AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253012246
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1970)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.04/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Ce livre est une oeuvre du domaine public éditée au format numérique par Ebooks libres et gratuits. L?achat de l?édition Kindle inclut le téléchargement via un réseau sans fil sur votre liseuse et vos applications de lecture Kindle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LiliGalipette
  10 août 2014
Nouveau bond de près de vingt ans. Henri IV est enfin roi de France, mais l'amant de sa femme, Concino Concini, et l'épouse de celui-ci, Léonora Galigaï, ourdissent de sombres projets à son encontre. « le roi mort, son règle, à lui, Concini, commençait sous le couvert de Marie de Médicis. » (p. 82) Henri IV n'en a pourtant cure : il vient de retrouver la fille naturelle qu'il a eue avec une ancienne maîtresse. Quant à Jean de Pardaillan, il n'a jamais vu le fils qui lui est né de ses violentes amours avec Fausta. Dans les rues de Paris, le jeune Jehan le Brave, bien qu'un peu truand, est noble d'esprit et de coeur. Et son coeur, justement, est tout épris de Bertille, la belle enfant du roi. « Et c'était merveilleux, admirable. Ce lion avouant naïvement qu'il avait eu peur… parce qu'une enfant venait de se pâmer devant lui. » (p. 111) Jean de Pardaillan, Jehan le Brave, voilà deux coeurs faits pour se connaître et se reconnaître.
Serment d'amour, serment de mort : les amoureux ne peuvent vivre les uns sans les autres. Ces sentiments exaltés parsèment le texte : chez Zévaco, on n'aime jamais tranquillement, en tout cas pas quand on est jeune. Il faut de la passion, de la fougue. Et les haines sont à la hauteur de ces amours brûlantes : les enfants sont utilisés pour atteindre les parents et certaines vengeances attendent des années avant de blesser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PiertyM
  31 mai 2015
Après l'Espagne, mission accomplie, Pardaillan de retour en France se lance à la recherche de son fils dont il apprend l'existence aussi tardivement, donc après 20 ans, on retrouve le fils de Pardaillan, aussi fort comme son père, aussi malin comme sa mère, mais seulement, son tuteur en a fait un truand dont la bravoure le dispose à affronter même le roi avec sang froid...
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   10 août 2014
« Et c’était merveilleux, admirable. Ce lion avouant naïvement qu’il avait eu peur… parce qu’une enfant venait de se pâmer devant lui. » (p. 111)
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   10 août 2014
« Le roi mort, son règle, à lui, Concini, commençait sous le couvert de Marie de Médicis. » (p. 82)
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Michel Zévaco (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Zévaco
Michel ZÉVACO–Le Rival du Roi- Livre 1
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox