AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782324027444
256 pages
Éditeur : Gründ (05/11/2020)
4.5/5   2 notes
Résumé :
La communauté arménienne en France est forte de plus de 600 000 Français répartis dans les grandes métropoles comme Nice, Marseille, Valence, Romans, Villeurbanne, Lyon, Alfortville, Issy‑les‑Moulineaux, Clamart, Paris... Une diaspora active, omniprésente dans les milieux économiques, culturels, politiques et artistiques.
C’est l’histoire de cette communauté, que ce soit en France ou à l’étranger, sa culture, son patrimoine, son rôle et son empre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
OSOLEMIO
  04 janvier 2021
Un abécédaire qui part du fruit représentatif de l'Arménie jusqu'aux Z de Corinne et Richard Zarzavatdjian !
Un livre débordant d'amour, de fierté de leur part pour nous faire découvrir au fil des pages des photos magnifiques et d'autres anciennes de leur famille et l'histoire de ce peuple ancien qui a failli être complétement éradiqué par la volonté suprémaciste turque en 1915.
Ce sont 600 000 arméniens qui vivent en France et + de 10 millions à travers le monde qui constituent leur diaspora active! Les auteurs évoquent leurs souvenirs personnels, leur famille, leurs traditions, les objets personnels qu'ils ont pu sauver du massacre ! Les étapes de leur intégration réussie, leur courage, leur résilience et la volonté farouche de garder leurs particularités et surtout les liens avec la France qui les a aidés, accueillis , la symbiose des cultures qui a mené au 1° sommet de la francophonie en 2018 à Erevan ! L'UFAR ( université française en 2001 ), l'Alliance française , le Phonéthon qui récolte des fonds pour aider les leurs au pays et assurer leur avenir !
Corinne nous propose des recettes à base de fruits et légumes qu'ils cultivent et proposent à Rungis pour enrichir nos tables !
Un peuple qui a adopté le christianisme en 301 avec 3 formes de religion : apostolique, catholique et évangélique avec le fondateur : Saint Grégoire l'illuminateur et aussi, Mesrop Machtots qui a crée l'alphabet qui se divise en 3 langues : le classique, l'oriental parlé en république d'Arménie et l' occidental parlé par la diaspora !
Je dois avouer, à ce stade de la critique que je n'ai pas choisi ce thème par hasard mais parce que j'ai fait mes études universitaires avec une amie arménienne et qu'avec sa maman : j'ai découvert leur culture, leur histoire et les bons petits plats qu'elle nous préparait sans oublier la lecture du marc de café divinatoire ! Mon amie m'a fait l'honneur de m'inviter à son mariage à la cathédrale apostlique de Marseille (au Prado ) et j'ai pu assister à l'échange des consentements entre les 2 promis, front contre front , main dans la main et à la pose des rubans autour de leur tête pour la bénédiction du prêtre ! Un moment d'émotion pour moi qui était la seule non arménienne dans une enceinte chaleureuse et fervente venue en nombre de toute la Région, de tout milieu socioprofessionnel pour soutenir cette femme et cet homme qui devant Dieu allaient fonder une famille ! J'ai compris que les arméniens étaient unis, soudés pour le meilleur comme ils l'ont été pour le pire !
Bien sur, sa maman nous a raconté le génocide, la mort de son époux pendant l'exode, la perte de leurs biens , de leurs vies, des êtres chers mais avec pudeur et sans misérabilisme comme d'ailleurs les 2 auteurs le font dans leur récit ! Mais elle a décrit les spécificités de l'Arménie :
le Khatchakar ou l'art des croix reconnu par l'Unesco, le Doudouk : un instrument de musique à vent, le Lavash qui est un petit pain traditionnel et le Kotchari crée en 405 et qui est une danse traditionnelle en cercle, les tapis, les belles étoffes ....
Et, dans ce livre, les auteurs affichent les célébrités arméniennes ou affiliées qui sillonnent dans tous les domaines ! D'Arnavour à..... Zarzavatdjian pour un abécédaire des arméniens qui ont réussi !
Deux petits bémols : la situation du Haut Karabagh qui attend que son indépendance de 1991 soit effective et aussi le fait qu'Israël, la Grande Bretagne et bien sur la Turquie ne reconnaissent pas le génocide de 1915 !
Tous mes remerciement à Babelio et aux éditions Gründ pour ce livre qui a été à la mesure de mes attentes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
Borntobealivre
  29 décembre 2020
Quel superbe abécédaire sur l'Arménie !
Les abécédaires ont le don de nous présenter un sujet de manière générale, tout en nous faisant découvrir avec précision plusieurs aspects insoupçonnés. Et celui-ci a la particularité d'avoir été réalisé par deux auteurs arméniens, Corinne et Richard Zarvavatdjian, dans une démarche tout à fait personnelle. Ils n'ont de cesse, en effet, de faire appel à leurs souvenirs, à leur propre enfance, à leur manière de voir leur pays d'origine et leur culture. Cela donne des passages touchants, chose peu commune dans ce genre d'ouvrages habituellement assez factuels, froids...
Grâce à lui, j'ai beaucoup appris sur ce pays que je commence à connaître pour y avoir été et pour m'y intéresser de près depuis quelques années, ainsi que sur ce peuple qui porte la générosité et l'hospitalité dans son coeur. On se rend compte de toutes les connexions entre nos deux pays, et à quel point la culture arménienne imprègne la culture française d'aujourd'hui ! Elle est présente dans son paysage culturel à travers ses artistes (ses dessinateurs, ses auteurs, ses humoristes...), sa cuisine, mais aussi son histoire. Il fourmille, de surcroît, de plein d'anecdotes ! Comment, vous ne saviez pas que Cher, Hélène Ségara, Alain Prost ou encore Ian Manook (alias Pascal Manoukian) étaient d'origine arménienne ? Que le cognac arménien avait totalement enchanté Churchill lors de la conférence de Yalta ? Que les "Petites Arménies", endroits peuplés d'Arméniens, sont légion en France ? Qu'il existe des églises arméniennes à Paris, Marseille ou Lyon ? Que c'est grâce aux marchands arméniens que le café est arrivé jusqu'en Europe ? - qu'ils en soient remerciés ! Que l'écriture arménienne figure sur la liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l'humanité à l'UNESCO ? Eh bien moi non plus, mais maintenant, oui !
De petits bémols de taille m'ont peut-être laissé un peu sur ma faim, je dois l'avouer. Dans un abécédaire, on ne peut pas tout dire évidemment, mais il m'a cependant paru étrange que nulle mention ne soit faite du Haut-Karabagh (ou Artsakh), ce territoire peuplé d'Arméniens situé en Azerbaïdjian, tristement d'actualité en cette fin 2020. J'aurais aimé également voir plus d'illustrations, de photos de paysages, de monastères et d'églises, si beaux, si nombreux là-bas...
"L'Arménie et les Arméniens : de A à Z" n'en reste pas moins très complet et c'était un vrai plaisir de le feuilleter ! Merci Babelio, merci Gründ !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
YVROYER
  08 janvier 2021
Les deux auteurs, Richard et Corinne Zarzavadjan, ont constitué une petite anthologie sur l'Arménie et les Arméniens de façon originale.
A travers ce recueil riche d'informations humaines, intellectuelles, culturelles, économiques, politiques et religieuses, le lecteur réalise à quel point les liens étroits et fraternels entre la France et l'Arménie sont anciens par la religion dans la rencontre de personnalités religieuses Saint Grégoire à Tallard par Saint Rémy, évêque de Gap, dans l'installation des commerçants arméniens en région marseillaise grâce à Colbert pour leur savoir-faire et leur expertise, l'accueil du peuple arménien après le génocide de 1915, à ce jour, toujours pas reconnu par la Turquie et célébré chaque 24 avril en France et ailleurs... et puis les femmes et les hommes, d'origine arménienne qui ont participé à la construction de la culture dans notre pays, qui ont apporté de l'humanité à notre société, et qui ont, parfois, donné leur vie pour la France, leur pays d'accueil... tant de souvenirs, de luttes, d'idées en commun qui ne peuvent que rapprocher nos deux peuples et que les deux auteurs réussissent à montrer à travers ces portraits exceptionnels de femmes et d'hommes.
Bravo pour ce livre qui me donne envie de connaître encore plus en profondeur l'Arménie et son peuple très attachant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
YVROYERYVROYER   08 janvier 2021
Serpouhi Vahanian Dussap (1840-1901) : féministe, intellectuelle et femme de lettres, elle est la première romancière arménienne connue qui soit à l'origine de récits "féministes" - Mayda, Siranouch et Araksia.
...l'Arménien de France le plus connu au monde, Charles Aznavour... Dans son répertoire, riche de mille trois cents chansons, "ils sont tombés" est, peut-être la moins connue mais elle est sûrement la plus importante pour les Arméniens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Notre sélection Non-fiction Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Corinne Zarzavatdjian (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2405 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre