AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jörn Cambreleng (Traducteur)
ISBN : 2264040203
Éditeur : 10-18 (15/02/2007)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :
A l'instant où son amie Jessie se suicide alors qu'ils étaient en pleine conversation téléphonique, l'existence de Max bascule. Lui qui avait trouvé un semblant d'équilibre dans son métier d'avocat va tenter, entre deux lignes de coke, de renouer les fils du destin brisé de celle qui fut sa passion de toujours. Avec l'aide de Clara, une étudiante qui l'a pris pour sujet de thèse, il parcourt alors une Europe en plein désarroi, où les mafias rattrapent la politique, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Sachenka
  07 juin 2017
Résumer L'aigle et l'ange est un peu difficile. Allons-y avec Max, un jeune allemand qui n'aime pas son travail même s'il l'exerce correctement (son patron semblait bien le considérer même si son départ le laisse un peu indifférent). Mais qu'est-ce qui le préoccupe autant ? Jessie. Cette femme qu'il a autrefois aimée et qu'il aime encore, mais qui s'est enlevée la vie. Depuis, plus rien n'a de sens. Avec de nouveaux amis (dont Clara), Max erre à travers l'Europe, de l'Allemagne à l'Albanie en passant par Vienne. Ses errances n'ont aucun but précis, si ce n'est chercher à revivre des souvenirs, à capter l'instant passé (oui, oui, passé !), à ressentir quelque chose, n'importe quoi sauf ce vide. Sortir et rester à la fois dans sa léthargie. Même la drogue, frayer avec la mafia albanaise.
Je suppose que l'aigle est Max et l'ange… la regrettée Jessie.
Sur l'édition que j'avais entre les mains, on parle du parcours d'un groupe de jeunes désabusés, presque des nihilistes. Je l'étais tout autant, désabusé, par cette lecture. À aucun moment, les personnages ne m'ont semblé sympathiques ; encore moins intéressants. Ils auraient pu mourir à leur tour que cela m'aurait laissé de glace.
J'ai ri un peu, par moment. Par exemple, quand j'ai finalement compris que Jacques Chirac était le nom donné au chien de Marie. À part cela… Bof ! C'est dense, noir, pas vraiment le genre de livres qui me plait. Les dialogues ne sont pas identifiés par des tirets, on peut parfois les confondre avec le reste de la narration, ce qui ajoute à l'impression de densité. L'histoire ne devient qu'un gros morceau compact de lettres, ce que j'ai trouvé rebutant.
L'aigle et l'ange n'est pas un mauvais livre mais je ne comprends pas l'engouement qu'il a suscité. Apparemment, ce fut la révélation de son auteure, Juli Zeh. Là encore, je suis surpris. Son écriture me semble assez ordinaire. Quoique c'est un premier roman, alors il faut laisser le temps à sa plume de s'affermir et de se développer. Je suis curieux (sans doute à cause de ses sources d'inspiration, Brest Easton Ellis et Robert Müsil ?) de lire ses autres ouvrages. Peut-être que le prochain rendez-vous se déroulera mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
MeuMeuh
  10 février 2012
Un livre bien écrit, dense, noir, intelligent, mais pas toujours très clair.
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
art-bsurdeart-bsurde   25 août 2014
Quand elle est partie, je sniffe sur la table de la cuisine ma première dose de coke depuis au moins cinq jours. Un feu d'artifice explose dans ma tête, la reconstitution pharmacologique de ma personnalité commence. Je regarde autour de moi et mon ventre se remplit de plaisir. Les objets sont posés dans la pièce exactement à leur place, révélant ainsi le sens de l’ordonnancement du monde, où j'occupe moi aussi ma place, où chaque chose est à sa place, même la mort de Jessie et une casse-bonbons comme Clara. Où toute chose est limpide, dans la mesure où l'on est assez intelligent pour y voir clair. Ce que je suis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
art-bsurdeart-bsurde   24 août 2014
Il est notoire que cela fait partie de l'espèce d'humour très propre à Dieu de ne même pas accorder à l'homme le repos vis-à-vis de son propre cerveau dans son sommeil.
Commenter  J’apprécie          30
SachenkaSachenka   31 mai 2017
L'argent?
Si on n'est pas drogué et dépendant, on n'en a pas besoin de tant que ça.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Juli Zeh (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juli Zeh
Juli Zeh parle de son nouveau roman *Brandebourg*
L E S I T E ?? http://www.actes-sud.fr/brandebourg/
autres livres classés : désillusionsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
209 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre