AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782505019909
62 pages
Éditeur : Dargaud (24/01/2014)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 90 notes)
Résumé :
Après le succès de Lydie, Zidrou et Jordi Lafebre se retrouvent à "la Mondaine", dans le Paris des années 30! Ce diptyque peint le quotidien de la brigade des moeurs: le jeune inspecteur Aimé Louzeau est initié aux infiltrations et planques pour débusquer les secrets bien utiles aux hautes sphères de l'État. Mais la police aussi a ses secrets et Aimé, fils d'un prêtre défroqué, n'est pas en reste... L'univers de Maigret n'est pas loin avec, en plus, un zeste d'humou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  18 novembre 2014
Avril 1944, la ville lumière croule sous les bombardements. Aimé Louzeau, inspecteur à La Mondaine, dans un abri avec quelques autres, fait la connaissance avec un officier de la Wehrmacht. Il lui propose une cigarette ainsi qu'à la femme qui se trouve à ses côtés et qu'il prend pour son épouse. Aimé rectifie aussitôt en lui montrant les menottes qui les lie et qu'il a arrêté, dans le cadre de son travail, alors qu'elle faisait le tapin. Cela fait maintenant 7 ans qu'Aimé a intégré La Mondaine. Il s'en rappelle comme si c'était hier...
En novembre 1937, Paris devait affronter un hiver rude. Tout fier d'y entrer, revêtu de sa plus belle cravate, il s'y était même présenté quelques jours avant. Accueilli par Duglu qui était bien occupé, avec l'un des ses collègues, à maltraiter un proxénète, il attend patiemment la venue de l'Inspecteur Principal Séverin. Ce dernier ne tardera pas à arriver, en bicyclette, comme d'habitude. Etonné de la voir arriver aussitôt, il est tout de même très vite mis au parfum. Après une visite rapide des locaux et des méthodes employées, il se retrouve avec ses futurs collègues autour d'un bon plat chaud dans une guinguette. Dès le lendemain, il est envoyé sur le terrain. Caché derrière de vieux journaux à espionner... 
C'est dans un Paris d'avant-guerre que nous faisons connaissance avec la nouvelle recrue de la Mondaine, Aimé Louzeau. Confronté dès ses premiers jours au milieu, il devra faire ses preuves. Affaires en tout genre, que ce soient les planques, les interrogatoires musclés ou les trafics de photos, La Mondaine a fort à faire. Et ce jeune homme, encore sous la protection de sa maman, peu enclin aux relations féminines, un peu timide et tout en retenue, apprendra bien vite. Zidrou s'attarde tout autant au travail d'Aimé et ses enquêtes qu'à sa personnalité. Il dévoile petit à petit ses secrets de famille et son rapport aux autres, ce qui le rend d'autant plus attachant. Les personnages secondaires ne sont pas en reste: Zidrou dépeint toute une galerie de personnages cocasse au caractère bien trempé. Une fois encore, l'auteur, tout en sensibilité, nous livre un premier tome captivant. Pour le dessin, il a fait appel à Jordi Lafebre. Un duo qui marche plutôt bien: "Lydie" fut leur première collaboration. Ses dessins, semi-réalistes, à la mise en page dynamique, collent parfaitement à cet album à la fois tendre, sensible, parfois drôle et aux situations loufoques. 
La Mondaine embauche!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
Crossroads
  14 octobre 2015
Avril 1944.
Un déluge de bombes scarifie un peu plus un Paris déjà bien amoché.
Aimé Louzeau, tapi dans un abri anti-aérien, se souvient de son jeune temps.
De cette époque bénie qui le vit débarquer à la Mondaine.
Un bizutage en règles et le voilà de la grande maison.
De planques interminables en visites récurrentes chez madame Josepha, fournisseuse officielle en jeunes donzelles du tout Paris et de sa proche banlieue, le gamin va s'affirmer, se construire et contre toute attente goûter aux délices de l'amuuuur avec un H majuscule.
Sur un scénario de Zidrou, des dessins de Jordi Lafebre, des décors de Roger Harth et des costumes de Donald Cardwell, La Mondaine ravit les mirettes et les zygomatiques.
De situations loufoques en personnages qui ne le sont pas moins, ce premier volet assure à tous les niveaux.
Du lol et de la gaudriole, mais pas que, puisque l'ami Zidrou se fendra également de quelques moments de pure tendresse et de poésie bien sentie histoire de vous faire passer par toutes les strates émotionnelles.
De la bien belle ouvrage qui ne suscite qu'un seul désir, celui de clore ce savoureux dyptique le plus rapidement possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
tynn
  07 mai 2015
En 1937, la nouvelle recrue de la Mondaine n'a vraiment pas le profil de l'emploi.
Fils de prêtre défroqué, vivant chez "maman", minutieux et compassé, il fait tâche dans son nouvel emploi.
Et puis ce prénom! Aimé!
Il y a du boulot pour dégrossir le bleu!
Cette plongée picturale dans les milieux sordides de la prostitution, des maisons closes aux trottoirs parisiens est crédible, faite de planques, d'infiltrations et de fichages. Notre gentil et naïf enquêteur va en voir des vertes et des pas mûres, et faire face à la maison à son improbable et ingérable paternel dont l'esprit bat la campagne.
J'ai aimé le dessin tout en rondeurs, les gueules croquées des personnages limite caricatures, le récit en polar à la papa.
Une ambiance d'époque bien reconstituée et un beau travail de colorisation.
Le deuxième tome s'impose...
Commenter  J’apprécie          260
Ziliz
  12 août 2014
Paris, 1937. L'inspecteur Louzeau est encore le petit garçon à sa maman quand il passe de la Brigade criminelle à celle des Moeurs. A vingt-huit ans, il est tout propre, tout doux, tout timide, tout naïf. Trop policé pour cette police-là. Va falloir te secouer mon petit gars : vices et sévices sont compris dans ton nouveau service. Après les coups de filet, on tape sur le maquereau pour le faire cracher, et les morues paient ta bienveillance en nature. Natures & découvertes ou court-vêtues, ces pro- de la f3sse peuvent te professer les sciences naturelles à volonté, ô jeune flic innocent, même pas besoin de lever le doigt pour demander.
Ce côté face (et un peu f3sse) de Zidrou me plaît bien davantage que le côté pile en pilou gentillet. Beaucoup d'humour ici grâce aux reparties des gaillards hauts en couleur et aux situations cocasses. Zidrou amuse son lecteur mais l'émeut aussi (sans guimauve cette fois) notamment lorsqu'il dévoile peu à peu l'environnement familial de ce jeune Louzeau, personnage sympathique et touchant.
Cet album est le premier volet d'un diptyque, la suite est annoncée pour la fin du mois. On y retrouvera Louzeau en 1944.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Catilina38
  29 janvier 2018
Le nom de Zidrou est un peu partout en ce moment et ses BD jouissent de très bonnes critiques (ou mode...?). Par ailleurs je reconnais que les dessinateurs avec lesquels il travaille sont plutôt bons, notamment une sorte d'armada espagnole que Zidrou côtoie. J'avais feuilleté les albums de Jordi Lafebre et si le style proche du cartoon m'attirait moyennement, je lui reconnais une maîtrise technique vraiment intéressante. du coup le diptyque La mondaine était dispo en bibliothèque et j'ai tenté le coup.
L'album suit un nouvel inspecteur à la bridage mondaine, chargée avant la seconde guerre mondiale de gérer la prostitution, autant les prostituées que les clients. Ils font office de bureau de renseignement, de cabinet noir du gouvernement, capable de donner des informations compromettantes sur des hommes de pouvoir fréquentant les charmes des demoiselles.
La série est inégale. Autant le premier volume est très bien mené, alliant exotisme du sujet et humour des situations, servi par le trait acéré (proche de la caricature, mais toujours précis) de Lafebre, autant le second volume m'a un peu perdu. En effet, l'histoire débute sur des thèmes fort intéressants: la brigade suit la vie souterraine d'une France encore sous le carcan de l'Église et d'une certaine pudibonderie que la réalité du sexe fait voler en éclat. Ces policiers voient la réalité de cette société, avec une certaine légèreté. Plein de détails mi amusants mi terrifiants (les méthodes connues de la police, le tabassage à l'annuaire ou les agents qui profitent des services des prostituées, y compris très jeunes) jalonnent l'album mais toujours avec un regard coquin des auteurs. Dans le second volume deux éléments font irruption, qui déstabilisent le récit, lui faisant prendre une tournure sombre que l'on attend pas et qui à mon sens fragilisent les thèmes proposés: la rafle du Vel d'Hiv et la folie du père d'Aimé. le ton devient très sombre même s'il est enchâssé eu milieu de scènes burlesques. Idem pour l'histoire de la taïtienne qui paraît un peu en trop.
Je pense que le scénariste a trop voulu en mettre en seulement deux volumes. Ce qui était intéressant c'était bien le début de l'album, le paris souterrain, la dérision, le regard puceau d'Aimé et finalement, ce rôle politique de la Mondaine qui ne sera finalement presque pas exploité (... et que l'on retrouvera dans Shi du même scénariste). le ton et le style de dessins ne collent pas vraiment avec les sujets sombres traités dans le second volume. du coup on n'est pas vraiment dedans et l'on est frustrés avec une impression de "à quoi bon?". le sujet des relations entre la police et la collaboration aurait mérité une série entière. L'excellent "Il était une fois en France" faisait bien ce travail. L'histoire familiale du héros pouvait à la rigueur s'insérer mais pas de manière aussi centrale. C'est vraiment dommage car j'ai par ailleurs vraiment apprécié l'ambiance générale, l'humour et le dessin, mais le sentiment que les auteurs n'ont pas bien défini leur sujet gâche un peu le plaisir. La Mondaine reste cependant une bonne série qu'on peut lire avec plaisir.

Lien : https://etagereimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (8)
Auracan   02 avril 2014
Un premier volet rempli de sensibilité...
Lire la critique sur le site : Auracan
BDSelection   24 mars 2014
Le dessin dynamique et enjoué de Jordi Lafèbre accentue la dimension ironique du récit, tout en faisant ressortir ses éléments tragiques, comme sa noirceur. Quant aux couleurs passées, elles habillent ce récit d'une dose supplémentaire de mélancolie.
Lire la critique sur le site : BDSelection
BullesEtOnomatopees   19 mars 2014
Prévu en deux tomes, il faudra attendre le mois d’août pour connaitre la conclusion de cette histoire. Vu la tournure que prend le récit au fil des planches, il y a fort à parier que nous aurons quelques surprises. Un très bon premier tome, sur lequel vous pouvez déjà vous ruer les yeux fermés.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BoDoi   26 février 2014
La montée en puissance du récit jusqu’à la séquence finale de ce premier tome (sur deux) est parfaite, et l’on referme l’album envoûté, secoué.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo   18 février 2014
Côté dessin, Jordi Lafebre, livre un superbe travail, notamment sur l’ambiance quelque peu "olé-olé" du récit.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario   03 février 2014
Jordi Lafebre continue à assurer un parcours sans faute. Cet album confirme les capacités remarquables de ce dessinateur qui, de son style très humain, arrive à distiller des émotions, entre drôlerie et drame.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   24 janvier 2014
Le scénario, bien que comportant son lot de sous-intrigues, avance à un rythme soutenu et les dialogues de Zidrou sont savoureux.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   17 janvier 2014
Abordant des sujets sensibles, parfois maladroitement, ce premier volet du diptyque ne peut se départir d’une tendresse qui ferait croire en l’espèce humaine. La réalité est pourtant moins idyllique, surtout aux Mœurs !
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   12 août 2014
Ça monte de son Andalousie natale pour astiquer les casseroles en cuivre des bourgeoises et ça finit en astiquant le manche du mari de ces dames ! Encore heureux, notez ! Sinon nous n'aurions pas de boulot. Retenez bien ça, Louzeau : pas de vices... pas de police !
(p. 13)
Commenter  J’apprécie          175
ZilizZiliz   12 août 2014
- Pourquoi les Anglais bombardent Paris si ce sont nos alliés ?
- Arrête avec tes "pourquoi", Marie-Jeanne ! Pourquoi ci ? Pourquoi ça ? Quand c'est la guerre, "pourquoi" est un mot qu'il vaut mieux rayer de son vocabulaire.
(p. 3)
Commenter  J’apprécie          100
YaneckYaneck   24 janvier 2014
Vous vouliez "humer", Louzeau? he bien, venez ... "humer"! Mais je vous préviens ça sent plutôt le bidet. On est à la Mondaine, ici, pas chez Chanel.
Commenter  J’apprécie          50
YaneckYaneck   24 janvier 2014
C'est cela que je n'aime pas à Paris: il faut toujours qu'il vous tombe quelque chose dessus!.. Quand ce n'est pas la pluie, c'est la grêle. Et quand ce n'est pas la grêle, c'est ce maudit crachin...
Commenter  J’apprécie          30
evitaevita   26 octobre 2014
Le jour où les indiens écriront et réaliseront leurs propres films, les cow-boys rouleront moins les mécaniques.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Zidrou (60) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Zidrou
Cette année encore, Gérard Collard et les libraires de la Griffe Noire vous proposent à l'approche des fêtes de fin d'année, plusieurs idées cadeaux sous forme de coffrets :
https://www.lagriffenoire.com/455-coffret.html

COFFRET POLAR GRAND FORMAT Avant les diamants (Dominique Maison) - La gestapo Sadorsky (Romain Slocombe) - Prendre un enfant par la main (François-Xavier Dillard) https://www.lagriffenoire.com/100777-coffret-polar-gf.html

COFFRET POLAR FORMAT POCHE de bonnes raisons de mourir (Morgan Audic) - Un autre jour (Valentin Musso) - 1793 (Niklos Natt Och Dag)
https://www.lagriffenoire.com/100778-coffret-polar-poche.html

COFFRET HISTOIRE GRAND FORMAT Churchill (Andrew Roberts) - L'aiglon (Laetitia de Witt) - J.E. Hoover confidentiel (Anthony Summers)
https://www.lagriffenoire.com/100771-coffret-histoire-gf.html

COFFRET HISTOIRE FORMAT POCHE La véritable histoire des 12 Césars (Virginie Girot) - La route de la soie (Peter Frankopan) - La goûteuse d'Hitler (Rosella Postorino) https://www.lagriffenoire.com/100772-coffret-histoire-poche.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE GRAND FORMAT le tailleur de Relizane (Olivia Elkaim) - Ce qu'il faut de nuit - La Manufacture de livres - Laurent Petitmangin) - Rosa Dolorosa (Caroline Dorka-Fenech)
https://www.lagriffenoire.com/100773-coffret-litterature-francaise-gf.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE POCHE Rien n'est noir (Claire Berest) - le baiser (Sophie Brocas) - Venise à double tour (Jean-Paul Kauffmann)
https://www.lagriffenoire.com/132522-coffret-litterature-francaise-poche.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE GRAND FORMAT Les autres américains (Laila Lalami) - le rouge n'est plus une couleur (Rosie Price) - Walker (Robin Robertson
https://www.lagriffenoire.com/132720-coffret-coffret-litterature-etrangere-gf.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE FORMAT POCHE Taxi Curaçao (Stefan Brijs) - Dévorer le ciel (Paolo Giordano) - Grace (Paul Lynch)
https://www.lagriffenoire.com/132538-coffret-litterature-etrangere-poche.html

COFFRET DÉTENTE GRAND FORMAT Les 7 ou 8 morts de Stella Fortuna (Juliet Grames) - Les corps conjugaux (Sophie de Baere) - Les 3 filles du Capitan (Maria Duenas)
+ Lire la suite
autres livres classés : prostitutionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Schumi tome 1

Quel est le vrai nom de Schumi ?

Sacha
Simon
Schumacher
Sébastien

4 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Schumi, Tome 1 : Comme sur des roulettes ! de ZidrouCréer un quiz sur ce livre

.. ..