AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Myriam3


Myriam3
  23 décembre 2017
Les Zidrou se suivent et ne se ressemblent pas...!
J'ai lu L'Adoption il y a déjà quelques jours maintenant, avant Shi, en fait.
Les premières pages, j'étais sceptique, je trouvais le comportement du grand-père et ses relations avec ses enfants, en particulier son fils, un peu trop caricaturales et tellement vus et revus dans d'autres BD, films, romans, que j'ai dû m'accrocher: génération d'après-guerre, petit commerçant qui a trimé, travaillant sans relâche pour ses enfants qu'il ne voit pas grandir, tout ça pour que son fils refuse de mettre la main à la pâte, c'est-à-dire reprendre la boucherie, préférant faire le zouave dans un bureau...

Il ne comprend pas que celui-ci aille chercher un enfant si loin, suite à un tremblement de terre au Pérou. Ne comprend pas qu'il lui laisse ce prénom compliqué, Qinaya, et que lui et sa femme doive la garder en cette année de ponts maximum!
J'ai un peu résisté au récit et au comportement de ce papi, et puis... finalement, j'ai fondu, moi aussi j'ai versé ma petite larme ou plutôt non, de vraies larmes, à plusieurs reprises, et en particulier à la fin.
L'intrigue se focalise sur la relation qui se noue entre ces deux personnages, laissant les parents et l'entourage dans l'ombre.
Etant justement la fille de cette génération, je découvre les grand-pères d'aujourd'hui et je peux dire que celui de Zidrou est criant de vérité, finalement.
Quant à la petite Qinaya, elle est tout simplement adorable, émouvante.

À suivre, et plutôt deux fois qu'une.
Commenter  J’apprécie          130



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (13)voir plus