AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Boule à zéro, tome 4 : Madame La Mort (7)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
marina53
  23 septembre 2015
Dans les cuisines de l'hôpital La Gaufre, le chef Bocuse s'active. En effet, plus de 400 couverts sont à préparer pour ce midi. Il ne manque pas de rappeler à l'ordre ses deux commis et leur dit de faire attention car la directrice arrive. En fait, de directrice, il ne s'agit que de Zita, dit Boule à Zéro, qui vient faire son petit tour d'inspection en trottinette. Une halte chez Paco, le marchand de journaux mais surtout de bonbons et la revoilà dans sa chambre. Evelyne, son amie et voisine de chambre, est encore dans son lit. Apparemment, il n'y a pas de séance de protonthérapie aujourd'hui. Et pour cause, au même moment, sa maman se trouve dans le bureau du docteur et il n'a pas de bonnes nouvelles. Sa tumeur au cerveau augmente malgré les soins apportés et la jeune fille doit subir une opération dans trois jours...

Revoilà Zita, presque en pleine forme! Toujours de bonne humeur, enjouée et toujours partante pour faire des bêtises! Mais, voilà, son amie Evelyne doit subir une importante opération aussi décide-t-elle de la soutenir et de lui remonter le moral. L'on a plaisir à revoir de nouveau Zita dans ces couloirs blancs. Zidrou réussit encore à nous émouvoir avec ce quatrième volet qui se veut plus touchant et plus grave que les précédents. Il mêle à la fois joie et tristesse et traite habilement d'un sujet délicat, à savoir les enfants dans les hôpitaux, sans pathos mais avec justesse. le dessin de Ernst tout en rondeur et les couleurs assez froides collent à cette ambiance.

A noter que 2000 albums ont été distribués aux enfants atteints de cancer ou de leucémie, en France et en Belgique.

Boule à zéro et une Madame La mort pas très gentille...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
emi13
  31 juillet 2016

Cette quatrième BD, et un sujet très dur, nous fait pleurer. L'amie de chambre de Zita n'a pas survécu à son opération. Evelyne souffrait d'une tumeur au cerveau très mal située.Ca vous prend au trippe en se posant pas mal de question, Pourquoi les enfants malades sont t-ils plus fort que leurs parents, à la limite c'est eux qui réconfortent les parents.
Commenter  J’apprécie          60
BillyJane
  08 août 2015
De tous les tomes, c'est bien celui-ci que j'ai préférée. Je me suis vraiment attachée au personnage de Zita. Cette BD est un gros coup de coeur. L'histoire est très émouvante, et celle-ci a presque failli me faire verser une larme. Une BD que je conseille aux enfants comme aux adultes. Enfin, une BD jeunesse qui aborde des sujets grave comme la maladie mais avec tendresse et humour.
Commenter  J’apprécie          30
ClaireDoc
  16 mai 2015
Ce quatrième tome, très dur dans son thème m'a serré la gorge et même fait pleurer. Au CDI.
Commenter  J’apprécie          20
Helene1960
  08 juin 2019
Voilà, pour Évelyne, le fil s'est cassé. Madame la mort est passée et elle a emporté la petite fille qui aimait tellement Mozart. Zita est chamboulée et elle écrit qu'elle ne pardonnera jamais à Madame la mort d'avoir jeté son dévolu sur son amie.
Nous non plus nous ne comprenons pas pourquoi la mort peut roder auprès des enfants et leur insuffler des maladies mortelles. C'est vraiment injuste, mais... c'est une réalité que l'on ne peut pas occulter.
Zidrou et Ernst traitent de cette problématique avec un certain humour qui peut mettre du baume au coeur.
Commenter  J’apprécie          10
Takalirsa
  17 juin 2016
Après un tome 3 un peu en-deçà, on retrouve dans ce tome 4 le mélange de peps, d'humour et d'émotion qui fait le succès de la série. Plusieurs scènes m'ont bien fait rire, comme l'acharnement de Zita à décorer le buste du Dr le Goff, ou encore le moment où elle baisse son pyjama pour prouver à l'ignoble beau-père d'Evelyne qu'elle est bien une fille !.. On retrouve aussi avec plaisir Mama Kigali, la merveilleuse conteuse africaine. Enfin, un échange émouvant entre Evelyne et sa mère qui libère ses émotions m'a sincèrement touchée. Un bel épisode, même s'il est triste !
Lien : http://www.takalirsa.fr/boul..
Commenter  J’apprécie          10
quoilire
  11 novembre 2015
Le tome 4 de Boule à zéro reprend les codes qui ont fait le succès de cette série : l’humour pour aborder des sujets qui ne le sont pas . Ce tome est cependant beaucoup plus profond et bien plus intéressant que ses prédécesseurs. Ce tome aborde de grands sujets que sont l’amitié, l’union dans le combat, le racisme mais surtout la mort. Car si les précédents tomes se concluaient toujours avec une note d’optimisme, celui-ci prend le lecteur de court en le confrontant à la réalité : si la médecine moderne réalise parfois des miracles, elle n’est pas infaillible et la mort frappe aveuglément

Un très bonne lecture qui entraînera sans doute questions et discussions dans les familles des lecteurs.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Schumi tome 1

Quel est le vrai nom de Schumi ?

Sacha
Simon
Schumacher
Sébastien

4 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Schumi, Tome 1 : Comme sur des roulettes ! de ZidrouCréer un quiz sur ce livre