AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226247238
Éditeur : Albin Michel (01/03/2013)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Impossible pour Anya - héritière de la fabrique illégale de chocolat Balanchine - de vivre en paix.
Après un séjour en prison, voilà qu'on attente à ses jours. De son côté, Charles Delacroix, le père de son grand amour, tire toutes les ficelles pour que les deux jeunes gens ne se revoient pas. Anya n'a plus qu'une option : fuir, direction le Mexique, là où elle sera incognito, là où le chocolat est licite. Mais quand on dirige un empire, les ennemis qui veule... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
murielan
  01 mars 2013
Suite des aventures d'Anya Balanchine, héritière du parrain de la mafia du chocolat.
Envoyée de nouveau en prison à Liberty par Charles Delacroix, adjoint du procureur qui cherche à tout prix à gagner une élection mais surtout à l'éloigner de son fils Win, Anya s'enfuit au Mexique. Elle y découvre la récolte du cacao et ses vertus apaisantes. Mais des événements dramatiques l'obligent à rentrer à New-York pour affronter sa famille...
J'ai beaucoup apprécié retrouver l'ambiance de cette "deuxième prohibition" : complots, mafia, politiciens véreux, clandestinité, secrets de famille... Tous les personnages du tome 1 grandissent peu à peu, deviennent plus indépendants et doivent prendre des décisions difficiles et en assumer les conséquences. Mais ce qui m'a aussi plu c'est de découvrir comment on récolte le cacao.
J'espère qu'il y aura une suite car j'aimerai découvrir ce que va devenir le projet d'Anya et ses relations avec sa famille et Win.
Commenter  J’apprécie          110
orbe
  07 mars 2013
Avoir une vie normale quand on est la fille du parrain de la mafia du chocolat est une chose impossible. Être amoureuse du fils du procureur n'arrange en rien l'affaire. Anya va à nouveau se retrouver impliquée dans les méandres de la politique. Mais avant tout, il va lui falloir découvrir qui est ami et qui est ennemi.
Loin de retrouver sa vie de lycéenne, Anya va être à nouveau confrontée à de sombres complots. Il lui faudra trouver sa propre voie, et il est fort probable qu'elle ait le goût du... chocolat !
Un second tome très fidèle au premier volume (qu'il est fortement conseillé d'avoir lu) avec de nombreux rebondissements et un début d'explication. Nous avançons avec l'héroïne vers sa majorité. C'est l'heure des choix. Une très bonne suite.

Lien : http://0z.fr/bced1
Commenter  J’apprécie          140
ninon16
  26 mars 2014
qu'est-ce que j'étais impatiente de me retrouver dans ce second tome de la mafia du chocolat ! J'avais grandement apprécié le tome 1. Eh bien j'ai un peu moins apprécié ce second tome et bien que j'ai trouvé que c'était un bon livre, j'ai été un peu déçue...
Nous retrouvons Anya après la fuite de son frère, à sa sortie de prison. On ne peut pas vraiment dire que ce tome ne présente pas d'action, mais le fait est là : je me suis ennuyée par moments. Pas assez d'adrénaline, ni de suspens. Il y a plusieurs moments que j'ai néanmoins beaucoup aimé : les scènes se passant au Mexique sont très intéressantes et pendant cette partie-là je n'ai pas du tout vu le temps passer. Et je trouve l'idée qu'Anya a eu à la fin très bonne. ça me donne un peu plus envie de lire le tome 3...
Quelques mots sur le destin des personnages : il est assez répétitif, ce destin. Cela consiste à mourir (au moins 2 personnages !), aller en prison et se faire tirer dessus.Quant aux révélations, j'ai été là aussi un peu déçue car à chaque fois je m'y attendais un peu. En tout cas je n'ai pas été surprise.
Malgré ces points négatifs, j'étais très heureuse de lire à nouveau les aventures d'Anya car cette fille, c'est une battante. Et j'adore son prénom, aussi. Bref ! Elle a un immense courage et ne se trompe que très rarement sur la nature des gens. le seul défaut que je n'aime pas chez elle, c'est son désir de se venger jusqu'aux extrêmes, c'est-à-dire jusqu'au meurtre. Enfin bon, elle sort quand même d'une famille de la mafia...
Natty, la soeur d'Annie, a grandit, et on découvre en quelque sorte une nouvelle personne, plus mature et plus responsable. Quant à Leo, j'ai trouvé dommage qu'on ne le retrouve qu'à la fin, car c'est mon personnage préféré après Annie.
On fait ici la découverte de Théo, qui est un personnage très drôle (quasiment le seul à ce point-là), très frai et gentil. Autre déception : la relation entre Win et Anya. Je suis d'accord qu'une relation à distance ça ne marque pas trop mais à son retour à New York, j'aurais aimé, que le côté un peu romance soit plus mis en avant ! Ici, Win n'a presque pas été présent.
J'ai été surprise que ce qui arrive à Scarlet (je ne vous en dit pas plus ;) n'étonne pas Anya plus que ça. Elle ne dit pas un mot dessus. Si c'était arrivé à ma meilleure amie, j'aurais montré un peu plus de surprise !
le style de l'auteur n'a pas changé d'un iota : un peu sarcastique, s'adaptant à l'héroïne. Celle-ci mène d'ailleurs un combat contre Dieu et sa foi dans ce tome-ci, et c'est très intéressant à suivre. Encore une fois j'ai un peu moins apprécié son écriture, sûrement à cause des longueurs et le fait que l'histoire piétine parfois... Par contre, j'ai bien aimé la petite référence au Parrain, le film, à propos de la tête de cheval dans le lit !
Une petite déception pour ce second tome, même si la fille du parrain reste un bon livre pour moi.
Lien : http://livresdecoeur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chardonette
  20 août 2013
Il s'agit de la suite de la mafia du chocolat, on retrouve Anya héritière de la fabrique illégale du chocolat Balanchine qui a encore de nombreux problèmes à gérer. Entre sa famille, ses amis, ses amours et son avenir, elle va devoir faire des choix.
Dans ce tome, le chocolat est vraiment mis en avant et autant vous prévenir il ne faut pas être gourmand lorsqu'on lit ce livre car on a qu'une envie c'est de manger du chocolat. On va visiter notamment une fabrique au Mexique.
Très bon second tome, tout les éléments sont réunies pour passer un bon moment, de plus la politique a toujours une place importante tout comme les crimes.
J'aime la plume de l'auteur qui nous emmène dans son univers et vivement le tome trois.
Commenter  J’apprécie          50
cats26
  25 février 2017
J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette dystopie pas comme les autres où dans un futur proche (les années 2180) le chocolat est considéré comme une substance dangereuse et interdite à la vente aux Etats-Unis et où tous les produits manufacturés sont un luxe. Ce roman raconte la suite des aventures d'Anya Balanchine, l'héritière du parrain américain du chocolat.
Le lecteur retrouve donc Anya à Liberty, la prison pour mineurs où elle a été envoyée après avoir tiré sur Jacks son cousin.
Heureusement qu'Anya/Annie (la narratrice) distille les événements marquants du tome précédent car je l'avais lu il y a bien longtemps et j'ai eu du mal à récupérer le fil du récit.
Elle a rompu donc avec Win pour respecter le marché qu'elle a conclu avec le père de ce dernier et tente de prendre ses distances avec le clan Balanchine.
Les ingrédients qui m'avaient plu dans le tome un sont également présents ici : action (évasion de prison, voyage périlleux, agression), humour (tous les éléments liés à l'illégalité du chocolat, par exemple), une touche de romance contrariée, des personnages secondaires hauts en couleur (les femmes Marquès, Scarlet la bonne copine).
Mon passage préféré a été le séjour au Mexique d'Anya lorsqu'elle apprend comment on s'occupe des cacaoyers et comment on récolte et transforme le cacao. Miam miam.
Ce qui prouve que j'ai beaucoup aimé ce roman, c'est que les titres un peu "club des cinq" des chapitres ne m'ont pas dérangée. Je les ai ignorés!
Bref, j'ai passé un très bon moment de lecture et même si ce roman n'est pas mon roman préféré de l'auteure, il me confirme néanmoins que c'est une valeur sûre en littérature jeunesse américaine.
A partir de 13 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   07 mars 2013
Je connais tes défauts. Pour commencer, tu affectionnes trop les secrets. Tu mens parfois. Tu as du mal à dire ce que tu as sur le coeur. Tu as un sale caractère. Tu es revancharde. Et je ne dis pas que c'est de ta faute, mais les gens que tu connais ont la fâcheuse habitude de se prendre des balles.
Commenter  J’apprécie          160
SempiternelleSempiternelle   08 juillet 2014
J'ai étalé le sac par terre afin d'y récolter les mèches. J'allais rarement chez le coiffeur et je ne m'étais jamais coupé les cheveux moi-même. J'ai pensé à la main de Win derrière ma tête – pendant une seconde. L'heure n'était pas à la sensiblerie. J'ai attrapé les ciseaux. Au bout de trois minutes, il ne me restait que trois centimètres de cheveux. Mon crâne et ma nuque me semblaient nus, à découvert. Je me suis observée dans le miroir. Ma tête était trop ronde et mes yeux trop grands. J'avais l'air d'une gamine. J'ai remis la casquette. La clé de mon déguisement reposait là.
Avec cette gavroche, je ne ressemblais pas à Anya Balanchine. Et en plissant les yeux, il me semblait voir Leo.
J'ai mis les lunettes. C'était mieux.
J'ai reculé afin de mieux m'étudier.
Les habits faisaient suffisamment garçon, mais il y avait quelque chose qui clochait.
Ah, mes seins.
J'ai déboutonné ma chemise afin d'enrouler la bande autour de ma poitrine – le tissu irritait les endroits éraflés de ma peau. Ensuite, je me suis reboutonnée.
Et examinée.
L'effet global n'était pas terrible et me perturbait. Cela peut paraître ridicule, mais de toute ma vie, on m'avait considérée comme jolie. Je n'étais plus jolie. Je n'étais même pas beau. J'étais quelque part entre androgyne et ordinaire.
J'étais Adam Barnum.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
murielanmurielan   01 mars 2013
Dans ce monde, tout ce qui vaut la peine d'être aimé est compliqué.
Commenter  J’apprécie          150
chardonettechardonette   21 juillet 2013
J'aurais aimé que Nana soit là. Elle m'aurait dit de profiter de ma liberté. Ou bien elle m'aurait dit de prendre une tablette de chocolat.
Commenter  J’apprécie          50
chardonettechardonette   21 juillet 2013
Le monde était en réalité un endroit remarquable. J'avais commencé la journée avec une sœur et je la terminais avec une sœur, un frère, une belle-sœur et un demi-frère.
J'avais commencé la journée en ne croyant à rien et maintenant mon cœur était comblé.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : chocolatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La mafia du chocolat

Quel est le nom du lycée d'Anya?

La St Trinité
Le St Esprit
Le St Père
Le Fils Saint

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : La mafia du chocolat, tome 1 de Gabrielle ZevinCréer un quiz sur ce livre
.. ..