AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253240839
256 pages
Le Livre de Poche (09/06/2021)
4.32/5   92 notes
Résumé :
Babinsky a un don. Un don du ciel. Il vise et il tire comme personne. Repêché dans l’orphelinat où il a grandi par un professionnel du crime, il devient malgré lui tueur à gages.
Mais attention ! Un tueur à gages, certes, mais humaniste, et qui met un point d’honneur à son job de liquidateur : rendre heureuses ses futures victimes avant de les tuer.
Que lire après Le tueur humanisteVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
4,32

sur 92 notes
5
15 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis
"𝗨𝗻 𝘀𝗼𝗹𝗶𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝗯𝗹𝗲, 𝘃𝗼𝗶𝗹𝗮 𝗰𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝗷'𝗲𝘁𝗮𝗶𝘀. 𝗨𝗻 𝘁𝘂𝗲𝘂𝗿 𝗮 𝗴𝗮𝗴𝗲 𝗮𝗹𝘁𝗿𝘂𝗶𝘀𝘁𝗲. 𝗨𝗻 𝘁𝘂𝗲𝘂𝗿 𝗾𝘂𝗶 𝘀'𝗲𝘁𝗮𝗶𝘁 𝗳𝗼𝗿𝗴𝗲 𝘂𝗻𝗲 𝗲𝘁𝗵𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗮𝗻𝗼𝗯𝗹𝗶𝗿 𝗹𝗮 𝗰𝗿𝗶𝗺𝗶𝗻𝗮𝗹𝗶𝘁𝗲."

Un tueur humaniste ?! En voilà une belle oxymore !
Parce que oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, chez ce tueur-là il y a un p'tit coeur bourré d'humanité …
Humaniste aussi est la plume qui écrit, d'un ton finement décalé, l'histoire de Babinsky …

💬 Alors voilà, voyez-vous, Babinsky pourrait être élu employé modèle : consciencieux, rigoureux, méticuleux … il met tout son coeur à l'ouvrage !
Faut dire aussi que son job, au même titre qu'un pompier, est très bien classé dans les métiers dits à risque …. Bon ok, question éthique, comparer un pompier à un tueur à gage, ça peut être discutable !
Mais n'empêche que, croyez-moi ou pas, le p'tit Babinsky met un point d'honneur à donner du bonheur !

💭 Un polar original et déjanté qui casse délicieusement les codes du genre !
Des situations cocasses à volonté, une galerie de personnages truculents à souhait … Et, en arrière fond, des références philosophiques et la réflexion sur le sens de la vie …
Régal donc de retrouver cette plume dont l'arme secrète est cet humour qui pointe la souffrance humaine pour en extraire le meilleur.

J'ai vraiment aimé retrouver sous les traits de Babinsky, un certain Alfredo Scali … des écorchés vifs de la vie qui sous la plume de David Zaoui ont la chance de s'élever 😉
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          434
Si la quatrième de couverture me laissait présager un roman un peu léger, j'ai été convaincue par les avis des autres lecteurs, surprise de cette note moyenne de 4 étoiles généralement réservée "aux meilleurs".
Bien m'en a pris car j'ai littéralement dévoré cette histoire qui laisse la part belle à notre si particulier personnage central.
Eduqué d'une manière qui aurait pu l'entrainer vers la sociopathie, il développe pourtant dès son enfance une grande empathie sans pour autant tomber dans la sensiblerie. Il reste d'ailleurs assez neutre et froid par rapport à sa propre histoire, qu'il relate d'une manière détachée, factuelle. le pitch est intéressant et particulièrement bien utilisé. J'ai beaucoup apprécié ce roman que je n'ai pu lâcher une fois commencé.
Commenter  J’apprécie          170
Dévoré en quelques heures, je n'ai pas pu me résoudre à lâcher ce roman aussi drôle que touchant. David Zaoui m'avait déjà envoûtée avec un autre de ses romans « le financier en chef », mais alors là, je suis bluffée. Il offre à son lecteur une histoire parfaitement décalée et originale qui tient la route jusqu'à la toute dernière page et, pour ma part, j'ai été bien triste de quitter ce personnage haut en couleurs. Babinsky, nous livre avec sincérité et sans détour ses diverses expériences aussi loufoques soient-elles, en passant par son enfance peu réjouissante ainsi que par ses histoires d'amour qui ne manquent pas de piment. Cet homme est profondément touchant. J'ai aimé sa personnalité, son franc parler, sa façon de penser, son humour et sa vision de la vie. Il nous fait passer un excellent moment et en sa compagnie, on ne s'ennuie pas car il n'y a aucun temps mort. Les événements s'enchaînent avec fluidité, sans détail superflu, c'est exquis ! La plume de l'auteur est tendre, drôle et pleine de finesse. David Zaoui a un style singulier riche en saveurs et que j'affectionne tout particulièrement. Je vous conseille de découvrir ses oeuvres sans plus tarder car c'est un bon moment assuré !⁣
Commenter  J’apprécie          80
Cocasse et terriblement humaniste.

Lire du David Zaoui c'est la promesse de passer un bon moment un sourire figé aux lèvres. Tout comme ces deux derniers romans, c'est un récit plein d'humour agrémenté de beaucoup de sagesse. Un dosage parfait pour une lecture sans prétention que je ne me laisserai jamais de lire.

Babinsky a un don, il vise bien. Depuis son enfance à l'orphelinat, il excelle dans son art. Repéré par Cyrus, il devient tueur à gage. Il tue tout ce que l'humanité a fait de mauvais sur terre. Une mission qui lui tient à coeur. Babinsky est un tueur humaniste avec une éthique imparable : rendre les gens heureux avant de mourir.

Une lecture à prendre au second degré ou plus. Un récit qui vous fera passer un bon moment de lecture pourvu que vous soyez réceptifs à l'humour de David Zaoui. Personnellement j'adore, je trouve cet héros attachant à souhait et l'histoire, cocasse et très originale.
Commenter  J’apprécie          90
Babinsky est le spécialiste des tirs. Il vise et tire encore mieux que Lucky Luke! Repérer par un pro du crime, il va devenir 1 tueur à gages malgré lui.
Mais il a 1 particularité : avant de les tuer, il veut les rendre heureux !

Des situations cocasses, 1 tueur à gages hors du commun qui va voir 1 psy..un scénario improbable mais génial car original.
La plume de David Zaoui est un plaisir à lire car elle est sincère, touchante et belle.
J'ai déjà eu la chance de lire ses précédents livres ( cf mes chroniques précédentes), et j'adore...
Un excellent moment de lecture!
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
J'ai écouté les commentaires de jeunes écervelés de la télé-réalité au verbe d'une pauvreté navrante, et je me suis surpris à penser que nous vivions l'époque la plus superficielle de l'histoire de l'humanité. Une époque où des forces puissantes soutenues par des moyens colossaux s'activaient en permanence afin d'écraser l'intellect de le farcir de fadaises. Ou nous transformait en machine à dépenser. Et l'on n'y pouvait rien. On nous éduquait au réflexe pavlovien de la conso. Et l'on s'y faisait. Décadence. Misère civilisationnelle. Quand je songeais à tous ces réseaux sociaux où chacun assénait son avis sur le monde et vomissait sa haine, confortablement avachi dans son quotidien. J'étais désespéré.
Commenter  J’apprécie          70
Moi, je cherchais ceux qui semblaient perdus en eux-mêmes, remarquais leur absence, cette solitude désorientée. À force d’ observation, je comprendrais plus tard que l’indifférence est un terreau où germent l’amertume, le ressentiment, et d’où peut jaillir la violence.
Commenter  J’apprécie          110
Une ville a besoin qu’on la débarrasse de ses poubelles, de ses ordures et de ses déchets.
L’humanité aussi.
Je tente d’être utile au monde à ma façon.
J’ai une éthique.
Je suis un tueur humaniste
Commenter  J’apprécie          120
Je voyageais dans mon enfance, dans mon adolescence. J’apprenais à m’analyser, à mieux me comprendre. J’avais été curieux des autres, je devenais curieux de moi-même.
Un tueur dévoué, s’intéressant à lui-même.
Commenter  J’apprécie          110
Ainsi passèrent les années à l’orphelinat : dénués d’armure parentale, nous n’avions pas d’autres choix que celui de nous maintenir à flot, d’éviter de glisser. De garder confiance.
Commenter  J’apprécie          120

Videos de David Zaoui (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Zaoui
Babinsky a un don. Un don du ciel. Il vise et il tire comme personne. Repêché dans l’orphelinat où il a grandi par un professionnel du crime, il devient malgré lui tueur à gages. Mais attention ! Un tueur à gages, certes, mais humaniste, et qui met un point d’honneur à son job de liquidateur : rendre heureuses ses futures victimes avant de les tuer.
"Je n'en ai fait qu'une bouchée." Gérard Depardieu.
"Un tueur à gages avec des principes ! Un polar un peu inhabituel." Nicolas Carreau, Europe 1.
"Babinsky a beau être tueur, il a bonne mentalité." Francis Richard, Contrepoints.org.
"Des personnages truculents aux situations cocasses, tout est réussi dans ce premier roman touchant et rigolo !" Caroline Vallat, Fnac Rosny 2.
Lauréat du Festival du premier roman de Chambéry 2018.
Cet ouvrage a été précédemment publié sous le titre "Je suis un tueur humaniste" aux éditions Paul & Mike en 2016.
+ Lire la suite
autres livres classés : tueur à gagesVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (185) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19991 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}