AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Goupilpm


Goupilpm
  17 novembre 2016
Le récit s'ouvre sur un projet d'alliance entre un clan Gallois avec les émissaires du roi Arthur, la mère d'Elen reçoit les envoyés de Camelot, mais à sa table un autre chef de clan Urien, n'apprécie pas le projet, la discussion s'envenime et Urien est prié de quitter le château. Alors qu'Elen est partie dans l'Autre-monde accroche une Elfe, Urien passe à l'attaque et s'empare des biens du clan en tuant nombre de personnes dont la mère d'Elen. Bientôt Elen est l'objet d'un maléfice de la part de la maîtresse d'Urien, la fée Morgaine, mais Geraint le neveu d'Arthur, tombé amoureux de la jeune femme viendra à son secours.

Commence alors une aventure bien étrange mêlant fantasy et fantastique sur fond de légendes arthuriennes. Si l'on retrouve dans ce romain certains acteurs de la Légende Arthurienne, à l'instar du premier volume l'histoire n'a pas d'autre lien avec celle-ci et nous projette dans un récit parallèle complètement en marge de ce que l'on connaît.

Après Gauvain dans le premier opus, ce présent roman nous invite à suivre les impérities d'un autre fils du roi Lot. Dans la première partie l'auteure pose les bases de son scénario, nous présente les protagonistes principaux, et le début de la romance qui une fois de plus commence trop tôt. Un scénario identique au premier, mais qui n'a pas la qualité de celui-ci, les rebondissements étant moins nombreux et les passages lents plus nombreux avec une héroïne envoûtée qui se bat contre le sort dont elles est l'objet, ce qui se traduit par des passages introspectifs qui ralentissent considérablement le rythme de lecture.

Si le premier tome se basait sur des récits moyenâgeux, l'histoire est ici totalement issue de l'imagination de l'auteur et cela s'en ressent, le récit est plus simple, l'ambiance légèrement moins sombre malgré la présence de sorciers, et les deux personnages principaux se tirent trop facilement des embûches qui jalonnent leur chemin.

Les personnages sont intéressants mais malheureusement manichéens, et si Merlin et Arthur sont nommés dans le récit, ils ne jouent aucun rôle dans l'histoire qui aurait pu se passer dans un autre monde. le personnage du principal antagoniste n'est pas clairement défini, il apparaît brouillon, manquant de repères et de consistance.

La toile de fond à savoir l'opposition des Royaumes de l'Ouest à l'alliance avec le roi Arthur n'est utilisée que pour mettre en place l'intrigue et n'est plus par la suite exploitée. le récit se centrant uniquement sur les deux personnages principaux et leurs actions, l'histoire est donc linéaire, on aurait aimé que l'auteure exploite les pistes qu'elle à ouverte ce qui aurait donné plus de profondeur au roman.

Au final la quête se révèle tout ce qu'il y de plus classique et ne sort malheureusement pas le mythe arthurien et n'a pas les qualité du premier opus.
Lien : http://imaginaire-chronique...
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr