AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782354611170
Éditeur : TENGO (08/02/2017)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Kevin, 11 ans, raconte sa vie quotidienne à Bry-sur-Marne. Il semble être un garçon normal, mais il se découvre via son portable une fascination pour les vidéos et les photographies gores et pornographiques. C'est un psychopathe aimant torturer les animaux, agresser ses camarades, les personnes âgées, les clochards. Entré en sixième, il sème le chaos autour de lui...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Juin
  28 février 2018
Un livre emprunté à la bibliothèque. Par curiosité... Ce titre et la couverture, je me doutais que cela ne serait pas un roman léger mais à ce point.
C'est l'histoire d'un gamin, onze ans tout de même, qui passe son temps à frapper les autres, martyriser sa soeur, menacer adultes et enfants, jouer à des jeux vidéo violents, mater des films pornos et des images et films horribles sur le net. Découper les animaux il adore… Injurier les adultes aussi.
C'est tout? Non pas vraiment....C'est encore pire que ça. Avec un luxe de détail Zarca nous raconte cet itinéraire d'un enfant (mais là on se demande si on peut utiliser ce terme) psychopathe, obsédé, malsain, fourbe, violent. A un moment il pleure….Ce sera la seule scène qui nous dira la souffrance (peut-être) de ce môme. Il faut savoir aussi que dans la cité un petit garçon a été retrouvé mort dans le parc voisin. Quelqu'un s'est acharné sur lui.
Dans l'histoire il y a aussi une mère, aveugle et démissionnaire et des portraits de gamins de la cité. Qu'a voulu nous montrer Zarca ? « A la fin de votre lecture, vous risquez de ne plus regarder votre enfant comme avant : ». Vous aurez surtout envie de sortir de ce cauchemar, de vous dire que trop c'est trop et que ce bouquin il donne la nausée par un excès de scènes sordides.
Dans un style oral l'auteur nous fait un constat bien sombre d'une société en perdition. Glaçant, malsain et percutant un livre que je suis contente de ne pas avoir acheté. Je n'ai pas aimé, pour l'histoire…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          255
Boulibooks
  02 février 2017
Ouch !
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre concernant ce livre… maintenant je sais.
P'tit monstre est l'histoire d'un enfant psychopathe de 11 ans prénommé Kévin. Il habite Bry sur Marne et fait sa rentrée en 6ème.
Il vit entre une mère alcoolique et dépressive qu'il appelle par son prénom, son frère aîné complètement effacé et ses deux petites soeurs. Pas de père, il n'est jamais mentionné.
Kévin aime les sucreries, les jeux vidéo de baston, les films X et surtout qu'on lui obéisse. "Abusé !" est son expression favorite.
Il aime torturer les insectes et les animaux, il aime se sentir puissant. Il prend du plaisir à faire le mal.
Dès qu'il est contrarié, Kévin entre dans des accès de colère disproportionnés. Mieux vaut ne pas se trouver sur sa route. Il ne respecte personne mais exige qu'on le respecte.
Néanmoins des ombres planent dans sa chambre… Kévin semble terrorisé et fait régulièrement pipi au lit.
Et puis, plus tard Kévin veut être policier…
Dans ce roman à la fois abrupt et tout en nuances, à l'écriture crue et sans chichi, Zarca envoie du lourd. le rythme de l'histoire est débridé. le ton est juste. Les thèmes abordés sont graves. Dire que j'ai aimé ce livre pourrait presque paraître malsain, pourtant c'est le cas.
Ce roman dérangeant ne peut laisser personne indifférent.
P'tit Monstre est le 3ème roman de Johann Zarca ; je découvrirais avec plaisir ses deux autres romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Garoupe
  26 janvier 2017
Vaut mieux l'avoir en peinture (ou en livre) que chez soi
Johann Zarca n'y va pas avec le dos de la cuillère. Kevin, son personnage, 11 ans, une entrée au collège à reculons, est un garçon violent et colérique. Ces accès d'humeur violente et colérique s'expriment sur toutes les personnes de son entourage : au premier rang desquelles sa famille (le grand frère plutôt dénigré et ignoré, les petites soeurs qui l'énervent, la mère qui cède sur tout), ses copains de classe et aussi accessoirement voisins de quartier, ses profs… les voisins, passants et autres SDF ne sont pas en reste et subissent aussi la haine et la rage de Kevin.
Mais des garçons colériques et/ou violents, on en a tous vu, si on n'en a pas soi-même… sans pour autant que ces excès atteignent ceux de Kevin. Ce dernier a d'ailleurs la tâche largement facilitée par le renoncement total de sa mère : isolée, le père absent (il n'en est même jamais question, nulle part, à aucun moment), dépressive, noyée sous le travail et l'éducation de ses enfants, Francine est dépassée par tout ce qui constitue sa vie.
Ce renoncement n'explique pas les attitudes outrancières de Kevin mais sont le terreau où elles s'épanouissent. A cette rage qui habite Kevin, Johann Zarca ajoute la véritable source de terreur de son court roman : la profonde et réelle méchanceté du garçon qui le rend totalement responsable, malgré les débuts de chapitres qui évoquent de mystérieuses ombres qui inquiètent Kevin, malgré l'orgie de violence et de sexe qu'il ingurgite sur internet au vu et au su des membres de sa famille qui détournent honteusement le regard et se taisent.
Contrairement à certains protagonistes qui cherchent des excuses à Kevin, le lecteur qui en chercherait et qui irait jusqu'à en trouver me semblerait pour le moins représenter un danger pour de potentiels enfants qu'il aurait à éduquer. On cerne assez rapidement et facilement les tenants et les aboutissants du caractère psychologique de Kevin. La question de savoir jusqu'où Kevin est capable d'aller se résout aussi très rapidement. Non, finalement, la seule question est de savoir jusqu'où Johann Zarca ira avec son personnage dans l'expression et la démonstration devant le lecteur de ce dont est capable son personnage.
La personnalité de Johann Zarca, a.k.a. le mec de l'underground, ne pouvait que pousser le bouchon un peu loin, Kevin, et aller jusqu'au bout du bout du bout, sans concession. Un p'tit monde de noirceur à ne pas mettre en toutes les mains, enfin, surtout celles des enfants.

Lien : http://wp.me/p2X8E2-Mp
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SabrinaTrublet
  29 octobre 2019
P'tit monstre
ZARCA
Banlieue parisienne à notre époque.
C'est là que vit Kevin, 11 ans, entouré de son grand frère très effacé et ses deux petites soeurs.
Sa mère est dépressive, célibataire et complètement dépassée par ce fils si particulier.
Ce fils qui l'insulte, lui répond, ne fait que ce qu'il veut.
Sécher le collège, manger ce qu'il veut, traîner jusqu'à pas d'heures au pied de la cité, dépasser l'interdiction d'aller dans le bois depuis qu'un enfant y a été découvert mort et rester devant l'ordinateur toute la nuit...pour y consommer du sexe hard, de la violence à l'état pur, des vidéos de Daesh aussi.
Kevin est un tortionnaire, un enfant violent, cynique, menteur, manipulateur, voleur.
Disons le c'est un monstre.
De ceux qui vont jusqu'à tuer pour le plaisir de voir souffrir...
Un roman court, dur et intense sur la violence des enfants.
Celui ci a tout pour devenir un psychopathe.
J'y ai retrouvé un petit quelque chose de « Trois jours et une vie » pour l'histoire.
Un bon roman mais qui fait vraiment froid dans le dos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dadotiste
  20 juin 2017
J'ai rarement lu un livre d'une telle violence.
En effet, Kévin est un psychopathe de 11 ans. L'enfant est violent mais le style oral de l'écriture l'est également. Rien n'est épargné au lecteur. Envie de viols, torture d'animaux, plaisir de faire souffrir... J'en avais la nausée.
Est-ce que j'ai dévoré ce livre ? Oui
Est-ce que j'ai passé un bon moment ? Non
Est-ce que je recommanderais ce livre à une connaissance ? Non
En conclusion, je n'arrive pas à savoir quoi penser de ce livre. L'atmosphère est vraiment très malsaine.
Enfin, pour ce qui est de l'écriture, même si le style est voulu oral, pour ma part, je n'ai pas apprécié du tout.
Une chose est certaine, ce roman est volontairement dérangeant et alerte sur l'omniprésence de la violence dans le monde des enfants aujourd'hui. Ce n'est pas un beau livre mais il n'est pas fait pour.
Ce roman est-il réussi ? Absolument
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
RattusRattus   05 février 2017
Qu'est ce que tu crois, Kévin ? Que je ne sais pas qui tu es ? Je te connais, tu es mon fils. Je sais c'que tu as dans la tête, Kévin. Tu n'approches plus tes sœurs maintenant ! S'il leur arrive quoi que ce soit, je te tue. Tu as compris, mon lapin ? Je te tue.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Johann Zarca (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Johann Zarca
- "Success story", Romain Ternaux & Johann Zarca chez Editions Goutte-d'Or. https://www.editionsgouttedor.com/single-post/2019/01/28/%E2%80%9Csuccess-story%E2%80%9D-de-Romain-Ternaux-et-Johann-Zarca
autres livres classés : psychopatheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre