les rêveries et évocations, neutraliser l'ensemble et ne garder que la beauté du texte et de l'écriture d'Andrea Zanzotto. Une recherche sur sa démarche poétique est indispensable pour en saisir toute l'essence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
michfredmichfred   24 avril 2017
FLEUVE A L'AUBE

Fleuve à l'aube,
eau inféconde, ténébreuse et légère
ne me ravis la vue
ni les choses que je crains,
et pour lesquelles je vis

Eau inconsistante, eau inachevée
qui fleures les larves et passes, qui fleures la menthe et déjà je t'ignore,
eau luciolée à mes pieds inquiète,

de terrasses digitées,
de fleurs trop aimées, tu te désancres,
t'inclines et voles
au-delà du Montello et du cher âpre visage
pour lequel je désespère du printemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
coco4649coco4649   30 janvier 2017
PETITS MÉTIERS


Comment puis-je oser
vous appeler ici, vous faire signe de la main.
Une main qui n’est plus que son ombre
avare et mesquine,
et d’ailleurs une serre, mais tendre comme de la mie de pain.
Et pourtant, quelque chose maintenant la soutient,
je ne sais s’il s’agit d’une crampe ou d’une force ;
pour autant qu’elle vaille, elle est toute votre,
et vous donnez-lui la force de vous appeler.
Donnez-lui une plume qui ne se torde,
faites que sa pointe ne trébuche sur la feuille.
Il me semble n’avoir rien à écrire
Pour commencer ce télex
Qui doit tout le néant traverser
(la brûlante difficulté
qui brûle comme soufre,
qui corrode, étourdit.)
Mais j’essaierai de suivre la trace, au moins, d’un amour –
En dehors, là dans l’obscurité
Profonde des prés du passé.


Traduit du dialecte haut-trévisan (Vénétie) par Philippe Di Meo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
WozniaksandyWozniaksandy   08 mai 2018
Moisissures
– L’éternel tremblement des feuilles
– Arrêtez un instant !
– Ça suffit
– Dérive au point
Dérive au point
– Avec tant de nébuleuse verte
flamboyante en vain,
vertige d’éveils
des fissures du ciment
– Conduite continue en hypnose
que stimulent des yeux-doigts étouffants
– Étouffe – c’est l’heure – allez, cesse
de feindre d’attendre en spasmes
– Nous t’accordons des brevets et des licences
de haute séduction –, mais ça suffit
– Destins sequins, pinocchios grand éclos1,
torsions de déjà-vu, mais ça suffit
– Petite moisissure de la planète ou pain des bois
râpé avec munition ou affliction
d’un logos qu’on ne trouve plus qu’en location.
– Et je t’y reprends avec ton éternel tremblement des feuilles
– « Gris tombe le soir ; qu’il se confonde
avec le bruit du four à micro-ondes. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
michfredmichfred   24 avril 2017
Sonnet de l'affaiblissement et de l'aliment

Ah, subtile peine, aah aiguille, aah ronce, épine,
aah, cassure de la tige,aah de la feuille,
disparaître au regard, aah, deuil épars
du bois tout entier qui à l'automne incline..

Aah, langueur qui en litière se traîne:
et oui: mais de l'aliment croît l'envie,
et oui: mais tout à l'auge conduit
la grande envie , enfante, affine les appétits.

Les chaînes alimentaires vont à l'auge,
en myriades se cabrent les mâchoires,
à vide ou à plein, stimuli salivés.

Fureur dissoute et anxiété dans le fumier
doré, boucherie dépourvue de sangs, bûcher
sans flammes, pia lex: per te peribo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
michfredmichfred   24 avril 2017
(traduit du dialecte vénitien)

L'heure s'alanguit dans la cendre de la chaufferette,
c'est l'heure de partir, d'abandonner la bonne chaleur du repaire.
Mais des quelques braises d'ici-bas,
des haleines, des veillées d'ici-bas,
si les fils, si les fils
de la rêverie et de la pensée entre eux se trament,
là_haut dans les parages du souffle venteux des étoiles,
nos mille parlers et pensées nouveaux s'embraseront
en un discours qui sera le même pour tous,
profond comme un baiser,
ouvert à la lumière, aux ténèbres,
de son tranchant clair, à peine effilé depuis toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : signesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
750 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre